AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290053309
Éditeur : J'ai Lu (30/09/1999)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 35 notes)
Résumé :

" Elle a pris un ciseau, elle a fait sauter des copeaux de sa chair Puis, avec une gouge elle a raclé ce qui restait, épointé les coudes, décharné les doigts, dégagé les clavicules. Elle a fait d'elle un Giacometti qui s'élance et marche sans répit pour ne pas tomber. " Quinze ans, trente et un kilos. Elle ne veut plus manger. Elle est devenue anorexique. Il y a mille façons de faire du mal à ceux qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
AnneClaire29
  10 août 2017
Ce livre est le témoignage d'une mère face à l'anorexie de sa fille adolescente. Elle rentre d'Angleterre et ces parents retrouve une jeune fille amaigrie qui n'a plus goût pour la nourriture, qui ne rit plus, s'isole.
Nous ne seront pas les raisons de cette chute dans l'anorexie car cette mère à beau poser la question à ça fille, elle n'obtient aucune réponse.
En lisant se livre, je pensais lire le combat d'une mère pour aider sa fille à surmonter cette terrible maladie. C'est le cas en partie c'est vraie, mais passé le questionnement, de savoir ce que sa mère et son père avaient mal fait, du déracinement, d'une cause extérieure, on est plus dans la remise en question de la mère qui cherche une réponse dans son passé à elle. Et dans certains passage, on se demande de qui parle l'auteur (la mère ou la fille).
Un récit dur, abrupt, parfois violent qui laisse des traces mais ce ne sera pas un roman que je recommanderai car pour moi le sujet était la maladie de cette jeune fille et son combat, et non la remise en cause de A à Z de la mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Chtimie
  04 mars 2012
Il est très difficile de parler de ce livre. Il est tellement personnel que je ne peux pas me permettre de donner mon avis sur le contenu. Lorsqu'on lit un roman on peut toujours critiquer le héros ou la fin. Mais lorsque c'est un témoignage c'est tout autre chose...
Ce livre, c'est le témoignage d'une mère qui vit l'anorexie de sa fille. Beaucoup de choses se passent dans ce petit livre. La culpabilité ronge cette femme qui se dit qu'elle a fait quelque chose de mal, qu'elle n'a pas aimé sa fille correctement et qu'elle ne s'aime peut être pas elle-même.
Certains moments ont été assez difficiles. Je pensais "comment peut elle réagir ainsi ? sa fille est malade !". Et puis, je me demandais comment je réagirais. Comment réagir face à la maladie de quelqu'un de proche ? Comment supporter ce sentiment d'impuissance ? C'est assez bouleversant de voir avec quelle honnêteté l'auteur raconte ces longues années, même si certaines confessions ne sont pas à son avantage.
Ce livre est différent. J'ai souvent lu des livres qui abordaient le thème de l'anorexie, mais c'était toujours le point de vue de la personne malade. Jamais des proches. Pourtant ils sont eux aussi concernés et ce qu'ils ont à dire est important.
Même si ce petit livre se lit très vite, j'ai parfois eu l'impression de lire plusieurs fois la même chose. Je pense que cela est dû au fait que ce livre est un témoignage et l'auteur a besoin de dire certaines choses quitte à insister et se répéter. Je ne suis pas habituée à lire de "vrais" témoignages, généralement, il y a quand même une histoire. Je pense que j'ai besoin de faits et d'actions.
De plus, j'ai parfois trouvé le style d'écriture un peu "lourd" ; les tournure de phrases et les métaphores sont recherchées. Certains, j'en suis sûre, apprécieront ce style mais je ne suis habituée et je dois dire que ça ne m'a pas facilité la lecture. Parfois, j'ai trouvé que cela manquait de fluidité.
Un témoignage touchant et perturbant mais qui ne correspond pas à ce que je lis habituellement.
Lien : http://lavisdechtimie.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Naanou
  05 mars 2012
Un livre/témoignage différent sur l'anorexie puisque cette fois ce n'est pas la personne malade qui en parle mais une mère... Un regard dur, parfois ecoeuré, une remise en question pour essayer de savoir ce qui s'est passé, pour tenter de comprendre les raisons de sa fille de se laisser mourir de faim.
Une incompréhension face à la maladie de sa fille mais une volonté de la sauver parfois avec maladresse.
Commenter  J’apprécie          50
DouleurAigue
  07 juillet 2011
Mon premier livre de Janine Teisson et je ne le regrette absolument pas ! Il est plein d'amour, de recherche entre une fille qui ne parle plus à cause de ses maux et une mère impuissante face au mal de sa fille. Malgré les pleurs, les disputes et les déceptions, des liens d'amour et de famille se tissent. Une véritable baffe face aux problèmes quotidiens d'une fille anorexique, le combat que livre ses proches. Petit point négatif : Parfois de trop longues métaphores. Un style bien à elle, faisant parfois penser à Anna Gavalda ou Marguerite Duras par la force des mots, J.Teisson signe un grand livre.
Commenter  J’apprécie          10
meldc
  20 février 2012
Je pense que l'on se sent toujours coupable dès lors qu'un drame (anorexie ou dépression) surgit. On ne peut s'empêcher de se dire que si on avait mieux aimé ou mieux écouté, cela n'aurait pas pu se passer. La narratrice exprime aussi très bien cela. Mais c'est aussi "son" journal intime, donc son propre cheminement, par rapport à son passé mais aussi à ses attentes dans la vie, ne reste pas tu. Il est forcément marqué au coin par la maladie de sa fille, mais elle cherche néanmoins à avancer quand même, en se disant, en filigrane, qu'elle sera mieux à même d'aimer sa fille et de lui apprendre à s'aimer si elle s'apprécie déjà elle-même.
Il n'y a pas beaucoup de faits dans le livre. Il est plutôt constitué d'une suite de sentiments, de périodes un peu survolée avec, de-ci de là, quelques éléments qui permettent de suivre ce qu'il se passe (le comptage du poids de semaine en semaine, l'internement dans un hôpital…).
Le livre est court, et se lit assez vite. Il est bouleversant aussi, parce qu'il donne envie d'aimer ses enfants, ses proches, inconditionnellement, et de ne surtout pas oublier de le leur dire.
Lien : http://made-in-mel.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   25 novembre 2014
Dans notre entourage, le gens disent :"Tomber amoureuse la guérirait.". Moi je pense qu'elle sera amoureuse lorsqu'elle s'aimera elle-même. Il en est de même pour la nourriture. Manger ne la fera pas guérir, mais guérir la fera manger. Et guérir , qu'est-ce ? Reconnaîtrons-nous le signe de la guérison quand il sera là ?
Commenter  J’apprécie          90
DouleurAigueDouleurAigue   07 juillet 2011
Elle a pris un ciseau, elle a fait sauter des copeaux de sa chair. Puis, avec une gouge elle a raclé ce qui restait, épointé les coudes, décharné les doigts, dégagé les clavicules. Elle a fait d'elle un Giacometti qui s'élance sans répit pour ne pas tomber.
Commenter  J’apprécie          40
bolulou3bolulou3   26 juin 2013
Je hurle: «Tu ne mange rien, que notre vie!». Oui, elle nous mange. Elle nous ring jusqu'à l'os.
Je j'ai plus rien de mon cliquant, plus mob rire.
Tant pis, on m'a dit qu'il était faux. Peut-etre s'en poussera-t-il à un autre, un jour, un vrai?
Mon brillant est jusqu'à la chair. Je me dépouille de tout ce qui n'est pas la lutte, la recherche de l'issue, de la vérité peit-etre? Tous mes faux semblants tombent comme des écailles. Elle me force à la mue, en m'couchant vive. J'accepte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JulieMeunier0312JulieMeunier0312   05 octobre 2013
Dans notre entourage, le gens disent :"Tomber amoureuse la guérirait.". Moi je pense qu'elle sera amoureuse lorsqu'elle s'aimera elle-même. Il en est de même pour la nourriture. Manger ne la fera pas guérir, mais guérir la fera manger. Et guérir , qu'est-ce ? Reconnaîtrons-nous le signe de la guérison quand il sera là ?
Commenter  J’apprécie          00
PiertyMPiertyM   25 novembre 2014
Son corps est un hurlement. Que revendique-t-elle ?
Commenter  J’apprécie          50
Video de Janine Teisson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Teisson
Janine Teisson parle de son roman "Liens de Sang" publié aux éd. Chèvre-feuille étoilée à Mouans Sartoux
Dans la catégorie : Malades mentauxVoir plus
>Problèmes et services sociaux. Associations>Problèmes sociaux>Malades mentaux (82)
autres livres classés : anorexieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prométhée le révolté de Janine Teisson

Le récit commence par un combat, lequel?

Zeus contre les Titans
Les Titans contre les Titanides
Les hommes contre les Olympiens
Zeus contre les autres Olympiens

35 questions
93 lecteurs ont répondu
Thème : Prométhée le révolté de Janine TeissonCréer un quiz sur ce livre