AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le Verger de Marbre (70)

BMR
BMR   03 septembre 2016
[...] - Je vais te dire un truc. Si tu vas à l’intérieur, y restera même plus assez de toi pour faire une tartine.
[... Il] fit volte-face et se dirigea à l’intérieur vers les ennuis qui commençaient.
Commenter  J’apprécie          20
Corboland78
Corboland78   01 septembre 2016
Un vieux chemin la conduisit à l’endroit qu’elle cherchait. Elle avait d’abord pensé ne pas retrouver la route, mais tout lui était ensuite revenu : remonter depuis les étendues de terreau vers un chapelet de collines bulbeuses et leurs senteurs capiteuses dans le petit matin, dépasser les granges en ruine et les mobile-homes affalés dans les joncs, les grillages affaissés et tordus par les vents, puis descendre vers la scierie où les tas de sciure se dressaient tels du suif fondu sur le sol noir et boueux, les hommes partant travailler dans le tremblement vaporeux de la lumière, quelques uns levant la main à son intention quand elle passa devant eux.
Commenter  J’apprécie          20
JIEMDE
JIEMDE   15 août 2016
Paul a jamais été ton petit, dit-il. tout ce que t'as fait, c'est de lui foutre des roustes quand il te tapait sur les nerfs. Il a plus appris avec les poivrons et les putes du bar de Daryl qu'avec toi.
Commenter  J’apprécie          20
sweetie
sweetie   27 janvier 2019
(...) un vent sec caressait les cheveux sur son front, tel un croque-mort arrangeant les dernières boucles grisonnantes d'un cadavre.
Commenter  J’apprécie          10
Rebka
Rebka   25 janvier 2017
Plus on s'éloigne de la vérité, plus c'est dur d'y revenir (...). Les gens aiment pas trop la vérité, ceci dit. Ils veulent que ça soit comme ça les arrange, mais y a qu'une vérité possible.
Commenter  J’apprécie          10
Rebka
Rebka   24 janvier 2017
Il détestait la rudesse nécessaire pour avancer dans ce monde, cette hargne brutale et furieuse face à la vie qui vous donnait l'ascendant sur les autres.
Commenter  J’apprécie          10
monromannoir
monromannoir   05 octobre 2016
- Beam ?
- Ouais ?
- T'as déjà été dans un fusillade ?
- Non M'sieur.
Pete secoua la tête.
- Merde. J'espérais que quelqu'un ici saurait comment ce genre de bordel est censé se terminer. (Il passa sa main sur le fusil.) On dirait qu'y va falloir apprendre sur le tas.
Commenter  J’apprécie          10
BMR
BMR   03 septembre 2016
[...] Une fois qu’une chose meurt, elle commence à pourrir. Et c’est quoi la pourriture sinon une sorte de fantôme ? Tu crois pas que le sang reste la où il coule ? Tu crois que tous les malheurs qui viennent frapper certains endroits reculés s’évanouissent quand l’histoire est finie ?
Commenter  J’apprécie          10
sweetie
sweetie   27 janvier 2019
Le routier se pencha en avant, posant ses mains sur le fauteuil, ses doigts blafards évoquant une flore anémique prenant racine dans le grain sombre du bois.
Commenter  J’apprécie          00
sweetie
sweetie   27 janvier 2019
J'ai toujours pensé que les gens s'en sortiraient un poil mieux s'ils se comportaient plus souvent comme le ginseng. Mais non. Ils prennent racine quelque part un moment et ils se tirent sans laisser de trace s'ils pensent que la terre est plus fertile ailleurs.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox




    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1709 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre