AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070142914
Éditeur : Gallimard (24/10/2013)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Poursuivant le thème de l'anti-naturalisme qui a fait sa renommée et l'a démarqué singulièrement, Tanizaki met en scène des héros doués d'une certaine perversion dans un climat onirique.

L'image de la femme fatale dont la beauté et la volupté soumettent les hommes est centrale dans la nouvelle Le Kilin à la tonalité fortement exotique.

La nouvelle Les Jeunes Garçons est marqué par une liberté de ton et peut être perçue comme une illus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ninamarijo
  19 juin 2015
Ce fascicule de 188 pages contient cinq récits
Les jeunes garçons
Un jeune garçon convie des camarades à pratiquer des jeux bizarres, ce petit tyran les asservit pour ses plaisirs masochistes. Tanizaki nous livre un récit réaliste, sensuel et poétique ces jeux d'enfants sont à peine supportables, ils interpellent, violence et cruauté sous tendent ce récit.
«J'allais donc y passer aussi… Ces lèvres humides, cette langue lisse qui me léchait et me pourléchait sans relâcher sa pression, me procuraient des sensations étranges et avaient le don de faire disparaître ma frayeur pour la remplacer par une fascination qui, s'emparant de moi, finissait par me faire éprouver du plaisir. Subitement mon visage, de la tempe gauche à la joue droite, fut violemment écrasé par ses pieds, mon nez et ma bouche supportant directement les semelles pleines de boue de ses zôri, mais je trouvais cela aussi suprêmement plaisant… pour ma part, je suçotais de mon mieux les membranes entre les orteils, tout à ma découverte de leur goût salé et acide ; je constatai aussi que, les gens beaux sont beaux de la tête jusqu'au bout de leurs ongles de doigts de pied… »
« le secret »
Nouvelle ambiguë sur le plaisir d'un jeune à se travestir et sortir incognito dans les rues de Tokyo. Intéressant pour la découverte des quartiers de la ville.
« Mort dorée »
C'est mon récit préféré, deux amis sont en compétition pour leurs études et dans leur recherche de l'esthétisme celui « du paradis artistique », chacun voulant à sa manière faire un oeuvre d'art inédite. Beauté, sensualité dominent ce récit qui pique notre curiosité, car Tanizaki à cet étrange pouvoir de fixer notre attention, de nous exciter par l'exubérance, et nous transporter dans un autre monde à mi chemin entre le rêve et la réalité. J'ai aimé.

Les deux autres récits explorent les sentiments de haine et de peur
«Il y a un sentiment que j'adore, c'est la haine. Aucun autre n'est aussi radical, entier, agréable. Haïr quelqu'un, le haïr de tout son coeur, quelle jouissance ! » Cette phrase
souligne le thème de la perversion souvent présent dans ses récits.
« Terreur »
Traite de la phobie, en particulier, celle de l'impossibilité de prendre le train sans crise de panique.
Au final j'ai aimé découvrir Tanizaki, mais le sadomasochisme ne m'intéresse pas plus que ça, c'est quand même une impression de malaise qui domine ! Cependant j'aimerais lire « Nostalgie de ma mère » qui éclaire paraît-il sur sa personnalité.
( Conseillez moi …)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

critiques presse (1)
Liberation   25 novembre 2013
Tanizaki a aussi l’incroyable force d’associer légèreté et simplicité aux manifestations physiques et psychologiques qu’il décrit. Quelque chose de fascinant s’attache à la «contrée humaine» telle qu’elle ressort du Secret et autres textes.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ninamarijoninamarijo   19 juin 2015
La beauté ne se réfléchit pas. C'est quelque chose que l'on ressent à la première vue, immédiatement, selon des modalités extrêmement simples. Et plus ces modalités sont simples, plus "l'effet" de la beauté doit avoir de la force.
Commenter  J’apprécie          191
ninamarijoninamarijo   19 juin 2015
L'argent ne s'associe pas forcément au beau. Mais la beauté doit toujours s'aider de la force de l'argent.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Junichirô Tanizaki (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Junichirô Tanizaki
Jun'ichirô Tanizaki, par Igort.
Jun'ichirô Tanizaki (1886-1965) révèle dans ses oeuvres une sensibilité frémissante aux passions propres à la nature humaine et une curiosité illimitée des styles et des expressions littéraires.
autres livres classés : recueil d'histoiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1324 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre