AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253083610
504 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (08/01/2020)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 104 notes)
Résumé :
Bob Johansson vient de vendre sa start-up et va pouvoir profiter de la vie. Tant de lieux à visiter, de livres à lire et de films à voir ! Pas de bol, il se fait écraser en traversant la rue. Lorsqu’il revient à lui, un siècle plus tard, c'est pour découvrir qu'il appartient désormais au gouvernement. Téléchargé dans un ordinateur, il est pressenti pour devenir une IA capable de se répliquer à volonté, aux commandes d'une sonde interstellaire destinée à la recherche... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
XS
  20 novembre 2018
J'ai adoré ce roman acheté sur un coup de tête. Et s'il taillé pour les fans de Star Trek, tous les profanes comme moi peuvent également en apprécier la saveur.
Bob, donc, est un jeune homme brillant et charmant. Sans divulgâcher quoi que ce soit, je peux écrire que son trépas arrive dès la fin du premier chapitre. Là n'est pas l'intrigue du roman. Car Bob va se réveiller, ce qu'il avait anticipé, mais pas dans les conditions qu'il avait imaginées.
Ce personnage, par le ressort de l'intrigue, voit son caractère se démultiplier. Intéressant de voir les interactions de Bob avec Bob. Bob va de découverte en découverte, mettant à profit ses nouvelles caractéristiques pour avaler les années lumières et découvrir des planètes qui peuvent tantôt le fasciner, tantôt le terrifier. Surtout, les Bobs vont devoir gérer les hommes restés sur Terre, dans une atmosphère légèrement parodique de tout ce que l'être humain peut présenter de machiavélique et calamiteux.
Et comme ce premier tome se finit sans l'ombre d'un ennui, laissant en suspens nos Bob aux prises avec les lambeaux d'humanité, j'ai vraiment envie de connaître la suite…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
coquinnette1974
  11 novembre 2018
Nous sommes Bob, tome 1 : Nous sommes Légion de Dennis E. Taylor m'a été envoyé en service presse par les éditions Bragelonne.
Bob Johansson vient de vendre son entreprise d'informatique et a hâte de pouvoir enfin profiter de la vie. Tant de lieux à visiter, de livres à lire et de films à voir… Il est donc un peu injuste qu'il se fasse écraser en traversant la rue...
Lorsque Bob revient à lui, un siècle plus tard, c'est pour découvrir que les « congelés » n'ont aucun droit, et qu'il appartient désormais au gouvernement.
Téléchargé dans un ordinateur, il est pressenti pour devenir l'IA aux commandes d'une sonde interstellaire destinée à la recherche de planètes habitables. Les enjeux sont considérables. S'il refuse cet honneur, on l'éteindra, et un autre prendra sa place. S'il accepte, il deviendra une cible de choix....
Nous sommes Légion est une saga de science fiction. Je ne suis pas une grande amatrice du genre, même s'il m'arrive d'en lire de temps en temps.
A ma grande surprise, j'ai apprécié ce premier tome.
Au début Bob est un homme comme les autres. Il vend son entreprise, souhaite profiter de la vie mais aussi de la mort car il décide de se faire cryogéniser... Mais rien ne va se passer comme prévu car il meurt beaucoup mais alors beaucoup plus tôt qu'il ne l'avait imaginé !
J'ai trouvé certains passages un peu longs, avant que Bob n'arrive aux commandes du vaisseau ; même s'il est normal que l'auteur pose les bases.
J'ai apprécié de voyager dans l'espace, et ce premier tome m'a plu.
Je ne sais pas si je lirais la suite, mais après tout.. pourquoi pas :)
Ma note : 4 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lianne
  15 juin 2019
Bob Johansson est un travailleur acharné et on peut dire qu'il a réussi dans la vie. Puis un jour il décide de profiter de la vie. Il vend son entreprise et est parti pour explorer le monde, la culture, en gros se faire plaisir. Il a même souscrit à un programme de cryogénie qui conservera son cerveau congelé au cas ou il lui arrive un problème.
Mais il n'aura pas le temps d'en profiter vu qu'il se fait écraser en traversant la rue, juste après.
Le voici qui se réveille pourtant un jour. Des dizaines d'années ont passé depuis et le monde a bien changé. D'ailleurs lui aussi a bien changé, vu qu'il n'est plus humain ! Son cerveau congelé a été téléchargé et il est désormais une A.I.
Mais ceux qui l'ont transformé ne l'ont pas fait pour le plaisir. En tant qu'A.I. dans ce futur la, il n'a pas de droits et il doit faire ce qu'on lui dit sinon il sera débranché et la machine contenant ses données purgée.
Sa mission? Il va être transféré dans une sonde interstellaire et envoyé explorer la galaxie dans le but de trouver des lieux habitables pour les humains.
Bob joue le jeu, jusqu'au moment ou il deviendra libre ... et qu'il pourra s'auto dupliquer pour entreprendre sa mission.
Mais les choses sont plus compliquées que prévu quand il s'aperçoit que chaque duplication change la personnalité du Bob qui émerge.
Bientôt les premiers dissensions arrivent...
J'ai bien aimé ce roman. On est dans de la SF très fun, de pur divertissement.
C'est un livre très geek. A certains moments on se croirait vraiment dans un jeu vidéo d'exploration quand bob doit trouver des ressources et trouver quoi prioriser : la recherche, l'expansion, ou la défense?
Etant une ancienne joueuse j'ai vraiment apprécié cette ambiance et les choix de Bob.
J'ai aussi bien apprécié le fait que les différents Bob soient différents. Ça donne l'impression de suivre différents personnages et pas toujours le même.
Certains sont assez excentriques voir un chouilla extrêmes mais j'ai bien aimé les ronchons.
C'est drôle et on s'attache beaucoup à la légion de Bobs qui voit le jour petit à petit !
Si je devais trouver un petit défaut je dirais qu'il y a quelques longueurs dans certains passages mais rien qui m'ai vraiment ennuyé au final.
Un petit livre qui arrive à se démarquer aussi par son originalité que je recommande aux amateurs de geekeries !
16/20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
verobleue
  05 août 2020
« Nous sommes Bob » de Dennis E. Taylor est le premier tome de « Nous sommes Légion ». Encore un eBook acheté lors d'une grossop chez Bragelonne, au vu des critiques positives et il faut bien avouer, parce qu'un de mes sujets préférés est l'intelligence artificielle.
Qui est Bob ? Bob Johansson, après avoir vendu son entreprise d'informatique, se fait écraser en traversant la rue. Il avait contracté auprès d'une entreprise de cryogénisation l'assurance de conserver son cerveau s'il mourrait afin de revivre quand la technologie le pourrait.
Un siècle plus tard, les Etats-Unis sont devenus une dictature religieuse, son esprit a été numérisé et téléchargé dans un ordinateur, il est pressenti pour devenir l'IA aux commandes d'une sonde interstellaire afin de trouver des planètes habitables. Parce que, comme de bien entendu, la Terre va mal, il en faut de nouvelles pour sauver l'humanité. Il découvre que les «congelés » n'ont aucun droit, qu'il appartient au gouvernement. Il est interchangeable et s' il n'obéit pas, on l'éteint, on en prend un autre. Il n'est pas seul sur le coup et doit affronter d'autres intimidations. Bob réalise que l'endroit le plus sécure, c'est dans l'espace, loin de la Terre et de ses responsables. Bob fait face malgré le peu de moyen, fait preuve d'ingéniosité et s'auto-réplique à l'infini…. Avec les différents personnages, car chaque version de Bob se révèle être un individu spécifique, le lecteur assiste à l'agonie de la terre et explore les étoiles et les galaxies.
Le texte est humoristique et parsemé de références aux séries et films des années 70/80. La lecture est très rythmée, agréable grâce aux chapitres courts et aux échanges entres les différents clones. Elle est très accessible également sans explications assommantes sur une technicité incompréhensible. On ne s'ennuie pas : exploration et guerre spatiale, clonage de conscience, terraformation, retour à la terre, Bob et ses entités multiples vont dans tous les sens, un peu trop même. le truc qui m'a rebuté, c'est l'étude de la civilisation découverte sur une planète. Bref, j'ai passé un plaisant moment en leur compagnie mais la lecture des deux autres tomes ne m'est pas indispensable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
kade_read
  14 octobre 2020
Ça m'intéressait pourtant ... Mais impossible de rentrer dans cette histoire. Il y a des longueurs à n'en plus finir ! Des termes trop spécifiques au monde "geek". Un monde que je ne connais que peu et que je comprends donc peu également. Finalement, j'ai fini par abandonner. J'ai passé trois jours à éviter d'ouvrir ce roman tant ça m'ennuyait.
Il s'agit peut-être d'un rendez-vous manqué ...
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
Actualitte   05 juillet 2018
Splendide roman, avec, peut-être, une quarantaine de pages de trop, Nous sommes légion nous dit simplement que l’avenir est là-bas. Et que la négligence, les orgueils et la vision courtermiste finira par nous détruire.

Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   31 janvier 2020
Quoi qu’il en soit, dans Seul au monde… pour faire court, un type s’échoue sur une île déserte, et il y reste quatre ans. Je l’ai regardé en vidéo avec une copine. Après coup, elle m’a avoué que, pour elle, ce serait un cauchemar. J’étais surpris, parce que je voyais plutôt ça comme un fantasme. Quatre ans sans interruption. Bien sûr, j’aurais préféré avoir quelque chose à lire. (Je levai mon waldo, espérant réaliser un geste humain.) C’est à ce moment-là que j’ai compris que je ne réfléchissais pas comme tout le monde. La solitude ne me dérange pas. En fait, je deviens nerveux quand je reste trop longtemps avec des gens sans avoir de moment de répit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BillygirlBillygirl   08 août 2018
Il m'était arrivé d'envisager l'idée de réactiver le système de contrôle endocrinien, mais je l'avais repoussée. J'en étais cependant venu à m'apercevoir que je ne souffrais pas d'un simple trac d'artiste. Je n'étais pas militaire. Je n'avais ni formation, ni expérience, et le fait de lire L'Art de la guerre, si utile cet ouvrage m'ait-il été pour y piocher des idées, ne m'avait pas pour autant préparé au combat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
veronique55veronique55   12 novembre 2018
p 68 Etais je en vie? Hum personne n'étant encore parvenu à définir avec précision ce qu'était la vie, je sentis que j'allais m'amuser. Comme l'avait fait remarquer cet orateur, lors dune conférence à Las vegas, le feu avait la plupart du temps les qualités de la vie, mais il n'en était pas vivant pour autant.
Commenter  J’apprécie          20
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   16 juin 2018
Ce qui m'agaçait le plus dans le fait d'être un esprit dépourvu de corps, c'était, eh bien... de ne pas avoir de corps. Il fallait constamment que je trouve à m'occuper si je ne voulais pas avoir l'impression de me trouver dans un caisson d'isolation sensorielle.
Commenter  J’apprécie          10
verobleueverobleue   06 février 2020
C’était quoi, déjà, le vieux dicton ? « J’aime les gens dans l’abstrait, mais pas dans le concret » ?
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3232 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..