AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782359495560
208 pages
Don Quichotte éditions (03/11/2016)
4/5   3 notes
Résumé :
De l'athéisme à l'Islam, Faouzi Tarkhani, un enfant de Sarcelles qu'une balle de pistolet a aveuglé un soir de l'hiver 1987, raconte sa quête spirituelle. De son athéisme affiché à son envie un jour de se convertir au christianisme, il trouve dans ses enquêtes scientifiques des signes divins dans l'univers, et finit par embrasser l'Islam.« J'avais développé vis-à-vis des religions une défiance ironique qui me faisait sourire quand on me parlait de miracles, d'interd... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
QueLire
  15 décembre 2016
Un témoignage dans lequel Faouzi Tarkhani nous raconte comment d'athée, il en est arrivé à devenir croyant et surtout pratiquant. Une pratique franche et profonde de la religion islamique qui le mène à choisir l'une des branches les plus dures, le salafisme. Pourtant, dans Mal vu, l'homme condamne le terrorisme et dénonce les agissements de ceux qui donnent une mauvaise image de sa religion.
Mal vu, le passage d'athée à croyant
Faouzi Tarkhani est un enfant élevé loin des mosquées ou des églises. Élevé à Sarcelles, la religion ne l'intéresse pas. Un jour, un accident domestique provoqué par un autre enfant le défigure. Faouzi vient d'être touché par balle, il y perdra la vue. Aveugle, il intègre un centre de rééducation loin de Sarcelle. Ce drame, c'est aussi sa chance, celle d'avoir accès à une éducation à laquelle il n'aurait jamais pu accéder sans ce handicap. le jeune homme intègre la Sorbonne, se fait des amis, mais sa soif de connaissances le pousse à faire des recherches qui le mèneront à se questionner sur son rapport à la religion. Après s'être senti proche du Christianisme, c'est l'Islam dont il se sent le plus proche.
Faouzi est également musicien. Il compose des chansons et connaît un certain succès dans l'univers du rap. Un séjour à New York lui ouvre les yeux sur la façon dont il souhaiterait vivre sa foi : intensément. Fini l'univers artificiel du show-business, Faouzi étudie et se dédie entièrement à la religion islamique. Stage en Égypte, port de la barbe, de la djellaba, l'ancien athée revendique son droit à la différence. le 11 septembre 2001, les tours jumelles s'effondrent, le monde entier a les yeux tournés vers les terroristes, des islamistes radicalisés.
Désormais, Faouzi Tarkhani représente la peur, dans Mal vu, témoignage d'un Salafiste qui condamne le terrorisme, paru aux éditions Don Quichotte, il explique sa démarche.
Mon avis :
Je ne sais pas quoi penser de ce témoignage, aussi, je ne donnerais pas mon avis sur le fond, juste mon ressenti personnel. Quelque chose me dit que l'extrême est néfaste, pourtant Faouzi Tarkhani, dans son récit se veut rassembleur. En vidéo, je ressens une gêne, une méfiance et moi qui pourtant prône la liberté de culte pour tous, me sens mal à l'aise face à cet homme. le monde aurait-il réussi à me transmettre ses peurs ? Je n'en sais trop rien.
Toujours est-il que ce livre a une grande qualité, celle d'être incroyablement bien écrit. Je crois même que c'est l'un des textes les mieux écrits qu'il m'ait été donné de lire cette année. Il y a de la conviction, de la passion et surtout des phrases d'une grande beauté.
Faouzi Tarkhani dénonce l'attitude des jeunes de banlieue qui sèment la zizanie dans les rues, il condamne aussi la poignée d'hommes qui tuent au nom de la religion. Ceux-là n'ont rien compris à l'Islam, dit-il. Il se moque aussi des chrétiens pratiquants, plus précisément ceux qui reprochent à l'islam d'obliger les femmes à se voiler. C'est avec une argumentation très détaillée et de textes issus de la bible, qu'il prouve que le christianisme prône aussi pour le port d'une tenue pudique des femmes tout comme celle de Marie, elle-même voilée.
C'est cette partie qui me fait un peu peur dans ce récit. Cette partie dans laquelle encore une fois, nous femmes sommes, je cite : « La gloire des hommes ». Ces quelques mots, issus d'une citation de presque une page, ne sont pas issus du Coran, mais bel et bien de la première épître aux Corinthiens de la bible. Faouzi Tarkhani, tend à démontrer que Christianisme et Islam sont fondés sur une base commune dont la pudeur fait partie. Mais malheureusement, la femme y est aussi représentée comme inférieure à l'homme auquel elle doit « porter sur sa tête la marque de sa dépendance ».
Comme je l'ai dit plus haut, j'ai beaucoup de mal à me forger un avis sur ce témoignage, à voir si l'homme cherche simplement à vivre sa foi ou s'il la juge comme étant « La foi ». Qu'il revendique son droit à la différence me semble honorable et normal. Mais à un moment donné ce récit prend un tournant à tendance militante qui a sonné en moi comme une alerte.
Si comme moi, vous êtes intéressé par ce qui touche de près ou de loin les religions, je pense qu'il faut lire « Mal vu ». L'évolution de Faouzi Tarkhani que ce soit personnellement ou dans sa quête de spiritualité est extrêmement intéressante. Ses propos sont cohérents, ses phrases sublimes. Reste une ombre qui me gêne et que je ne peux identifier. Je vous laisse le loisir de me faire part de votre ressenti, car à l'heure où j'écris cette chronique, bien que cela fasse 3 semaines que j'ai terminé ma lecture et que je me demande comment en parler, je ne sais toujours pas ce que je ressens vraiment.
Lien : http://que-lire.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
chriskorchi
  05 novembre 2016
Mal vu est un témoignage d'un musulman adepte de la Salafiya, mouvement religieux de l'islam sunnite, dont la vie a basculé avec les attentats du 11 septembre.Sa barbe et sa djellaba le condamnent, même s'il dénonce avec force les attentats. En tant de salafiste, il cristallise toutes les peurs et plus encore après les attentats en France. C'est avec beaucoup de curiosité que je me suis lancée dans cette lecture, car je connaissais l'auteur de nom et surtout pour une chanson "comme le vent" et d'autres issues de son album guerrier de la paix. Ce témoignage est important par les temps qui courent et peut aider à mieux comprendre et éviter les amalgames habituels.
Moi qui suis pour la liberté de tout à chacun de croire ou de ne pas croire, je comprends qu'il demande que l'on respecte son choix religieux et son choix vestimentaire. Maintenant, je ne suis pas convaincue par son choix du salafisme qui n'est pas à amalgamer avec le terrorisme, mais qui n'est pas tout de même pas la branche la plus pacifique et tolérante de l'islam. Mais, il semble que lui est assez tolérant et j'aime son côté social, le fait qu'il aide des jeunes de banlieues qu'il aide des associations et soit tourné vers son prochain. Par contre, je trouve que ce n'est pas en adéquation avec l'application aveugle et stricte de règles qui n'ont plus leurs places dans un monde qui a évolué. Comment admettre que l'on veuille vivre comme au temps du prophète !! Lui-même ne l'aurait pas voulu, lui qui invitait à s'adapter, à chercher, à lire, à se documenter, à aimer la science. Je trouve assez consternant de dire aussi qu'il n'y a qu'un seul Islam le salafisme les autres n'étant pas du tout de l'Islam, qu'elle preuve de tolérance ! le choix des extraits du Coran est très orienté et il ne se mouille pas, car il n'aborde pas les sujets portant à controverse.
Je ne sais que penser, car je trouve important de savoir et de chercher à comprendre le choix de certaines personnes et pour cette raison je trouve que ce témoignage est important, mais d'autre part je trouve ses arguments confus, contradictoires, et peu emprunts de modernisme. En tout cas, je ne regrette pas cette lecture, car elle est intéressante et si ça peut faire évoluer les consciences et atténuer la peur irrationnelle de l'islam actuellement. Il nous montre aussi qu'il ne faut pas juger sur l'apparence.
Faouzi Tarkhani dégage quelque chose de sympathique et a l'air de vouloir sincèrement oeuvrer pour la paix et le respect de son prochain et ça fait du bien. Ce témoignage court, se lit très vite et est assez clair.
VERDICT
Pour en finir avec les clichés et les peurs islamophobes.
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
QueLireQueLire   15 décembre 2016
Mon nouvel engagement religieux ne se manifesterait pas que dans mon cœur, mais aussi à travers mes paroles, mes actes, ma manière de m'habiller et de me comporter en société.
Commenter  J’apprécie          110
QueLireQueLire   15 décembre 2016
J'avais été un athée convaincu. Un antireligieux qui avait cassé du curé et du rabbin pour faire de l'esprit, et qui longtemps avait doucement ri des musulmans avec un dédain d'aristocrate pour la populace. Je savais donc que ma pratique d'un islam authentique plairait au Dieu unique, mais qu'elle déplairait aux hommes, à cette France fille de l'église, mais surtout mère de l'athéisme.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
autres livres classés : islamVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Faouzi Tarkhani (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1605 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre