AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Camille Fort (Traducteur)
EAN : 9782351780114
267 pages
Éditeur : Gallmeister (10/05/2007)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 275 notes)
Résumé :
À la suite d'un mystérieux accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, Stoney Calhoun est un homme sans passé. Cinq ans après avoir quitté l'hôpital, une confortable somme d'argent en poche, il a refait sa vie dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois. Jusqu'à ce que son meilleur ami disparaisse. Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les révélations macabres. Au f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (75) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  30 septembre 2016
Le coup de foudre, vous connaissez ?
Stoney Calhoun, lui, le pratique. Au sens littéral du terme.
A défaut d'être touché par la grâce, c'est un éclair qui le laissa totalement amnésique.
Cinq years plus tard, somepart in the Maine.
Le bonhomme va mieux.
Accro de nature et de poiscaille, il coule des jours heureux dans la boutique de sa douce spécialisée en excursions et articles de pêche en tout genre.
En véritable contemplatif, plutôt que de courir après la réussite et le fric, c'est après un passé oblitéré et un certain art de vivre qu'il tend désormais.
Aussi, lorsque son pote Lyle vient à disparaître sans crier gare, notre paisible amnésique va se découvrir des talents cachés d'enquêteur kouasi professionnel.
Loin du tumulte des grandes villes, Dérive Sanglante fait dans le feutré, le flegmatique, le quiet.
Comme si cette nature omniprésente, aux mille vertus apaisantes, contrebalançait parfaitement avec la tension dramatique qui hante ce récit aux moult rebondissements.
Chapitre premier d'une trilogie déjà enthousiasmante, Dérive Sanglante appâte sans forcer tout amateur de polar rural aimant à prendre son temps et vagabonder en des lieux proches du paradis sur terre.
Tapply enseigne la littérature tout en collaborant à des magasines de pêche.
Tout s'éclaire, tout s'illumine, je comprends mieux la propension de l'auteur à tâter de la gaule, activité détente idéalement intégrée dans un roman noir à l'écriture ciselée.
Si le récit harponne direct, les divers personnages ne sont pas en reste.
Emprunts d'un capital sympathie, curseur poussé au max, ils ne lassent pas de séduire voire d'intriguer, notamment ce p'tit filou de Calhoun au passé des plus obscurs.
Comme quoi il est parfaitement réalisable de se fader un polar tout en conservant un palpitant régulier.
Tapply ou l'art placide de la noirceur sereine.
Très beaucoup bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
marina53
  25 juillet 2016
Stoney Calhoun, après avoir quitté l'hôpital, s'est aussitôt installé dans le Maine, dans la petite ville de Dublin, il y a maintenant 5 ans. Comme si cela allait de soi. le Maine, son calme reposant, ses rivières sauvages. Une cabane enfouie au fond des bois, son chien Ralph, un petit boulot dans la boutique d'articles de pêche de Kate et guide pour des excursions de pêche, Calhoun passe ici des jours paisibles. D'autant que le mari de Kate, handicapé, approuve la liaison entre eux deux. Mais, un jour, arrive un client d'un certain âge du nom de Green. Grand pêcheur ayant déjà pratiqué un peu partout, que ce soit en Alaska, en Argentine ou en Bavière, il rêve d'attraper une truite du Maine. Aussi s'est-il adressé à Calhoun. Mais ce dernier, quelque peu agacé par cet homme, décide d'appeler son ami, Lyle, guide aussi pour le compte de Kate. Les deux hommes s'en vont, certains de s'offrir du bon temps. Mais, Lyle tardera à donner des nouvelles...
Premier volet d'une série ayant pour héros Stoney Calhoun, ce roman nous emmène au coeur du Maine et au coeur de cette nature sauvage et reposante. L'on fait connaissance avec Calhoun, un homme au passé plus que trouble puisqu'un accident en pleine montagne l'a rendu amnésique. Plus aucun souvenir de sa vie passée, juste quelques sensations de déjà-vu et l'Homme au Costume qui vient le voir régulièrement pour s'assurer que la mémoire ne lui revient pas. Qui était-il avant? Que faisait-il? William G. Tapply dévoile ici et là quelques éléments, rendant ce personnage, certes attachant et sensible, mais aussi secret. Autour de lui, une galerie de personnages bien campée, que ce soit la sublime Kate, sa maîtresse, Lyle, son meilleur ami ou encore le shérif Dickman qui semble vouloir garder un oeil sur lui. Malheureusement, un quotidien bientôt entaché par la disparition de Lyle. Calhoun, rongé par le remords, fera tout pour tenter de le retrouver. L'auteur prend son temps, décrivant aussi bien la nature environnante que les techniques de pêche. Un roman policier "très nature" à l'intrigue passionnante...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
ibon
  10 mars 2014
Un polar dans la nature, dans le Maine, où l'on prend son temps. Oui, pour regarder par exemple, dans la rivière, la truite sauvage remonter à la surface pour gober des éphémères ou des appâts. Pas de ville au rythme effréné, une faible densité de population dans la vaste nature. Si, juste un bourg où passent des ruraux et un shérif.
Le héros s'appelle Stoney Calhoun, il cherche celui qui a tué son pote, guide de pêche comme lui. Peut-être une partie de pêche qui a mal tourné?
Avec ça, l'auteur, Tapply connaît aussi l'art de la pêche à la mouche. Ce qui enrichit considérablement l'intrigue avec des considérations techniques en lien avec l'affaire mais ce n'est pas tout.
L'originalité de l'enquêteur- un guide de pêche sympa et amnésique!- fait que l'on s'attache rapidement à ce héros qui, succès oblige, est devenu récurrent. Et
,trois polars de cette facture, on en redemande. Pas plus de trois hélas, car l'auteur a disparu en 2009.
A lire donc, si vous ne voulez pas être bousculés à chaque page, si vous en avez assez des thrillers formatés. Un peu de l'apparente tranquillité de la nature, des animaux et quelques mystères peuvent satisfaire aussi les blasés du polar. S'ils mordent à l'hameçon bien sûr...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
manU17
  03 juin 2014
Après l'avoir découvert dans Casco Bay, c'est avec un réel plaisir que je me suis plongé dans ce premier volume des aventures de Stoney Calhoun alors que j'ai commencé ma lecture par le deuxième. Comme un retour aux sources en quelque sorte. Histoire de tout remettre dans l'ordre. Calhoun en aurait bien besoin lui aussi d'un retour aux sources, histoire de remettre de l'ordre dans ses souvenirs. Sa mémoire s'est envolée avec la foudre. Mais se remet-on jamais d'un coup de foudre ? de ce genre-là, on dirait bien que non.
Le Maine, sa nature sauvage, la pêche, la sublime Kate et ce bon vieux Ralph, tout le monde est bien là, pour notre plus grand plaisir. Où comment tout a commencé. Calhoun est toujours égal à lui-même, secret, honnête, droit, attachant, le pote qu'on voudrait tous avoir. Celui qui me donnerait presque envie d'apprendre la pêche à la mouche, rien que pour ses moments de calme, de solitude, et de plénitude, passés à attendre que les truites mordent enfin. Et pourtant, la pêche et moi, ce n'était pas gagné d'avance.
Mais je m'égare. Je dois bien reconnaître que la plume de William G. Tapply à la faculté de faire vagabonder mon esprit et de me transporter sur les côtes rocheuses du Maine. Calhoun lui, va être ramené brutalement à la réalité. Lyle McMahan, son meilleur ami et collègue disparait alors qu'il accompagnait un client qu'il aurait dû lui-même prendre en charge. Rongé par l'angoisse et la culpabilité, il va tout faire pour retrouver sa trace au péril même de sa vie…
Je me suis encore une fois régalé avec cette histoire. Une écriture efficace au service d'une enquête passionnante, d'une intrigue secondaire prenante et de personnages attachants que j'aurai grand plaisir à retrouver dans le troisième et dernier volume des aventures, malheureusement inachevées, de Stoney Calhoun en raison décès de l'auteur.
Dérive sanglante mais lecture captivante !

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
le_Bison
  16 juillet 2012
Aujourd'hui, j'ai décidé de remonter dans le Nord, direction le Maine. Une vieille carabine, pour le cas où, ma canne à pêche fétiche, mes plus belles mouches faites maison, et un bon bouquin de William G. Tapply. Mais imaginez maintenant que je prenne la foudre… Je me retrouve le poil en pétard, et la mémoire oubliée. Amnésie totale, sacré coup de foudre. Je ne me souviens même plus ce que j'étais, ni qui j'étais. D'ailleurs, je me prends pour un certain Stoney Calhoun. Je suis ni flic, ni shérif. Qui suis-je alors ? Peu importe, j'ai juste l'envie de me retrouver dans le Maine, de pêcher la truite et occasionnellement de faire le guide « touristique » dans la région.
Difficile de se projeter un avenir lorsque l'on ne sait pas qui l'on est vraiment. Cela me fout les jetons, même. Je prendrai bien un coca light. Depuis le coup de foudre, je ne supporte plus l'alcool. D'ailleurs, ça me fait franchement bizarre de m'imaginer boire un vulgaire coke, lorsqu'on me propose une bière ou un sky bien râpeux… C'est ma première expérience littéraire d'abstinence totale d'alcool. Ça ne me ressemble pas du tout, mais bon, si c'est pour le bien de l'histoire, je ferai avec (je me rattraperai plus tard avec un auteur plus alcoolique). du coup, j'ai moins soif… Mais bon, ça ne va pas intéresser grand monde, si je vous parle des fines bulles de mon coca sans glace lorsque le soleil commence à se coucher sur cette rivière, là où les éphémères commencent à voltiger au-dessus des flots, narguant les grosses truites du dessous…
Sinon, à part la truite et la mouche, il y a aussi le cadavre de mon jeune compère, guide local du terroir, qui flottait au bord de cet étang… sans truite. Et comme je me sens responsable et impliqué, je me dois d'enquêter sur l'affaire… A croire que je fais ça toute ma vie… V'la encore un truc qui me fout les jetons ! Un vrai polar, presque à l'ancienne, sans effusion d'hémoglobine coulant à flot, sans rebondissements tous azimut et souvent incompréhensibles… « Dérive Sanglante ». le bouquin porte bien son nom… Une longue enquête qui démarre lentement pour prendre le temps de respirer l'air du Maine, de sentir les odeurs de la nature et qui dérive petit à petit vers une sombre histoire policière. Un bouquin donc, pour les amateurs de polar, ou pour les pêcheurs à la mouche.
[...]
Lien : http://leranchsansnom.free.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   20 mai 2014
C'était comme ça dans la région. Les gens braconnaient, trompaient leurs femmes, trichaient sur leur feuille d'impôts et conduisaient bourrés. De temps à autre, ils se tiraient dessus, très bien. Mais les habitants du Maine, bon Dieu, ils respectaient la propriété privée !
Commenter  J’apprécie          301
le_Bisonle_Bison   16 juillet 2012
C’était comme ça dans la région. Les gens braconnaient, trompaient leur femme, trichaient sur leur feuille d’impôts et conduisaient bourrés. De temps à autre, ils se tiraient dessus, très bien. Mais les habitants du Maine, bon Dieu, ils respectaient la propriété privée ! Jamais personne ne s’était introduit chez lui.
Commenter  J’apprécie          220
le_Bisonle_Bison   05 juillet 2012
Elle ne viendrait pas ce soir. C'était une certitude.
Le crépuscule tombait quand il s'engagea dans l'allée qui menait chez lui. Ralph au moins serait content de le voir. Ralph était toujours content de le voir.
Un chien, c'est foutrement moins imprévisible qu'une femme.
Commenter  J’apprécie          220
le_Bisonle_Bison   03 juillet 2012
- Je suis pêcheur. Et je pêche tous les jours dans cette rivière. Mais sans canne. Je m'assieds sur un rocher, je regarde les truites, et j'essaie de voir ce qu'elles gobent, ou pourquoi elles ne gobent pas, enfin je pense à elles, quoi. Les truites, ça donne toujours de quoi penser.
Commenter  J’apprécie          200
dedansodedanso   22 mars 2017
Une fois Kate partie, Calhoun parcourut sa cabane. Avant la nuit dernière il se sentait en sécurité chez lui. Il ne fermait jamais les portes à clé, ne se faisait jamais de souci quand il devait laisser Ralph.

C'était comme ça dans la région. Les gens braconnaient, trompaient leurs femmes, trichaient sur leurs feuilles d'impôts et conduisaient bourrés. De temps à autre, ils se tiraient dessus, très bien. Mais les habitants du Maine, bon Dieu, il respectaient la propriété privée ! Jamais personne ne s'était introduit chez lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Videos de William G. Tapply (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William G. Tapply
Interview de William G. Tapply par Barbara Peters. 1/6
Non sous-titré.
autres livres classés : maineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1426 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre

.. ..