AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094920114
Éditeur : Angels Editions (25/06/2015)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Engagée dans l'armée, Alexi Snow est, à 26 ans, une jeune lieutenant et ingénieure en météorologie. Mobilisée en mer pour une mission de trois mois, elle embarque à bord du Percival Lowell, bien déterminée à faire ses preuves et montrer ses compétences dans un univers constitué majoritairement d'hommes. Mais ce serait compter sans le capitaine Andreas van Allen, son supérieur hiérarchique? Charismatique et arrogant, il remet en doute dès son arrivée la capacité de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
Ninie067
  14 août 2015
Tout d'abord je tiens à remercier Battista, Tamy et Angels Editions pour m'avoir offert l'opportunité de lire ce livre en m'accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.
Cette lecture a pour moi un attrait tout à fait particulier, car en fait j'avais eu la chance de découvrir les écrits de Battista, alors qu'elle n'était encore qu'une petite étoile toute discrète, elle avait déjà su me faire vibrer avec Ice, c'est donc avec un plaisir non dissimulé que j'ai accepté la mission qui m'a été donné.
Réalisé la couverture de ce premier tome a été pour moi, une merveilleuse aventure, il faut dire que Battista a des idées plein la caboche. Et j'espère que le mélange de nos deux univers réussira à vous faire voyager d'abord par le regard quand vous visualiserez la couverture et ensuite par votre lecture, car pour moi c'est le cas.
Cela fait déjà quelques jours que j'ai terminé ma lecture, et j'avoue que je ne sais pas comment vous décrire ma lecture car je ne peux même pas dire que j'ai dévoré le livre. C'est plus que ça. En fait, il s'avère que je n'ai pas pu attendre d'avoir mon exemplaire papier, trop curieuse de redécouvrir les personnages dont j'avais si bien aimé les aventures, j'ai fait la lèche chez Battista et Tamy pour avoir l'exemplaire numérique aussi.
Je ne me suis pas jetée d'emblée sur le livre puisqu'il est sortie en numérique depuis quelques temps, je devais faire retomber la pression pour voir si la couverture avait du succès (et c'est le cas) et maintenant j'ai juste envie de faire languir Battista à cause de la fin de ce premier opus.
Je n'ai pas lu l'extrait du second tome en fin du livre afin de ne pas avoir envie de tuer l'auteur d'ici le mois d'octobre, mais c'est difficile de se retenir surtout que comme je le disais je n'ai pas dévoré le livre, je l'ai englouti, consumé, ravagé, anéanti en quelques heures et maintenant je dois attendre afin de pouvoir lire la suite. Je me console en sachant que je serais la première à savoir à quoi ressemblera la couverture du second opus c'est une maigre consolation.
Je vais maintenant arrêter mes élucubrations pour en venir à l'essentiel, l'histoire écrite par Battista. Elle me fait un peu penser à JAG une série qui passait à la télévision et dont j'ai regardé quelques épisodes ou alors Top Gun que j'avais beaucoup aimé. Et puis surtout l'auteur a joué avec l'attrait des fantasmes des uniformes sur ma petite personne, mais je suis sûre que je ne suis pas la seule dans ce cas.

Donc je dirais que le thème de l'histoire est assez rare et que je suis ravie que l'auteur l'ait abordé car elle a attisé ma curiosité en faisant quelque chose qui sorte de l'ordinaire, ici pas de milliardaire, mais des militaires ;)
Concernant les personnages, Alexi Snow est une jeune femme qui intègre l' USS Percival Lowell pour quelques mois afin de faire ses preuves dans le corps de l'armée et dès son arrivée sur le bâtiment principalement peuplé de spécimens masculins, elle va devoir se démarquer et braver toutes les embûches qui se mettront sur son chemin. Autant vous dire qu'elle n'y va pas par quatre chemins.
Ice alias le Capitaine van Allen (je casse le mythe mais quand j'ai lu son nom pour la première fois ça m'a fait penser au groupe van Halen avec son chanteur David Lee Roth qui chante just a gigolo), Enfin bref, Ice m'a donné le sentiment d'être un véritable mufle.
Il incarne avec grâce tout l'autoritarisme dû à son rang de Capitaine, et il n'hésite pas une seule seconde à user de son pouvoir pour fermer le clapet d'Alexi. Entre les deux personnages, l'attirance est sauvage et brute, ils se cherchent, se trouvent, exigent et prennent. Et ça fonctionne parfaitement pour donner à l'histoire un truc détonant qui m'a laissé pantoise.
Les autres personnages ont tous un rôle important à jouer dans l'histoire et Battista n'a pas hésité à les mettre sur le devant de la scène afin que chacun rapporte un plus à ce premier tome. Et c'est ce qui a fait que j'ai eu un coup de coeur pour cette histoire, car aussi bien Snow, le doc, Ice, Pierce, Drake ou les autres personnages ont un petit quelque chose qui fait qu'on s'attache à eux. Je vais m'arrêter de radoter maintenant parce que ça doit être ma chronique la plus longue jamais écrite, donc merci si vous êtes arrivé à la fin.
En conclusion, si vous n'avez pas encore découvert cette histoire et que vous souhaitez fantasmer sur quelques pilotes de l'armée cette lecture est faite pour vous ;)
Lien : http://www.thereadinglistofn..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Stef62
  24 septembre 2015
Voilà de nombreuses semaines que j'attendais Above All avec impatience, depuis le jour où j'ai découvert la couverture de ce livre pour être exacte ! Si mes souvenirs sont bons, ce devait être début juin :)
Lorsque je l'ai découverte, je me suis dit :
« Oh mon Dieu ! Ce livre, il faut que je le lise ! »
Super attrayante avec ces avions de chasse et ce bateau de l'armée, cette couverture aux couleurs éblouissantes m'a directement transportée dans le coeur de l'action. Je me voyais déjà en agréable compagnie d'un très beau soldat Américain aux allures de Josh Harnett dans Pearl Harbor, mon film préféré :)
Ce n'est que bien plus tard, lorsque j'ai commencé à chroniquer pour Virginie que j'ai appris que le graphisme était d'elle :) Que le monde est petit :)
Forcément, après la découverte de cette belle couverture, j'ai vite été lire le synopsis et j'ai su que ce bel Américain serait pilote de chasse en plus d'être un capitaine terriblement sexy ! Ça a confirmer mon envie de le lire :)
J'ai longuement hésiter à le lire en format numérique mais j'ai résisté et attendu la version papier avec toute la sagesse du monde XD (ce qui est un exploit en soit étant donné mon habituelle impatience lol)
Je dois vous avouer que le fait de savoir que j'allais le recevoir dédicacé par Battista a rendu l'attente un peu moins difficile :)
Donc, comme vous pouvez le constater, j'attendais beaucoup de ce livre ! Et je peux déjà vous annoncer que je n'ai aucunement été déçue !
Above All est le premier tome d'une série qui s'annonce très prometteuse ! J'ai été transportée dès les premières pages. L'auteure nous immerge directement dans l'ambiance d'un navire de l'armée américaine, l'USS Percival Lowell.
Nous y embarquons en même temps qu'Alexi Snow, une jeune lieutenant de 26 ans – ingénieure en météorologie pour la Navy – qui effectuera un remplacement de 3 mois au sein du service météo. On découvre aux premiers abords, une femme au caractère fort et répondant, qui n'a aucun sens de l'orientation (comme moi XD ) et qui n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Une femme forte et libre d'esprit :) Tout à fait le genre de personnage principal féminin auquel nous nous attachons facilement :)
Elle va vite faire la connaissance de plusieurs collègues et pilotes, quasiment tous des hommes. (Pas mal du tout en plus! → ‘faut donner envie aux potentielles futures lectrices hein XD)
Elle fait également la connaissance de son supérieur – le capitaine Andreas van Allen – pour qui les « premières » présentations se font de manière… hum… comment dire… tout à fait agréable :) Je vous évite les descriptions mais je vous assure qu'elles sont…. renversantes !
*soupir, bave, encore soupir* → Stef est mourute *_*
Une fois les présentations faites, van Allen s ‘avère être, malgré son charisme incroyable, un bel enfoiré :) :) :) ou pour employer les mots d'Alexi : « un immonde connard canon »
Même si son physique et ses yeux expressifs sont chauds comme la braise, il n'en est pas moins aux antipodes extrêmes : autoritaire, misogyne et froid comme la glace, ce pilote porte merveilleusement bien sont nom de vol : Ice.
Alexi va tout comme nous, très vite le détester. Entre joutes verbales, humiliations et gifles qui se perdent, elle n'en restera pas moins attirée par son corps qui crie au sexe !
Je me suis très vite identifiée à Alexi, ce qui m'arrive très rarement lors d'une lecture. Habituellement, je reste dans mon POV extérieur mais cette fois, j'avais l'impression d'être dans sa peau. Je pensais quasiment mot pour mot, comme elle. Ça m'a d'ailleurs bien fait rire XD. Je me serait fait un plaisirs d'y ajouter quelques commentaires entre parenthèses si je n'avais pas eu peur d'abîmer mon livre. ^^ Bref, chaque moment passé avec Andreas van Allen n'était qu'un pur plaisir :)
Au fil du temps, on apprend à le découvrir peu à peu et on se rend compte qu'il est quelqu'un de très mystérieux. Sous cette carapace froide se cache quelqu'un de très sensible. du moins, c'est ce que j'ai ressenti lors des dernières pages du livre…
En dehors de la relation complexe qui lit nos deux personnages principaux, l'auteure n'oublie cependant pas les personnages secondaires. Il y a entre autre, Jerry (l'homologue d'Alexi), Kenneth (jeune pilote), Théodore alias Teddy Bear (pilote également, auquel je me suis très vite attachée !), Zora, mais également April (médecin de bord, qui m'a bien fait rire :)) … sans oublier Andrew… (que j'ai détesté au passage XD. J'aurais adoré pouvoir le rembarrer comme l'a fait Alexi.
Chacun d'eux a droit à son heure de gloire et j'espère encore pouvoir les découvrir lors des prochains tomes ! Sauf peut-être Andrew :P:P
Bref, j'ai dévoré Above All en une après-midi, les pages ont défilé sans que je ne m'en rende compte. Je dois dire que j'ai été très frustrée ! Je me suis dit :
« Quoi? Déjà? »
Heureusement, à la fin nous avons droit à un petit avant goût du prochain tome avec la version non corrigée du premier chapitre :) Un chapitre qui nous fait voler:) Très HAUT ! Ou très HOT ! C'est au choix :)
Comme vous l'aurez compris, ça a été un véritable coup de coeur
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Mateiva
  23 septembre 2015
Une histoire captivante de bout en bout que je n'ai pas pu lâcher des yeux jusqu'à la fin.
Un récit mené tambour battant, qui vous plonge en plein coeur du Percival, avec ses hommes, ses femmes, ses caractères et ses habitudes.
Nous suivons le parcourt d'Alexi, jeune femme qui embarque à bord de ce navire pour travailler au sein du service météorologique. Elle va faire connaissance avec ses collègues, tous plus ou moins aimables, selon les cas, et surtout, elle va faire connaissance avec le Capitaine van Allen, son supérieur. Une première rencontre assez hilarante, bien que très troublante du point de vue d'Alexi, et aussi un peu humiliante, sauf pour ses yeux...mais, ça c'est autre chose !
