AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de juanilin


juanilin
  25 mai 2014
Il était une fois, dans un monde imaginaire, un jeune garçon nommé Ash. Plein de fougue et d'entrain, Ash était pourtant amnésique. Il ne se souvenait pas de grand-chose : son nom, et celui de son compagnon de toujours (sûrement ?) Bou, un cochon familier (un peu trop, parfois).

Ash était bien décidé à retrouver ses racines. Car c'est la moindre des choses, dans la vie d'un homme, de savoir qui l'on est. Or, la tâche fut fort peu aisée. Mais, qu'à cela ne tienne : il n'était pas pressé. Il parcourait donc le monde en compagnie de son cochon (n'oublie pas le cochon, Mieux-Aimée). N'étant pas simple de voyager bourse plate, il offrait ses services aux personnes dans le besoin. Enfin, il tentait – sa personnalité délurée n'en faisait pas quelqu'un de crédible. Ash était néanmoins un gaillard doté d'une force herculéenne, qui lui valait par conséquent souvent le statut de garde du corps/porteur.

Chemin faisant, Ash et Bou (si on l'oublie il va encore se vexer) tombèrent sur Eli, une jeune femme au tempérament plutôt… volcanique. Auparavant, le bougre avait constaté chez lui un talent presque démesuré pour la magie. Pour se défendre contre des bandits et/ou des créatures gigantesques et hirsutes, il pouvait toujours se servir de Bou comme d'un projectile (véridique !), mais la magie est nettement plus efficace. Pour ce faire, il utilisait le grimoire accroché à sa ceinture. Il y fut toujours, aussi loin qu'il s'en souvînt (c'est-à-dire pas très loin).

De fait, les évènements se corsèrent peu à peu. Les magiciens n'étaient pas toujours vus d'un bon oeil selon le royaume traversé ; et l'armée se mit rapidement à s'intéresser à ce jeune homme.

Ce manga, sous ses airs de ne pas se prendre au sérieux (hein, Bou, qu'en dis-tu ?) présente des personnages fleuris aux caractères bien trempés, et ne laisse pas le lecteur s'ennuyer une seule seconde. Il se passe toujours une catastrophe, il y a toujours quelqu'un à aider. Même si le caractère téméraire et parfois inconscient d'Ash est tempéré par le pragmatisme et l'autorité d'Eli, les situations volent en éclat sans qu'on l'ait vu venir. J'en suis quelquefois venu à me demander si Mamiya Takizaki savait où ses personnages se rendaient...

Bien entendu, les couleurs franches n'existent pas : un seul personnage est manichéen, c'est Bou (et encore). Les autres sont emprunts de mystère : la tumultueuse Eli a d'énormes responsabilités au niveau national ; Ash est un parfait inconnu, seul son caractère et sa force sont connus. Quant au quatrième protagoniste… Il arrive bien assez tôt, mais je vous laisse découvrir par vous-même ce charismatique garçon.

Dans la plus pure tradition du nekketsu fantasy (un jeune homme devant surmonter moult obstacles afin de dépasser ses limites et par là même se renforcer, physiquement et psychologiquement ; le tout dans un univers peuplé de magie et de créatures bizarres), Ash & Eli se pose là.
Enlevée et drôle à souhait, cette série aux deux premiers tomes rafraîchissants promet d'aller loin : c'est tout le mal qu'on lui souhaite. Encore du très bon Ki-oon.
Lien : http://www.fnac.com/Ash-et-E..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus