AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748513827
Éditeur : Syros (22/08/2013)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 44 notes)
Résumé :
La maison du vieux Paulou est invendable: avec l'autoroute qui passe à côté, il faudrait être sourd pour y habiter! Et si c'était là la solution? La famille sourds qui la visite est immédiatement séduite par la jolie demeure camarguaise. Quant à Paulou, il s'attache peu à peu à la famille: avec le petit Antoine, il partage son amour des traditions taurines et s 'initie à la langue des signes. Un jour d'automne, des pluies diluviennes s'abattent sur la région...
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  11 septembre 2013
Un très beau livre sur la surdité et les préjugés. Un vieil homme sans enfant vend sa maison devenue trop grande et qui est proche d'une autoroute à une famille de sourd. Alors que le village n'accepte pas leur différence, Paulou va apprendre à les connaître et s'attacher notamment à leur jeune garçon. En parallèle nous suivons, à travers des lettres, le combat impossible d'un jeune sourd du 19ème siècle, pour être accepté...
Nous découvrons à travers les yeux du personnage principal la surdité et ses nécessaires adaptations à un monde figé. le récit est bien équilibré entre l'histoire d'une amitié intergenerationnelle, le retour sur les tortures infligés aux sourds au 19ème pour les faire parler et la gentillesse et la normalité de la famille d'Antoine. A la fin de la lecture le lecteur aura goûté un moment de plaisir et se sera ouvert à la différence qui n'est qu'enrichissement. Un roman pour découvrir l'histoire et le monde des sourds.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          243
zazimuth
  11 juin 2014
Un très beau roman sur la surdité et la découverte de ce que recouvre ce handicap pour des personnes extérieures. Une famille s'installe dans la campagne camarguaise. le père, la mère et le petit garçon sont sourds mais tout ce qu'il y a de plus sociables. C'est aussi l'histoire d'une rencontre et d'une amitié.
Commenter  J’apprécie          153
olivberne
  19 novembre 2012
Un roman à deux voix, entre le récit de l'installation d'une famille de sourds et muets à la campagne et le journal d'un sourd au dix-huitième siècle. Des deux côtés, il y a des souffrances, des obstacles et des espoirs, mais une histoire finira bien et l'autre mal.
C'est un bon roman pour la jeunesse sur un thème assez difficile à aborder et les sentiments des personnages sont vrais et sincères. C'est aussi assez bien écrit, même si parfois on retrouve le caractère manichéen propre aux romans pour la jeunesse.
Ca reste un peu difficile à suivre du fait des deux voix narratives mais une bonne découverte pour un roman assez court, dans un beau format (éditions Syros).
Commenter  J’apprécie          50
Ashallayne
  30 mars 2018
Coup de coeur !
Je l'ai lu d'une traite ! Il faut dire que c'est plutôt facile, le livre ne faisant que 168 pages en plus d'être délicieusement addictif !
C'est un beau message de reconnaissance, de compréhension de l'autre (en particulier des sourds ici), d'amitié et d'entraide.
J'ai été émue par la relation qui se tisse entre Paulou et le petit Antoine, et aussi par la lucidité de Paulou. Il a bien raison de pointer du doigt le fait que la société ne fait pas grand-chose pour faciliter la vie des sourds. Et c'est pareil pour tous ceux qui souffrent d'un handicap, quel qu'il soit.
Je recommande chaudement ce livre à tous, petits et grands ! Il saura vous faire passer un très bon moment tout en vous faisant prendre conscience de certaines injustices dont souffrent les sourds.
Commenter  J’apprécie          20
0pale
  11 juin 2012
J'ai lu plusieurs livres pour enfants sur les sourds pour un dossier que je devais faire pour les cours.
Écoute mon coeur alterne l'histoire à proprement parler et les lettres de Jean, étudiant puis instituteur sourd du XIXème siècle, retrouvées par Paulou. Il nous fait alors découvrir l'histoire des sourds pendant deux périodes très différentes, notamment la tragédie de leur situation dans les années 1860. L'auteur précise ses motivations par cette phrase : « Un jour, j'ai découvert le monde et l'histoire des sourds, et ma révolte a été grande. » Un livre à mettre dans les mains de tous les adolescents ayant soif de découvertes.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Pays_des_contesPays_des_contes   27 décembre 2013
"Qui est le handicapé ici ? C'est moi !" ai-je pensé. Je me suis senti anormal. C'était bizarre.
J'ai questionné l’interprète, elle m'a appris qu'il y a cent mille sourds en France. Rares sont les sourds profonds qui parviennent à parler. Mais alors, pourquoi ne m'a t-on pas appris leur langage ? Je suis sûr qu'enfant j'aurais dansé des mains, de la bouche, des yeux et de tout le corps avec fougue, moi à qui l'on a tant dit "Tais-toi !" Je suis sûr que tous les enfants adoreraient s'initier à ce langage aérien, secret, farceur, aussitôt effacé, eux qui ne vivent qu'au présent.
(...) Je ruminais tout en montant la côte : "Quand je pense que j'ai appris l'anglais pendant des années au collège et que je n'ai parlé, dans ma vie, qu'à deux ou trois Anglais ! Presque tous les fonctionnaires savent dire : "Bonjour", "Quel est votre problème ?" et "remplissez ce formulaire" en anglais, je suppose, mais pas en sourd !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
orbeorbe   10 septembre 2013
A ton avis,est-ce qu'on hésite avec les mains? Est-ce qu'on bafouille avec les mains? Peut-on mentir avec les mains? Les mains sont-elles poètes? Y a-t-il parmi les sourds des êtres qui portent leur langue au sommet de son élégance, sur le fil extrême de la grâce et de l'émotion? Des artistes?
Qu'est-ce que je pouvais répondre? J'ai seulement murmuré :
- Je n'en sais rien.
Commenter  J’apprécie          110
olivberneolivberne   16 novembre 2013
Maurice est terrible, il est raide comme un piquet, il a du mal à mémoriser les signes, alors, pour faire son malin, le vendredi soir après le cours, il accapare Olivier en lui demandant comment on signe "orage" et "fureur" et "délicatesse" et même "infractus" ! Il s'acharne à trouver un mot qu'on ne pourrait pas traduire en signes. Mais même "entendre", même "bruit" ça se traduit. Il a de ces idées, ce Maurice !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lyse13lyse13   14 juin 2011
Je suis sûr que tous les enfants adoreraient s'initier à ce language aériens, secret, farceur, aussitôt éffacé, eux qui ne vivent qu'au présent.
Commenter  J’apprécie          60
lyse13lyse13   14 juin 2011
Moi, j'étais en dehors. Etranger. S'il n'y avait pas eu l'interprète, les mains de ces trois personnes, tantôt souriantes, tantôt sérieuses, auraient dansé pour rien, dans le silence, dans l'ignorance. Mon ignorance. Et pour eux, ma voix ne servait à rien. J'étais assomé par cette révélation.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Janine Teisson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Teisson
Janine Teisson parle de son roman "Liens de Sang" publié aux éd. Chèvre-feuille étoilée à Mouans Sartoux
autres livres classés : surditéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prométhée le révolté de Janine Teisson

Le récit commence par un combat, lequel?

Zeus contre les Titans
Les Titans contre les Titanides
Les hommes contre les Olympiens
Zeus contre les autres Olympiens

35 questions
85 lecteurs ont répondu
Thème : Prométhée le révolté de Janine TeissonCréer un quiz sur ce livre
.. ..