AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sandrion


Sandrion
  14 mai 2016
Ria est une poétesse de 43 ans, qui vit seule après une rupture amoureuse dans sa maison d'enfance, Eel House, dans le Suffolk en Angleterre. Cet été-là, une série de meurtres d'animaux a lieu dans la région, semant la panique chez les habitants et faisant resurgir des sentiments plus ou moins xénophobes. Une nuit, elle découvre un homme nageant dans le bras de rivière au bout de son jardin. Ben, 24 ans, a fui la guerre civile au Sri Lanka pour demander asile en Angleterre. A lieu une une rencontre improbable entre ces deux êtres absolument différents mais liés par un sentiment de solitude profond, fulgurante, intense, qui ne plaît évidemment pas à ceux que la présence d'étrangers dérange…

Je ne voudrais pas en dire trop pour ne pas déflorer l'intrigue mais c'est un gros coup de coeur. Les personnages sont tout en finesse et extrêmement attachants : Ria qui s'est enfermée dans une carapace depuis la mort de son père, Eric, l'ami de la famille, dont la sagesse, l'humour et l'humanité portent Ria, le jeune Ben qui a subi toutes les épreuves du déchirement et de l'exil, Anula, la mère de Ben au caractère ombrageux. Dans une écriture très subtile, Roma Tearne, auteure anglaise d'origine sri lankaise aborde la question de la force du désir, du chagrin et de la perte, de l'exil et de la difficulté de communication entre les cultures, de l'importance de la création et de la poésie.

J'ai eu les larmes aux yeux à la fin du roman… de l'émotion pure, sans mièvrerie ni pathos inutile.
Lien : https://dautresviesquelamien..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox