AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de LivresdAvril


LivresdAvril
  12 mars 2022
Dans "J'aurais voulu", Olivier Tallec épingle notre insatisfaction perpétuelle avec l'humour qui le caractérise. L'herbe est toujours plus verte chez le voisin, nous ne sommes jamais contents de notre sort. Que ce petit écureuil (personnage récurrent chez cet auteur-illustrateur puisque c'est le troisième album qui lui est consacré) est humain ! 

Les enfants adorent les différentes transformations, d'autant que l'écureuil garde les attributs de ses métamorphoses précédentes. de leur côté, les adultes pourrons avoir une lecture plus actuelle puisque l'auteur lui-même dit que son personnage a un petit côté queer.

C'est le grand talent et la grande richesse des albums d'Olivier Tallec : ils ont toujours plusieurs niveaux de lecture et comme leur fin est ouverte, ils invitent à la discussion. Et quel plaisir de retrouver ce trait vif et ces couleurs automnales. Une trilogie incontournable !
Commenter  J’apprécie          110



Ont apprécié cette critique (11)voir plus