AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782035892607
32 pages
Éditeur : Larousse (16/10/2013)
4.41/5   23 notes
Résumé :
Après avoir vécu une belle et longue vie, Renard s'endort pour toujours. Ses amis se réunissent et se souviennent des bons moments passés avec lui. À côté d'eux, un petit arbre perce la neige et grandit au fil des années pour devenir le plus bel arbre de la forêt.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,41

sur 23 notes
5
8 avis
4
0 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

cascasimir
  18 mai 2021
"Laissez moi clamser
Laissez moi clamser
En toute liberté!"( Pardon, Dalida.)
Renard avait vécu une longue vie heureuse mais, à présent, il était fatigué."

Toi tu vis, plutôt tu végètes
Comme une courgette
Tu vis comme si t'étais déjà morte
La nuit et le jour, la douleur est trop forte

Laissez moi clamser
Laissez le clamser
En toute liberté
Clamser, pourquoi ne pas le laisser claquer
Faire du compost dans le potager

Car ce n'est pas toi qui peux décider
Oui, c'est Dieu, mais si je suis athée
Car c'est dans des pays étrangers
(En Belgique ou en Suisse)
Qu'on peut t'abréger

Au Canada, les gens te comprennent
Je veux pas crever dans une tente canadienne
En Espagne aussi, les gens te comprennent
Je ne suis pas un taureau qu'on zigouille dans l'arène

Toi tu vis, à titre posthume
Tu vis comme un légume
Claquer quand on ne peut plus faire
Que de pioncer

Je veux choisir quand je crève
Laissez moi clamser
Pourvu qu'il arrête de chanter
Laissez moi clamser
En toute liberté
Si c'est mon choix"
Frédéric Fromet. Laissez moi clamser.

"Hibou comprenait, que pour son ami, le temps était venu de partir." le premier, Hibou parle de Renard, puis Souris, Ours, Lapine, Écureuil...
Les animaux parviennent, en partageant leurs souvenirs, à faire revivre leur ami (et parfois, à le laisser partir, en chantant)...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          933
cecille
  02 novembre 2019
En ce 2 novembre, jour de commémoration des morts, qui malheureusement n'a pas grand sens chez nous aujourd'hui j'ai le sentiment, je voulais pour ceux qui ne le connaissent pas encore et qui souhaiterais parler de la mort, du souvenir à leurs enfants, vous présenter ce très bel album Tu vivras dans nos coeurs de Britta Teckentrup signé aux éditions Larousse.
Renard très fatigué, s'est couché dans la clairière et s'est endormi......
C'est alors que tous ses amis, Hibou, Écureuil, Fouine, Ourse, Oiseau, Caribou puis Lapine et Souris sont venus l'entourer dans un silence certain. Et puis ils ont commencé à parler chacun de leurs souvenirs avec Renard, c'est ainsi qu'une petite plante orange, de la couleur du pelage de Renard pris racine dans la neige. Et à chaque souvenir remémoré, la plante grandissait jusqu'à devenir un arbre, un arbre du souvenir.
Comment ne pas succomber au charme de cet album poétique à souhait donnant vie à des animaux tout de tendresse et d'amour pour un ami perdu ... mais qui a jamais grâce à cet arbre restera dans leur mémoire.
Magnifique et tout en douceur cet album, pour aborder le sujet si délicat chez nous de la mort, de l'être cher qui part. La souffrance du deuil à vivre et comment lui donner toujours vie à travers des souvenirs partagés, des albums photos à regarder (ah oui c'est vrai ça n'existe plus cela !!!!!) eh bien par des millions de petites choses à réinventer ou créer ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          164
Odile17
  21 novembre 2018
Un livre dont j'avais entendu beaucoup de bien pour aborder la mort en douceur. Globalement, j'ai apprécié la poésie et la douceur qui émanent de l'histoire et des illustrations. J'ai toutefois quelques bémols à apporter. le premier, fondamental à mes yeux, est qu'à aucun moment le mot "mort" n'est prononcé... Cela me gêne profondément. Je considère qu'il est important de ne pas créer de tabou et qu'il est bon de nommer les choses telles qu'elles sont. Apporter de la poésie en supplément, absolument pour, mais d'abord nommer les choses, d'autant plus que l'album s'adresse aux enfants pour qui la mort n'est pas nécessairement facile à appréhender ni bien claire. Ainsi, je trouve dommage (et dommageable) d'employer uniquement les expressions telles que "il était très fatigué" (heureusement qu'on ne meurt pas systématiquement quand on est fatigué, quelle image anxiogène pour les enfants !), "il s'endormit pour toujours" (mais non, la mort n'est pas équivalente au sommeil, quelle horreur pour les enfants de risquer d'assimiler les deux !) ou "partir" (parti où ? en vacances ? faire une course ?)... A mon sens, cela n'aide pas les enfants, cela risque même de leur faire craindre le sommeil ou créer une confusion... Quant à évoquer uniquement les aspects positifs du renard, je suis partagée, cela me parait exagéré et idéalisé de n'évoquer que les qualités de quelqu'un qui avait nécessairement ses parts d'ombre et ses défauts, mais je comprends et adhère aussi en partie à l'idée de se focaliser sur les qualités de quelqu'un plutôt que de ruminer sur ses défaillances, l'idéal étant de ne pas attendre la mort et d'adopter cette attitude positive de son vivant... Le petit arbre qui apparaît et grandit au fur et à mesure des souvenirs évoqués avec émotion par les animaux n'est certes pas réaliste mais l'idée me plait, tout comme celle que l'arbre continue à apporter abri et réconfort aux habitants de la forêt, comme pour signifier la présence du renard par-delà sa mort. A titre d'information, mon fils de 4 ans a eu du mal à comprendre que le renard était mort, d'une part en voyant les illustrations du renard alors qu'il est censé être déjà mort (ça, c'est lui qui me l'a clairement dit), d'autre part (et là je fais une hypothèse) en raison de l'absence de formulation claire de sa mort (je persiste et signe !). Malgré mes réserves, je trouve tout de même qu'il s'agit d'un bel album qui donne matière à réflexion et discussion voire débat ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Pixie-Flore
  25 janvier 2019
Renard s'est endormie. Il ne se réveillera plus. Les animaux de la forêt le veillent et se souviennent le coeur lourd.
Avec "Tu vivras dans nos coeurs pour toujours...", Britta Teckentrup nous permet d'évoquer le deuil avec les enfants. C'est fait avec beaucoup de délicatesse et de douceur. Avec une grande simplicité aussi. Certes, l'auteur n'évoque jamais la mort de front, et c'est sûrement dommageable.
En ce qui concerne, les illustrations, elles sont très douces, très belles. Elles accompagnent avec subtilité le texte.
C'est un album au sujet délicat mais très réussi.
Commenter  J’apprécie          90
EnidAman
  07 février 2018
L'histoire est très belle. Je pense que la façon d'aborder la vie après la mort et assez consensuelle et rejoindra le plus grand nombre: l'être qu'on aime survit dans notre coeur. Un joli album qui explique que ce sont les souvenirs qui permettent de faire survivre l'être perdu. Un joli parallèle avec un arbre qui pousse également.
Alors pourquoi seulement 2 étoiles? me direz-vous.
Je n'ai pas aimé du tout le début du livre. Celui-ci est écrit pour ne pas heurter la sensibilité de l'adulte et c'est dommage. On y parle d'un renard "fatigué" qui va "s'endormir" et qui est finalement "parti". Des mots donc pour ne pas faire mal à l'adulte. Mais des mots qui à mon avis sont anxiogènes pour l'enfant, car "être fatigué", "s'endormir" et "partir", ne doivent pas être dans son quotidien source de la peur de ne jamais revoir l'autre et de le perdre à jamais. Dormir et partir ne sont pas mourir. J'aurai préféré qu'on heurte la sensibilité de l'adulte et qu'on protège l'enfant en appelant un chat un chat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   24 janvier 2019
Les autres animaux se souvenaient aussi. Plus d'un s'était assis à côté de Renard pour regarder le soleil se coucher.

C'était un souvenir heureux, un rayon de soleil dans leurs coeurs si tristes.
Commenter  J’apprécie          30
ClioInoClioIno   02 juin 2019
Penser à lui les aidait à avoir le coeur plus léger.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Britta Teckentrup (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Britta Teckentrup
"La tête dans les images" est une exposition conçue par le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis. Présentée de façon spectaculaire du 2 au 14 décembre place Aimé Césaire à Montreuil, elle a été relayée, en format adapté, par 240 bibliothèques partout en France. Pour s'immerger dans les oeuvres des 12 illustratrices et illustrateurs exposés, une chronique a été demandée à la journaliste Lucie Cauwe, sous forme de petit cours, pour être diffusée sur la Télé du Salon imaginée et programmée pour cette 36e édition spéciale.
Titre : Qu'attends-tu? Britta Teckentrup, TrapèZe / Albin Michel Jeunesse Plus d'informations sur slpjplus.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : décèsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1225 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre