AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070558673
Éditeur : Gallimard Jeunesse (18/03/2004)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 45 notes)
Résumé :

Quand il était petit, François rêvait d'être soldat. Puis la guerre de 1914 a éclaté et il est parti se battre, la " fleur au fusil ", fier de défendre son pays. Mais il a rapidement découvert la dure réalité des champs de bataille, l'horreur des tranchées, la sauvagerie des hommes. Il a surtout connu une fin tragique, comme de nombreux soldats, et son nom s'est perdu dans la boue de Verdun. C'est ain... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  16 novembre 2017
Il est difficile de noter un livre sur la guerre. Pourtant, cela devrait être étudié en classe.
Pas en histoire, non. Parce que les chiffres, les statistiques, les rapport de loin, ça n'a jamais éduqué personne. Ce qui éduque, ce sont les émotions. Ce petit livre devrait être étudié à l'école... Pour provoquer les émotions des enfants. Qu'ils en parlent chez eux. à leurs parents...
Les émotions, c'est la vie.
Et dieu sait que ce fichu item éphémère du challenge "coupe des 4 maisons" de facebook m'en aura fait vivre, et pas des plus joyeuses.
Après l'abandon de "Waterloo" de B. Cornwell parce que je ne supportais plus la boucherie, j'étais totalement dégoûtée, je voulais quand même re-valider l'item. Et j'ai lu ce petit bouquin.
Et j'ai pleuré....
Sur la stupidité de l'être humain (mais qu'a-t-il d'humain celui qui envoie ses jeunes gens au massacre ?).
Je suis dégoûté, j'ai le moral dans les chaussettes et c'est la dernière fois que je lis un livre de "vraie" guerre. Même pas sûre d'apprécier mes prochains bouquins de de guerres imaginaires, même, là de suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          256
AmaliadeLessines
  21 septembre 2014
François naît à la fin du XIXe siècle, dans une famille d'agriculteurs... Fils unique, il est choyé par ses parents. Enfant, il est le chef de sa bande d'amis, les "Pieds Nickelés" et il se prend pour un soldat. Passionné par l'armée, il joue à la guerre et s'oppose à la bande rivale, les "Branquignoles".
Un jour, il croise la fille de l'instituteur, Lucie, et en tombe directement amoureux. Amour réciproque, d'ailleurs. Lucie et François ne se quittent plus!
Mais voilà que la guerre s'annonce.... Lucie se fait engager comme infirmière. François, lui, attend impatiemment d'avoir l'âge légal pour se faire enrôler. Il veut à tout prix être soldat, rôle des plus honorables.
En 1915, il est enfin appelé par l'armée. François est heureux! A lui l'aventure! Mais il ne s'attend pas du tout à ce qu'il va découvrir...
Ce roman d'Arthur Ténor s'inscrit dans la même veine que "Soldat Peaceful", mais en plus tragique. Dès le titre, on sait que François va mourir. Il sera même désigné "soldat inconnu". Ce roman a le mérite de montrer ce qu'était réellement la guerre, avec toutes ses horreurs... A plusieurs reprises, d'ailleurs, François et ses camarades se demandent pourquoi ils sont là, car ils savent qu'ils vont mourir sous les obus.... L'auteur nous montre aussi toute l'angoisse ressentie à l'arrière du front, par les familles et les proches. Et la douleur de perdre un soldat (ou un civil) ne s'arrête pas à la fin de la guerre. Et que dire de tous les blessés?
Ce récit est enfin écrit de manière très vivante, les chapitres sont courts, cela permet une lecture aisée et agréable des aventures de François et de Lucie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Ziliz
  27 mai 2011
François naît dans un petit village de France, en 1896. Il grandit entouré de l'affection des siens, entre les travaux des champs, l'école, les joies des bagarres entre copains et son amour précoce et durable pour la jolie Lucie. Captivé depuis toujours par le combat, il est fier d'être envoyé au front dès 1915, même s'il doit pour cela s'éloigner de sa belle. le jeune soldat aura tôt fait de déchanter…
Aucun espoir pour le lecteur, le titre indique que François fait partie des nombreux "morts pour la Patrie" de la Première Guerre Mondiale. Cela rend le récit d'emblée poignant et n'émousse pas pour autant l'émotion qui nous étreint à la fin de l'ouvrage. le premier tiers du récit, consacré à la jeunesse de François, est très intéressant. Il donne une identité à ce soldat parmi tant d'autres et le rend de ce fait attachant : c'est un petit garçon puis un jeune homme passionné par son métier et très amoureux. Ce prélude a également le mérite d'instruire les jeunes lecteurs sur la vie à la campagne au début du XXème siècle. Dans la seconde partie, les aspects sordides de la guerre 1914-1918 sont évoqués (tranchées, combats, peur, faim, froid, saleté…) mais l'auteur sait trouver le ton juste pour informer les adolescents sans tomber dans l'insoutenable.
Un excellent complément d'informations aux aspects politiques de la Première Guerre Mondiale, un bon éclairage sur la boucherie et l'absurdité de cette guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
alexandra0942
  03 mars 2015
Touchant et entraînant !


Arthur TENOR publie Il s'appelait... le soldat inconnu en 2010. Il dédie ce roman à une certaine Nathalie.
Ce livre nous raconte l'histoire de François, né le 5 avril 1896. Il grandit, va à l'école, vit ses premiers émois amoureux, ses premières bagarres qui provoque chez lui l'envie de devenir soldat. En 1914 la guerre éclate et il est fier d'aller défendre son pays. Mais François se rend vite compte de toute l'horreur de la guerre et de la vie dans les tranchées.
J'ai adoré lire ce roman, en revanche je ne retiendrai pas les deux derniers chapitres.
Tout d'abord, ce livre est très intéressant car il retrace, fictivement, la vie d'un jeune soldat de la Première Guerre Mondiale. Effectivement, nous assistons à la naissance de François, à son parcours scolaire, sa vie affective ainsi qu'à sa mobilisation dans l'armée.
Ensuite, le style d'écriture d'Arthur TENOR est agréable à lire, plus particulièrement le choix de ses mots et la façon dont il décrit la mort du héros : « Puis une sensation de froid l'envahit. Son sang s'écoule en même temps que sa vie lui échappe. » (fin du chapitre 22).
En revanche, les deux derniers chapitres n'ont pas un sens intéressant par rapport au reste du livre. En effet, l'auteur crée une série d'événements mélangeant la période après mort de François et L Histoire. Tout ceci devient superflu et enlève tout son charme au roman.
Pour conclure, Il s'appelait... le soldat inconnu est un livre touchant et entraînant qui nous raconte d'une autre façon la Première Guerre Mondiale. Mais la fin devrait plus se concentrer sur la mort du héros et la peine de ses proches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Bamo
  10 novembre 2011
Ce récit nous parle de François, de sa naissance dans une ferme jusqu'à sa célébrité posthume. Il passe sa jeunesse dans un petit village, aime jouer à la guerre avec ses copains, et doit partir se battre dès dix-neuf ans, en 1915. Sa famille et son amie voient ce départ comme une contrainte, mais pas lui, parce qu'il a envie d'aller au front. Une fois là-bas, il se rend compte que ce n'est pas du tout comme il l'imaginait.
J'ai apprécié ce livre, instructif et émouvant. Il y a du suspense, mais ce qui est dommage, c'est qu'il est cassé par le titre puisque ça nous indique que le personnage central va mourir. François ne part combattre qu'au tiers du roman, on voit donc la vie d'un jeune dans les campagnes au début du XXème siècle, et c'est intéressant. Bien sûr, ce roman parle surtout de la première guerre mondiale et il en montre l'inutilité pour les hommes qui la font : les soldats vont parfois se battre au corps-à-corps, ils tuent juste pour survivre mais ils sont dans la même galère, quelle que soit leur nationalité. Donc à quoi bon tout ça !?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
mandrake17mandrake17   09 juin 2016
Celui-ci aurait presque envie de pleurer, mais comme pépé l'a dit l'autre jour: "Un homme, ça pleure pas!" Il a tout de même nuancé "sauf quand ça épluche des oignons". Sur quoi mémé a ajouté d'un air bougon: "Mais ça épluche jamais les oignons, les hommes!"
Commenter  J’apprécie          90
TatooaTatooa   16 novembre 2017
Gustave le bouscule du coude.
- Eh, François, t'as vu la fille du nouveau maître ? demande-t-il en désignant une gamine de leur âge.
Elle se tient sur l'une des marches du perron de l'école. Timide, s'efforçant de sourire, quelques tâches de rousseur sur le nez, deux couettes châtain clair rigolotes et de grands yeux noisette...
François tombe amoureux sur-le-champ.
Commenter  J’apprécie          50
mandrake17mandrake17   09 juin 2016
C'est son premier enfant, attendu comme le Messie, d'autant qu'il a été long à venir! Mais les cierges, allumés en nombre, les prières récitées avec foi et l'intervention magnétique du rebouteux ont fini par avoir raison de cette satanée guigne!
Commenter  J’apprécie          70
mandrake17mandrake17   09 juin 2016
- Et si c'était une fille?
- Et alors? réplique le tout nouveau grand-père. Comme ça, elle ira pas à la guerre! Mais elle fera plein de marmots, et le bon Dieu sera content.
Commenter  J’apprécie          90
mandrake17mandrake17   09 juin 2016
Pas de panique, mon petit, dans la famille on n'en a pas besoin, de martinet. La fessée main nue, ça marche aussi bien.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Arthur Ténor (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Ténor
Tu aimes avoir peur ? Retrouve ici 5 livres qui vont te donner la chair de poule !
Le grand livre de l'horreur, tome 1 : Dans le château de Dracula de N.M. Zimmermann : https://www.babelio.com/livres/Zimmermann-Le-grand-livre-de-lhorreur-tome-1--Dans-le-chate/934083
Ils n?auraient jamais dû retourner dans cette maison d?Arthur Ténor : https://www.babelio.com/livres/Tenor-Ils-nauraient-jamais-du-retourner-dans-cette-mais/509011
Scary Stories : Histoires effrayantes à raconter dans le noir d?Alvin Schwartz : https://www.babelio.com/livres/Schwartz-Scary-Stories--Histoires-effrayantes-a-raconter-d/1160127
Skeleton Creek de Patrick Carman : https://www.babelio.com/livres/Carman-Skeleton-Creek-Tome-1--Psychose/237919
Colorado Train de Thibault Vermot : https://www.babelio.com/livres/Vermot-Colorado-train/970816
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
Crédits musique : Haunted House par Myuu https://soundcloud.com/myuu/haunted-house (licence CC BY 3.0)
+ Lire la suite
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

5 questions sur "Il s'apellait le soldat inconnu"

De quel sexe est le nouveau né ?

Masculin
Féminin

5 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Il s'appelait... le soldat inconnu de Arthur TénorCréer un quiz sur ce livre
.. ..