AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Citations sur X (27)

Siabelle
Siabelle   21 juillet 2015
'' Aucun énigme n'est sans solution ! C'est toi qui me l'as dit un jour où je t'avais demandé pour quelle raison tu t'obstinais à vouloir tout résoudre. '' Félix souriait, la simple présence du docteur lui faisait du bien, elle le rassurait. Il était la seule personne au monde avec qui il se sentait en sécurité. Il ne craignait pas de passer pour une créature de foire. Montéro avait déjà vu son côté noir qu'il tentait de maîtriser depuis si longtemps et il n'avait jamais montré le moindre signe de frayeur ni même de surprise. Avec lui, il se sentait lui-même et il se sentait normal.
Commenter  J’apprécie          160
Siabelle
Siabelle   18 juillet 2015
Après tous ces événements et invraisemblances, je savais que si je me trouvais face à lui avec un scapel à la main... il y passerait à coup sûr ! Il était un très bon manipulateur et je ne connaissais pas les règles du jeu dans lequel je me trouvais contre mon gré. Comment jouer si on ne connaît pas ? Je vais vous le dire, on y joue en en fabricant de nouvelles ! Samuel pensait que j'allais rester là comme une imbécile à attendre qu'on vienne me passer les bracelets.
A l'évidence, son plan nécessitait ma présence et surtout mes actions qui lui avaient permis de disparaître. Je devais m'évaporer moi aussi, je n'avais pas le choix. Rester en France n'était plus une option. Il ne pouvait pas prévoir l'endroit où j'allais me terrer puisque moi-même je ne le connaissais pas encore.
Commenter  J’apprécie          110
ricou
ricou   10 janvier 2015
Personne n'entendit les hurlements que l'on aurait pu prendre pour ceux d'un animal. Les cris diminuèrent progressivement pendant trois jours et le silence revint au soir du quatrième
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui
rkhettaoui   22 juillet 2013
A ses yeux, la nature humaine était fondamentalement et profondément mauvaise. Sa capacité à commettre des horreurs n’avait d’égale que son inventivité pour tenter de les camoufler. Déjouer ces sournoiseries allait lui permettre de faire travailler ses méninges à plein régime... Et donc lui conférer une sorte de sérénité.
Commenter  J’apprécie          80

frinos
frinos   20 septembre 2014
Lorsque nous disparaissons, il ne reste que l'image que nous avons laissee aux autres. c'est elle qui nous definit, pas nos intentions ou nos pensees, ni meme nos aspirations secretes.
Commenter  J’apprécie          70
sevm57
sevm57   11 janvier 2015
Les lieux qui ont jadis abrité la vie et sont maintenant désertés donnent souvent le sentiment qu'un drame s'y est produit.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui
rkhettaoui   22 juillet 2013
Les schizophrènes pensent que leurs hallucinations sont vraies. Tu n’imagines pas ce que l’esprit peut inventer!
Commenter  J’apprécie          51
rkhettaoui
rkhettaoui   22 juillet 2013
Les moyens de communications modernes n’ont pas réussi leur percée chez le troisième âge et le courrier est une des deux fenêtres de communication avec le monde extérieur après la télévision. Une personne âgée aurait entretenu son étiquette de peur de voir se perdre un courrier qui lui aurait été adressé.
Commenter  J’apprécie          50
Fanvin54
Fanvin54   01 janvier 2015
Que faire du corps ? Dans les films de Martin Scorsese, les meurtriers enterrent les cadavres dans des lieux déserts. Ce doit être pour cette raison qu'aucun de ses films ne se passe à Paris en plein hiver avec un sol gelé aussi dur qu'un bloc de béton.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   22 juillet 2013
L'apparence est ce qui compte. Lorsque nous disparaissons, il ne reste que l’image que nous avons laissée aux autres. C’est elle qui nous définit, pas nos intentions ou nos pensées, ni même nos aspirations secrètes.
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura

    Autres livres de Sébastien Teissier (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    2386 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre