AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Olivier Tallec (Autre)
EAN : 9782211307758
36 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (02/09/2020)
4.61/5   35 notes
Résumé :
C'est fragile un arbre, il faut en prendre bien soin. Il faut s'en occuper comme d'un ami. Mon arbre et moi, on s'occupe bien l'un de l'autre. Parfois, il me donne une de ses pommes de pin. Une c'est peu, mais attention, toutes c'est beaucoup. Il faut trouver le bon équilibre. Mais si un jour il n'a plus de pommes de pins, il y aura encore ses épines, ses branches ou ses racines...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,61

sur 35 notes
5
10 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ogrimoire
  07 avril 2021
Un peu beaucoup est un album plein d'humour, absolument irrésistible ! Si vous aimez le comique de répétition, vous allez être servis ! Ce qui est drôle, c'est notre petit écureuil qui s'obstine à nous expliquer qu'un arbre est précieux et qu'il faut en prendre soin… Mais il est bien trop gourmand et impossible de se raisonner afin d'arrêter ! Alors il se met à dévorer dans un premier temps les pommes de pin et puis les aiguilles, les branches serviront à faire du feu et il faut s'occuper des racines et du tronc, il y a toujours autre chose jusqu'au jour où… Il n'y a plus rien !
Les illustrations sont très travaillées et elles donnent vie à l'histoire et également aux différentes émotions de notre écureuil, c'est vraiment très bien fait ! Ce que j'ai beaucoup aimé, ce sont les couleurs un brin pastel et très douces pour les yeux… Visuellement, c'est très agréable et c'est très réussi !
On l'aura compris cette histoire reflète – cruellement ! – notre société et la surconsommation qui y règne, l'aveuglement de ceux qui en veulent toujours plus, quitte à ce que ce soit au détriment de leur voisin et, surtout ceux qui tournent de jolies phrases dans lesquelles il est question de défendre la planète mais qui, dans leurs actes, n'en font rien !
Une histoire douce, sur un thème dur mais traité avec humour ! Bref, c'est un coup de coeur !
Lien : https://ogrimoire.com/2021/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
ErnestLONDON
  26 avril 2021
« C'est fragile un arbre, il faut en prendre bien soin. » Cet écureuil l'a bien compris : il lui parle et parfois l'arbre lui donne une de ses pommes de pin.
Quand il les aura toutes dévorées, il attaquera ses épines – il en a tellement ! – puis ses branches et ses racines – mais seulement les plus petites, au début, celles qui ne servent à rien.
Comme ces auto-proclamés « amoureux de la nature », il assure comprendre et vivre en harmonie avec la nature mais en définitive la considère tout autant comme une ressource inépuisable et gratuite, que ceux qui en tirent profit avec plus de cynisme et moins d'hypocrisie.
Sous les pinceaux habiles d'Olivier Tallec, le conflit intérieur du héros se lit dans son oeil coupable, anxieux ou marqué par une mauvaise foi très affirmée.
Une fable animalière qui interroge nos rapports à la nature, sans servir une morale pré-mâchée. La chute est toutefois audacieuse et drôle : « C'est fragile un écureuil, il faut en prendre soin ! »
Article à retrouver sur le blog :
Lien : https://bibliothequefahrenhe..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Shaynning
  22 février 2021
Suite à "Mon arbre", voici son petit frère "Un peu beaucoup". Avec cet écureuil qui a les yeux plus gros que le ventre, vos petits cocos auront un exemple parfait de la surconsommation et de ses effets délétères.
Un écureuil s'est accaparé un arbre et à l'entendre, il l'aime beaucoup. Néanmoins, à chaque fois qu'il dit prendre "un peu" pour "en garder plus tard", il fait exactement l'inverse. Au début, c'est à propos des cocottes ( les pommes de pins). Il en mange une, arguant qu'il ne faut pas abuser et garder les autres précieuses et délicieuses cocottes pour plus tard. Puis, il les mange toutes. Devant ce constat, il se tourne vers les épines. Puis vers les branches. Puis le tronc. Finalement, notre écureuil a carrément dépouillé l'arbre au point de le tuer.
"La modération a meilleur goût", comme le dit si élégamment la SAQ ( Société des Alcools du Québec). Et bien, c'est la même chose ici! C'est d'autant plus vrai qu'à terme, on se retrouve non seulement sans ressources, mais aussi sans espoir de produire la ressource. Et le pire, c'est qu'à l'instar de notre ami l'écureuil, le gaspillage et la surconsommation se fait avec un état d'esprit qui frôle le déni.
Un album super pertinent, très amusant, sur l'importance de réduire notre consommation, d'adopter des comportements responsable quand à notre consommation et aussi de respecter la nature, qui nous fournis gratuitement ce que nous avons besoin.
À mettre dans toutes les bibliothèques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
museumdetoulouse
  21 janvier 2021
Tout commence par une belle amitié entre un écureuil et SON arbre : câlins contre pommes de pin. Oui mais peut-être TROP de pommes de pin ? Nooon, Écureuil est raisonnable et sait bien qu'il faut toujours garder une poire (euh... une pomme) pour la soif ! Mais, les belles résolutions s'envolent bien vite. Des pommes de pin, il passe aux aiguilles (si nombreuses et si sucrées) puis aux branches (les minuscules) pour un petit feu. Ou un grand pour réchauffer tous les amis... Mais, attention : "c'est fragile un arbre, il faut en prendre soin". Jusqu'au moment où cela dérape grave pour Écureuil... Au secouours ! Un album hilarant, aux illustrations pleines pages. Mais peut-être, qu'en y réfléchissant bien, Écureuil ressemble sacrément aux humains dans leur action sur la Nature, non ?
Commenter  J’apprécie          60
angelcalvin36
  10 mars 2021
Petit écureuil aime son arbre avec passion. Quand l'histoire débute il est solidement cramponné à une branche de sapin et somnole tranquillement. Mais notre écureuil a un terrible défaut : il est gourmand ! Et comme il faut bien se nourrir, le voilà qui décide de grignoter quelques pommes de pin. Pas grave, l'arbre, il en a à ne plus savoir qu'en faire. Mais les pommes de pin viennent à manquer...Attaquons les aiguilles, tendres et si sucrées. Bref de pomme de pin en aiguille, d'aiguille en branches, le sapin si précieux se déshabille et commence à faire triste figure. le ton est drôle, les dessins dans les tons orangés très beaux et l'écureuil a une mine juste un peu azimutée. Un ensemble parfait, jusqu'à la double page finale hilarante. Un album instructif pour faire comprendre à tous les dégâts que subit la nature chaque jour, et sur le ton de l'humour, c'est toujours mieux.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
OgrimoireOgrimoire   07 avril 2021
C’est fragile un arbre, il faut en prendre bien soin. Il faut lui parler. Il faut lui parler tout doucement. Dans le creux de son tronc. Il faut s’en occuper comme d’un ami.
Commenter  J’apprécie          61
AstazieAstazie   08 octobre 2020
J’adore les pommes de pin. Et puis il en a tellement
Commenter  J’apprécie          10
AstazieAstazie   08 octobre 2020
Il faut lui parler tout doucement. Dans le creux de son tronc, il faut s’en occuper comme d’un ami.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Olivier Tallec (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Tallec
Découvrez le portrait chinois dessiné d'Olivier Tallec ! Les albums d'Olivier Tallec : Un peu beaucoup, Pastel – C'est mon arbre, Pastel https://www.ecoledesloisirs.fr/auteur/olivier-tallec
autres livres classés : ÉcureuilsVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
149 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

.. ..