AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de florencem


florencem
  12 juin 2015
C'est un premier tome assez étrange dans le sens où on a l'impression que les intrigues vont de tous les côtés à la fois et on a un peu de mal à suivre tout ce qu'il se passe. La présentation des personnages est assez courte en elle-même, il faut dire que nous avons, en plus des cinq protagonistes principaux, pas mal d'autres personnages qui nous sont présentés. On ne s'y perd pas trop pour autant. Les caractères bien trempés de nos cinq héros sont tout de suite mis en avant, et cela nous laisse présager pas mal d'actions. Sans compter que l'histoire se déroule dans un lycée où les enfants des élites du pays se croisent. Drames et intrigues ne peuvent être qu'au rendez-vous pour la suite.

Arina Tanemura nous offre ici une héroïne peu ordinaire. Venant d'une famille riche et influente, elle a été adoptée pour une raison qui nous échappe encore. Ancienne délinquante, elle a aujourd'hui tournée la page de cette partie sombre de son enfance, et nous avons maintenant à faire à une jeune femme souriante et pleine d'énergie. Les différents drames de son passé ont laissé des marques, bien entendu, mais la mangaka nous offre un personnage fort qui va de l'avant malgré ses blessures. En clair, l'héroïne type d'Arina Tanemura.

Et bien entendu, si vous êtes fan de la mangaka, vous savez que la romance n'est pas très loin. Shizumasa, l'amour « secret » de Haine entre en scène très rapidement mais pas forcément sous son meilleur jour. Difficile de cerner ce garçon au caractère très changeant. Mais Haine n'a d'yeux que pour lui. Notre jeune héroïne n'est sans doute pas au bout de ses peines…

Un premier tome, donc, un petit peu brouillon en soit, mais qui a pas mal de potentiel. A voir dans les prochains tomes ce que les intrigues nous révèleront.
Commenter  J’apprécie          180



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (15)voir plus