AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cindy Colin Kapen (Traducteur)
EAN : 9782357203761
Éditeur : HC Editions (25/10/2018)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 92 notes)
Résumé :
Les visites dans le passé reprennent à l'institut de recherche historique de St Mary.
Maxwell et ses excentriques confrères historiens partent pour de nouvelles aventures à travers le temps. Promue directrice du département d'Histoire, Maxwell va contrer, à l'aide de son équipe, les plans de leurs ennemis qu'ils croyaient neutralisés. C'est l'Histoire tout entière qui est menacée par ces fantômes du passé.
Au bord du burn out, l'historienne utilise se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  06 août 2019
Deuxième opus des aventures de l'équipe déjantée de St Mary, avec Max en tête, qui s'offre le luxe risqué de suivre les traces de Jack l'éventreur! Et commet de plus la maladresse de ramener , en provenance directe de l'Angleterre victorienne une espèce d'émanation maléfique : et ça, c'est rédhibitoire dans les règles de St Mary, et si on n'avait pas la connaissance de tomes ultérieurs, et surtout d'un nombre non négligeable de pages à venir dans le tome actuel, on aurait pu croire un instant que tout était fini pour l'historienne intrépide.
A peine remise de cet épisode anxiogène, la voilà repartie sur les traces du méchant de service, Clive Ronan, qui s'en est pris à Marie l'écossaise et a modifié le cours de l'histoire pour son propre profit. C'est compliqué les voyages dans le temps, on le sait, car l'équipe veut rectifier les aberrations de leur ennemi mais ne peut risquer de créer un paradoxe. Il va falloir la jouer finement.
Les amours mouvementées du couple Max et son boss, occupent une partie non négligeable du récit, leur caractère entier et les frasques de l'ennemi public numéro 1 en sont responsables à parts égales.
Entre deux excursions en Angleterre, on a aussi le doit à une visite des jardins suspendus de Babylone, qui ne trouvent en fait à Ninive, et forcément ce ne sera pas une promenade de santé.
Mené tambour battant, ce deuxième tome est tout aussi réjouissant que le premier et on est plutôt impatient d'accompagner l'équipe, bien à l'abri derrière les pages que l'on tourne, à Troie.

Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
Ptitgateau
  06 juin 2019
Pas d'ennui ni de longueurs dans ce deuxième tome, le docteur Maxwell (Max pour les intimes, qui, il faut bien l'avouer, ne sont pas hyper nombreux), historienne de son état fait impeccablement son docteur Maxwell. Propulsée dans le futur elle part à la recherche de Léon, Alias chef Farrell, avec qui elle tente presque avec succès, d'entretenir une liaison, qui a été enlevé par l'infâme Ronan, ennemi récurrent qui donne au roman des airs de ressemblance avec quelques séries d'aventure bien connues du public. Dans le futur, Max se trouve aux prises avec ses ennemis, trouve institut St Mary perturbé et non opérationnel, elle se devra donc diriger les opérations qui remettront l'institut à flot. Puis elle revient dans le présent où la routine reprend…

Enfin presque, puisqu'un repos quasi forcé va occasionner quelques tensions entre elle et son Léon, entre elle et le directeur du centre de repos, entre elle et le directeur de Ste Mary, entre elle et… tout le monde finalement, et quand La docteure Maxwell est furieuse… le personnel n'a plus qu'à se mettre aux abris, et essayer de rester optimiste en pensant aux frais et dommages possibles.
Comme dans tous les romans abordant la délicate question du voyage dans le temps, la seule chose que craignent vraiment nos historiens de choc, c'est que le ciel leur tombe sur la tête sous la forme d'un paradoxe temporel. Des individus semblent s'appliquer à faire changer le cours de l'histoire, menaçant tout bonnement l'existence de l'institut.
Mais bon ! St Mary en a vu d'autres… et l'aventure continue… certaines missions sensées se dérouler paisiblement peuvent tourner au vinaigre, comme beaucoup de missions dans le passé, heureusement car c'est ce qui les rend hilarantes, plus c'est la pagaille, plus c'est comique.
Toutefois, St Mary, ce n'est pas que de l'humour, on y trouve aussi des moments tendres, des épisodes de grande tension durant lesquels on se demande vraiment comment nos héros vont s'en sortir, des scènes bien tristes parfois, même si elles ne sont pas légion. On y voit progresser une héroïne intelligente, perspicace, créative (ô combien !), teigneuse à souhait voire caractérielle, et c'est ce qui fait le charme du récit.

J'écris, j'écris, mais là faut vraiment que je laisse là ce deuxième volet pour aller voir du côté du Tome 3 afin de connaître la suite des aventures de notre héroïne.
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
iris29
  19 septembre 2019
Alors que j'avais été enthousiasmée par l' originalité du premier tome, j'ai été déçue par le deuxième , qui n'apporte pas grand chose de nouveau à cette série. On dirait bien que le soufflé est retombé...
Il me semblait bien que l'auteure avait tout donné au début, n' hésitant pas à concrétiser l'histoire d'amour naissante entre le Chef et Max, y apportant même un épisode dramatique, là où d'autres auteures étale ça, sur des kilomètres de pages, tenant un bon filon ...
Bien- sûr , le style est toujours là.
Bien- sûr, Max a toujours des pensées et des réparties décalées et marrantes.
Bien- sûr , c'est très rythmé. L'auteure accumule les voyages dans le temps, les bagarres , la castagne , les bons mots , mais comme chantait l'autre : "C'est plus comme avant ..."
Jodi Taylor ne prend pas le temps de savourer les différents moments . Ainsi, l'épisode dans lequel Max rencontre Jack l' Eventreur est trop rapide, on apprend rien, ça pourrait être n'importe qui. C'est même à se demander si l'auteure a pris le temps de se documenter ...
Et ça s'enchaîne , et ça bavarde, et ça se bagarre. On ne voit pas où elle veut en venir, si elle suit une trame, un plan, s'il y a une morale, une chute, un but. Sans compter qu'elle peut tartiner ça , encore, sur des kilomètres de tomes ...
Bref, Non seulement, je me suis ennuyée énormément, mais en plus , je suis déçue d'avoir été déçue...
Je donnerais néanmoins, une seconde chance à Jodi Taylor, avec le troisième tome , qui ( fait exprès ? ), s'appelle : Seconde chance !
Challenge mauvais genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          346
basileusa
  09 juillet 2019
Un tome 2 aussi bien que le premier , dans lequel les actions s'enchainent sans temps mort ! Madeleine prend du galon, gère les problèmes comme si elle avait fait ça toute sa vie ^^ C'est moins le cas côté privé par contre , on peut dire qu'elle est impulsive !
Le tome commence fort avec un moment assez stressant face à Jack L'éventreur ! Heureusement ça se calme un peu après même si il n'y a pas de répit pour Ste Mary ! Entre les assyriens, la chasse aux dodos et Marie Stuart, l'équipe est encore bien occupée et sous tension ! Comme moi ;)
J'ai une nouvelle fois adoré ce tome et j'ai hâte de plonger dans le troisième , direction Troie !
Challenge Mauvais genres
Challenge séries
Multi-défis 2019
Commenter  J’apprécie          310
iz43
  26 novembre 2018
Voici un 2ème tome réjouissant des aventures de celle qui est devenue mon historienne préférée, Max, au sein de l'institut St Mary.
Après avoir été emportée dans un tourbillon fantastique et jubilatoire avec le tome 1, c'est avec plaisir que j'ai entamé ce tome 2.
Reçu dans le cadre d'une masse critique privilégiée, j'ai eu le plaisir de découvrir en plus du tome 2 dans mon colis le tome 1. Mon petit coeur a bondi de joie devant cette bonne surprise.
Si le tome 2 peut se comprendre sans avoir lu le tome 1, je vous conseille vivement la lecture du tome 1 qui est vraiment excellent et qui plante bien le décor et les personnages.
Je me suis encore éclatée en suivant les aventures de Max. A St Mary, les historiens ont la chance de pouvoir remonter le temps pour vivre des événements historiques. Interdiction leur est faite d'agir sur les événements car c'est L Histoire avec un grand H qu'ils modifieraient.
Les péripéties s'enchaînent à un rythme effréné (on comprend pourquoi le cross est une activité obligatoire dans le cursus de l'apprenti historien !) et il faut souvent prendre ses jambes à son cou ou son courage à deux mains.
Aventures, passion, émotions sont bien présentes. Mais surtout j'ai adoré retrouver le côté déjanté de l'institut et des personnages. Les réparties sont toujours aussi drôles et certains passages m'ont bien faits rire. (par exemple le passage de la capture des dodos est juste à mourir de rire).
D'autres passages sont plus effrayants (je pense à l'ouverture du tome 2 avec une poursuite avec jack l'éventreur qui est terriblement angoissante) ou émouvants.
Enfin, Max est toujours aussi attachante, passionnante, mordante, petit bout de femme avec un gros caractère. Quant à son histoire d'amour avec le chef Farrell et bien on peut dire qu'elle est faite de hauts et de bas.
je remercie vivement Babelio et les éditions HC pour cette découverte qui fut pour moi un gros coup de coeur. Je vais poursuivre les aventures de Max et de l'institut avec plaisir (9 tomes existent apparemment) maisil va être dur d'attendre le tome 3 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          245
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   19 septembre 2019
J'ai posé mon manchon sur la console, lissé mes vêtements et tapoté mes cheveux pour les remettre en place. Les historiens ne rentrent jamais débraillés. Parfois ils rentrent morts, mais même dans ces cas- là, nous faisons toujours en sorte d' être présentables.
Commenter  J’apprécie          186
SagnesSySagnesSy   18 mai 2019
J’avais de la peine pour eux… Ce n’était pas comme s’ils étaient beaux ou intelligents, et les opinions étaient très variées quant au goût de leur viande. La seule recette que j’avais trouvée n’avait guère été d’une grande aide.
Tour d’abord, attrapez votre dodo. Faites-le ensuite mariner dans du jus de citron, ou autre liquide fortement acide, aussi longtemps que possible. Idéalement, toute une nuit. Fourrez-le de miettes de pain, d’oignons grossièrement hachés, de sauge, de romarin et de thym. Assaisonnez généreusement, déposez-le sur une grosse planche ou quelque chose de similaire, et faites cuire à foyer ouvert ou au barbecue jusqu’à ce que le jus soit clair. Séparez soigneusement la viande claire de la viande foncée. Jetez l’ensemble et mangez la planche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
iris29iris29   20 septembre 2019
- Tu me files un rencard ? Maintenant ?
- Non, pas maintenant. Demain soir. Si tu es libre, bien sûr.
Bien sûr que j'étais libre. Merde, j'étais toujours libre.
-- Il faudra que je vérifie, mais normalement je le suis.
Commenter  J’apprécie          190
iris29iris29   19 septembre 2019
A cette époque, comme à toutes les autres, les hommes portaient des vêtements pratiques et confortables, tandis que les femmes expiraient sous des couvre-théières trop chargés avec des chaussures inadaptées.
Commenter  J’apprécie          200
iris29iris29   21 septembre 2019
Vous avez un plan ?
- Oui. rien d'extraordinaire. je vais les nourrir, les payer, les protéger, les faire rire, et les tuer à la tâche. Pas nécessairement dans cet ordre.
Il a esquissé un sourire fatigué.
- ça devrait suffire.
Commenter  J’apprécie          150
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3089 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre