AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 228030094X
Éditeur : HQN (25/06/2014)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Quelque chose de terrible est arrivé. Satan a libéré les Anges Déchus et la Terre est en péril. Car les Damnés ont soif de sang et de destruction. Tandis que les troupes célestes tentent d'arrêter la folie meurtrière de leurs anciens frères, Erael part en quête de la prophétie qui contient la clé pour renvoyer les Damnés aux Enfers. Accompagné d'Emmanuelle, une terrienne dont le destin semble inextricablement lié à l'augure, l'ange est déterminé à mener à bien sa mi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  28 septembre 2014
Pas évident de faire une chronique lorsque l'on connaît l'auteure et que l'on correspond et parle lecture souvent avec elle. Cependant je vais rester fidèle à mes sentiments lors de ma lecture et essayer de les retranscrire de façon honnête et franche comme je le fais d'habitude.
Tout débute par un pacte scellé dans le sang et la magie entre Satan et les anges gardiens. En échange des 6 coeurs de ses 6 frères, Satan s'engage à retirer ses anges déchus du monde d'Ouram (monde magique des anges et autres créatures surnaturelles lié à la Terre par des vortex).
Les anges gardiens auront alors les mains libres pour protéger leurs ouailles.
C'est l'archange Gabriel qui va être missionné auprès du roi des Enfers pour lui apporter leur part du marché.
Une fois l'échange effectué et ressorti vivant du royaume infernal, Gabriel soulagé et cependant un brin inquiet des retombées à long terme s'envole vers le soleil couchant.
Des siècles plus tard.
Alors que l'hiver va sur sa fin, le monde se réveille de sa torpeur frileuse et glacée. Mais hélas, il n'est pas le seul car apparaissent alors semblant sortir de nulle part les damnés. Erael, un ange gardien, va en être le témoin et le messager sans le vouloir, y laissant un bout de son âme en chemin. Car le Pacte a été rompu. Satan a trahi son serment et les hordes démoniaques ont envahi le monde des terriens.
Erael n'aura alors de cesse de vouloir rattraper son immobilisme et sa lâcheté en accomplissant LA mission que lui aura confié Gabriel avant son départ au combat.
Car seule la clé des Enfers placée dans des mains bien intentionnée refermera celui-ci pour toujours.
Mais où est-elle? Qui saura le guider dans sa recherche?
C'est d'une plume sûre et fluide qu'E.C Tanengam nous plongent dans les descriptions qui nous mettent de suite dans l'ambiance. On ressent le climat, l'ambiance et même les sentiments environnants: la peur, la frustration, la haine des personnages. Il m'est même arrivée de froncer le nez de dégoût à une odeur ou à une description sanglante.
Avec le parjure de Satan et la découverte de celui-ci par Erael nous entrons dans le vif du sujet. Ce n'est pas dans un conte pour enfants que nous entrons mais bien dans le début d'une sombre ère.
Et lorsque nous est confié ou plutôt, Lui est confié, la mission de retrouver le sage plutôt que d'aller combattre les damnés, Erael nous entraîne dans sa colère et son sentiment d'abandon.
Mais ensuite une fois la prophétie mise au jour et hélas, découverte par le clan adverse Erael voit là l'opportunité de se rattraper de ses erreurs passées,d'aider ses compagnons et sauver les terriens.
Il cherchera la Clé.
Et son élan pour cette quête nous pousse à nous envoler avec lui vers ce petit village du sud écossais. (Petit aparté: Tiens l'Écosse est au goût du jour en ce moment :) ).
Pourtant, je l'avoue, au début Erael ne m'a pas totalement embarqué avec lui. Je l'ai suivi, intéressée mais pas encore accrochée comme le poisson à l'hameçon. Je le trouvais faible et peu digne de confiance. Et puis il a su me convaincre tout comme Gabriel, d'ailleurs, de lui laisser une chance.
Ce que j'ai apprécié ensuite ce sont justement ces différentes facettes de sa personnalité qu'il nous montre : parfois faible et dans le doute, et parfois courageux comme un tigre dés qu'il s'agit d'Amy. C'est un personnage qui évolue au fur et à mesure du livre. Mais cette évolution est constante et logique au vue des événements.
C'est un personnage torturé par des cauchemars et des remords enfouis et en même temps plein d'amour et de compassion pour son prochain.
Sa relation avec Amy qui va se développer tout au long de leur chemin vers le mont d'Ebène semble ne pas lui faciliter la vie. le sentiments qu'il ressent à son encontre, ce besoin de la protéger, ce trouble qui grandit nous le font apprécier de plus en plus.
C'est un ange qui a tout d'un homme et qui nous ressemble au final beaucoup.
Amy, de son côté m'a moins passionnée. Cette jeune terrienne, incomprise du fait de ses visions et internée sur demande de sa famille ne m'a pas non plus,de prime abord, fait ressentir de sentiment particulier.
Sa rencontre avec Erael sur fond de noirceur et de désespoir nous fait nous interroger sur son rôle.
Puis lorsque celui-ci nous est révélé, que les événements s'enchaînent nous sentons alors une compréhension poindre. Son personnage restera cependant en retrait dans mes pensées tout du long de ma lecture malgré des revirements de situation et des actions intéressantes.
Par ailleurs, autre point qui m'a plu dans cette lecture c'est l'abondance de créatures surnaturelles que vont rencontrer nos héros: loup-garou,ogres, elfes,nymphes, sirènes, magiciens ou sorciers bien entendu etc...
Chacunes semblent avoir ses propres caractéristiques qui nous sont exposées au fil de leur rencontre. C'est un voyage dans les contes et légendes que nous faisons sur Ouram.
De plus l'auteur sait ménager un suspens à chaque chapitre. Car à chaque découverte ou énigme résolue un autre élément apparaît pour nous pousser plus loin dans la lecture et le questionnement. Qui est ce personnage? Ou pourquoi cet événement apparaît il maintenant? Que vont ils apporter à l'histoire? Etc...
Tout comme Amy et Erael, nous sentons arriver la fin de la prophétie avec appréhension. Un sentiment ou plutôt un pressentiment nous assaille que tout ne va pas tourner au conte de fées.
Les nouvelles rencontres que vont faire nos deux héros , les personnages secondaires qui vont apparaître avec leurs parts de mystere, les nouvelles du front, tout cela va nous plonger dans un schéma bien plus grand que nous ne le pensions au départ.
Et je dois dire que ce sont tous ces éléments mis bout à bout qui m'ont littéralement lié à ma lecture.
Les descriptions sont restées tout du long fidèles à celles du début. La plume d'E.C Tanengam est faite pour nous inclure dans le paysage.
Les scènes de bataille sanglantes et parfois désespérées m'ont fait vibrer de peur pour les personnages.
Les pouvoirs des uns et des autres m'ont donné de l'espoir mais aussi de l'inquiétude. Car comme dans tout bon roman les évolutions ne se font pas que du côté du bien. Ici nous voyons aussi le côté sombre de la pièce avec la prolifération des Damnés et c'est ce qui nous rend plus curieux encore de deviner la fin de cette prophétie.
Sachant d'avance qu'un tome 2 est en préparation mes petits neurones de lectrices ont fumé de plus en plus en voyant se rapprocher la fin de ce roman.
Dans quel événement inattendu va nous propulser l'auteure pour nous garder dans ses filets et nous laisser sur notre faim?
Et pourtant même si j'avais envisagé cette hypothèse, je suis restée sur les fesses devant les réactions de certains personnages à la fin.
Car même dans l'adversité les confiances et défiances ne sont pas toujours celles qui nous paraissent les plus évidentes.
Émilie nous laisse donc en plan, le coeur déchiré et pourtant rempli d'espoir sur la suite de cette prophétie.
J'ai donc hâte de lire la suite des aventures de nos héros et de leurs compagnons de bataille, hâte de découvrir des secrets esquissés seulement dans ce tome mais qui nous présagent des retournements de situation à la hauteur de nos espérances.
C'est donc un très bon moment de lecture que je viens de passer et je remercie l'auteure de sa confiance pour m'avoir laisser le chroniquer.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Sanguine
  31 octobre 2014
J'aime les livres qui parlent des anges, de diable, de bien, de mal ... Ma copine Omega avait adoré ce livre et j'avais été pas mal intriguée lorsque j'avais lu sa chronique, ça m'avait donné très envie de découvrir cette histoire à mon tour. Grâce aux Editions Harlequin et surtout grâce à E.C Tanengam elle-même, j'ai eu l'opportunité et la chance de pouvoir recevoir ce livre. Je les en remercie très chaleureusement.

Quelque chose de terrible est arrivé. Satan a libéré les Anges Déchus et la Terre est en péril. Car les Damnés ont soif de sang et de destruction. Tandis que les troupes célestes tentent d'arrêter la folie meurtrière de leurs anciens frères, Erael part en quête de la prophétie qui contient la clé pour renvoyer les Damnés aux Enfers. Accompagné d'Emmanuelle, une terrienne dont le destin semble inextricablement lié à l'augure, l'ange est déterminé à mener à bien sa mission. Pourtant, il se surprend bientôt à éprouver de profonds sentiments pour la jeune femme… Mais les anges n'ont pas le droit d'aimer ; et toute relation est strictement interdite. Entre l'amour et le devoir, Erael devra choisir …

Je ne savais pas non plus trop à quoi m'attendre, je pensais bien que ça me plairait puisque mes goûts sont sensiblement identiques à ceux de mon amie mais je ne pensais pas que ça me plairait à ce point là ! Car oui, j'ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé ma lecture de ce livre. Commençons par les trucs superficiels, j'aime beaucoup la couverture que je trouve bien représentative du contenu de l'ouvrage. Elle a vraiment été très bien choisie. Dommage que le livre n'existe pas (pas encore j'espère) en version papier car je l'aurai sans doute acheté juste pour cette belle aile blanche ...

L'histoire est bien menée, bien ficelée, on se laisse très facilement embarquer et on a envie d'en savoir toujours plus. On tremble avec les héros auxquels on s'attache très rapidement. J'ai adoré Erael qui est un personnage juste adorable. C'est bien simple, j'aurai eu envie qu'il existe vraiment ! J'ai aimé son côté protecteur dû à sa qualité d'ange bien entendu mais c'est tellement bien exploité. Il est fort, il est intelligent ... il est presque parfait.

Et puis alors Emmanuelle est elle aussi quelqu'un de très attachant, je l'ai adoré. Elle a un côté buté, elle sait où elle veut aller et elle n'en démord pas, c'est une battante. On a envie d'en savoir plus sur ses origines, on tremble aussi pour elle. Notre première rencontre avec elle est un peu déstabilisante en fait ... elle semble être la seule à pouvoir voir des anges, on se demande bien pour quelle raison ... Et on se dit que nous aussi on aimerait pouvoir voir Erael (oui je suis fan, je vous l'ai déjà dit).

J'ai trouvé que le récit était très bien mené, très bien dosé ... et surtout très bien écrit ! le style est très agréable à lire, il n'y a aucuns passages lourds ou ennuyeux, c'est bien rythmé. Les pages se tournent sans qu'on s'en rende vraiment compte et quand on arrive à la fin, on se sent tout désemparé. J'aimerai beaucoup que ce roman ne soit pas un one-shot, j'ai très envie d'une suite ...

Je remercie vivement l'auteure pour cette jolie découverte, je ne suis pas passée loin du coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Yezahel
  29 octobre 2014
C'est avec un grand plaisir que j'ai découverts l'univers d'Ouram et suivi Erael, l'ange gardien qui porte cette intrigue du bout de ses ailes ensanglantées.
Dés les premières pages j'ai tout de suite accroché avec la plume de l'auteur. le style est bien travaillé, avec de belles descriptions qui permettent au lecteur d'imaginer le monde dans lequel évoluent les personnages. Et puis l'action n'est pas mise de coté puisque les anges gardiens se retrouvent très rapidement confrontés à leurs frères déchus qui envahissent la Terre après des siècles d'emprisonnement dans les Enfers de Satan. Alors que la guerre fait rage et que les pertes se comptent par milliers, il ne reste qu'un seul espoir aux anges pour espérer la victoire, trouver la clé cachée sur Terre dont parle une prophétie millénaire... Erael est donc chargé de cette mission et, avec Amy, il devra faire un long voyage à travers Ouram pour réaliser ce dessein qui sauvera le monde et renfermera les damnés dans les Enfers.
J'ai vraiment adoré ce coté mythologique autour des anges gardiens et archanges, du combat entre Lucifer et l'Entité, de l'amour interdit pour préserver le sens du devoir et la protection des humains... Par contre, je dois avouer que j'ai eu beaucoup plus de mal dans ma lecture à partir du moment où apparaissent des créatures telles que les loups garous, les vampires, les géants, les sirènes et autres magiciens ou sorciers. Dans ma tête il n'avaient rien à faire là avec les anges et je trouve personnellement qu'il n'y avait pas besoin de ce gloubiboulga de personnages autour d'Erael et d'Amy pour que l'intrigue soit prenante. Sur moi ça a même eu l'effet inverse... tant qu'ils ne se sont pas retrouvés "seuls", je me suis ennuyée même si certains passages autour de la magie développée par la jeune femme sont assez prenants. Heureusement les anges gardiens et déchus reprennent plus d'importance dans les derniers chapitres et ont réveillé mon intérêt jusqu'à la fin. Moi qui suis souvent très critique sur les combats entre les anges, cette fois je suis pleinement satisfaite de la manière dont E.C. Tanengam les met en scène. Au top! Juste comme je les imaginais. Et puis la romance prend tout son sens pendant le dernier affrontement et là il m'a été carrément impossible de décrocher jusqu'à la dernière page! C'est tellement beau. J'adore.
Alors même si le second tiers du livre m'a déçu, j'ai vraiment passé un très bon moment avec l'entrée en matière et le dénouement de cette histoire. J'ai d'ailleurs hâte de découvrir la suite!!! Parce que c'est impossible de nous laisser sur une fin comme celle là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Cristy
  09 septembre 2014
La Prophétie des Enfers est un univers que vous ne pouvez soupçonner, un univers que je trouve très bien travaillé. Oublier tout ce que vous connaissez du fantastique, E. C. Tanengam réinvente l'origine de toutes le légendes. Anges gardiens, anges déchus, Lucifer, Satan, l'ange Gabrielle, les sorciers, les magiciens, les nymphes, les ogres, les gobelins, les sirènes, les fées, les humains… découvrez une autre facette de toutes ses créatures à travers le récit d'Erael et Emmanuelle.
Erael est un ange gardien de retour à Ouram, le monde magique, après une mission auprès de sa dernière cible sur Terre. Dans son monde, il va assister aux meurtres d'une nymphe par des anges déchus, anges qui devraient normalement être enfermés dans les Enfers par Satan suite à un pacte passé avec lui. Il va tout de suite trouvé l'Archange Gabriel pour le prévenir. Il va se voir confier une mission par l'Archange pendant que ses frère et soeurs partent combattre les Damnés. Erael va devoir trouver la clé, la clé de la Prophétie, celle qui permettra de fermer les Enfers à jamais. C'est ici que son chemin va croiser celui d'Emmanuelle, une terrienne. Emmanuelle est d'une façon ou un autre liée à la Prophétie, c'est donc en sa compagnie qu'Erael va mener sa mission. Mais l'ange gardien ressent d'étrange chose vis-à-vis de cette terrienne, des choses qu'ils lui sont interdites de ressentir par son statut d'ange. Erael se laissera-t-il aller par ses nouveaux sentiments ? Ou ira-t-il jusqu'au bout pour accomplir sa mission ?
Une histoire très bien écrite, j'aime beaucoup la plume de l'auteur, elle nous amène dans un univers totalement différents de ce que j'ai pu lire jusqu'ici. Elle a su s'appropriera les différents légendes qu'on pu lire sur les diverse créatures qu'on trouve au fil des pages, pour créer son propre univers. L'histoire est plus centrée sur Erael, c'est à travers son regard, avec une narration à la troisième personne, qu'on découvre l'histoire. Bien que l'auteure choisisse à certain moment de passer du point de vue d'Emmanuelle, ou d'un étrange personnage dont on ne connaîtra que l'identité que plus tard dans le récit.
Je trouve qu'Erael est un personnage bien travaillé, celui le plus travaillé du récit, on sent un ange à qui sa mission tiens à coeur, mais aussi un ange torturé par les choses qu'il éprouve pour Emmanuelle, mais aussi torturé par un évènement de son passé. C'est le personnage qui a le plus attiré mon attention, plus qu'Emmanuelle.
Je me rends compte que j'ai bien plus qu'adoré ce récit. Je n'ai jamais été aussi excitée de vouloir connaitre la suite depuis les Harry Potter et All Souls Trilogy de Deborah Harkness… c'est dire à quel point je suis enthousiasmer par ce premier tome. Oui, parce que l'histoire ne peut pas se finir comme ça, c'est impossible, elle ne peut pas se terminer là, certaines questions restent en suspens et j'espère pouvoir trouver les réponses dans les suites qui sont prévus.
Lien : http://leslecturesdecristy.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
fantasybooksaddict
  31 octobre 2014
Tout d'abord, je voudrais remercier l'auteure de ce livre, E. C. Tanengam qui m'a permis de découvrir son ouvrage !
On rencontre Erael, un ange, qui a la noble mission de protéger les humains jusqu'à la fin de leur vie, jusqu'au jour où les damnés et les démons quittent les enfers où ils avaient été enfermés des millénaires plus tôt, pour semer la mort et la destruction sur Terre et sur Ouram, le monde d'où sont issus les anges et autres populations magiques (sorciers, ogres, magiciens...). Erael va donc chercher la clé désignée par la prophétie pour mettre fin à leurs agissements, en compagnie d'une humaine, Emmanuelle.
Erael est celui qui subit une des plus grandes évolutions au fur et à mesure que défilent les pages. En effet, si au début, il ne vit que pour sa mission, on s'aperçoit qu'il n'est pas indifférent à sa protégée, Emmanuelle et que même si les anges n'ont pas le droit d'éprouver des sentiments, il ne va pas pouvoir s'en empêcher, se risquant à une lourde sanction ! Pourtant, j'ai apprécié le fait qu'il ne se rende pas à ses sentiments tout de suite car sinon j'aurai trouvé cela trop facile ! Ici, au contraire, il est l'objet d'un grand combat intérieur entre sa mission divine et ses sentiments !
Quant à Emmanuelle, malgré ses dons, je l'ai trouvé insipide ! Je me demande ce que peut lui trouver Erael car elle manque nettement de charisme ainsi que de courage. Je suis peut être un peu dure mais son caractère faible et soumis m'a carrément rebuté. En effet, elle se laisse porter par les événements et les décisions des autres, sans que cela la fasse réagir. Certes, ces points-là peuvent la faire paraître mignonne et sans défense pour certains, mais avec moi, cela ne passe pas. Je pense que cela dépend des goûts ! Personnellement, je préfère les héroïnes qui sont totalement son contraire : avec un caractère de battante ! Je ne supporte pas les personnages qui n'ont pas d'avis et qui ne savent pas faire de choix !
Par ailleurs, d'autres personnages viennent également graviter autour d'eux comme Merlin qui, avec son humour, vient dédramatiser la situation apocalyptique ; Georgette et Charlie, un vieux couple de magiciens, qui amènent une touche paternelle à l'histoire ; Ou encore l'archange Gabriel dont on ne sait presque rien, tout comme Vahan qui garde une part de mystère autour de lui de par son physique mais aussi de ces non dits et phrases non terminées qui ne font qu'attiser notre curiosité !
Venons en à l'univers : celui est très riche et bien construit. Tout est cohérent et rien n'est laissé au hasard, que ce soit le passé entre les anges et les damnés, l'histoire de ces derniers, celle d'Emmanuelle, ainsi que celle de l'entité ! J'ai particulièrement apprécié les indices disséminés tout au long de l'intrigue, tout comme les chapitres qui pré-introduisent certains personnages car on sent que dans l'avenir et dans le tome suivant, ils vont jouer un grand rôle !
Ce sombre univers amène aussi de très belles scènes d'actions qui permettent de ne pas nous ennuyer car entre les sentiments qui se développent entre les 2 principaux protagonistes et l'univers très complet que nous décrit l'auteure, cela nous permet de souffler un peu et de ne pas se retrouver noyé sous le nombre considérable d'informations que celle-ci nous donne !
Pour conclure, l'intrigue est menée avec brio ! L'univers m'a totalement conquise ! Et même si le caractère d'Emmanuelle m'a passablement agacé, j'ai très envie de voir comment l'auteure va faire évoluer l'histoire ! Mon seul regret, c'est que ce livre ne soit disponible qu'en format numérique !
Lien : http://fantasybooksaddict.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ectanengamectanengam   20 juillet 2014
"La prophétie des Enfers" - Extrait du chapitre 1

Satan se retrouva seul au milieu de ses crânes, ravi. Il apprécia un instant son tout nouveau pouvoir. Il était devenu, en quelques instants, le nouveau Maître des Enfers. Des années après son père, Lucifer.
Lui aussi il l’avait tué. Il avait porté le coup de grâce, le pic en plein cœur. Là, ici même, dans cette salle. Lucifer, seul être à avoir pu rivaliser avec l’Entité mais qui avait échoué. Lucifer, à cause de qui il avait dû grandir ici lorsqu’il avait cessé de se battre, dans ces souterrains comme s’il portait en lui la peste noire. Lucifer, qui avait échoué. Lucifer, qui avait renoncé à la grandeur.
Lucifer, qui avait même regretté.
Satan sourit. Lui ne regretterait pas. Lui ne renoncerait pas. Et lui n’échouerait pas.
Il avait tout prévu, absolument tout, depuis la mort de son père. Il s’y était attelé, dans les recoins des Enfers, sans jamais éveiller les soupçons de ses frères. Il avait rencontré les Anciens, avait réussi par un miracle de persuasion à les convaincre. Il avait menti, ils y avaient cru.
Évidemment, ils avaient fait ce qu’il leur avait demandé : les preuves étaient là. Six cœurs, désormais emprisonnés dans le coffre de Pandore. La première partie de son plan était achevée, sans qu’il n’ait eu à faire quoi que ce soit d’autre que de s’engager à enfermer les Anges Déchus. Ses guerriers. Ses fidèles.
Il faudrait leur expliquer son plan. Pour qu’ils comprennent. Pour qu’ils acceptent. Pour qu’ils patientent. Il avait ses arguments, des arguments imparables, pour lui garantir leur fidélité éternelle.
Il rendrait la gloire à son peuple, il leur donnerait le pouvoir, il les abreuverait de sang, il leur offrirait la liberté. Et lui… Lui, il réussirait là où son père avait été vaincu. Là-haut, ces mondes seraient bientôt siens.
Dans le silence, il se délecta.
– Préparez-vous, dit-il aux crânes empilés devant lui. Préparez-vous
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ectanengamectanengam   20 juillet 2014
"La prophétie des Enfers" - Prologue

Nous sommes invisibles. Nous sommes le néant. Nous sommes le hasard. Nous sommes la fatalité. Nous sommes Tout, autant que nous ne sommes Rien. pour vous, nous sommes abstraits, réalités impossibles, rêves ou cauchemars, nous n'existons pas. A vos yeux, nous n'existeront jamais, nous ne serons jamais au centre de votre univers quand bien même vous vivez au cœur du nôtre.
Terriens, humains, tels sont les noms que vous vous donnez. Pour nous, vous êtes nos "Protégés", nos "Cibles". Votre vie est notre unique préoccupation, jusqu'à votre tout dernier souffle. Alors nous vous oublierons, avec cette facilité déconcertante qui pourrait vous choquer. Car nous ne vous aimons pas. Nous n'avons pas à vous aimer. Nous devons vous protéger des autres autant que de vous-mêmes. En dehors de cela, vous n'êtes que des êtres inférieurs, rendus aveugles car trop faibles pour survivre dans le même monde que le nôtre, pour avoir conscience de ce qui existe au-delà de votre Terre.
Sans nous, vous n'existeriez plus depuis longtemps. Nous guidons vos actes vers le Bien, quand vos pensées et vos entrailles vous incitent à faire le Mal. Ainsi êtes-vous faits, depuis des siècles et des siècles. Et parce que vous êtes faibles et ignorants, parce que vous fûtes créés ainsi et que vous demeurerez ainsi, nos destins sont liés pour l'éternité.
Sachez qu'à l'instant où vous ouvrez ce livre, à la seconde où vos yeux lisent ces premiers mots, l'un des nôtres est là, à vos côtés. Sentez-vous ce souffle sur votre échine? Ces frissons qui sèment la chair de poule sur votre peau? Nous sommes là. Avec vous. Près de vous. Pour vous. A chaque seconde, à chaque instant.[...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
RevesetimaginesRevesetimagines   07 janvier 2015
Il se précipita vers la barrière, enjamba la balustrade et se jeta en avant. Et alors qu’elle tombait dans le néant, il attrapa sa main.
Il savait qu’il transgressait les règles des anges. Il n’avait pu s’en empêcher. Ses doigts enserrèrent ceux de la jeune fille, qui leva ses yeux vers lui.
- Qui es-tu ? murmura-t-elle.
Ces mots résonnèrent en écho dans la tourmente et il manqua de la lâcher sous le choc.
Elle le voyait. Mais… Non… C’était impossible. Aucun humain ne pouvait voir les anges. Jamais.
Pourtant, oui. Elle le voyait. Son regard d’émeraude était plongé dans le sien, le transperçant jusqu’au plus profond de son âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RhiaRhia   23 février 2016
– Ils sont là. La magie de chaque être ne s’évapore pas du jour au lendemain. Mais il faut avoir confiance.
– Confiance ?
– Oui. En vos dons et en vous. Prenez l’exemple d’une sirène qui se persuaderait qu’elle ne sait pas chanter, alors qu’elles possèdent toutes ce pouvoir. Vous pouvez être sûre que lorsqu’elle ouvrirait la bouche pour lancer son chant hypnotique, une cacophonie s’échapperait de sa gorge. La magie, ce n’est pas simplement un don qui nous est donné, c’est aussi la confiance que nous mettons dans ce don qui permet de le développer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RhiaRhia   24 février 2016
Ainsi, voilà. Ce devait être ici, selon la prophétie, dans ce cratère nauséabond. Elle avait vu cela autrement. Peut-être avec un panneau avec l’inscription « FIN » en lettres capitales. Une musique aussi, quelque chose de tragique. Mais il n’y avait rien de tout cela. Rien que le vortex qui vrombissait sous elle tel un monstre affamé. Il n’y avait pas de visages fermés, pas de larmes.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : apocalypseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1357 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre