AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791032707920
Éditeur : Editions Ki-oon (04/03/2021)
4.17/5   36 notes
Résumé :
Dans la ville de Providence, le jeune écrivain Robert Blake semble fasciné par une étrange église abandonnée. Alors qu’il finit par s’aventurer dans ce lieu de culte perverti, il y découvre le Necronomicon, un ouvrage maudit de magie noire, et invoque sans le vouloir des forces maléfiques qui dépassent l’entendement...
Pendant la Première Guerre mondiale, un officier évadé se retrouve perdu en pleine mer. Épuisé, il s’évanouit dans sa barque et, à son réveil,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 36 notes
5
3 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Alfaric
  04 mars 2021
MANGA HORREUR / FANTASTIQUE.
Gou Tanabe est un mangaka fin connaisseur des récits d'horreur, et il a rapidement trouvé sa voie en adaptant de grands classiques de la littérature fantastique. Et avec les créations de celui a changé à jamais le visage du genre horrifique, il a trouvé un incroyable terrain de jeu où exprimer sa passion et ses ambitions… Et ici Gou Tanabe qui est déjà sur les chemins de la perfection livre une magnifique prestation ! Si avec "Dagon" on peut rester sur sa fin, avec "Celui qui hantait les ténèbres" il explore les très nombreux champs de la peur...
Lien : https://www.portesdumultiver..
Commenter  J’apprécie          500
Tachan
  25 mars 2021
Lovecraft est une figure emblématique des littératures de l'imaginaire que j'aime tant, il est même un peu un précurseur et une grande source d'inspiration. Forcément quand Ki-Oon a entreprit de sortir les adaptations de ses textes passées entre les mains du génial Gou Tanabe, j'ai foncé et pour le moment je ne compte aucune déception. Chaque sortie est un vrai bonheur !
Il faut d'abord souligner le travail de l'éditeur sur l'objet livre qui ne perd jamais en qualité et reste top à chaque sortie. Après le marron des Montagnes Hallucinées, le gris de l'Abime du temps, le bleu gris de la couleur tombée du ciel et le rouge de Cthulhu, place au vert ici pour Celui qui hantait les ténèbres et comme chaque fois, je trouve la couleur très bien choisie. Elle correspond à merveille à la moiteur poisseuse de la créature qui se tapit dans l'histoire. Je sais que certains ne sont pas fan de l'aspect souple de l'objet à cause de sa tenue en bibliothèque, personnellement en les mettant à plat, ça passe tout seul et j'y trouve un vrai confort de lecture. le papier en plus est de super qualité, permettant de parfaitement rendre toute la noirceur des planches. Je suis vraiment fan de la qualité de l'objet. Je regrette juste ici qu'il soit un peu fin, ne comptant que 160 pages, ce qui en fait le plus fin de la collection jusqu'à présent...
Ici, la version de Celui qui hantait les ténèbres proposée par Ki-Oon est précédée de la très courte nouvelle Dagon qui a été rédigée en juillet 1917 puis publiée en novembre 1919 dans le magazine The Vagrant avant d'être réimprimée dans le pulp Weird Tales en octobre 1923 puis en janvier 1936. Avec ce marin perdu en mer, qui tombe par hasard sur stèle sous-marine d'un peuple méconnu protégé par une créature effrayante, elle offre une première plongée saisissante dans cet univers de mythes et de légendes peuplé de créatures immenses et tentaculaires inconnues qui saisissent d'autant plus le lecteur. Elle n'est d'ailleurs pas sans rappeler d'autres textes de l'auteur dans sa construction et ses thèmes. Elle m'a fait penser à l'Abime du temps entre autres. En tout cas, elle offre une mise en bouche parfaite pour se mettre en jambe pour la suite.
Vient ensuite Celui qui hantait les ténèbres, parfois traduit par L'habitué des ténèbres (The Haunter of the Dark en vo), une autre nouvelle fantastique écrite cette fois plus tardivement, en novembre 1935, et publiée également dans le pulp Weird Tales en décembre 1936. Elle se déroule dans la ville chère au mythe Lovecraftien : Providence, où un jeune écrivain et peintre, Robert Blake, féru d'occultisme, observe de sa fenêtre un clocher, sur lequel aucun oiseau ne vient jamais se poser. Ce clocher fait partie d'une église abandonnée, que l'auteur va visiter. Il décrit dans son journal les différentes étapes de son enquête.
Le texte est une nouvelle fois court mais saisissant, d'une efficacité ravageuse. Tout commence par la fin quand Blake est retrouvé mort chez lui avec une expression de terreur monstrueuse sur son visage, sans qu'on comprenne comment cela a pu avoir lieu. On remonte ensuite le temps pour comprendre et mener l'enquête. On retrouve ainsi le procédé qui m'avait tant plus dans l'Abime du temps, l'un de mes titres préférés de l'auteur sauf que cette fois le fantastique est plus léger, un peu à la sauce hitchcokienne avec cette petite ville en proie à de mystérieux phénomènes.
L'ambiance est vraiment ultra bien travaillée et les dessins sombres, très sombres de Gou Tanabe, la rendent toujours aussi bien. Tout commence par une recherche banale, celle d'un homme voulant voir de ses yeux la mystérieuse église qu'il aperçoit de sa fenêtre, mais très vite, on sent que quelque chose cloche. Les habitants se referment sur eux-mêmes comme l'histoire se referme sur le héros. La plongée dans les mythes imaginés par Lovecraft est vraiment immersive et suffocante. On retrouve l'emblématique Necronomicon au centre de tout. L'auteur surfe sur le courant des explorateurs de la fin du XIXe avec notamment ces expéditions qu'il y avait en Égypte où l'on cherchait à comprendre la vie de temps très reculés. La seule différence c'est qu'il y insère une dimension horrifique juste terrifiante par les pouvoirs et le gigantisme attribués à ces créatures. Cela glace donc d'effroi !
Lovecraft et Gou Tanabe jouent à merveille avec une grande peur ancestrale ancrée en nous : la peur du noir et de ce qui s'y cache. Ici, ils peuplent ces interstices d'une créature innommable et toute puissante contre laquelle on se sent puis impuissant malgré ce que la modernité peut apporter comme semblant de solution. C'est comme s'ils voulaient nous dire que les mythes et la nature seraient toujours les plus forts. C'est vraiment angoissant.
Même si la nouvelle est assez courte par rapport aux autres textes qu'on a pu lire précédemment dans cette collection, tout est parfaitement mené. Il y a bien un début, un milieu et une fin et tout se développe de manière cohérente sans sensation de trouble du rythme comme c'est parfois le cas. le tempo est parfait, tout comme l'est la musicalité des mots qu'on sent bien choisis. L'auteur ne semble rien laisser au hasard et comme je sais que les précédentes oeuvres de Gou Tanabe adaptaient parfaitement les écrits de Lovecraft, je ne doute pas que ce soit aussi le cas ici.
Si vous avez été conquis par les précédentes adaptations, nul doute que celle-ci trouvera également grâce à vos yeux. Pour ma part, j'ai encore une fois été happée par l'univers tentaculaire et horrifique de l'auteur. J'ai aimé son utilisation de ses mythes pour plonger notre quotidien banal dans la peur la plus profonde. Cependant, je trouve ce texte moins profondément marquant que les autres, peut-être parce qu'il réutilise des concepts déjà vus, ce qui fait que la surprise est passée. Cela reste tout de même une excellente lecture que je recommande chaleureusement à tous les fans de fantastique, d'horreur et de beaux textes tout simplement.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
NofSet
  14 mars 2021
C'est au rythme d'un tome par an, que le mangaka Gou Tanabe continu de nous ravir avec la série "Les Chefs-d'oeuvre de Lovecraft", ce sixième album, le plus court de la série jusqu'à maintenant, contient deux histoires : "Dagon" et "Celui qui hantait les ténèbres".
Dagon est une des premières nouvelles de Lovecraft, elle fait partie du mythe de Cthulhu, le culte de Dagon sera évoqué plus tard dans le Cauchemar d'Insmouth. Cette adaptation très courte, ne sera pas la plus marquante de l'oeuvre de Gou Tanabe, tant il est vrai que le contexte, constitue un décor assez pauvre laissant peut de place au mangaka pour s'exprimer.
"Celui qui hantait les ténèbres" est le dernier écrit de Lovecraft qui disparut quelques mois après sa sorti. Ce texte appartient aussi au Mythe de Cthulhu on y retrouve des références comme : Yog-Sothoth, ou le Necronomicon.
Pour cette adaptation Gou Tanabe, change de décor et d'ambiance, la nouvelle se déroulant entièrement dans la ville de Providence chère à Lovecraft, il nous gratifie de très belles planches et des double pages découvrant la ville, ses quartiers, l'église et la créature qui se cache dans sa flèche. Gou Tanabe semble apprécier les architectures torturées, et les ambiances, sombre et angoissée, car cette adaptation est particulièrement réussie.