Alexi est une femme qui ne s'en laisse pas compter, qui ose, mais qui est en même temps un mélange de timidité et de fougue, avec un soupçon de maladresse, car oui, parfois elle ferai mieux de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avec de l'ouvrir. Elle s'emporte assez facilement aussi. C'est une femme forte et courageuse, bien que l'on sente des blessures bien ancrées en elle, qui la poursuivent et la refrènent. J'aime son personnage car il n'est pas lisse, ne se laisse pas faire, un tantinet gaffeuse (pour notre plus grand plaisir), mais loin d'être stupide.
Le Capitaine van Allen est un personnage froid, glacial, arrogant, autoritaire, mais au fil des pages, nous nous rendons compte qu'il n'a pas vraiment l'air de ce qu'il dégage, et que sous ses airs sûr de lui, il y a bien des troubles qui le déstabilisent, et sa rencontre avec Alexi va nous montrer que parfois, je dis bien seulement parfois, qu'il peut être charmant, gentil et attentionné.
C'est un personnage que j'ai adoré détesté, car je le trouve fascinant, et je n'ai qu'une hâte, c'est de briser cette glace qui l'entoure pour découvrir tous ses secrets et ce qu'il cache au fond de son coeur.
Entre ces deux-là, l'attirance est pratiquement immédiate, et le fait d'être sur ce navire, confinés, à se côtoyer régulièrement, attise leur attraction. Seulement, la communication entre eux est source de conflits houleux et de disputes permanentes, de défis, car Monsieur le Capitaine a fait un peu d'Alexi son souffre douleur, la raison, et bien lui seul la connais, même si l'on se doute de pourquoi.
J'ai bien aimé ce combat émotionnel entre eux, cette résistance autant que cette attirance, ce mélange de haine et de séduction. Car finalement, cette haine attise encore plus leur envie charnelle.
Les personnages secondaires sont importants, et nous font découvrir toutes les facettes du Percival, avec chacun leur caractère et leur problème. le fait d'avoir également introduit dans le récit un personnage qui fait du chantage et des blagues potaches est un plus, dont j'ai hâte de connaitre la suite, car à mon avis, cette histoire n'est pas finie.
Vous allez voir qu'Alexi n'est pas au bout de ses peines et de ses surprises sur ce navire, et que sa fonction initiale sur le Percival n'est pas ce qu'elle devait être.
Un récit fluide, léger, une belle écriture qui vous happe instantanément en plein coeur de cette histoire, faite de rebondissements, de situations comiques, de disputes assez jouissives et de scènes brûlantes, chaudes, sexy et...affamées. J'ai apprécié le fait que l'auteur nous décrive assez bien l'ambiance et le travail à bord du bateau, et aussi des pilotes de chasse. Pour moi ce récit est original, car je ne m'étais jamais immergée dans ce monde, et j'ai trouvé cela assez excitant, intéressant et passionnant.
A travers les situations et les gestes de chacun des nos deux personnages principaux, Alexi et van Allen, nous nous apercevons que finalement, sous couvert de leur attitude à tous les deux, ils nous cachent encore bien des secrets, à peine effleurés dans ce tome, et dont ils ont l'air d'être marqué profondément.
Un récit bien mené, qui nous distille des informations sur le passé d'Alexi et van Allen, sans entrer dans les détails, ce qui permet d'attiser notre curiosité pour le tome 2. J'attends également avec grande impatience l'escale à Hawaï, qui je pense va nous réserver des surprises.
J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, un instant d'évasion, de passion, d'humour, de peine aussi parfois, et de peur. Un entremêlement de sensations qui ont fait que mes yeux n'ont pu décoller des lignes, bien que je me sois envolée vers un coup de coeur total.
Mention spéciale pour la couverture que je trouve tout simplement sublime : un grand bravo.
Et la définition de "Above All" est parfaite, sur tous les niveaux.
Merci.

Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
TheLovelyTeacherAddictions
  02 janvier 2017
La saga Above All fait partie de ces sagas dont mes copines ne cessent de me dire qu'il faut les lire car elles ont adoré. Faute de temps, j'ai repoussé la lecture de ces 3 tomes . J'ai donc profité de la pause littéraire estivale pour enfin me lancer dans la lecture du premier tome d'Above All et je me suis laissée Embarquer ( oui je sais , le jeu de mot est facile lol) par la romance de Battista Tarantini.
Plus jeune j'étais sous le charme de Tom Cruise dans le fameux film Top Gun . Ce film culte nous a donné des bouffées de chaleur intenses avec ces pilotes de chasse sexy comme des dieux. Je n'avais jusqu'alors pas lu de romance qui se déroulait dans le domaine de l'aviation et cette première expérience fut très concluante. Battista Tarantini parvient à nous plonger dans un univers tellement particulier sans nous faire tomber dans des descriptions trop exhaustives ou barbantes. Dès le début du roman, nous montons à bord du Percival Lowell et partons à la découverte d'un univers très masculin, très macho mais tellement séduisant.
Le lieutenant Alexi Snow n'a pas sa langue dans sa poche et son caractère bien trempé a déjà fait des victimes lors de sa précédente affectation sur Everett. Nous découvrons donc une jeune femme de 26 ans un peu perdue qui doit prendre ses marques, faire ses preuves et s'imposer dans un monde vraiment macho. Ingénieure en météorologie, elle ne peut pas trop compter sur ses collègues féminines car elles ne sont qu'au nombre de trois : April Donovan , la docteur sympa mais un peu loufoque, Zora Weet qui est la chef des Marine Corps et qui dirige son monde d'une poigne de fer et Susan Derwick qui est la secrétaire. Et son arrivée ne sera pas de tout repos car dès les premières minutes, elle va commettre un faux pas qui risque de lui coûter cher : elle se trompe de chemin et tombe sur son commandant , Andréas van Allen , nu.
Ce que j'ai donc apprécié chez ce personnage est à la fois sa force de caractère et son trouble évident face au charisme de van Allen. Alexi est une femme qui sait rebondir et aller de l'avant. Elle ne recule devant aucun défi et dans ce premier tome, elle va découvrir que les vraies raisons de son affectations sur le Percival Lowell ne sont pas celles qu'elle croit. Elle ne cessera de vouloir faire ses preuves face aux hommes qui l'entourent mais surtout face à son supérieur hiérarchique qui prend un malin plaisir à la rabaisser et l'humilier. Elle devra , comme je l'ai déjà dit, faire ses preuves et ses collègues ne font pas lui faciliter la tâche. Même si ces épreuves seront dures, elle ne baissera jamais les bras et si elle a un coup de mou, il ne dure jamais. J'ai donc aimé Alexi qui va , je pense , nous faire vivre de belles aventures au fil de la saga. Saura t-elle dépasser son trouble face à Andréas? Pourra t-elle s'imposer et montrer ce qu'elle a dans le ventre dans ce monde tellement masculin? Acceptera la mission qui lui sera confiée?
Que dire de ce fameux Andréas ! Dès la première rencontre, on sent toute l'intensité et la sensualité qui se dégagent de lui. van Allen , connu aussi sous le surnom d'Ice, est un pilote de chasse émérite qui sait ce qu'il veut et qui ne se laisse pas troubler facilement. Il a ce charme indéniable et il sait qu'il plaît. Il va donc souffler le chaud et le froid dès qu'il sera en présence d'Alexi. On peut donc se demander pourquoi un tel acharnement? Est il macho au point de vouloir humilier Alexi pour lui prouver qu'elle n'a pas sa place parmi ses hommes? Cette froideur cache t-elle d'autre sentiments? En tant cas, il se dégage aussi d'Ice un certain mystère car on nous dévoile une partie de sa vie privée et on se demande alors qui est cette Darlène et le rôle exact qu'elle joue dans sa vie? Pas facile non plus d'être naturel quand son père est également son supérieur hiérarchique.
Ce qui est génial dans ce premier tome ce sont les descriptions faites d'Ice qui font irrémédiablement monter la température. Imaginez une beauté nordique en tenue de pilote, d'apparat ou encore en marcel blanc dégoulinant de transpiration ! N'est ce pas sexy? Battista Tarantini parvient à rendre très visuelles ses scènes pour notre plus grand plaisir et évidemment on en redemande. J'ai donc hâte de voir ce que nous réserve le 2ème tome, Résister, car une limite a été franchie, l'intrigue avance bien et je me demande donc comment les choses vont évoluer entre ces deux têtes brûlées.
Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants. April apporte la touche folie douce de l'histoire. Elle allège parfois les tensions et le fait qu'elle n'ait aucun filtre nous offre de jolis fou rires. J'ai également apprécié découvrir le timide Jermaine Rios , qui est le collègue d'Alexi dans le domaine météorologique. Il apporte une aide précieuse à Alexi lors de ses débuts difficiles et j'ai bien ri en le voyant agir avec une certaine femme. Autre collègue masculin qui a son importance : Kenneth Drake. Lui c'est vraiment le bon ami , l'épaule sur laquelle souffler sans aucune arrière pensée. Je suis très intriguée par les événements qui l'entourent et je suis donc curieuse de voir comment tout cela va se goupiller. Dernier personnage emblématique et détestable : Andrew Ganipy ! Une vraie tête à claque celui ci. Stéréotype du macho / macro sûr de lui, je pense qu'il représente un réel danger. Je ne le sens pas et une certaine scène a confirmé mes doutes ! J'espère qu'il aura à un moment donné la monnaie de sa pièce car c'est tout ce qu'il mérite.
Bref si vous n'avez pas encore embarqué à bord du Percival Lowell, c'est le moment de corriger cela. Battista Tarantini nous offre une romance aux airs de Top Gun délicieuse et intrigante. le tome 1 pose les bases d'une romance qui va nous réserver son lot de rebondissement . Mettez vos lunettes de soleil, écoutez "Take my breath away" , fermez les yeux et vous y êtes.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hamisoitil
  28 juin 2015
Je ne connaissais pas du tout la plume de Battista Tarantini mais comme la couverture de son livre m'a fait de l'oeil et une copinaute sur instagram a fait en sorte que je succombe, je n'ai donc pas pu résister trop longtemps. Pis, moi, dès que ça parle de militaires, soldats etc... je sais d'avance que je vais kiffer. Et d'ailleurs, ça été le cas, puisque j'ai passé un très bon moment de lecture avec tous les personnages dont l'héroïne, Alexi Snow et le le capitaine van Allen. le lieutenant Alexi embarque sur le l'USS Percival Lowell pour trois mois. Pas facile d'être une femme parmi tous ces soldats, mais il va falloir se faire respecter et surtout faire ses preuves, ce qui ne va pas être du tout évident avec le capitaine van Allen, surnommé la banquise, dans les parages. FROID COMME LA GLACE mais SEXY EN DIABLE. Avec lui, ça ne rigole pas. Mais à peine arrivée, qu' Alexi fait sa plus grosse bourde. A partir de là, le capitaine van Allen, prendra un malin plaisir pour la rabaisser, la déstabiliser et j'en passe. C'est mal connaitre la belle.
Bon, moi, j'ai bien aimé l'histoire même si j'ai trouvé que ça allait un peu trop vite entre eux. Pis quand je découvre la vie du capitaine, un peu les boules, quoi. Je déteste.
Le fait que l'auteur rajoute un méchant dans la trame donne du piment au tout. Les personnages secondaires sont excellents.
L'aviation, milieu que je ne connaissais pas mais à travers la plume de l'auteur, on apprend des choses. Croyez-moi. On sent qu'il y a de la recherche sur le sujet. Surtout que l'héroïne a un petit secret qui ne va pas laisser de marbre voire attiser la curiosité du charmant capitaine. Cette partie là, est la meilleure pour moi.
Ce livre m'a fait un peu penser à L'instruction du coeur de Christelle Morize
Le fait que la nana doit faire ses preuves face à un capitaine ultra exigeant mais là aussi, froid comme la glace et sexy en diable. La comparaison s'achève là.
Une histoire bien sympathique que je vous recommande chaudement.
Tranquillement à la maison ou sur la plage. A vous de voir si vous aimez les soldats, les uniformes, les pilotes, les romances military. Miam !!
Bonne lecture !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   14 août 2015
Le Percival Lowell apparut enfin, amarré à l’appontement le plus éloigné. Plus impressionnant encore que je l’avais imaginé. Ses quarante-mille tonnes d’acier s’élevaient à travers la brume et rendaient les bâtiments alentour ridicules, les reléguant tous au statut d’embarcation de plaisance.

Le quartier-maître de seconde classe, qui conduisait la jeep dans laquelle j’avais embarqué à l’entrée de la zone sécurisée du port, me mena au plus près du monstrueux navire, jusqu’à la passerelle qui permettait d’y accéder. Et tandis qu’il déchargeait mes deux énormes sacs et ma valise, je contemplais, bouche bée, le mastodonte.

Mon aventure ne devait durer que trois mois. La réalité matérialisée sous mes yeux me fit cependant l’effet d’une douche froide. N’avais-je pas accepté un peu trop vite cette mission très particulière ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Stef62Stef62   24 septembre 2015
« – Vous et moi ne sommes pas partis sur de bonnes bases, Snow. Sachez d’abord que je n’aime pas qu’on aille contre mes avis et mes décisions. Particulièrement quand c’est réfléchi, et justifié, poursuivit-il.

Encore un maniaque du contrôle. Formidable…

Il prit le zip de sa combinaison et l’abaissa jusqu’à son nombril.

-Qu’est-ce que vous faites ? Paniquais-je.

– Je me met à l’aise, dit-il tranquillement.

Il s’approcha à la manière d’un fauve et je fus forcée de reculer. Mon dos heurta la rambarde. Je m’immobilisais, tétanisée. Lorsqu’il arriva au plus près de moi, j’eus l’impression qu’il allait me manger toute crue. Il posa ses mains de part et d’autre de mon corps, me retenant prisonnière contre la barre d’acier. Ses yeux de glace me poignardèrent. Il m’avait à sa merci et la chose lui plaisait, en témoignait le sourire qui ne demandait qu’à s’épanouir au coin de ses lèvres.

Un parangon de vertu ?

Je n’y croyais pas une seconde.

Je mordis ma langue jusqu’au sang et priai pour qu’il ne s’approche pas plus.

– Alexi, je crois que c’est comme ça que je vais vous préférer. Muette et docile. Et s’il faut pour ça que je me déshabille de temps en temps, cela ne me posera pas de problèmes.

A moi non plus… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MadameLitMadameLit   29 février 2016
Qu’était-il finalement? Un super héros ? Un pilote ? Ou tout simplement : un homme dans sa banalité la plus affligeante – que je ne voulais pas reconnaître, trop éblouie par sa prestance et son apparence – ?
Commenter  J’apprécie          60
KateLineKateLine   19 septembre 2016
— Lex, tu as pensé à emmener un canard, un lapin, ce genre de chose ? me lança-t-elle le plus naturellement du monde après s’être retournée. À moins que tu ne préfères les jouets plus réalistes ? Une bite, c’est une bite après tout. Pourquoi essayer de la déguiser en un truc rose et mignon sous prétexte qu’on est des filles ?
J’étais choquée par la manière directe dont elle avait abordé la question, mais on ne peut plus d’accord avec le fond de son discours.
— Tout ça pour te dire que j’ai de quoi faire si tu n’y avais pas pensé.
Non, je n’y avais pas pensé. Jusqu’à ce que je tombe nez à nez avec le cul d’enfer de Van Allen.
— Si tu as besoin de quelque chose, n’hésite pas.
Je commençai à apprécier cette fille qui l’ouvrait sans filtre et sans tabou.
— Merci, April. C’est gentil ! ris-je devant son air sérieux.
— Non, c’est normal. Bonne nuit cette fois ! termina-t-elle en agitant sa main aux ongles peints et manucurés.
Elle disparut et je me retrouvai à nouveau seule avec mon agitation, songeant déjà à ce qui pouvait m’attendre le lendemain. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KateLineKateLine   19 septembre 2016
Se prénommer Alexi et être une fille était une chose, s’appeler Snow et bosser dans la météo en était encore une autre… Je m’attendais toujours au pire quant aux sobriquets ridicules dont on m’affublait.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : arméesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3348 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre