AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782845900134
118 pages
Éditeur : Arfuyen (16/10/2002)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les Éditions Arfuyen ont déjà publié, en 1986, sous le titre Dieu caché un petit livre où étaient présentés les magnifiques cantiques connus sous la signature de Tauler. Aux côtés de ces Cantiques spirituels, le présent ouvrage publie un ensemble d’autres textes traditionnellement attribués à Tauler et aujourd’hui malheureusement introuvables : lettres, conseils et exhortations.
Vers le milieu du XVI° siècle vivaient à Cologne deux amis : « Ensemble ils avaie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
colimasson
  09 janvier 2017
Tauler, c'est un peu comme Eckhart en moins endiablé. Il n'a jamais rien écrit de lui-même. Ce qu'on peut lire, ce sont des collationes, des notes prises par ses auditeurs. On parle alors de Pseudo Tauleriana, mais faut imaginer que l'idée de base lui appartient même si elle n'a pas été transcrite dans les termes exacts.

Tauler relève de la théologie apophatique. Ça commence à devenir le coup classique : on ne peut connaître la divinité que par l'envers, un peu comme on peut se faire une idée du Soleil, pourtant impossible à observer directement, par l'effet d'éblouissement et de chaleur qu'il propage. « La divinité est obscure et ténébreuse à cause même de son éminente clarté qu'aucune intelligence ni humaine, ni angélique ne peut saisir. Tel l'éclat resplendissant du soleil qui aveugle, sous le feu de ses rayons, une faible vue. »

Il parle de l'abandon et du délaissement de l'ego pour rejoindre la divinité afin que, perdant tout ce qui est moi, Dieu (le Soi) puisse prendre place et infuser en nous un peu d'absolu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   15 septembre 2015
Le fond est exempt de tout nom et de toute image.

En lui, l'esprit lui-même devient sans formes, dans l'immensité de la Divinité.

Oh ! oui, l'esprit créé se fixe tellement dans cette splendeur souverainement aimable, qu'il meurt totalement à lui-même
Commenter  J’apprécie          80
DanieljeanDanieljean   15 septembre 2015
Tourne ton regard, je te prie, vers ce miroir limpide, et vois comme Il te désire, comme Il te cherche !

Tu le trouveras très clairement, ô mon âme, quand tu lui seras unie.

De grâce, plonge-toi des milliers de fois par jour dans ce profond abîme et tu pourras ainsi le connaître
Commenter  J’apprécie          60
colimassoncolimasson   06 février 2017
De grâce, plonge-toi, ne serait-ce qu’une heure, dans ton propre fond,
Et sans nul doute, tu puiseras là la connaissance de cette béatitude incréée.
Commenter  J’apprécie          82
colimassoncolimasson   24 janvier 2017
O Divinité !
Tu es un abîme immense inconnu à tous les esprits.
Ceux que tu as absorbés en toi sont retenus par le libre lien de l’amour, sans engagement, ils sont liés fortement à ton inexprimable essence.
Commenter  J’apprécie          50
colimassoncolimasson   11 janvier 2017
Comment me suis-je délivré des images, me demandez-vous ?
Cela s’est fait quand j’ai trouvé en moi la véritable unité.
Mais qu’est-ce que la véritable unité ?
C’est quand rien ne m’a ému, ni l’adversité, ni le bonheur.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : mystiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1328 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre