AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de QueLire


QueLire
  26 août 2016
Le verger de marbre, un premier roman d'exception

Un nouvel auteur vient de rejoindre la collection NeoNoir des éditions Gallmeister : Alex Taylor.

Son premier roman, le verger de marbre, sent la sueur et la poussière. On pourrait croire que toutes les malédictions du monde pourraient s'abattre sur les habitants de cette région du Kentucky. le malheur et la douleur semblent être le lot quotidien des personnages issu de l'imagination de l'auteur.

Rarement, un roman m'aura fait ressentir son atmosphère à ce point. C'est lourd, pesant, et cette histoire nous fait ressentir le mal-être qui règne sur les berges de cette rivière.

Tout commence une nuit, quand Beam Sheetmire prend sur son ferry un passager qui s'avère être violent. Lorsque celui-ci tente de le voler, le combat s'engage. Beam vient de commettre son premier meurtre. Lorsqu'il en parle à son père, celui-ci lui conseille de fuir, car les foudres des caïds locaux ne vont pas tarder à s'abattre sur lui.

Qui est cet inconnu qui git au fond de la rivière ? Quels sont les secrets qui hantent la famille de Beam ? Et pourquoi le terrible Loat Duncan veut-il sa peau ?

Mon avis

Ce roman est addictif. Dès la première page, on se retrouve plongé en enfer, pourtant, ce n'est qu'un début et la chute est encore longue. Un seul roman m'avait fait ressentir une ambiance si malsaine : « le diable tout le temps » de Daniel Ray Pollock. J'ai fortement apprécié les personnages. Alex Taylor a eu le génie de rendre les ordures parfois touchantes. J'ai pu imaginer que certains allaient changer, que d'autres allaient devenir amis, et que même au Kentucky l'espoir existe. J'ai été bien naïve.

Cette chasse à l'homme, dans laquelle Beam rencontre des personnages tous plus abjectes les uns des autres est contrebalancée par une histoire familiale complexe. le Personnage de Derna, la mère de Beam, est également très spécial. Cette femme est un feu qui couve dont les sentiments semblent s'être taris depuis si longtemps...

Vous l'aurez compris, « le verger de marbre » d'Alex Taylor est un roman qui rejoint ma catégorie « Coups de coeur ».

Je vous conseille ce roman pour :

— L'atmosphère pesante

— Les personnages si particuliers

— L'histoire familiale

— La description des scènes et paysages qui est juste magique

Lien : http://que-lire.over-blog.co..
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (12)voir plus