AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 293075673X
Éditeur : Acrodacrolivres (18/02/2016)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
En ce 4 août 1914, Violette vient d’avoir vingt ans. La fête n’a pas encore commencé que déjà le clairon au loin remplace les vivats, et que le bruit des bottes marque le pas d’une danse macabre. Tandis que les forts s’arment, Liège s’organise. L’heure est à la résistance : l’ennemi allemand est aux portes du pays !

Refusant l’archétype de la jeune bourgeoise docile, que la société bien-pensante de son temps voudrait lui imposer, cette jeune femme gén... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
jeunejane
  27 août 2016
Quatre août 1914, c'est la déclaration de guerre en Belgique.
Violette est obligée de se marier à Louis Grandville, un homme qu'elle n'aime pas et qui ne l'aime pas et ce, pour des raisons d'honneur et de fortune. Pas question de discuter l'autorité parentale.
Son mari parti au front, Violette décide de faire partie de la Croix-Rouge pour soigner les blessés de guerre.
Elle part à Ypres, près des tranchées où elle retrouve le frère d'une amie, Paul Duval, marié et père de famille.
Blessé, il repartira bientôt au front mais ils auront le temps de faire plus ample connaissance. Leurs conversations sont très profondes et une vraie communion d'âmes va naître entre eux.
Violette fait quelques réflexions sur les traumatismes psychologiques qui ne sont pas encore soignés.
Elle m'a fait penser à un roman de Virginie Olagnier "Toutes ces vies qu'on abandonne" qui abordait le sujet des blessures psychologiques dans un autre genre et plus en profondeur.
Ici, l'auteure est plus tournée vers l'action, les dialogues, le dynamisme et n'hésite pas à plonger dans l'aventure lorsqu'elle embarque dans un paquebot de la Croix-Rouge vers l'Orient.
L'écriture est très belle, parfois poétique, surtout dans la première moitié du roman avec des réflexions qui m'ont fait suspendre ma lecture pour savourer les mots.
C'est le deuxième roman de Marie-Isabelle Tasset, auteure belge et elle m'a fait passer un bon moment de lecture même si le corps du récit manque de consistance et d'aboutissement. Cela viendra sans doute avec l'expérience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
fabienne1809
  14 avril 2019
J'ai découvert Marie-Isabelle TASSET grâce à son dernier roman (La vie… ou rien d‘autre !), qui est un récit croisé avec le roman de Valéry HARDIQUEST.
Comme j'ai beaucoup apprécié sa plume, j'ai naturellement l'envie de découvrir ses précédents romans, un à un.
Ce roman-ci est un très beau roman sur fond de première guerre mondiale.
Le personnage principal de Violette, vingt ans, de famille bourgeoise, doit épouser celui qui a demandé sa main à son père. C'est un mariage de raison auquel elle doit consentir.
Mais les festivités à peine terminées, le jeune marié rejoint le front, tandis que Violette s'engage pour soigner les blessés.
Violette force l'admiration. C'est une jeune femme de caractère dans une époque troublée, qui prouve sa grande maturité au chevet des blessés, attentive aussi bien aux blessures de l'âme qu'à celles du corps. Elle a un discours mature et bienveillant pour ceux dont elle croise le chemin.
Le récit entraîne le lecteur dans le sillage de Violette, dont on se demande où elle va s'arrêter, engagée comme elle l'est contre vents et marées !
Ce roman confirme donc mon intérêt particulier pour Marie-Isabelle TASSET dont je vais suivre la production
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarieIsabelleTasset
  29 septembre 2016
Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce roman et mon univers littéraire, je vous donne rendez-vous sur mon site Internet : www.marie-isabelle-tasset.com
Quelques clés de lecture :
Mon écriture est aux antipodes du roman-fleuve ; ceci pour deux raisons. La première, parce qu'en tant que lectrice j'aime les narrations qui vont droit au but, qui ne se perdent pas dans les méandres descriptifs et ne détaillent pas par le menu les événements les plus banals de la vie quotidienne des personnages ; la seconde, qui en découle, parce que je préfère esquisser les caractères et les ambiances afin de me concentrer sur les aspects psychologiques et relationnels, ainsi que pour laisser libre cours à l'imagination des lecteurs, leur permettre de créer leur propre univers et d'inventer leurs propres personnages, comme s'ils se projetaient eux-mêmes dans le récit.
Si vous aimez Stieg Larsson et sa trilogie "Millénium", vous risquez donc d'être déçus :-)
Passionnée par l'esprit humain et ses mécanismes psychologiques, j'ai vu dans l'écriture de ce roman l'occasion de confronter raison et passion à travers le personnage d'une jeune fille aux prises avec la logique de son temps, qui considère la femme comme une écervelée et l'oblige à se cantonner à la gestion du domicile et à l'éducation des enfants. L'idée de base étant : comment avancer dans un monde soumis au diktat des bonnes moeurs quand les émotions ont fait sauter les barrières de la raison et que l'inconscient se révèle plus puissant que le discernement ? Ajoutons à cela une réflexion sur l'influence que la pensée positive peut avoir sur notre relation à nous-même et aux autres (avec pour références, "La joie" de Charles Pépin, "La puissance de la joie" de Frédéric Lenoir, ainsi que les récits de Laurent Gounelle).
L'histoire est également l'un de mes domaines de prédilection. J'aime ancrer mes récits dans une époque particulière, en me basant sur des faits réels tout en les soumettant à la volonté romanesque.
Mon style est ciselé, net et précis. Je suis en recherche constante de l'expression qui va faire mouche, comme un regard au cinéma suffit à exprimer une émotion. Les mots doivent être au service de l'idée et la rendre le plus fidèlement possible, d'où une quête permanente d'un vocabulaire riche et varié, parfois un tantinet désuet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   27 août 2016
...elle tressaillit en apercevant la lettre sur le lit de Paul...
Fallait-il l'ouvrir immédiatement ou faire durer encore un peu l'attente, ce moment si particulier où les drames ne sont encore qu'une éventualité lointaine et où les rêves se parent de toutes les couleurs du réel? Lorsqu'on est certain d'une catastrophe imminente, ne vaut-il pas mieux aller au-devant d'elle? N'y tenant plus, elle la décacheta.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
autres livres classés : pensée positiveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre