AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782075155342
560 pages
Gallimard Jeunesse (21/10/2021)
3.69/5   8 notes
Résumé :
Si Karou, chimère aux traits humains, et Akiva, ange au terrible passé, se sont un jour aimés, c'est désormais terminé. Trop de sang a coulé. Pourtant, quand Jaël, cruel général des séraphins, fait irruption sur Terre avec son armée, ils n'ont pas le choix. Malgrés les trahisons et la rancoeur, ils vont devoir s'allier et convaincre leur peuple respectif de faire de même. Mais peut-on oublier des siècles d'incompréhension, de haine et d'atrocités ? Seront-ils de tai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ancalime
  29 août 2015
« Il était une fois, un ange et un démon qui portèrent leurs mains à leur coeur...
...Et déclenchèrent l'apocalypse »
En avant pour le dernier tome de cette jolie trilogie dont je possédais déjà les premiers tomes en français. Mais curiosité oblige, j'ai craqué lors d'un voyage à Londres et me suis offert le dernier opus en anglais. Première impression, il m'a fallu un peu de temps pour m'habituer à l'écriture de l'auteur en version originale. Son style si particulier se remarque d'autant plus dans sa langue maternelle. Quelque chose de plus poétique, une atmosphère qu'on retrouvait déjà dans les premiers tomes.
On retrouve donc nos héros pour la fin de l'histoire. Les armées d'Eretz ont traversé le portail pour entrer sur Terre. Que préparent-elles? Karou et ses alliés tentent d'éviter le pire et surtout que les forces de Jael ne mettent la main sur des armes qui mettraient les chimères et leurs alliés à genoux. On entre dans le vif du sujet et ce qui a été évoqué au départ nous ai totalement révélé. On découvre totalement la genèse d'Eretz et du monde qui l'abrite. Sans en dire plus, c'est une révélation de taille qui vous attend! Ca fait toujours un petit quelque chose de nostalgique de conclure une trilogie mais sachez que si je n'ai pas l'intention de vous parler de la fin, elle est pourtant égale au reste de l'histoire. Un mélange de nostalgie douce-amère, teintée d'un réalisme parfois cruel et parfois plein d'espoir. C'est ce qui m'a plu dans cette série, une atmosphère bien à part, quelque chose d'éthéré et de beau. Même si ce qui est beau est parfois loin d'être tendre!
Mon petit bémol résiderait dans le fait que j'ai mis beaucoup plus de temps à me laisser entraîner dans l'histoire, presque la moitié du livre pour être honnête. Peut-être est-ce du au fait que le ton si particulier de l'auteur demande un certain temps de familiarisation? Ca faisait presque six mois que j'avais refermé le second tome, peut-être trop longtemps pour que la magie prenne instantanément? Il faut dire que la plupart des évènements et révélations intéressantes sont concentrés dans le dernier tiers du livre, ce qui donne une légère impression de calme plat durant la premier moitié. le genre calme avant la tempête si vous voyez ce que je veux dire!
En conclusion, je dirais que si vous êtes arrivés jusqu'ici, vous prendrez plaisir à terminer l'histoire. L'auteur soulève complètement le voile de mystère qui entoure son monde et si la fin ne m'a pas fait tomber de haut, elle était dans l'ordre des choses et ne m'a pas déçue. Laini Taylor a une plume vraiment à part qui mérite qu'on y jette un oeil. Certains comme moi mettront peut-être un peu de temps à se laisser prendre au jeu mais si vous en êtes au tome trois c'est que c'est déjà le cas non? C'est beau et joliment écrit même si parfois dur et cruel. Laissez vous embarquer pour ce dernier voyage, il y a encore beaucoup de mystères qui vous attendent et vous êtes sur le point de les découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
MagicMarie
  06 avril 2022
C'est avec un peu de tristesse que j'ai refermé le dernier tome de cette superbe trilogie. J'espère revoir un jour Karou et Akiva sous la plume de Laini Taylor, qui sait !
Ce troisième tome reprend quelques scènes avant la fin du tome précédent, ce qui nous permet de voir ce qui s'est passé à la rencontre des deux clans opposés. J'ai apprécié ce petit retour en arrière malgré le fait qu'il a un peu retardé mon entrée dans le livre comme je m'attendais à ce qu'on rentre directement dans le vif du sujet. D'ailleurs, le rythme m'a parru un peu plus décousu ici en raison de l'apparition d'un nouveau personnage : Elisa, qui aura son importance mais qui a, encore une fois, créé cette notion de retarder les événements alors que j'étais d'une impatience folle.
Côté romance, j'adore Karou et Akiva, vous le savez mais là, ce dernier m'a un peu fatigué. Il commençait à trop faire son ado au coeur brisé en inventant des scénarios tout seul dans sa tête mais heureusement ça n'a pas duré une éternité. J'ai vite retrouvé l'Illégitime que j'appréciais tant. Et Karou ? Parfaite à mes yeux comme toujours. J'ai un amour pour elle je ne vous explique pas !
On approfondit aussi deux personnages secondaires qui avaient déjà marqué de leur importance le second opus de cette trilogie dont un que j'avais adoré (mes copines de LC seront de qui je parle !) mais je m'étais spoilée un événement les concernant et donc j'ai peur que cela ait joué sur mon impression. Résultats, je ne suis pas vraiment convaincue de la tournure des événements en ce qui les concerne même si la finalité me plaît.
Côté histoire, on en découvre plus sur l'histoire des Séraphins et la création des portails et j'ai adoré cette partie comme de nombreuses références y sont aussi faites dans le Faiseur de rêves. Grâce à ça, ma curiosité a enfin été assouvie concernant un personnage plus qu'intriguant.
Par contre, je vous avoue que ce troisième tome m'a également frustrée car on nous fait profiler une immense menace en arrière plan durant tout le tome pour qu'au final cet élément soit mis de côté. Si c'est pour être traité dans un nouvel ouvrage, ça me va très bien mais si c'est bel et bien la fin et que je ne reverrais plus jamais ces personnages, là cette fin ne me satisfait pas. Cela aurait pourtant été si épique !
C'est donc la fin d'une trilogie mais j'espère vraiment retrouver Karou dans l'univers de Laini Taylor et cette fois-ci en compagnie de Lazlo ! C'est vraiment une saga que je conseille, un mélange entre fantasy et fantastique à la plume sublime, aux personnages construits et à l'histoire passionnante ! Mon petit préféré restera le premier tome car le mystère était total et la fin était explosive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rhineyya
  28 décembre 2021
Et voilà, j'ai terminé la saga La marque des anges en un mois ! Je dois dire que ce dernier tome n'était pas exactement ce que j'attendais. Alors que le tome 1 m'avait complètement transportée dans son univers et que le tome 2 promettait un final épique, ce n'est pas ce que j'ai retrouvé dans ce livre. La saga se conclut par un dénouement trop facile, sans exploiter certains sujets qui auraient mérité d'être approfondis.
Dès le début, j'ai été un peu perdue car on reprend l'histoire avant l'épilogue du tome 2, dans lequel les armées des Illégitimes et des chimères se sont déjà alliées. La mise en place est un peu longue mais nécessaire pour expliquer cet arrangement surprenant. La thématique du multivers et des monstres libérés d'un monde lointain est très intéressante et aurait mérité bien plus d'attention de la part de l'autrice plutôt que d'être rapidement évoquée et remise sur la table à la fin du livre. Un quatrième tome aurait même été envisageable pour explorer ce point ! À la place, je reste avec un sentiment d'inachevé, d'une fin un peu bâclée.
J'ai malgré tout adoré suivre Karou, Akiva et leurs compagnons, à la fois plein d'humour et attachants, dans leurs aventures tout au long de cette trilogie à l'univers exceptionnel, si bien pensé. Il me tarde de lire le faiseur de rêves, saga plus récente de la même autrice. J'adore sa plume et je ne doute pas que cette deuxième saga sera une très bonne lecture, tout comme l'a été La marque des anges.
La marque des anges est donc une saga que j'ai beaucoup aimée et qui me restera en tête pendant encore longtemps. Cependant, j'en attendais plus de cette fin et je suis déçue du dénouement bien trop simple de cette rébellion dans laquelle sont engagés nos personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elsa_avec2s
  07 mars 2022
Je termine cette saga avec un petit goût de peut mieux faire. La plume de l'auteure est toujours aussi belle ici, mais on le savait déjà. J'ai juste trouvé que la conclusion de l'histoire était bizarre. Je suis d'accord avec les autres critiques pour dire que c'était facile, trop facile pour nos protagonistes, après toute cette montée en tension. Je ne suis pas une grande fan de batailles épiques mais je me suis quand même dit: tout ça pour ça. Deus ex machina. Et en même temps, j'ai eu la sensation à plusieurs reprises que l'auteure faisait durer l'attente, ou ajoutait des désagréments aux héros sans aucun autre but que celui de nous démontrer que "ceci n'est pas un conte de fée" - chose qu'elle a d'ailleurs écrite textuellement - ce qui m'a fait lever les yeux au ciel. Ce qui a également provoqué un détachement de ma part vis-à-vis des personnages, notamment la romance entre Akiva et Karou. A trop tirer sur la corde, elle finit par se casser.
Cette lecture était quand même agréable, je suis contente d'avoir terminé la saga. Les explications données sont plutôt satisfaisantes même si quelques questions restent en suspens et même s'il s'avère que certains des personnages secondaires introduits au tome 2 ne servaient définitivement à rien. Mention spéciale à Razgut qui est le méchant le plus réussi de la saga selon moi. Il m'a fait penser à Golum. Zuzana et Mik par contre ne sont pas très réalistes, j'ai vraiment eu l'impression qu'ils étaient juste là pour ajouter une touche de mignon à un univers plutôt sombre. Et quant à Eliza, j'aurais aimé en savoir plus sur elle, il y avait du potentiel.
Au final, bien que j'aie adoré le tome 1, la saga la marque des anges n'est pas un coup de coeur pour moi, comme l'a été le faiseur de rêves. Pour quelqu'un qui veut lire Laini Taylor, je recommande de commencer par la marque des anges, pour finir en apothéose avec le faiseur de rêves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
RhineyyaRhineyya   25 décembre 2021
Dans les légendes, les chimères ont été engendrées par les larmes et les séraphins par le sang, mais en cet instant, ils sont tous des enfants du regret.
Commenter  J’apprécie          40
RhineyyaRhineyya   26 décembre 2021
- La paix dans le monde pour le dîner, murmura Mik en grattant sa barbe de quelques jours. C'est servi avec des frites?
- Il vaudrait mieux. Sinon, je la renvoie en cuisine, menaça Zuzana.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Laini Taylor (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laini Taylor
Interview de Laini Taylor (en anglais)
autres livres classés : chiméresVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le faiseur de rêves

Qui est la jeune fille, évoquée dès le prologue, qui tombe du ciel en pleine nuit ?

Fauve
Rubis
Mésange
Sarai

18 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Le faiseur de rêves, tome 1 de Laini TaylorCréer un quiz sur ce livre