AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070142064
608 pages
Éditeur : Gallimard (08/11/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Admiré par toute une génération (celle de Sony Labou Tansi et Tierno Monénembo), Tchicaya U Tam'si domine la production poétique de la postnégritude, sans compter la force unique de ses romans et nouvelles. Marqué par la disparition tragique de Lumumba, viscéralement attaché au Congo, Tchicaya U Tam'si mêle sa souffrance et ses voluptés à celles de sa terre natale, dans une écriture travaillée par collages savoureux et ruptures baroques : «Ma poésie, disait-il, est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
wellibus2
  20 mars 2016
J'étais nu pour le premier baiser de ma mère, c'est le titre qui a été choisi pour ces oeuvres poétiques complètes. Il s'agit d'un vers du poète, tiré du recueil Epitomé (page 182 dans la présente édition). L'avantage, avec un recueil de poésie, c'est qu'on est complètement libre de l'aborder comme on le souhaite, selon sa fantaisie, selon le temps dont on dispose, selon la résonance que tel poème produira en nous, tandis qu'on bourdonnera autour de tel autre poème, sans s'y arrêter vraiment. Il y a des textes qui toucheront notre sensibilité plus que d'autres. Il y a des poèmes avec lesquels on aura envie d'entamer un dialogue, parce qu'on veut en savoir plus, parce que la compagnie de ce poème nous plaît... Les poèmes sont comme de petits personnages, et nous ne nous comporterons pas de la même manière avec chacun d'eux : affinité avec celui-ci, complicité avec celui-là, malentendu avec tel autre, cordialité avec un autre encore sans que celle-ci aboutisse à une franche amitié
Bref, c'est un monde tout peuplé de personnages aussi différents les uns que les autres que nous offre Tchicaya U Tam'si dans ses recueils de poésie. Mais, aussi nombreux soient-ils, il y a comme un air de famille qui se dégage de certains d'entre eux. Chaque recueil a une teneur particulière, une odeur, mais il peut y avoir plusieurs odeurs dans un même recueil. Ainsi, laissez-vous guider par votre nez, humez, humez ces textes sans modération ! Ne vous laissez surtout pas influencer par la réputation de poète ''hermétique'' qu'on a voulu lui coller.
Tenez, en y mettant mon nez, moi, qu'est-ce que j'ai senti ?
Le mauvais sang est particulièrement inondé par la pluie, une pluie qui, comme dans « Il pleure dans mon coeur », de Paul Verlaine, traduit le mal-être du poète....

Contre les morsures de la vie, le poète s'est forgé une cuirasse : les mots. Ils sont emplis de sa ferme volonté de rester arrimé à la vie, à tout ce qui fait sa noblesse. le poète souhaite avoir « un bec d'acier / pour disputer (son) corps aux ans. » (page 200).
Ainsi des images fortes s'impriment dans la mémoire du lecteur à la lecture de chaque recueil, entre autres : les blessures, dans le Mauvais sang ; le fleuve dans Feu de brousse ; le Congo, le fleuve comme le pays, dans A triche-coeur, le Christianisme et Lumumba dans Epitomé ; l'amour dans Arc Musical, la mort dans le Ventre..
http://valetsdeslivres.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (1)
Liberation   21 janvier 2014
Du sonnet de ses débuts, Tchicaya U Tam’si passe rapidement à des formes libres. Ses poèmes prennent l’allure de longs chants dont la rythmique savamment heurtée traduit la fêlure de son âme.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
wellibus2wellibus2   20 mars 2016
Seul j'écoute, je doute, il pleut et c'est certain
Comme seul l'oiseau au plus fort des tragédies,
Je chante pour n'être pas vaincu à la fin
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Tchicaya U Tam'si (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Tchicaya U Tam'si
Tchicaya U TAM'SI – Une Vie, une Œuvre : 1931-1988 (France Culture, 1998) Émission "Une Vie, une Œuvre", par Catherine Pont-Humbert, diffusée le 22 octobre 1998 sur France Culture. Invités : Tahar Bekri, Jacques Chevrier, Gabriel Garran, Boniface Mongo Mboussa, Patrice Yengo, Jacqueline Sorel, Claude Wautier et Jean Dion.
autres livres classés : congoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
269 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre