AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le couvent des damnées tome 6 sur 6
EAN : 9782344029565
272 pages
Glénat Manga (06/06/2018)
4.43/5   50 notes
Résumé :
XVIe siècle, Saint-Empire romain germanique.
Tandis que l'ordre du Claustrum poursuit ses expériences cruelles et ses projets de manipulation des foules, Ella attend patiemment le jour où elle fera face à dame Edelgard. L'heure d'accomplir sa vengeance approche !
Que lire après Le couvent des damnées, tome 6Voir plus
Happiness, tome 1 par Oshimi

Happiness

Shuzo Oshimi

3.83★ (587)

10 tomes

Lost Children, tome 1 par Sumiyama

Lost Children

Tomomi Sumiyama

4.30★ (361)

9 tomes

Green Mechanic, tome 1 par Shin

Green Mechanic

Yami Shin

4.26★ (664)

7 tomes

Ikigami - Intégrale par Mase

Ikigami

Motorô Mase

4.16★ (3744)

11 tomes

Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 50 notes
5
15 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
1552. En mémoire du sang versé au partages des eaux.
En 1ère de couverture un ange aux cheveux bruns sur fond blanc, en 4e de couverture une démone aux cheveux blonds sur fond noir... Ce sixième est dernier tome est à l'image de la série toute entière : entre action et émotion un concentré de suspens hitchcockien rempli de rebondissements tous plus diaboliques les uns que les autres, mais aussi un concentré d'humanité où le meilleur et le pire s'affronte dans le coeur de chaque être. Nos nonnes justicières en croisade contre la Bête Immonde et les forces obscures de la crevardise sont finalement prisonnières de cette Boîte de Pandore qu'est le Claustrum, le Château du partage des eaux... Et qu'est-ce qu'il y a au fond de la Boîte de Pandore une fois retirés tous les maux du mondes et tous les fléaux de l'humanité ? L'Espoir !!!

Pour accomplir les dernières volonté de Cordula, Hilde doit s'enfuir pour sauver une population innocente de l'arme bactériologique à laquelle elle doit servir de test... Sauf que cette pétasse de Kriemhilde parvient à doubler Ella et ses amies pour la tuer et toutes les dénoncer avant qu'elle ne puisse se sauver... L'affrontement est violent et Théa maudit ce monde abandonné de Dieu où la justice est un instrument au service des forts pour opprimer et exploiter les faibles. L'affaire est épineuse car tout le monde ayant un plan de carrière bien établi personne ne veut se mouiller : c'est donc une ordalie qui déterminera qui de Kriemhilde et Ella dit la vérité... Kriemhilde est mdr car elle est sûr de l'emporter au vu l'état dans laquelle elle a mis Ella en lui fracassant le crâne et le visage à coup de pierre... Et là, le mangaka retourne tout son manga en quelques pages : la justice immanente frappe de manière violente et inattendue, et un personnage révèle sa véritable nature et la manière dont elle a changé pour devenir quelqu'un de plus grand et de plus noble, quitte à se salir les mains pour que d'autres puissent rester pures... Ella n'est plus l'ange de la vengeance qui protège les autres de la cruauté du monde, mais un ange de justice et de miséricorde protégée par les autres et destinée à changer la destinée du monde !

Le manga était prévu en 8 tomes, mais des raisons inconnues la série se termine avec ce gros tome 6 qui fait quand même 275 pages. On sent bien l'ellipse de 18 mois, et le fait qu'il n'y a pas assez de pages pour que tous les personnages aillent au bout de leur destin, mais personne n'est oublié y compris l'artiste chargé de donner un visage à la vierge de fer et soeur Sibylle qui au bout de sa quête de vengeance contre Ella découvre que le mal était en elle et non pas en sa Némésis !
Le hasard de événements fait qu'Ella et Ethelgard sont toutes les deux éborgnées en perdant leur oeil droit : si on se réfère à l'introduction du récit, le suspens est donc total ! Et comme toutes nos survivantes sont montées en grade, les pions sont en place pour le dernier acte du drame : chacune d'entre elles a arpenté courageusement mais dangereusement la frontière entre bourreaux et victimes... Sous le regard de Dieu qui est Edmond Dantès et qui est l'Abbé Faria ? ^^
Au final Dame Ethelgard est prête à répandre sur toutes les nations une peste de son cru, car partisane de la théorie du choc elle veut grâce à elle nous gouverner tous, nous trouver, nous amener, et dans les ténèbres nous lier, au pays de Mordor où s'étendent les ombres... L'heure est si grave que catholiques et protestants font une trêve et que les agents secrets des uns et des autres font alliance pour faire échouer ses plans. A l'intérieur comme à l'extérieur du Claustrum chacune de nos héroïnes à son rôle à jouer : nous sommes dans un James Bond seizièmiste et c'est ABSOLUMENT GENIAL ! Ben oui c'est la CIA et le KGB faisant alliance pour affronter un apprenti maître du monde, et pour ne rien gâcher Dame Ethelgard qui n'a jamais connu la douleur et qui a embobiné tout son monde en remportant sans coup férir toutes les ordalies qu'elle a organisées (prouvant aussi que sans connaître la douleur on a vite fait de ne ressentir aucune compassion pour son prochain) c'est presque Max Zorin dans "Dangereusement Vôtre" ! Oh Yeah !!!

Épilogue :


Un grand mangaka est né, et cette belle âme a de la suite dans les idées ! Je serai au rendez-vous pour sa prochaine série...
Commenter  J’apprécie          404
Quel final époustouflant ! Tant d'horreurs qui se cachent derrière la religion... La bataille secrète menée sur plusieurs années est enfin arrivée à son terme. J'ai frémi tout le long de ce dernier tome, on craint pour la vie de chacune, elles ont de la ressource mais l'ordre du Claustrum aussi ! [Dame Edelgard est une sorte de big boss du niveau final !] J'ai beaucoup aimé cette série, les dessins montrent bien la détermination qui animent notre petit groupe pour venger leur famille ! Une série manga historique très réaliste (sauf Ella qui fait un peu warrior)
Commenter  J’apprécie          280
Wahou ! Quel final grandiose !
Des retournements de situation et stratégies parfois malsaines dans chaque camp, impossible de s'ennuyer !
Commenter  J’apprécie          200
Un 6éme tome qui conclut une excellente série ! Jusqu'au bout le suspens est total tant cette Hildegard semble déjouer tous les coups qu'on lui porte et en avoir d'avance ! Est-ce qu'Ella va pouvoir se venger et vont-elles s'en sortir indemnes ? Les réponses arrivent enfin, dans un final magistral ! C'est même triste de devoir tourner la dernière page ...Un manga que je conseille vivement !
Commenter  J’apprécie          170
Voilà, c'est bel et bien fini...
Quel voyage, quelle plongée dans l'horreur.
Après toutes les souffrances et les injustices qui nous ont menées jusqu'ici, j'ai parcouru fébrilement ce tome bien plus épais que les précédents afin d'assister impuissante aux nouvelles épreuves et aux drames continus auxquels sont confrontés nos amies.
Comme les tomes précédents, cet ultime opus est dur et cruel. le cheminement s'opère et, même si on sent que le but est de clôturer le récit, l'auteur de nous prive pas de quelques rebonds et autres sursauts.
Je ne cache pas être un peu déçue par les toutes dernières pages mais je pense que aucune fin ne m'aurait vraiment convenu. Je suis contente que l'histoire soit terminée, sur un sujet tel que celui-ci, ça aurait été une erreur de trop multiplier les rebondissements et de s'enfoncer plus avant dans l'horreur. Mais il n'empêche que Ella et sa bande d'amies vont me manquer. Je vais donc tenir à l'oeil Minoru Takeyoshi... après une 1ère oeuvre aussi passionnante, il ne reste à espérer qu'il ne s'arrête pas là et qu'il nous sorte bientôt une série au moins aussi bonne.
Commenter  J’apprécie          121


critiques presse (1)
ActuaBD
16 juillet 2018
Alors que nous avions craint une fin bâclée tant nous semblions loin du terme au bout de quatre tomes, force est de constater que Minoru Takeyoshi parvient à parfaitement boucler les diverses intrigues mises en place et même à ouvrir de manière originale son récit sur la fin.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Je suis une sœur qui n'a jamais rencontré le Seigneur. Je recherche quelque chose qui mérite le nom de Dieu.
Commenter  J’apprécie          180
J'ai appris qu'on peut être forte même sans arme ni autorité. Et ma vie a pris un sens nouveau !
Commenter  J’apprécie          180
Par la sagesse...
le temps...
et les efforts...
Nous alimentons le brasier de nos vies...
C'est ainsi que nous avons survécu.

Que Dieu existe ou non...
je sais pertinemment...
que tuer est la pire offense...
qu'on puisse faire à la vie.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai appris qu'on peut être forte...
même sans arme ni autorité.
Et ma vie a pris un sens nouveau !
Commenter  J’apprécie          20
Quelle part de leur énergie les hommes dilapident-ils à se battre entre eux ? Si nous n'unissons pas leurs volontés, l'humanité n'a pas d'avenir !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Minoru Takeyoshi (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Minoru Takeyoshi
Calendrier de l'Avent booktube féministe : #unlivrefeministeparjour Découvrez ma sélection du 13 au 18 décembre ! Allez ! On file chez notre libraire préféré.e pour faire de jolis cadeaux livresques ♥
autres livres classés : inquisitionVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (96) Voir plus



Quiz Voir plus

Le Couvent des damnées

Comment s'appelle le petit frère d'Ella qui meurt au début de l'histoire ?

Émil
Bernd
Frank
Hans

15 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Le couvent des damnées, tome 1 de Minoru TakeyoshiCréer un quiz sur ce livre

{* *}