AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le couvent des damnées tome 3 sur 6
EAN : 9782344022047
192 pages
Glénat (07/06/2017)
4.33/5   63 notes
Résumé :
XVIe siècle, Saint-Empire romain germanique. Une époque où des sages-femmes innocentes pouvaient être accusées de sorcellerie. Laissée seule au monde par les persécutions de l’Église, la jeune Ella est enfermée dans un couvent pour “enfants de sorcières”.
Alors qu’elle commençait tout juste à s’habituer aux règles sévères de la vie monastique, Ella est soudain placée en isolement. Ses plans auraient-ils été découverts ?!
Que lire après Le couvent des damnées, tome 3Voir plus
Happiness, tome 1 par Oshimi

Happiness

Shuzo Oshimi

3.83★ (587)

10 tomes

Lost Children, tome 1 par Sumiyama

Lost Children

Tomomi Sumiyama

4.30★ (361)

9 tomes

En proie au silence, tome 1 par Torikai

En proie au silence

Akane Torikai

3.77★ (849)

8 tomes

Double.me, tome 1 par Boriau

Double.me

David Boriau

3.12★ (131)

5 tomes

Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 63 notes
5
14 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ella et ses amies ont réussi à identifier et contrer l'endoctrinement chimique auquel les novices du couvent du partage des eaux sont soumises, et c'est avec ces informations qu'elles convainquent Théa de leur confier le moyen de sortir du Claustrum (remember le Château d'If ! ^^). Tous les espoirs des mutines reposent sur Helga Feulgen qui les a précédées et qui aurait échappé à l'enfer dans lequel elles sont toutes enfermées, mais quand elles lisent son nom sur la liste des victimes du Mur du Repentir elles sombrent dans le désespoir le plus profond… Mais Ella est leur Abbé Faria et elle leur redonne espoir en identifiant immédiatement le piège dans lesquels Helga Feulgen et ses soeurs d'armes sont tombées !
Il y a un passage hautement moral, où Hilde le maillon faible de l'équipe est mise sur le grill… Katja se demande si sa disparition n'augmenterait pas leurs chances de réussite, et alors qu'elle est victime d'un accident elle prend le parti de laisser la destinée décider alors qu'Ella n'hésite pas une seule seconde pour lui sauver la vie au péril de la sienne : nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.. (Martin Luther King copyright)
Il y a un autre passage autrement moral, celui où la team Ella utilise les connaissances du Claustrum pour augmenter ses chance de survie, alors que le Claustrum utilise ces mêmes connaissances à des fins malveillantes… Car en pleines guerres de religion, la prétendue sainte Ethegard utilise des armes chimiques et bactériologiques pour semer la mort et la désolation parmi les prétendus hérétiques, afin de tirer les marrons du feu sur la scène politique… On t'a reconnu, saloperie ultime de Shirô Ishii ! Sois maudit toi et tes semblables, ainsi que ceux qui t'ont protégé bec et ongles à savoir les prétendus leaders du monde libre !!!
La dernière partie tutoie l'éternité : Ella rencontre sans le savoir son âme soeur, et leur relation sera aussi courte qu'intense ! Lambert était un enfant de choeur dont la famille a été condamnée pour des raisons insondables pour le commun des mortels mais parfaitement logiques pour les gros crevards qui n'appartiennent pas à l'humanité, et il a décidé de se faire assassin pour châtier la pétasse narcissique qui a détruit sa vie… Pour Ella il est un aboutissement, car Lambert est devenu une arme humaine capable de tuer d'une seule main et en un seul instant ceux dont il doit prendre la vie… Mais pour Lambert Ella est une menace et pour Ella Lambert est une menace, car le succès de l'un signera l'échec de l'autre ! Pourtant l'espace d'un instant, c'est l'Abbé Faria donc Dieu lui-même qui s'incarne dans Lambert quand celui-ci conseille à Ella d'employer son intelligence à son bonheur et à celui des autres plutôt qu'à la vengeance…

ne lisez ce qui va suivre que si vous avez lu le tome 3 :

Commenter  J’apprécie          330
Le couvent des damnées – tome 3. J'ai trouvé les premières pages décevantes. Un bruit court que l'une des filles aurait fait un rêve effrayant. Dès lors, l'ensemble du couvent ferait le même songe. Seules les internes qui n'auraient pas eu cette vision seraient exclues et, bien évidemment, il est interdit de parler du fameux rêve.

Que nenni, parce que ce qu'il va suivre est du machiavélisme et cela va monter crescendo pour devenir limite supportable. Moi qui aime les récits d'horreur, j'avoue avoir été mis mal à l'aise par l'indicible sentence. L'écrit est une chose, les images en sont une autre.

De cette lecture, j'en ai des frissons…
La religion qui était jusque-là présente, sera renforcé avec des emblèmes sur le christianisme. le chemin pour devenir religieuse est élitiste. Seules les filles les plus coriaces vont survivre. Pour y parvenir, certaines ne vont pas hésiter à conspirer pour faire choir les rivales, ce qui fait froid dans le dos. Être lecteur, c'est aussi participer au sadisme des actrices. Je ne pensais pas être invité malgré-moi à cet enfer. Ce récit qui est une fiction, a certainement eu des antécédents historiques, ce qui glace encore plus l'horreur.

Minoru Takeyoshi nous propose encore un tome de très grande qualité. Il est très difficile d'y décrocher. Son talent arrive à rendre le récit immersif. Des personnages que l'on appréciait dans les deux précédents tomes risquent bien d'en décevoir certains – ce qui a été le cas pour moi, en ce qui concerne Ela.
Une fois l'histoire achevée, l'auteure nous redonne une fois de plus un bonus appréciable avec quelques pages anecdotiques. le quatrième opus est prévu, paraît-il, pour septembre. Deux mois à patienter. Bon sang, que ça va être dur.
Commenter  J’apprécie          153
Dans ce 3ème tome on assiste à une belle montée en puissance. L'intrigue et les rapports entre les personnages s'étoffent, se complexifient et gagnent en profondeur. le récit a de plus en plus une allure de drame carcéral avec ses luttes de pouvoir, ses stratégies de survie, des alliances, des trahisons, des gardiennes sadiques... Nos héroïnes se retrouvent même au mitard.
Les rebondissements se multiplient et les émotions fortes sont au rendez-vous.
Ce 3ème volet est un régal. le récit devient de plus en plus addictif. J'ai hâte de m'attaquer à la suite.
Commenter  J’apprécie          202
L'attente va être longue en attendant le prochain tome... Peu de temps morts. Toujours très intense, j'ai peur de trop en dire mais un tome que j'ai encore apprécié par ses rebondissements. Il y a de l'intensité des deux côtés, de la hargne. Et à côté de ça, l'abbesse place ses pions dans une position très favorable... Des séquences (surtout sous-entendues) difficilement soutenables, ça vaut bien un bon livre d'épouvante. Tant d'horreurs, de bassesses... Je guette le tome 4 !
Commenter  J’apprécie          160
Arrivée à la moitié de la série, l'initiation des novices s'accélère avec un énorme crescendo dans la cruauté. Sévices, tortures : lecteurs sensibles s'abstenir !

L'histoire du passage secret s'eclaircie. Quant à Ella, l'une des filles de la bande, on peut dire que son âme succombe à la noirceur de la vengeance et promet une suite explosive...
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (1)
ActuaBD
14 juin 2017
L’intrigue spécifique de ce tome 3 (...) nourrit donc de façon une fois encore réussie la très bonne surprise que constitue Le Couvent des damnées.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Si dix mille personnes participent à une exécution… Est-ce qu’elles n’endossent qu’un dix-millième du crime ? Tu penses que la culpabilité de chacune va tendre vers zéro ? On ne peut pas partager cette responsabilité…. Un péché ne se dilue pas.
Commenter  J’apprécie          190
Je ne sais pas qui a fait ça..
Mais celles qui attaquent les gens dans le dos...Ne pourront jamais... Souiller le visage de celles qui vont de l'avant !
Commenter  J’apprécie          290
Si Dieu créé les génies, les gens ordinaires se construisent eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          332
Si Dieu a jugé bon de planter l’arbre de la connaissance dans le Jardin d’Eden, alors il a dû créer des gens dignes d’en recevoir le fruit !
Commenter  J’apprécie          160
Vous n’éteindrez pas ma flamme si facilement… Plus les ténèbres sont profondes, et plus elle brille fort !
Commenter  J’apprécie          120

Lire un extrait
Videos de Minoru Takeyoshi (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Minoru Takeyoshi
Calendrier de l'Avent booktube féministe : #unlivrefeministeparjour Découvrez ma sélection du 13 au 18 décembre ! Allez ! On file chez notre libraire préféré.e pour faire de jolis cadeaux livresques ♥
autres livres classés : inquisitionVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (124) Voir plus



Quiz Voir plus

Le Couvent des damnées

Comment s'appelle le petit frère d'Ella qui meurt au début de l'histoire ?

Émil
Bernd
Frank
Hans

15 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Le couvent des damnées, tome 1 de Minoru TakeyoshiCréer un quiz sur ce livre

{* *}