AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les chroniques de St Mary tome 3 sur 13

Cindy Colin Kapen (Traducteur)
EAN : 9782357204508
345 pages
Editions Hervé Chopin (14/02/2019)
4.26/5   212 notes
Résumé :
St Mary est de retour et rien ne va plus pour le docteur Maxwell. Une fois encore, l'institut très spécial de recherche historique St Mary, qui détient le secret du voyage dans le temps, passe d'une catastrophe à une autre.
De la rencontre avec Isaac Newton au champ de bataille sanglant d'Azincourt, rien ne se déroule
comme prévu. Mais c'est surtout à Troie, alors qu'Achille et Hector s'apprêtent à s'affronter sous ses yeux, que le destin de Max va se ... >Voir plus
Que lire après Les Chroniques de St Mary, tome 3 : Une seconde chanceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 212 notes
5
34 avis
4
30 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
1 avis
Un troisième tome des aventures de notre hyperactive, remuante, entêtée, gourmande, coléreuse, mais combien attachante docteur Maxwell. On est servi en aventures dans ce volet : on s'y promène à l'époque d'Isaac Newton, pour y rencontrer le grand homme, on effectue deux séjours à Troyes histoire de se rendre compte de la situation des Grecs et des Troyens, on compare les écrits d'Homère avec les faits, et on en profite pour rencontrer quelques pointures Antiques : Achille, Hector, Andromaque, Cassandre... En prenant soin bien sûr de ne pas provoquer de conflit dans la ligne temporelle, on assiste à la migration des premiers hommes venus d'Afrique, sans aucun doute ceux à qui on doit notre existence, puis on assiste à la bataille D Azincourt, depuis le temps que Max y faisait allusion, nous y voilà ! Fiction bien sûr, et interprétation de l'histoire pas désagréables du tout ! Cela m'a donné envie d'aller me documenter sur la bataille D Azincourt, et a éveillé en moi une envie d'essayer de lire l'Iliade et l'odyssée.

Et l'institut St Mary ? Tantôt il fourmille et s'éclate, tantôt il devient silencieux et sombre, en fonction des événements. On y est toujours confronté à des situations diverses et variées, depuis la présence d'employés devenus bleus transformés en schtroumpfs par je ne sais quelle magie, bien embarrassés et bien sermonnés par leur hiérarchie, en passant par des « engueulades notables », des élans de solidarité, des fâcheries, des réconciliations, des séparations, des scènes capables de faire pleurer le lecteur et qui vous prennent à la gorge.


Le côté fantastique est génial, on circule dans le temps, mais le temps se présente, surtout à la fin sous forme de mondes où l'impossible n'existe pas. Je ne peux pas en dire plus.


Toutefois la fin de ce tome m'a posé question, j'ai l'impression, soit d'avoir zappé des informations, soit de n'avoir pas tout compris. En fait si, je pense avoir compris mais cela reste très implicite et subjectif. Prenons cela de cette façon ! Une fin relativement inconfortable pour le lecteur.


Maintenant me voilà bien embarrassée de devoir attendre le prochain tome traduit en français qui est annoncé pour le mois d'octobre.
Commenter  J’apprécie          578
Les tomes se suivent et ne se ressemblent pas .
Alors que j'avais adoré le premier , pour son univers original, le ton employé par l'auteur et son inventivité, tout c'était refroidi pour le deuxième. (Je trouvais qu'il n'apportait pas grand- chose à la série, suivi d'une impression de fouillis. )
Mais ce troisième tome, mes aieux ! Quel feu d'artifice !
Ça pétarade de partout, un rythme effréné, des hauts , des bas, des gens qu'on croyait perdus, disparus dans des époques antérieures qui réapparaissent... Whaou !
Jodi Taylor s'est surpassée, s'est éclatée, à tordre le temps, le courber, s'en jouer et c'est fantastique .. Quelle imagination de dingue...
La jeune historienne Madeleine Maxwell, connue sous le nom de Max, et son équipe, vont, à l'aide des fameuses capsules à remonter le temps, visiter La Guerre de Troie, La Bataille d' Azincourt, la migration des premiers africains sur notre sol et faire un petit coucou à Isaac Newton.
Et toute la difficulté de ces voyages dans le temps ,consiste à ne pas intervenir, ( juste regarder, consigner, enregistrer pour faire un rapport, témoigner et être au plus prés de l' exactitude des fais historiques) ...
Mais comment regarder des gens mourir sans avoir le réflexe, la pulsion de les sauver... Là, est toute la question, la problématique abordée dans ce tome 3 : les regrets, l'atroce culpabilité qui les ronge au retour. Et , c'est magnifiquement bien rendu..
A moins que l'auteur qui a plus d'un tour dans son sac, vous réserve quelques surprises...
Un troisième tome d'une grande qualité de descriptions historiques , hyper actif, émouvant, avec retournements de situation qui laissent le lecteur aussi ébahi que s'il avait fait un saut dans le temps lui- même !;-))
Et toujours ces couvertures sublimes...

Challenge mauvais Genres.
Commenter  J’apprécie          454
Je ne me lasse pas des chroniques de St Mary.
Les sauts dans le temps sont passionnants . J ai même envié Max car comme elle, la Guerre de Troie est l événement historique que je préfère.
Si les expériences vécues par nos historiens préférés sont passionnantes, elles n en restent pas moins émouvantes, bouleversantes et tragiques. Afin de ne pas altérer la ligne du temps, les historiens ne peuvent en aucun cas agir. Cela veut dire voir des gens mourir sans pouvoir leur porter secours. Et on comprend facilement la culpabilité et la tristesse ressenties.
Fort heureusement l équipe de St Mary sait rebondir. l'équipe est toujours aussi déjantée ( la fameuse course au fromage!) Aime toujours autant picoler ou manger des saucisses.
Des liens étroits unissent les individus de St Mary même s ils le cachent souvent.
J ai trouvé ce tome très touchant . Quant à la fin je n ai pu m empêcher de pousser un cri de frustration. Je n ai pas encore le tome 4 sous la main.
J ai vraiment apprécié ma lecture. Jodi Taylor a une imagination incroyable et ferait aimer l Histoire à n importe qui. Je l ai trouvée convaincante et originale.
Commenter  J’apprécie          450
Apres une lecture du tome deux des Chroniques de Ste-Mary qui ne m'avait pas tout à fait convaincue, j'ai enchainé très rapidement avec la suite, à savoir le tome trois intitulé « Une seconde chance ».
Et là, franchement, la magie a fonctionné. J'ai vraiment été sous le charme de cette histoire, bref, j'ai super bien accroché…
Mention très bien d'ailleurs à la partie se déroulant à Troie avec un suspens qui va crescendo, car même si on connait les grandes lignes de la fin de cette ville épique, vivre ces moments avec Max, c'est tout à fait autre chose. On souffre, on a peur, et surtout, notre historienne préférée va devoir se positionner et faire des choix plus que difficiles…
Cette fois-ci, je n'ai pas été frustrée par la partie voyages dans le temps, et je dirais même que l'on peut difficilement se plaindre dans ce tome trois : la guerre de Troie, la bataille D Azincourt ( le jour de la Saint-Crépin qui m'a permis une fois de plus de me rappeler « Henri V » le film du talentueux Kenneth Brannagh ),et même un petit passage en Angleterre pour saluer Isaac Newton.
La fin m'a surprise, clairement, et j'ai eu à peine le temps d'assimiler ce qui venait de survenir que la dernière page a été tournée… Donc, oui, la suite va être lue avec beaucoup d'intérêt, je dois le dire…


Challenge Mauvais Genres 2021
Challenge A travers l'Histoire 2021
Challenge Séries 2021
Commenter  J’apprécie          382
Eh bien je serai passée par tout plein d'émotions différentes en lisant ce troisième tome ! Déjà il est assez drôle dans sa première partie mais c'est aussi un tome assez frustrant ( il y a un mort et je n'ai pas compris avant la fin comment il était mort et j'étais déçue des conséquences) et triste (toujours pour ce même personnage qui meurt). Mais la vie continue , les voyages aussi : de Newton le voleur à la bataille D Azincourt en passant par Troie , ils sont plutôt impressionnants , plus immersif aussi donc plus intéressant ! J'ai bien aimé toutes les surprises de Troie, les différences par rapport au récit d'Homère .Après, ce tome prend une tournure que je n'avais pas vraiment vu venir , qui m'embrouille un peu mais qui est une solution pour rompre avec le quotidien et redonner une chance à nos héros de Ste Mary qui ont tendance à ne plus se parler pour pas grand chose ….donc j'ai vraiment hâte de lire le tome 4 !!
Challenge Mauvais genres
Challenge séries 2019
Challenge pavés 2019
Multi-défis 2019
Commenter  J’apprécie          281

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
J’aurais pu devenir démineuse ou pompière, ou encore me porter volontaire pour une mission sur mars, bref, choisir un métier sûr et sensé. Mais non, je devais devenir historienne. Je devais intégrer l’institut St Mary. En l’espace de quelques années, j’avais été pourchassée par un tyrannosaure, écrasée par la grande bibliothèque d’Alexandrie, attaquée par Jack l’éventreur Et soufflée par l’explosion d’un tas d’excréments. Voilà à quoi ressemblait mon quotidien.
Commenter  J’apprécie          280
...et j'ai enfin pu voir les traits du puissant Henry V. Le héros de son temps. Et oui, il arborait vraiment cette hideuse coupe au bol. Comme tout le monde. J'ignore si Henry était un lanceur de tendances ou si c'était simplement pratique suis leurs casques. Toujours est-il que je ne vois pas d'autres raisons pour vouloir arborer la coupe de cheveux la plus hideuse d'un monde ayant connu Donald Trump.
Commenter  J’apprécie          170
Nous l'avons entendu avant de le voir.
Le tohu-bohu reconnaissable entre tous de citoyens outragés. Quel que soit le siècle, qu'ils se plaignent des Huns, des impôts locaux, de la météo, de la dernière maîtresse du roi, des mauvaises récoltes, des difficultés à obtenir une place en crèche de qualité sous Hérode le Grand, des Français, du prix du pétrole ou de la défaite de leur équipe à la course de chars, le bruit est toujours le même.
Commenter  J’apprécie          150
Nous étions bien loin de ces splendides scènes de combat hollywoodiennes, propres et soigneusement chorégraphiées, où la belle héroïne - en l'occurrence, moi - vêtue avec goût d'une combinaison moulante de cuir noir et de talons aiguilles peu fonctionnels, trucide tout un peloton d'ennemis lourdement armés sans se casser ne serait-ce qu'un ongle.
Commenter  J’apprécie          140
Non, non, non. Pas de mariage. Je pensais vraiment avoir été claire quand à mes sentiments sur le mariage. Lorsqu'on m'avait un jour demandé quelle était pour moi la plus grande qualité d'un mari, j'avais répondu : son absence. Personne ne m'avait plus jamais posé la question.
Commenter  J’apprécie          170

autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (386) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4851 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..