AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791037500656
165 pages
Les Arènes (15/01/2020)
2.92/5   12 notes
Résumé :
Elevé dans un milieu non croyant, Daniel Tammet raconte sa conversion au christianisme à l’âge adulte. Quels épisodes de l’enfance, quelles rencontres, quels échanges ont été déterminants ? Peut-on réconcilier la foi et la raison ? Comment partager une expérience aussi indicible ?

Ces Fragments de paradis, portés par cette poésie et ces fulgurances qui sont la marque de Daniel Tammet, dessinent la spiritualité d’un homme du XXIe siècle. Récit lumineux... >Voir plus
Que lire après Fragments de paradisVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Est-ce le fait d'avoir enchaîné @Je suis né un jour bleu avec celui-ci? Est-ce le fait que beaucoup de temps et de textes publiés entre le premier et celui-ci et que son écriture a donc évalué, changé ? ou est-ce le fait de mes hautes attentes car ce sujet m'intéresse et parce que j'ai vraiment aimé la lecture du @Je suis né un jour bleu ? Je dois avouer que @Fragments de paradis m'a un peu déçue.
Il est difficile de parler de quelque chose d'aussi personnel, intime, que la foi, pour tout un chacun. Tout le monde la vit, la perçoit de manière différente. Je trouve que DT a choisi une approche très "scientifique" de sa conversion, ou du moins dans la construction de sa "lettre".
Dans la première moitié du livre, DT nous explique comment il a appris à appréhender des concepts abstraits (éloignés de ses chères mathématiques) : la religion et Dieu, d'abord en prenant conscience de la mortalité humaine, puis à travers l'école (psaumes, histoire des religions : le christianisme) et les pratiques de ses différents camarades étrangers (hindouisme, islam) et comment certains rites et témoignages l'ont interpellés, puis lors de son année lituanienne comment il a pris conscience de ce que la foi et la croyance peuvent faire (catholicisme réprimé sous le communisme, agissant alors comme fédérateur et ralliement identitaire) et le devenir des populations juives pendant la Seconde Guerre mondiale. Vient après son retour de Lituanie en Angleterre une période de doutes notamment intellectuels et de questionnements notamment spirituels, période marquée notamment par la lecture des philosophes, mais aussi des scientifiques, tentant ainsi de répondre à ses questions existentielles (l'Univers, notre place dans celui-ci ...).
Dans la seconde moitié, il y a deux temps : les deux premiers tiers sont consacrés à sa conversion au baptisme, grâce à des rencontres et des réunions, et le dernier tiers est en 15 pages un résumé des Evangiles.
J'ai trouvé très longue la première moitié de l'ouvrage, pleine de digressions, sans direction clairement apparente; c'est bien écrit (mais pas avec un style aussi "enlevé" que @Je suis né un jour bleu) mais je me suis demandée le pourquoi de ces anecdotes mises bout à bout; du coup la partie "conversion" m'a presque parue "vite expédiée" : si "révélation" il y a eu, elle aurait peut-être pu pour le coup être plus commentée : ça a changé quoi finalement dans sa vie de tout d'un coup comprendre "je crois" ? Tout cela reste très factuel, très linéaire et plutôt "détaché" dans le ton. Cela peut cependant interroger le croyant sur son propre cheminement, mais je ne sais pas comment un athée percevrait ce livre (et ça m'intéresserait beaucoup de le savoir!!!).
La toute dernière partie : la réécriture des Evangiles m'a au bout de 3 pages (sur 15) vraiment posé question : j'ai hésité sincèrement à la lire. Etant croyante moi-même, j'ai un peu de mal avec le "ton" utilisé que je trouve proche de "l'historiette". D'autres se sont déjà frottés au travail de "réécriture" des Evangiles (@Eric Emmanuel Schmitt dans @l'Evangile selon Pilate par exemple, dont j'ai détesté la première partie tant je l'ai trouvé théologiquement très discutable; plus récemment @Soif de @Amélie Nothomb qui m'attend dans ma PAL) : sincèrement je ne vois aucune utilité à ces dernières 15 pages, à part faire oeuvre de cathéchisme, et encore, c'est très édulcoré et théologiquement un peu discutable ... et surtout, la lettre s'arrête là, avec ça. J'aurais aimé peut-être quelques mots de fin sur comment résonne ce texte pour DT ?!
En bref : un texte qui se veut le récit d'un cheminement, d'une expérience très personnelle, mais dont le ton pour moi manque justement d' "intime".
Ne sachant comment évaluer mon ressenti, je mets trois étoiles.... pour l'instant.
PS : je viens de regarder l'extrait vidéo de son intervention à La Grande Librairie, proposé par Babelio : je trouve enfin dans ses mots ce que je n'ai pas trouvé dans le livre @Fragments de Paradis et que j'avais trouvé dans @je suis né un jour bleu : l'expression d 'une âme : https://www.babelio.com/livres/Tammet-Fragments-de-paradis/1192428?action=ajout
Commenter  J’apprécie          20
J'ai vraiment apprécié cette lecture qui me fait découvrir enfin l'auteur que j'avais repéré lors d'une émission à la télévision.
La première partie du livre, il se raconte pudiquement, se posant toujours des questions sur tout, ayant un rapport aux choses et au temps particulier. Ses rencontres diverses et son grand intérêt pour le monde ont nourri sa curiosité qui l'amène petit à petit vers un cheminement plus spirituel.
Ensuite, il raconte sa conversion, qui, comme il le reconnaît, n'est pas explicable, communicable. D'où l'impression d'une certaine froideur et concision que certains ont pu lui reprocher. Mais comment faire partager cette expérience au-delà des mots qui sont toujours réducteurs ?
C'est une conversion à la transcendance, pourrait-on dire, car il ne parle pas d'une religion précise qu'il aurait choisie mais d'une ouverture à la transcendance.

J'ai lu ce livre d'une traite, j'ai apprécié cet auteur, sa franchise, sa poésie et son style. J'ai juste trouvé ce témoignage un peu court, mais je me rattraperai sur ses autres livres que j'ai très envie de découvrir.


Commenter  J’apprécie          10
"Sans raison, l'homme le mieux doué n'est rien" disait Sénèque, ce qui correspond tout à fait à Daniel Tammet. Personne ne peut nier ses extraordinaires capacités intellectuelles qui lui offrent, de façon innée – en tant qu'autiste Asperger - , un accès au monde des chiffres et des langues tout à fait hors du commun. Cependant, cette faculté ne constitue pas pour autant un génie. A-t-il bouleversé la science, l'art, la pensée? Non. Que dire de sa conversion au christianisme et de sa foi en Jésus? Elles sont tout à fait incompatibles avec la mise en pratique d'une intelligence raisonnée. le premier venu peut croire en ce qui n'existe pas. Or, donner du crédit à la superstition, délaisser sa propre faculté de raison au profit de la croyance, c'est-à-dire de ce qui n'est pas prouvé ou qui résulte de la pure invention, voilà les signes d'une intelligence mal orientée. Rappel : Leonard de Vinci et Albert Einstein et Nietzsche n'étaient pas autistes.
Commenter  J’apprécie          12
C'est sous forme d'une lettre à un ami que l'auteur nous narre sa conversion au catholicisme alors qu'il était adulte .
Après y avoir donné des pistes sur ce qui aurait pu le prédisposer lors de son enfance, il décrit les rencontres qui lui ont ouvert l'esprit vers une nouvelle croyance.
Il n'est certes pas évident de décrire ce qui se passe en soi lors de sa conversion à une religion. C'est tellement de l'ordre de l'intime.
En tout cas, ici, l'auteur décrit de façon trop distante son expérience pour qu'on s'y intéresse. le texte est plat et d'une grande froideur. Je m'attendais à mieux...
Commenter  J’apprécie          10
Indéniablement ce livre possède un charme rare. Inclassable et pourtant vrai témoignage de foi, ces Fragments de paradis de Daniel Tammet raconte simplement, et avec une bien jolie plume, sa conversion au christianisme. Comme une balade, ce livre permet de savourer ce qui fait le sel d'une vie à travers les rencontres et la lumière que l'on trouve chemin faisant.
Lien : https://www.laprocure.com/li..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Le savoir est dynamique, se modifie, se transforme sans cesse, et nous transforme - il n'est jamais stable. Ce qui est stable, fini, enclos, n'est qu'un ersatz de savoir.
Commenter  J’apprécie          00
J’ai découvert l’hiver de mes dix ans ma mort certaine.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Daniel Tammet (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Tammet
Daniel Tammet publie "Fragments de paradis" aux éditions Arènes. Né à Londres dans une famille de neuf enfants et atteint d'un trouble du spectre autistique, il a choisi l'exil pour dépasser sa différence. A la découverte d'autres langues et d'autres cultures il a pu trouver un sens à sa vie. Sur le plateau de la Grande librairie, l'écrivain raconte sa rencontre avec Margaret Atwood et sa conversion à l'âge de 23 ans.
autres livres classés : spiritualitéVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (55) Voir plus



Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1768 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..