On retrouve parfaitement l'horreur dans le dessin sombre et réaliste, avec un trait fin et des pages extrêmement détaillées Gou Tanabe restitue toute la puissance de l'angoisse face aux monstruosité.
Celui qui hantait les ténèbres est une adaptation très réussie par Gou Tanabe, doté comme à son habitude d'une très belle édition, cette album vat prendre sans problème sa place à coté des autres albums de la série sur mes étagères...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Antharius
  10 mars 2021
Voici le dernier tome des adaptations des nouvelles de Lovecraft par le mangaka Gou Tanabe.
Cette fois c'est un volume assez rachitique qui contient 2 nouvelles classiques : Dagon et Celui qui hantait les ténèbres.
Comme les autres tomes, le style du dessinateur donne encore plus de force aux nouvelles du maître de Providence. le support visuel rend bien plus lisible les descriptions parfois absurdes de complexité de Lovecraft (à force de décrire l'indicible mais sans le faire, c'est forcément compliqué ^^).
Bref c'est une très belle édition et adaptation, j'attends la suite avec impatience.
Commenter  J’apprécie          60
Dystopies
  01 mai 2021
Celui qui hantait les ténèbres est un roman graphique réalisé par le japonais Gou Tanabe, et publié en 2021 chez les éditions Ki-oon.
Adaptation du chef d'oeuvre de Howard Phillips Lovecraft, il s'agit d'une transcription graphique de l'un des plus étranges récits écrits par le papa du grand Cthulhu…
Gou Tanabe termine ici une série consacrée à cet auteur (voir notamment les chroniques de « La couleur tombée du ciel » et « L'Appel de Cthulhu »), et qui fait honneur au maître de l'indicible.
Vous ne dormirez plus jamais en paix si vous le lisez alors… oserez-vous ?
Après « L'Appel de Cthulhu« , « Les montagnes de la Folie« , « La couleur tombée du ciel« , et « Dans l'abîme du temps« , cette version de « Celui qui hantait les ténèbres » n'est surement pas la plus facile à dessiner. Gou Tanabe note d'ailleurs en fin d'ouvrage :
« Si l'occasion m‘en est donnée, j'aimerai un jour reprendre entièrement ces deux récits, un peu comme un architecte (?) qui, encore et encore, croque la Sagrada Familia ».
De mon point de vue, le pari est réussi et comme je le disais dans une chronique précédente, Gou Tanabe crée chez le lecteur quelque chose, une perception intermédiaire entre le roman et la bande dessinée. La représentation n'est pas « prête à consommer ». le lecteur DOIT faire un effort d'imagination, comme si l'image ne pouvait exister qu'à travers l'oeil du lecteur, forcément unique.
Faites tout de même bien attention à vous, on ne sort jamais indemne d'un récit lovecraftien, surtout lorsque l'esprit dément de l'auteur est transfiguré par le talent et la folie graphique de Gou Tanabe.
Chronique complète sur le blog !
Lien : http://les-carnets-dystopiqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
MangaNews   07 avril 2021
Avec un trait sombre et réaliste, Gou Tanabe met en images les pires cauchemars imaginés par H. P. Lovecraft, le maître du fantastique et de l’horreur.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   06 mars 2021
- Chaque nuit, je revois la chose. J’ai essayé la morphine pour échapper à cette terreur… Mais me voilà sans le sou, et au bout de mes réserves de la drogue qui, seule, me rend la vie supportable. Je n’arrive pas à m’empêcher d’imaginer ces créatures innommables rampant dans les profondeurs de l’océan, adorant le détestable obélisque… Et je frémis en pensant au jour où les terres sombreront et où ces êtres immondes surgiront des flots pour engloutir l’humanité toute entière. Je ne peux pas endurer cette torture plus longtemps. C’est surtout quand la lune gibbeuse brille d’une étrange lueur qui surgit cette vision précise… C’est décidé, je vais me jeter par la fenêtre de ma mansarde ! Oui je dois en finir… Il est grand temps ! J’entends un bruit à la porte… Comme si un corps visqueux cherchait à l’enfoncer. Mais elle ne me trouvera pas ! Mons Dieu… La fenêtre… La fenêtre !
(citation concernant l'adaptation manga, je précise parce qu'à coup sûr babelio va associer l'adaptation manga à l'une des nouvelles d'origine)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
AlfaricAlfaric   06 mars 2021
- Un jour je suis allé consulté un célèbre ethnologue, mais il s’est amusé de mes questions sur l’antique légende philistine de Dagon, le Dieu-Poisson… Je sus alors qu’aucun de mes contemporains ne prendrait mon récit au sérieux.
