AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2705683704
Éditeur : Hermann (15/09/2012)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
C’est en faussaire que sur la Toile le webmaster Névo propose ses biographies corrigées, ses « vies de rechange ». Mais le maître fou gardera-t-il le contrôle de la situation ? Car emma et pommeraye publient des récits sur son propre compte, twinlight-ida l’accuse de trahison, quant à Lessen, un élève mathématicien qui refuse son avenir social, il le somme de tenir parole et de changer sa vie.
Ce roman d’apprentissage est un récit polyphonique, sur l’élaborat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Twinlight-Ida
02 septembre 2012
Névo, personnage un peu mystérieux et qui le cultive en dosant savamment ses apparitions et ses absences, est la figure tutélaire du site "Odds", dont il est le ouaibmaistre et créateur. Soyons clair : au début il voulait surtout baiser à bon compte. Mais il n'est pas une brute, même si l'on n'est pas forcé de lui reconnaitre les plus hautes qualités morales. Pas une brute et loin d'un imbécile. Ce qui devait être un site de rencontres devient un monde mouvant de réalités enchevêtrées que les Oddfellows, la communauté des internautes, alimentent sous le contrôle de Névo (mais que contrôle-t-il vraiment ?)
Névo propose, à qui veut se prêter au jeu, des vies de rechange, des vies réécrites. Lessen, jeune mathématicien rétif à devenir un seigneur du management néolibéral, achète l'idée, totalement, sans réserve aucune mais exige du résultat concret et rapide. Ces deux là deviennent centre d'attention et objet des fantasmes du petit monde virtuel. Ida (c'est moi !) s'en mêle, qui sait. Elle sait peut-être avant que les choses n'arrivent. Elle sait Névo et elle sait ce que Névo. (Et je pèse mes mots.) Et Emma s'en mêle qui dénonce Névo, cette rabat-joie pleurnicharde. Et les Oddfellows s'en mêlent qui écrivent sur Névo et Lessen, et mettent en scène des moments de vie rejoués ou imaginés. Ainsi le monde réel accueille ces instants prémédités et réglés sur Odds, ou encore des improvisations dont la source est dans Odds. Ainsi le virtuel acquiert substance : la toile Internet recrache des morceaux de théâtre qui s'incrustent dans la toile du temps à l'insu de leurs spectateurs involontaires. Et la réalité devient une mosaïque de textes et d'avatars réglée par la volonté du modérateur. (Suis pas sûre que sa volonté soit faite, IRL comme au serveur, pas sûre que sa volonté soit affirmée.) S'ensuivent fuites, amours, et ceux qui cherchent et se cherchent, sur la toile et dans la ville.
Le style est propice à la lecture immergée, en apnée du sens commun : il faut tout prendre cash, accepter les ruptures et goûter la musique des mots avec ses dissonances étranges, ses accélérations et ses coups de rétroviseur. Tout prendre et laisser le songe éveillé se mettre en place qui donne corps aux mille liens qui fabriquent l'histoire. Ici, l'identité est en constante construction sous l'impulsion de la volonté propre mais aussi du regard des autres et des relations qui se nouent, l'identité comme accrétion de tout ce qui nous concerne et peut-être aussi les songes eux-mêmes. Ici le monde pourrait bien devenir un avatar émergent de toutes les paroles échangées en réseau, de toutes les rencontres réelles ou fantasmées, de tous les liens qui tissent la toile.
Vous avez aimé Faulkner et Lynch ? Vous aimerez Taquin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Nevo
27 août 2012
Commenter  J’apprécie          60
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
NevoNevo28 août 2012
Ainsi allaient les contes au sujet de Névo et de ses attributs, Névo at Odds Netshelterforum France, Web Master du site Web, Maître fou. Il devait lui suffire de n'être là qu'une occasion d'écrire, et comme il l'affirma une fois, dans ce nom de Névo, il aimait voir la case vide qui permet le déplacement des pièces au jeu de taquin. Car à l'en croire, les contes de ses correspondants se détachaient de lui et le concernaient de moins en moins, il avait lancé assez de signes pour catalyser des réactions en tout sens, et à chaque terme inducteur, un groupe affluait pour se fédérer en un corps de récit provisoire, bientôt abandonné ou repris dans de nouvelles unités qui ne dépendaient plus de lui — et il s'en réjouissait.
[...]
Du reste, Névo avait d'autres raisons de croire le projet d'Odds en voie de réalisation, s'il considérait la chimère née de la fabulation de tant d'amis mal connus, et c'est sans doute l'une des causes, sinon la première, de sa disponibilité profonde au mouvement qui l'entraînait avec ses partenaires. À mesure que prenait corps le personnage auquel Névo avait donné son nom, l'espèce de monstre où chacun vivait par morceaux en souvenir des marques, déprédations ou ravages que d'autres avaient laissés en lui, défigurés ou presque effacés dans leur individualité, il pouvait y voir se former l'unité longuement recherchée, comme un centre aberrant pour toutes ces vies dépareillées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Twinlight-IdaTwinlight-Ida07 septembre 2012
« Aucune voiture dans ce parking sans porte ni fenêtre ; à voir les meubles, c'est plutôt à une chambre qu'on pense, à moins que ce ne soit la salle du trône. Assise sur un très grand fauteuil, la reine est nue environnée de ses naines. Silence, elle va jouer, silence !

« C'est bien Ida : une jeune femme nue et blanche sur le velours du fauteuil rouge, l'arrière-plan restant sombre. Les cheveux sont longs, bruns, la femme regarde dans l'objectif, sous cet angle les yeux sont noirs. Peu de lumière, tout semble venir de l'éclat de la peau blanche.

« On entend en voix off le dialogue du Mépris de Godard :

« Voix de femme : Et ma nuque, tu l'aimes, ma nuque ?
« Voix d'homme : Oui.
« Voix de femme : Et mon dos, est-ce que tu l'aimes, mon dos ?
« Voix d'homme : Oui.

« Et ainsi de suite pour toutes les parties du corps, jusqu'au moment où Ida reprendra la parole.

« Ida se tient sur le fauteuil dans l'attitude de la conversation et sagement quoique nue. Seule exception, les pieds sont chaussés de haut.

« Arrêt sur image dans le mouvement : sur l'image fixe l'un des pieds est bougé, effacé par le flou comme par un coup de chiffon rageur. Il semble qu'Ida soit irritée : beau geste, elle laisse tomber son escarpin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Twinlight-IdaTwinlight-Ida06 septembre 2012
« For demanding and well organized business people and academics », c'est ce qu'on lit sur la première page de l'agenda.

Tout un poème, mais la suite accomplit le programme, c'est aussi sérieux que le business - elle dit « business », comme les voyous de banlieue, pour parler de ses affaires. Elle ne trouve pas qu'il s'agisse d'autre chose, on ne prend pas Ida en défaut de lucidité, du moins pas lui. Certainement pas Lessen sur la question des relations sociales, « ou simplement réelles ».

Overactive depuis septembre, pas une soirée de libre, network, comme une force de la nature Ida tisse sans relâche et tissera ses réseaux de relations utiles. Hier 17 janvier 2000, un jeudi, débute la série Lessen pour trois jours. Ce pour quoi elle est venue : Jeudi soir Lessen, Vendredi soir Lessen, Samedi soir Lessen, et maintenant le reste du temps est à remplir pour les affaires américaines, pas un moment à perdre. Mais le Dimanche, le Dimanche ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
laura_palmerlaura_palmer15 octobre 2016
Ida marche sur le quai et je la suis jusqu’à ce qu’elle s’arrête, prenant sa position dans l’attente d’une rame. Si maintenant elle se retourne vers moi, si elle pivote d’un pas sur elle-même, se tournant vers la gauche d’où arrivera la rame, il suffira que je me retourne également, du même mouvement et dans le même temps. Alors elle me verra de dos, il ne se sera rien passé, peut-être la suivrai-je un moment encore.
Ida attend sur le quai et c’est moi qui l’attends, je suis Ida-la-même dans la peur qu’elle se retourne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Twinlight-IdaTwinlight-Ida30 août 2012
…une question de nature : il y a les pères d'un côté, et puis les fils de l'autre, qui se débrouillent…
Commenter  J’apprécie          110
Video de Veronique Taquin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Veronique Taquin
Un entretien de l'auteure d'Un roman du réseau avec Heiner Wittmann, journaliste allemand qui fait connaître, en français et en allemand, la culture française de qualité sur son Blog http://www.france-blog.info/
autres livres classés : roman d'apprentissageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
4435 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre