AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B093TF48KZ
457 pages
Éditeur : Black Ink Editions (14/05/2021)
4.82/5   11 notes
Résumé :
Lorsqu’une amitié censée indéfectible bascule dans une haine brûlante, cela peut conduire à bien des dérives.

Andrew et Shawn sont inséparables depuis la maternelle, complices à la vie, à la mort. Jusqu’au jour où les sentiments d’Andrew pour Shawn se teintent d’une nuance tout sauf fraternelle et qu’une tragédie anéantisse leur univers.

Trois ans plus tard, à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
carine13400
  21 juin 2021
Shawn et Andrew se connaissent depuis toujours. Leur amitié a été comme un coup de foudre à peine âgé de cinq ans. Une amitié qu'ils pensaient indestructible tant elle était fusionnelle. Ils étaient chacun la lumière de l'autre, leurs forces, encore plus lorsque la bande de Cody les traitait de lopettes. Qu'importe tant qu'ils étaient ensemble et s'amusaient à faire les 400 coups. Mais à l'adolescence tout bascule. Shawn entre dans une spirale de mal-être qui le fait sombrer chaque jour un peu plus. Sa vie devient un véritable enfer. Rongé par la culpabilité, les remords et ses sentiments qui le dégoûtent plus que tout, il a un besoin impérieux de s'élever le plus haut possible, être le centre d'attention et réussir coûte que coûte pour éviter de sombrer encore plus dans ses ténèbres. Mais hors de question qu'Andrew ne sombre pas avec lui. IL est le déclencheur de son enfer, alors pour le punir, il va provoquer le sien. Insultes, violences, coups-bas, mis à l'écart, Andrew supporte tout avec une force et un flegme à toute épreuve. Il est loin d'être masochiste, mais tant que cela vient de Lui… il peut tout endurer. Tant qu'il le harcèle, c'est qu'il lui porte de l'attention… Tant qu'il le voit chaque jour, il peut continuer à fantasmer sur ses sentiments qui n'ont jamais fléchi. Mais à l'aube de cette dernière année de lycée, un nouvel élève pourrait bien mettre à mal tout ce pour quoi Shawn a oeuvré pendant ces années et peut-être lui permettre d'ouvrir une nouvelle porte sur son avenir…
De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas comme on dit, mais la réciproque est aussi vraie. À moins que ce soit l'amour qui crée la haine ?
Avec I love the way you lie, Max L. Tilliac joue de sa plume avec virtuosité pour nous mettre les nerfs à vif et jouer avec nos émotions. Il nous emporte dans la vie de ces deux adolescents qui se détestent autant qu'ils s'aiment et dont l'un aime tant détester l'autre tout simplement, car il l'aime mal. Une romance poignante et bouleversante qui m'a tiré à maintes fois des larmes. Une romance qui touche en plein coeur avec des thèmes de société sensibles qui percutent, nous malmènent et aux protagonistes attachants, magnifiques et tellement émouvants. Max L. Tilliac a su faire la balance entre le côté sombre et la lumière pour nous faire passer son message dans l'émotion. Car on ne peut qu'en ressentir fasse à cette violence, mais surtout, face à ce qui la déclenche et nous montrer également que chacun peut trouver sa lumière, même dans l'obscurité. Et c'est avec des retours dans le passé que l'auteur va nous ouvrir le coeur de ces adolescents à plusieurs périodes charnières de leurs vies. Des moments clés qui nous permettront de ne pas juger et comprendre les comportements malsains de Shawn qui souffre tellement, mais aussi ceux d'Andy qu'on aimerait applaudir de la manière dont il assume sa vie et la force qu'il tire de tout ça. le secouer aussi parfois, mais à quoi bon… L'amour a ses raisons que la raison ignore, et ce garçon a une si belle âme. Un coeur si grand, si beau. Et il sait que le destin ne les a pas rapprochés pour rien… Plus que des amis/ennemies, ils sont des âmes soeurs. Mais comment faire face aux sentiments qui vous animent lorsque les dits-sentiments ravagent votre existence et qui vous êtes ? Lorsque la passion qui vous unit est plus dévastatrice que bénéfique ?
L'affirmation de soi chez les jeunes homosexuels est encore très difficile de nos jours malgré que les barrières tombent peu à peu… Et dans I love the way you lie, l'auteur nous met face à deux adolescents qui vont la vivre différemment. On ne pourra que constater que l'environnement familial y est pour beaucoup dans l'acceptation. Je suis si admirative des parents d'Andy. Si tous les parents pouvaient être comme eux, peu importe les préjugés des autres, même si cela fait mal, on ne peut qu'être assez fort pour avancer lorsque ceux qu'on aime nous considèrent comme « normal ». Et a contrario, on voit bien la descente aux enfers du côté de Shawn qui se dégoute autant qu'il peut dégouter les autres. Combattre qui on est vraiment, se détester au point de se vouloir du mal, car l'homosexualité nous met automatiquement dans une case à part ?
Non, être homo n'est pas une tare et encore moins une maladie. Cette différence qui fait peur et qui rend les gens idiots face à ce qu'ils ne connaissent pas, qui ne leur ressemblent pas, n'en est pas une. L'amour est universel et unisexe. Aimer les hommes ne fait pas de vous des « pédés ». Non les garçons, vous n'êtes pas « pédés » vous êtes des hommes amoureux. Soyez fiers de l'être, assumez-vous et surtout aimez-vous. Votre partenaire, comme vous-même. Votre sexualité n'est qu'une partie de vous, vous êtes qui vous êtes et qu'importe ce que les autres en pensent, l'important est d'être vous-même et heureux. Être Gay ne doit pas vous empêcher d'être Gaie. Voilà le message de Max L. Tilliac dans cette magnifique romance qui nous montre toute la méchanceté humaine face à la différence, ainsi que ses conséquences qui peuvent aller beaucoup trop loin, voire, irréversible…
I love the way you lie, une magnifique cover… Un titre, une chanson qui ne pouvait pas mieux coller à ce sublime récit qui a su me toucher en plein coeur, tant la sensibilité de l'auteur est palpable dans ses mots et qui j'espère, saura vous toucher également. La plume de Max L. Tilliac est très fluide, parfaitement imagée et très percutante malgré quelques répétitions et le fait que j'aurais voulu avancer plus vite pour les retrouver dans leurs vies adultes. Mais est-ce des longueurs ? Ou ma seule envie de ne plus les voir souffrir et de les retrouver heureux ? Mais peuvent-ils seulement l'être un jour ? À vous de le découvrir 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ectapool
  25 mai 2021
Je viens de tourner la dernière page. Max, merci pour ce livre. Cette histoire m'a retournée les tripes. Tu m'as embarquée dans un tourment d'émotions inimaginables. Mon coeur a eu des ratés au fil de l'histoire de Shawn et Andy.
Ces deux âmes torturées se connaissent depuis l'enfance, ils sont soudés par une amitié hors du commun. Ils sont comme les doigts de la main, inséparables.
Un événement tragique va transformer Shawn en bourreau, le bourreau d'Andrew. de meilleur ami, il va devenir son plus grand ennemi et il va l'ostraciser au sein du lycée.
Andrew devient le souffre-douleur de tous les lycéens, il est rejeté par tous, humilié quotidiennement. Il n'a qu'une seule amie, Ridley, pour l'aider à traverser cet enfer.
Malgré toutes les épreuves que lui inflige Shawn, Andrew n'arrive pas à ne plus l'aimer. Il a une force de caractère incroyable. Sa force lui vient de ses parents, des parents qui aiment leur fils, le soutiennent, l'encouragent à être ce qu'il est car leur amour est inconditionnel, comme devrait l'être l'amour de tous les parents.
Je suis admirative devant Andrew, il m'a touchée et émue au-delà du possible. Il ne comprend pas pourquoi Shawn l'a rejeté de sa vie, pourquoi la haine a remplacé l'amitié-amour entre eux. Haine de la part de Shawn, car pour Andrew, l'amour qu'il porte à Shawn est ancré en lui, au plus profond de son coeur.
Shawn, je l'ai détesté pour la souffrance qu'il apporte à Andrew. Que lui est-il arrivé pour que son amitié se transforme en haine ?
Mais au fil des mots, on devine les blessures qui ont fait de lui un être méchant, vindicatif, haineux.
Ce livre aborde entre autres, un thème sensible, l'homophobie, sujet qui ne devrait plus être d'actualité à notre époque, mais qui encore aujourd'hui nécessite d'avoir une journée internationale de lutte contre l'homophobie, le 17 mai. La première journée a eu lieu le 17 mai 2005, soit 15 ans, jour pour jour, après la suppression de l'homosexualité de la liste des maladies mentales de la classification internationale des maladies publiée par l'Organisation mondiale de la santé, à savoir le 17 mai 1990.
Il est malheureux de constater qu'à notre époque, dans notre société, la lutte est toujours nécessaire.
Cette histoire m'a brisée le coeur, mais au fur et à mesure de ma lecture, celui-ci s'est reconstruit grâce à l'amour, si fort, d'Andrew.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Addy84
  19 mai 2021
Je crois que j'étais pas prête à ça.
De toutes mes lectures sur l'acceptation de soi je n'ai jamais lu un livre qui m'a fait autant de mal.
Je ne sais pas s'il existe un terme plus fort que douloureux mais s'il existe c'est celui-ci.
Au fur et à mesure que je parcourais ces lignes, mon coeur tapait avec force dans ma cage thoracique.
Je croyais avoir découvert une plume émouvante avec la trilogie de Six mais en vérité il n'en était rien.
Max fait parti de ces écrivains qui parlent directement à mon âme. Il y en a quelques uns mais il y en a peu.
L'auteur nous malmène et nous entraîne dans une relation perverse où victime et bourreau prennent plaisir à s'annihiler. Cette relation fusionnelle transcende les lois physiques. La chimie de ces deux âmes jumelles nous explose le coeur et l'esprit.
Il arrive à nous faire accepter l'inacceptable et à trouver du beau dans le malsain.
On pourrait croire qu'il s'agit d'une romance un peu dark avec le fameux "coming out" à la clé mais il n'en est rien.
C'est brutal et doux à la fois, à l'instar de nos deux protagonistes.
C'est d'une telle intensité que l'on est sur une corde raide tout le long du récit.
Je croix même qu'il y a certains passages qui m'ont essouflées tellement j'étais oppréssée.
Est-ce que Max Telliac va te fracasser l'âme?
C'est une évidence.
Est-ce que tu en ressortiras indemne?
Que nenni mon ami.e.
Est-ce tu auras du mal à passer à une autre histoire?
La question ne se pose même pas.
Mais tu ne peux pas passer à côté de cette lecture.
C'est un énorme coup de coeur qui s'inscrit dans mon top 5 des romans de 2021 (sachant que j'en ai deja lu une bonne cinquantaine) et il fracasse mon top 3 des romances M/M...
Max, je crois que je suis comme Sheila avec l'étoile du berger, où tu iras j'irais!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
karpat010308
  18 juin 2021
Cela faisait un moment que je n'avais pas lu un roman avec des personnages en souffrances, pourtant c'est le genre de lecture que j'aime le plus.
Comment vivre quand toute sa vie sombre du jour au lendemain ? Comment faire face à des sentiments qu'on nous interdit de ressentir car ils sont anormaux ? Comment garder près de soi la personne qu'on déteste le plus pour ne pas qu'elle disparaisse de sa vie ? C'est ce que ressent Shawn depuis trois ans.
Shawn et Andrew sont amis depuis leur petite enfance et inséparables, jusqu'à ce jour fatidique trois ans auparavant. Depuis ce jour, la haine est née entre eux. Plus rien ne subsiste de leur amitié indéfectible, du moins c'est ce que pense Shawn alors qu'Andrew espère retrouver celui dont il est, malgré tout, amoureux...
On pourrait détester Shawn pour le comportement qu'il a envers Andrew mais pour moi, ça n'a pas été le cas. Malgré sa méchanceté, son comportement de petite brute et sa haine, j'ai bien senti qu'il se battait très fort contre lui, contre ce qu'il se refuse à ressentir. Et c'est encore pire lorsque débarque dans leur lycée un nouvel élève.
J'ai bien aimé les réactions d'Andrew fasse à Shawn et ses amis sportifs. Il ne se laisse pas faire, il a de la répartie et n'hésite pas à les envoyer balader malgré les coups bas et les insultes. Même s'il cache intérieurement la douleur qu'il ressent fasse à Shawn, même s'il combat de tout son être les sentiments qu'il ressent envers son ex-meilleur ami. Il garde l'espoir que le jeune garçon de ses souvenirs n'est pas loin du jeune homme éteint qu'il est devenu.
On finit réelement par s'attacher à Shawn et Andrew. Même si je ne cautionne pas du tout le harcèlement, petit à petit on en vient à comprendre pourquoi il réagit comme ça. Et malgré lui, Andrew reste tout de même son ancre dans toutes les ténèbres qui l'entourent. Andrew, malgré tout ce qu'il subit, ressent toujours cette attraction qui le tire vers Shawn. Et pourtant ça n'en fait pas un faible, ni une personne qui serait masochiste de ressentir ça pour son bourreau. D'ailleurs, malgré la haine plus ou moins forte qu'il ressentent l'un pour l'autre, le naturel ne peut pas être chassé. Il suffit du souvenir d'une chanson, d'une parole, un sourire à peine esquissé qu'on éteint, une famille de coeur qui reprend sa place. Mais est-ce suffisant pour être sauvé ? A vous de le découvrir en lisant cette très belle histoire.
Clin d'oeil pour la chanson Je t'aime de Grand corps malade et Camille Lellouche que j'ai trouvé très appropriée pour l'histoire d'Andrew et Shawn.
Ma note : 4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EloLML
  21 juin 2021
Andrew et Shawn étaient inséparables enfants et puis un jour toute cette complicité a disparu au profit d'actes d'humiliation et de colère, leur amitié n'est qu'un vague souvenir, les prémices d'un premier amour semblent oubliés. L'étroitesse d'esprit des uns et un événement tragique les ont fait basculer dans une relation haineuse mais le désir, la complicité, et l'amour peuvent -il réellement s'effacer ?
Andrew tente d'ignorer Shawn mais comment rayer de sa vie celui qui a toujours été présent, son confident, son premier amour, celui qui le fait vibrer, il crève de lui malgré son rejet permanent.
Ce personnage est clairement mon chouchou, j'ai adoré ses points de vue, certains ont un côté comique malgré lui et m'ont fait rire aux larmes, d'autres sont particulièrement émouvants, il est si connecté à ses émotions, si sensible et sa confiance sans limites en leur lien m'a ému plus d'une fois.
Shawn est colérique, agressif, il « hait » Andrew et souhaite le tenir hors de sa vie mais paradoxalement il ne peut s'empêcher de graviter autour de lui, de le bousculer au quotidien, il veut qu'il partage son enfer et non pas qu'il accède au bonheur sans lui.
Pour lui, la première impression est brute, un adolescent qui paraît mauvais, haineux, peut-être même malsain, mais je préfère me dire qu'au final, il est juste lassé de porter un masque permanent, de lutter contre lui-même, qu'il n'a pas eu le soutien nécessaire en temps voulu et que la vie ne l'a pas épargné, après certaines révélations, impossible de ne pas lui pardonner et de ne pas avoir mal au coeur pour lui.
Sur cette homoromance, la plume de Max est aussi pétillante que poignante, il nous offre un récit plein d'émotions, l'amitié, l'amour, le désir, le dégoût, la souffrance, la colère se partagent la place au centre de cette histoire.
Les personnages sont travaillés avec soin, les principaux sont beaux dans leur joie comme dans leur peine, les secondaires ont tous apporté une valeur ajoutée au récit. J'ai une pensée particulière pour Justin, qui bien malgré lui a débloqué la situation, parfois un être est de passage dans votre vie et vous permet de vous révéler; ensuite, les parents d'Andrew, je souhaite à chaque enfant d'avoir des parents comme eux, ils sont incroyables, hilarants, et même si ils peuvent être un poil envahissants, ils sont toujours bienveillants.
Cette histoire est un petit coup de coeur, un vrai yoyo de sensations, vous irez peut-être jusqu'à sourire et pleurer en même temps, tout comme moi, et que dire de cette fin, réaliste, magnifique.
Max passe un message si important que je ne peux que vous conseiller cette lecture et espérer qu'elle fasse sa place au sein de vos foyers, au sein de vos coeurs. Il prône la liberté, la liberté d'être soi-même, la liberté d'aimer qui l'on souhaite et d'être aimé en retour, sans jugement, sans attaque verbale ou physique, le droit de se construire, de s'épanouir, de vivre tel qu'on l'entend.
Je remercie Black Ink Éditions pour leur confiance et mon chouchou Max de me faire découvrir la version définitive de ce bébé, j'ai vécu tant d'émotions, passant du rire aux larmes, tout comme à ma toute première lecture, si ce n'est plus.
Lien : https://lesmagiciennesdesmot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BillygirlBillygirl   18 juin 2021
Je me souviendrai toute ma vie de mon coming out (si on peut l'appeler de cette manière en ce qui me concerne). Je ne suis nullement sorti de mon placard, mes parents sont simplement venus m'y rejoindre, ont allumé la lumière et m'ont assuré que le monde à l'extérieur n'y était pas si différent.
Commenter  J’apprécie          60
Addy84Addy84   18 mai 2021
J’ai besoin de lui pour continuer. Besoin qu’il accepte le châtiment que je lui impose, écho du mien. Il n’y a qu’ensemble que nous pouvons souffrir, et donc vivre.
Commenter  J’apprécie          20
Addy84Addy84   19 mai 2021
Je t’aime mal, mais je t’aime fort, [...]. Je t’aime du plus fort que je peux, même si ce n’est pas encore assez, je crois.
Commenter  J’apprécie          20
myriammendoncamyriammendonca   01 juillet 2021
Là où tu es, là où tu survis, il fait extrêmement noir. C'est froid, sombre, triste. Là où moi je vis, tout est lumineux, simple, limpide. Tu es ma seule ombre au tableau. Il te suffit d'ouvrir la porte. Elle n'est pas fermée à clef. Je ne dis pas que ça ne demande pas de courage, au contraire.
Commenter  J’apprécie          00
myriammendoncamyriammendonca   01 juillet 2021
Je suis le seul à pouvoir décider si je souhaite le tenir à distance, mais rien n'est cohérent. Ni dans mon coeur, ni dans ma tête. Les souvenirs de notre enfance faussent mon jugement. Garder un certain lien avec lui était la seule chose qui me permettait encore de respirer correctement.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4137 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre