AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070443116
928 pages
Gallimard (07/05/2013)
3.71/5   7 notes
Résumé :


Détaché et désinvolte, Tallemant (1619-1692) ne se laisse pas saisir. Etonnamment libre face aux idéologies de son temps, il n'a pas de cause à défendre. Il est un archiviste, un témoin, un passeur. Mais aussi un farceur qui amuse et dérange. Il s'intéresse aux gens, à leurs intrigues, leurs mœurs, leurs drames. Et nous rappelle que de la bagatelle à l'essentiel, du trivial au primordial, il n'y a souvent pas loin.

Lorsque les grandes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

critiques presse (1)
Bibliobs   15 juillet 2013
A mi-chemin entre le duc de Saint-Simon et Jean-Marc Morandini, Tallemant des Réaux, banquier protestant né en 1619, a laissé mijoter cette chronique people de la Cour pendant toute sa vie. [...] De la bonne littérature à scandale.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
emdicannaemdicanna   13 août 2018
Henri IV était amateur de bons mots : un jour, passant par un village, où il fut obligé de s'arrêter pour y dîner, il donna ordre qu'on lui fit venir celui du lieu qui passait pour avoir le plus d'esprit, afin de l'entretenir pendant le repas. On lui dit que c'était un nommé Gaillard. "Eh bien ! dit-il, qu'on l'aille quérir." Ce paysan étant venu, le roi lui commanda de s'asseoir vis-à-vis de lui, de l'autre côté de la table où il mangeait. "Comment t'appelles-tu ? dit le roi. - Sire, répondit le manant, je m'appelle Gaillard. - Quelle différence y a-t-il entre gaillard et paillard ? - Sire, répond le paysan, il n'y a que la table entre deux. - Ventre-Saint-Gris ! j'en tiens, dit le roi en riant. Je ne croyais pas trouver un si grand esprit dans un si petit village."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AunryzAunryz   25 novembre 2020
Sur le perron de Luxembourg, une dame de grande qualité, après lui avoir fait bien des compliments sur sa liberté, lui dit : « Mais vous voilà bien blanchi, monsieur le maréchal. - Madame, lui répondit-il en franc crocheteur, je suis comme les poireaux, la tête blanche et la queue verte. » En récompense, il dit à une belle fille : « Mademoiselle, que j'ai regret à ma jeunesse quand je vous vois ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : littérature libertineVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien les contes de Perrault ?

Combien de contes Charles Perrault a-il écrit ?

6
9
11
15

17 questions
423 lecteurs ont répondu
Thèmes : conte , charles perrault , 17ème siècleCréer un quiz sur ce livre