(citation concernant l'adaptation manga, je précise parce qu'à coup sûr babelio va associer l'adaptation manga à l'une des nouvelles d'origine)
Commenter  J’apprécie          20
DystopiesDystopies   01 mai 2021
Devant mes yeux tourbillonnaient des soleils et des mondes d’une noirceur encore plus profonde que les ténèbres… Je repensais alors aux antiques légendes de l’Ultime Chaos… Au centre duquel se vautre Azathoth, le dieu aveugle et idiot, seigneur de toutes choses…
Commenter  J’apprécie          30
AlfaricAlfaric   06 mars 2021
- Les lumières se sont éteintes ! Que Dieu me vienne en aide…
(citation concernant l'adaptation manga, je précise parce qu'à coup sûr babelio va associer l'adaptation manga à l'une des nouvelles d'origine)
Commenter  J’apprécie          10
NofSetNofSet   14 mars 2021
"Cet ouvrage... on le croirait relié de peau humaine !
Que fait un objet pareil dans la sacristie ?!
Mais...c'est une version latine du terrible "Necronomicon" !"
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gou Tanabe (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gou Tanabe
La Petite Librairie, c'est tous les mois ! Vos libraires Jean-Edgar Casel et Thomas Raymond vous présentent leurs dernières pépites littéraires. Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!!
Les chefs d'oeuvre de Lovecraft - L'Appel de Cthulhu de Howard Phillips Lovecraft, Gou Tanabe aux éditions Ki-oon https://www.lagriffenoire.com/1053642-livres-mangas-les-chefs-d-oeuvre-de-lovecraft---l-appel-d.html • Batman - Curse of the White knight de Sean Murphy, Matt Hollingsworth aux éditions Urban Comics https://www.lagriffenoire.com/1055569-achat-bd-batman-----curse-of-the-white-knight.html • Les nouvelles aventures de Barbe-Rouge - tome 1 - Pendu haut et court de Jean-Charles Kraehn et Stefano Carloni aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/1050850-achat-bd-les-nouvelles-aventures-barbe---t01---les-n.html • Francis de Loputyn aux éditions Shockdom https://www.lagriffenoire.com/1054629-achat-bd-francis.html • Gideon Falls T1 : La grange noire de Andrea Sorrentino , Dave Stewart aux éditions Urban Comics https://www.lagriffenoire.com/131117-achat-bd-gideon-falls---tome-1.html • Gideon Falls T4 : le Pentoculus de Andrea Sorrentino, Dave Stewart aux éditions Urban Comics https://www.lagriffenoire.com/1053881-achat-bd-gideons-falls-t4-----le-pentoculus.html • Ellis Island de Miras et Philippe Charlot aux éditions Bamboo https://www.lagriffenoire.com/1055073-achat-bd-ellis-island-----bienvenue-en-amerique-.html • Les Frères Rubinstein T1 : Shabbat Shalom de Loïc Chevallier, Luc Brunschwig aux éditions Delcourt https://www.lagriffenoire.com/1050630-achat-bd-les-freres-rubinstein-t1-----shabbat-shalom.html • le Bel Âge - intégrale de Merwan aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/1052776-achat-bd-le-bel-age-----integrale-t1-a-t3.html • Kariba de Daniel Clarke et James Clarke aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1044795-achat-bd-kariba.html • Blue au pays des songes T2 : Bienvenue à Sad City de Davide Tosello aux éditions Vents d'Ouest https://www.lagriffenoire.com/1052628-achat-bd-blue-au-pays-des-songes---tome-02---bienven.html • le Banquier du Reich T1 de Pierre Boisserie, Philippe Guillaume aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1034688-achat-bd-le-banquier-du-reich---tome-01.html • le Banquier du Reich T2 - de Pierre Boisserie, Philippe Guillaume aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1054342-achat-bd-le-banquier-du-reich-t2.html • Renaissance T1 - Les déracinés de Frédéric Blanchard, Fred Duval aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/127329-achat-bd-renaissance---tome-1---renaissance---tome-1.html • Renaissance T2 - Renaissance de Fred Duval, Frédéric Blanchard aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/1016785-achat-bd-renaissance---tome-2---interzone.html • Renaissance T3 - Permafrost de Duval Fred, Blanchard Frédéric aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/1054552-achat-bd-renaissance-t3-----
+ Lire la suite
autres livres classés : mangaVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1013 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre