AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2364680271
Éditeur : Editions du sous-sol (06/03/2014)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :

Sinatra enrhumé, c’est Picasso sans peinture ou Ferrari sans carburant – mais en pire. Car le plus ordinaire des rhumes prive Sinatra de ce joyau qu’aucune compagnie d’assurance n’est prête à assurer : sa voix.

Ce rhume l’atteint au plus profond de lui-même, lui fait perdre toute confiance, et n’a pas seulement des conséquences sur son propre état psychologique.

Il semble également avoir des prolongements psychosomatiques pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
polarjazz
  09 août 2018
Une agréable surprise. J'ai découvert une écriture journalistique décomplexée.
La quatrième de couverture signale que Gay Talese est le pionnier du Nouveau journalisme. Les reportages rassemblés dans ce recueil croisent les exigences du journalisme aux techniques de la fiction.
Les 14 chapitres balayent les années 60 et 90.
J'ai aimé le premier reportage sur New-York (1961). Gay Talese m'a transportée dans cette ville qui ne dort jamais. J'ai retrouvé les impressions que j'avais deviné en regardant des vieux films surtout des polars de cette époque.
J'ai aimé les 3 derniers reportages centrés sur l'auteur et son approche de l'écriture.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Lexpress   14 mars 2014
Un crooner tousse et Gay Talese révèle tout son talent dans ce recueil d'articles. Le vrai "pape" du nouveau journalisme.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
polarjazzpolarjazz   28 juillet 2018
On compte à New-York 200 vendeurs de marrons chauds, 300 000 pigeons et 600 statues ou monuments. Quand la statue équestre d'un général a les deux sabots avant décollés de terre, cela signifie que ce général est mort au combat ; si un seul sabot est décollé, qu'il est mort de ses blessures ; si les quatre sabots reposent au sol, qu'il est probablement mort dans son lit.
(P. 19-20)
Commenter  J’apprécie          20
polarjazzpolarjazz   09 août 2018
Frank Sinatra : "Je suis favorable à tout ce qui peut vous aider à passer la nuit, les prières, les somnifères, ou une bouteille de Jack Daniel's."
(P. 58)
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : journalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
175 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre