AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2843624541
Éditeur : Terre de brume (16/06/2011)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Enide, Viviane, Elaine. Guenièvre... Quatre femmes, quatre personnalités et quatre destins... À travers les histoires légendaires qui se croisent et se décroisent de ces femmes, personnages de l'univers arthurien, Tennyson évoquent pour nous un monde révolu, mais encore prégnant, où l'amour courtois était le lien qui unissait chevaliers et dames au coeur des cours médiévales. Si les personnages s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bookworm84
  14 janvier 2012
C'est en 1859 qu'Alfred Tennyson fit paraître un recueil de longs poèmes intitulé Idylls of the King. Dix ans plus tard, ce recueil est partiellement traduit en français, mis en prose par Francisque Michel et illustré de gravures de Gustave Doré. C'est cette édition française de 1869 que Terre de Brume réédite à présent, pour notre plus grand plaisir !
Les poèmes traduits et mis en prose sont Enide, Elaine, Viviane et Guenièvre, quatre textes centrés autour de grandes figures féminines du cycle arthurien. Enide conte l'histoire de cette épouse fidèle que son mari soupçonna un jour d'adultère, lui imposant plusieurs épreuves. Elaine n'est autre que la Dame d'Astolat, morte d'amour pour Lancelot. Cette belle demoiselle est également le sujet principal d'un autre poème de Tennyson, rendu célèbre par son interprétation par Loreena McKennitt et dans lequel il introduisait le motif d'une malédiction. Malédiction absente du texte des Idylles du Roi, mais le récit reste une superbe et poignante histoire d'un amour non partagé. Viviane montre l'aspect le plus vil et le plus manipulateur de cette jeune femme en décrivant les ruses qu'elle déploie pour obtenir le secret d'un sort de Merlin, afin de le piéger. le célèbre enchanteur y apparaît âgé, usé par les ans, et affaibli par les discours trompeurs de Viviane. Guenièvre, enfin, clôt l'ouvrage par l'évocation de la fin du règne d'Arthur. La reine s'est exilée dans une abbaye, son amour pour Lancelot ayant été découvert. Mordred tente de prendre le pouvoir et Arthur guerroie contre Lancelot, son ancien ami et bras droit.
Quatre figures féminines arthuriennes, quatre femmes aux caractères et motivations bien différentes [Lire la suite de la critique sur le site de Fées Divers]
Lien : http://feesdivers.fr/chroniq..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
neoprog
  08 février 2012
Etant passionné des récits arthuriens de Chrétien de Troyes, le texte ampoulé de Tennyson ma déçu dans l'ensemble, tout particulièrement dans le premier récit qui ne respecte pas la narration médiévale classique et n'apporte rien de plus.
Par contre le Vivianne, histoire sur laquelle j'avais moins de sources à part le Barzaz Breiz et le Merlin de Villemarqué m'a beaucoup plus plus et intéressé.
De même de Guenièvre qui aussi est un beau texte.
Les gravures de Gustave Doré sont magnifiques même si dans cette ouvrage leur reproduction n'est pas parfaite.
Un joli livre quoi qu'il en soit.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Alfred Tennyson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfred Tennyson
Heres a virtual movie of Queen Victoria's favourite poet Alfred Lord Tennyson 1809 - 1892 reading his much loved poem "The Charge of the Light Brigade"
autres livres classés : roi arthurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
764 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre