AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Édouard Parayre (Traducteur)
ISBN : 2070555313
Éditeur : Gallimard Jeunesse (06/01/2005)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Pour nourrir ses petits, une louve pénètre dans une bergerie et s'enfuit avec ce qu'elle croit être un agneau. En réalité, il s'agit d'un chiot, avec une tache blanche sur le front ! Toujours en quête de chair fraîche, la louve retourne à la bergerie suivie du petit chien. Alerté par le bruit, le fermier surgit, bien décidé à punir le coupable... Avec Kachtanka, l'histoire d'une chienne de cirque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Under_the_Moon
  26 décembre 2017
Les trois nouvelles d'Anton Tchekhov sélectionnées pour ce petit livre mettent en scène des animaux : un loup, des chiens, un cheval, etc.
Ces trois reflètent la vie au XIXème siècle dans ce qu'elle avait de plus difficile : avec la pauvreté, la faim et les rapports de domination. Des thèmes récurrents dans la littérature russe de cette époque.
Mais ce qui fait la beauté de "Front Blanc", "Kachtanka" et "Tristesse", c'est l'émotion que l'on a avec ses mises en scène aux propos intemporels sur la compassion, la tendresse et l'attachement, la différence, la mort et l'absence de ceux qu'on aime.
Bien sûr, il y a le thème du rapport de l'homme à l'animal, mais ceux-ci sont dottés de réactions si humaines (parfois plus que les personnages humains) qu'on oublierait presque que ce ne sont "que" des bêtes.
Une belle lecture pour les jeunes et les moins jeunes, pour une introduction à la littérature russe en douceur ou une continuité.
Commenter  J’apprécie          80
Iluze
  30 août 2010

Ces 86 pages se lisent d'une traite. C'est vraiment agréable d'être immergée dans la Russie du XIXème siècle. C'est assez dépaysant mais ça m'a plu. J'avais un peur de me perdre parmi les prénoms russes mais ça va, tout s'est bien passé et je ne me suis pas embrouillée.

J'ai été interloquée par la fin de ces nouvelles que je trouvais un peu bâclée. C'est dommage, je trouvais que ces nouvelles avaient du potentiel...

Ce ne sera certainement pas le livre de l'année mais il m'a permis de passer un bon moment. J'ai bien envie de lire d'autres oeuvres que ce monsieur. C'est sa pièce "La mouette" qui attise le plus ma curiosité. Tchekhov a l'air assez à l'aise pour décrypter les personnages. J'ai envie de découvrir ça avec d'autres livres de lui !
Lien : http://iluze.over-blog.com/a..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   18 décembre 2014
Le couvercle se souleva, une lumière éblouissante obligea Tiotka à cligner des yeux. On entendit alors, venant du public, un grand " ah ! " et une voix d'enfant s'écria :
- Papa, c'est Kachtanka, vraiment, Kachtanka !
- Mais oui, c'est Kachtanka, confirma une voix chevrotante et avinée.
Tiotka tressaillit et regarda du côté où des voix l'avaient appelée par son nom. Deux visages l'éblouirent comme l'avait éblouie plus tôt la vive lumière, un visage ma rasé et celui, effaré et joufflu, d'un enfant. Elle se souvint, sauta à terre et s'élança en jappant vers ces visages.
Une clameur assourdissante retentit à nouveau, au milieu de laquelle on percevait des coups de sifflet et les cris d'un enfant :
- Katchanka ! Katchanka !

KATCHANKA.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Under_the_MoonUnder_the_Moon   25 décembre 2017
Son regard inquiet et douloureux court sur les groupes qui défilent de chaque côté de la rue : ne se trouvera-t-il pas parmi ces milliers d'hommes et de femmes une seule personne pour l'entendre ? Mais non, la foule se presse, sans les remarquer, ni lui ni son mal... Mal immense, qui ne connaît pas de bornes. Si sa poitrine éclatait et s'il se répandait, il inonderait le monde entier, pourtant il n'en est pas moins invisible. Il a su se loger dans une coque si insignifiante qu'on ne le verrait pas en plein jour avec une lanterne...

("Tristesse")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Under_the_MoonUnder_the_Moon   25 décembre 2017
Penser à la nourriture soulage l'âme [...].

("Kachtanka")
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anton Tchekhov (48) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anton Tchekhov
Célia Houdart Villa Crimée éditions P.O.L : où Célia Houdart tente de dire comment et de quoi est composé son nouveau livre Villa Crimée, et où il est question notamment d'un ensemble construit par Sarah Bitter au 168 rue Crimée, à Paris 19e, de logements sociaux et d'ateliers d'artiste, d'architecture et d'écriture, de 212 fenêtres et de 212 fragments, de cuivre et de pavés, de couverture et d'ouvertures, de "La Vie mode d?emploi" et d'"Espèces d'espace", de Geroges Perec, d'admiration et des merveilles du monde, à l?occasion de la parution aux éditions P.O.L de "Villa Crimée", à Paris le 23 octobre 2018 "Un îlot en chantier, un labyrinthe de traits sur un plan d?architecte, un toit-manteau de cuivre gold. Un couple qui dort à la belle étoile sur une loggia, le piano d?Anton Tchekhov dans sa Datcha Blanche. Série de visions, de fictions. Fenêtres sur cour et vies rêvées, en même temps que coups de sonde dans le passé d?un quartier parisien"
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature russeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Littérature russe (472)
autres livres classés : chiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le clafoutis de Tchekhov

Je m'appelle .............?..........." je suis un jeune homme de dix-sept ans, laid, maladif et timide", je passe mes étés dans la "maison de campagne des Choumikhine", et je m'y ennuie.

Nikita
Volôdia
Fiodor
Boris
Andreï

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Anton TchekhovCréer un quiz sur ce livre