AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782501114523
384 pages
Éditeur : Marabout (31/05/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Vous aimez votre famille. Vous lui faites une confiance aveugle.
Le devriez-vous vraiment ?
Quand Billy Wilkinson, 15 ans, disparaît une nuit de l’été 2015, sa mère Claire, est dévastée et submergée par la culpabilité. Elle n’est pas la seule. Chacun des membres de la famille de Billy se sent coupable.
Mais les Wilkinson sont si rompus à l’art de garder des secrets que ce n’est que six mois plus tard qu’émerge la terrible vérité.
Claire ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
InhumaineAeternam
  10 octobre 2017
C'est la première fois que je lis la plume de C. L. Taylor et malgré un début qui me semblait long à se mettre en place, je dois avouer que Disparition est un polar que j'ai apprécié découvrir.
On suit le point de vue De Claire, une femme dont le fils Billy a disparu sans laisser de traces et qui se sent coupable. le livre commence sur un chat que l'on poursuit à de nombreuses reprises et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il ne casse pas le rythme du récit. On cherche même le lien entre ce chat mystérieux et Billy, les suppositions se font les unes derrière les autres.
Les personnages sont intéressants, on ressent la mère dévastée derrière les actes et paroles De Claire. Pour Mark, mari De Claire et père de Billy, c'est différent. Ce n'est évidemment qu'un avis personnel mais j'ai eu du mal avec cet homme qui a pour habitude de tout compartimenter dans sa tête parce qu'il paraît presque être sans émotion. Tous les autres personnages sont à la hauteur du roman et c'est agréable qu'aucun ne soit délaissé.
Les quelques bémols viennent un peu de l'écriture mais ce n'est encore qu'une question de point de vue. Les descriptions paraissaient, à certains moments, un peu trop détaillées, peut-être dans l'optique de plonger encore plus le lecteur dans la peau De Claire mais du coup, ça devient rapidement irritant d'avoir autant de détails sur des choses que l'on fait soi-même.
Une belle découverte et je remercie Babelio ainsi que les éditions Marabout pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lalitote
  05 octobre 2017
J'ai beaucoup aimé suivre le parcours De Claire, cette mère de famille comme toutes les autres, qui tente de tout faire pour retrouver son fils Bill quinze ans disparu. Nous commençons le livre alors que Bill a disparu depuis 6 mois et que l'enquête est au point mort. Pour relancer les pistes, l'inspecteur Forbes propose à la famille de lancer un nouvel appel lors d'une conférence de presse. J'ai trouvé ce roman magnifique, tout ce que cette femme va devoir faire et mettre en place pour tenter de garder la cohésion de sa famille, ou plutôt de ce qu'il en reste c'est inimaginable. Elle aurait pu baisser les bras à de nombreuses reprises et laisser son foyer se détruire mais non, cette femme possède en elle des trésors et ne lâchera jamais rien consciemment. Parce que l'on va se rendre compte qu'il y a tout un pan de sa personnalité qui reste vulnérable et c'est là que l'auteur va nous entraîner c'est profondément humain et carrément passionnant à lire. J'ai trouvé le personnage de Bill en adolescent de quinze ans bien choisi car c'est précisément à cet âge où l'on est plus un enfant mais pas encore un adulte que se construit notre futur. Entre velléité d'indépendance et vulnérabilité la personnalité psychologique de Bill est vraiment bien travaillé par l'auteur ce qui donne à ce roman toute sa force. J'ai aimé tous les côtés sombres de Choucas44 qui s'exprime dans un échange de texto très mystérieux avec ICE9, c'était comme nous mettre des petits cailloux blancs à suivre le long du chemin. Claire est une obsédée du contrôle et l'on comprendra d'où cela lui vient et c'est une terrible façon pour elle de ne plus rien contrôler du tout, je ne peux qu'imaginer être à sa place et sentir le profond désarroi et la déstabilisation que cela engendre. Tout au long du roman, j'ai élaboré des théories qui se sont révélées inexactes et j'ai aimé le faire même si je dois dire que je suis partie dans un délire bien plus morbide et tordu que ce qui arrive dans le livre , une sorte de déformation de lectrice de polar en quelque sorte. Et pourtant, je n'aurai jamais imaginé la chute de l'histoire et c'était génial de la découvrir en reprenant les tenants et aboutissants de ce Thriller. Bonne lecture.
Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hyaline
  22 octobre 2017
Merci aux éditions Marabout et à la Masse Critique de Babelio pour cet envoi !
J'avais choisi ce livre pour son résumé et pour sa couverture que je trouvais à la fois simple mais emprunte de l'angoisse qui doit prendre Claire, la mère de Billy, qui cherche désespérément son fils. Simple mais efficace !
Dès les premières pages, on est tout de suite plongé dans le vif du sujet. Billy a disparu, et on ne sait pas pourquoi, ni comment, et cela fait déjà plusieurs mois. Pas de blablatage intempestif, pas de description trop longue, bien au contraire, du stress, de l'attente, et ce dès le départ ! Un très bon point pour moi. Et cette action, ce stress constant ne fait qu'accroître au fur et à mesure que l'on tourne les pages.
L'écriture est fluide, et à la fois terriblement angoissante. J'ai aimé le fait qu'on alternait entre les textos, et le roman en lui-même. Ça permet de lâcher un peu de lest, de respirer convenablement... Même si les textos ne sont pas toujours une bouffée d'oxygène en ce qui concerne les émotions !
Je me suis beaucoup attachée au personnage De Claire, et étant donné que l'intrigue tourne majoritairement autour d'elle, à la recherche de son fils, j'ai eu du mal à m'attacher aux autres personnages. Ils ont tous leur défaut, et petit à petit, l'auteure réussit à nous infliger la même chose qu'à Claire. C'est-à-dire que l'on doute de tout et de tout le monde.
J'ai aimé la fin, même si je n'ai pas eu la sensation d'être menée en bateau jusqu'à ce que l'on sache toute la vérité ! J'avais des doutes, et j'avais déjà mon idée qui s'était faîte au fur et à mesure de ma lecture, des sms, des événements...
Je relirai avec plaisir un livre de cette auteure ! C'est même déjà prévu.
Lien : https://demynotebook.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lolinette1985
  11 juillet 2017
Billy, 15 ans a disparu depuis 6 mois, rongée par la peur, sa mère continue a espérer et à le voir partout. Persuadée que son fils est vivant, elle se démène pour découvrir la vérité.
Ici on alterne entre une conversation entre 2 personnes sur internet, et l'histoire de Claire, bien évidemment elles ont un lien. Ce roman m'a beaucoup plu, j'ai apprécié que le "chat" ne casse pas le rythme du récit et que l'histoire de Claire soit si linéaire, on découvre la vérité au fur et à mesure et c'est extrêmement bien temporisé, ça va vraiment crescendo. La fin est telle que je l'espérais, elle ne m'a pas déçue du tout 'est un bon auteur, l'écriture est fluide, je lirai d'autres ouvrages d'elle
Commenter  J’apprécie          20
bouillote_1961
  29 novembre 2018
Ce livre m'a tenue en haleine jusqu'à la fin !
J'ai vraiment bien aimé.
De plus, l'auteure nous délivre un vrai message d'espoir.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Elle_5Elle_5   28 février 2019
« Jeudi 5 février 2015

Choucas44 : Tu veux jouer à un jeu ?
ICE9 : Non.
Choucas44 : Pas un jeu de sexe.
ICE9 : Un jeu de quoi, alors ?
Choucas44 : De questions-réponses. Je m’ennuie. C’est juste pour s’amuser un peu.
ICE9 : …
Choucas44 : Je considère que c’est oui. OK. Première question. Tu préférerais être sourde ou muette ?
ICE9 : Toi, tu t’ennuies vraiment, hein ? Sourde. »
« Choucas44 : Tu préférerais te noyer dans une rivière ou brûler dans un incendie ?
ICE9 : Ni l’un ni l’autre.
Choucas44 : Tu dois choisir.
ICE9 : Me noyer dans une rivière.
Choucas 44 : Être enterrée ou incinérée ?
ICE9 : Je n’aime pas ce jeu.
Choucas44 : Le jeu en soi n’a aucun sens. J’essaie juste de mieux te connaître.
ICE9 : Drôle de façon de t’y prendre.
Choucas44 : Je t’aime. Je veux tout savoir de toi.
ICE9 : Enterrée.
Choucas44 : Être tristement célèbre ou oubliée ?
ICE9 : Oubliée.
Choucas44 : Sérieusement ???
ICE9 : Oui.
Choucas44 : Moi, à tous les coups je choisis l’infamie. »
« ICE9 : Rien de surprenant.
Choucas44 : Pleurer à mon enterrement ou garder tes larmes pour toi ?
ICE9 : QUOI ?!! Arrête d’être aussi morbide.
Choucas44 : Je ne suis pas morbide. Je te prépare, c’est tout.
ICE9 : À quoi ?
ICE9 : Allô ?
ICE9 : ALLÔ ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2018
Obscurité. Lumière. Obscurité. Lumière.
Mes pensées sont obscures et brumeuses, mais elles deviennent plus lumineuses, plus limpides ; ensuite, le temps d’une seconde – d’une fraction de seconde –, je sais qui est Claire, puis l’obscurité revient et, avec elle, une confusion qui me désoriente tellement que, d’instinct, mes mains se referment tandis que je tente de m’ancrer à quelque chose, n’importe quoi de solide. Je sens sous mes doigts un contact doux, lisse, glissant. Le drap du lit. Je suis assise sur un lit. Mais ce n’est pas le mien, ce n’est pas ma chambre. Il y a une reproduction d’œuvre d’art encadrée au mur sur ma droite : un Lowry aux couleurs passées, des silhouettes aussi fines que des allumettes allant et venant dans une ville. Il y a là un garçon solitaire au centre de la scène. Il me tourne le dos. Il regarde vers la foule de gens qui se déverse de l’un des bâtiments. Qui cherche-t-il ? Qui a-t-il perdu ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2018
La psychologue que j’ai commencé de consulter quatre semaines après l’enlèvement m’a assuré que la souffrance allait diminuer, que plus jamais je ne ressentirais cette perte aussi vivement que le premier jour.
Elle a menti.
Avant de pouvoir me regarder dans le miroir de ma chambre sans pleurer, il me faut presque une heure. Ma coiffure elfique, ma nouvelle coupe depuis la semaine dernière, ne convient guère à mon visage large et anguleux : sous cette nouvelle frange, mes yeux ont l’air éteints et creusés. Le chemisier que je croyais sage et présentable hier soir me paraît subitement trop léger, trop minable ; la jupe droite longue jusqu’aux genoux me semble trop mouler mes hanches. Je préfère choisir un pantalon bleu marine et un pull gris pastel. Une tenue élégante mais pas trop, stricte sans être sombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2018
Après la disparition de Billy, je ne savais pas que l’attention des médias se révélerait à double tranchant. Je désirais du fond du cœur que la presse publie sur notre affaire – nous le souhaitions tous les deux, Mark et moi, nous pensions que plus l’histoire de notre fils attirerait l’attention, mieux cela serait –, mais jamais je n’aurais pu anticiper pareil tir de barrage : une rafale de spéculations et de jugements avait accompagné notre appel. J’avais l’air pâle et anéantie, c’étaient les termes que la plupart des journalistes avaient employés pour me décrire, lors de cette première conférence de presse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2018
Les garçons ne pouvaient pas avoir une dispute sans que le cadet glisse une allusion perfide à la taille de son frère aîné. Jake ripostait, et ensuite la Troisième Guerre mondiale éclatait.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le mensonge" de C.L. Taylor.

Quel est le vrai prénom de Janes Hughes

Sheila
Emma
Daisy
Leanne

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le mensonge de C. L. TaylorCréer un quiz sur ce livre