AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782367405582
176 pages
Éditeur : Scrineo (04/01/2018)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 66 notes)
Résumé :
On nous ment ! Oui, mais qui ?

Sébastien, passionné de canulars et autres farces sur Internet, prend un malin plaisir à alimenter la grande mode de la théorie du complot.

Les attentats du 13 novembre ? Une aubaine pour créer son propre site d'informations frauduleuses et lancer les rumeurs les plus farfelues. Un hobby apparemment innocent, qui va le mettre sur le chemin de personnes bien malintentionnées.

Malheureusement... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
calypso
  22 janvier 2018
170 pages dévorées en un après-midi. La Théorie du complot est un roman très actuel qui surfe sur une problématique largement abordée par les médias ces derniers mois, voire ces derniers jours, puisqu'une étude est sortie début janvier : 79 % des Français sondés croient au moins à une théorie du complot. Les jeunes sont parmi les plus nombreux à adhérer à ces théories. Arthur Ténor, valeur sûre de la littérature de jeunesse, ne se trompe donc pas de cible en proposant aux adolescents ce roman intelligent et non dénué d'humour. Le personnage principal, Sébastien Karminsky, est un adolescent surdoué et solitaire, mais il est surtout, sous ses airs de geek innocent, un « lanceur d'alertes bidon » ou « concepteur de hoax » si vous préférez. Tester les limites de l'information et interroger sa diffusion l'amusent plus que tout. Il publie sur divers forums des informations toutes plus farfelues que les autres, mais crédibles visiblement puisqu'elles font beaucoup parler. Le soir du vendredi 13 novembre 2015, il assiste à l'horreur à travers son poste de télévision et cela lui donne l'idée de créer un site d'informations sur le sujet. Très vite, il est contacté en message privé par un certain Lucidas qui prétend détenir des informations confidentielles…
Le personnage de Sébastien nous est tout de suite rendu très sympathique par son côté complètement décalé dû à son autisme, j'ai eu un doute au départ mais son trouble est clairement mentionné par la suite. De fait, son passe-temps qui consiste à diffuser des hoax pourrait nous paraître un peu limite mais il devient surtout atypique quand on connaît le personnage. A travers lui, nous découvrons le lien étroit entretenu entre les adolescents et Internet, inépuisable sujet de conversation dans les cours de récréation. Il est toujours intéressant de voir à quel point les jeunes – et les moins jeunes d'ailleurs – sont facilement manipulés par des informations rapidement considérées comme fiables sous prétexte qu'elles sont partagées par divers médias. Au-delà de la fausse information, un autre thème est abordé dans ce roman : le recrutement des jeunes par les djihadistes via les réseaux sociaux. Là encore, le roman offre une piste de réflexion convaincante.

Lien : http://aperto.libro.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          561
book-en-stock
  30 octobre 2019
J'ai toujours des difficultés à m'intéresser pleinement à un roman exploitant des évènements tels que les attentats terroristes qui ont bouleversé le pays, flirtant ainsi avec la sensibilité des gens et s'assurant les meilleures ventes…
Ce roman-là m'a été offert, je ne l'aurais sinon pas choisi.
Mis à part ce présupposé de départ, ma lecture en a été plutôt agréable. Il se lit facilement, rapidement. le personnage principal est assez attachant, on a envie de savoir ce qui suit, comment tout cela va évoluer. Les idées développées sont intéressantes et poussent à la réflexion selon divers niveaux et points de vue. J'ai particulièrement apprécié que ce jeune garçon ait des remords, éprouve un certain malaise avant d'agir. On voit bien qu'il se pose des questions mais ne trouve pas forcément les bonnes réponses à y apporter. L'ensemble est mené intelligemment si le but est de faire en sorte que le lecteur s'interroge.
Puis il y a cette fin… où tout se termine si simplement, si aisément, alors que la situation semblait catastrophique en tous points et fort complexe. Et là, plus aucune explication détaillée ! quel dommage ! pourquoi ne pas aller jusqu'au bout ?
Ce que fait le personnage ado est très grave et il semble s'en sortir comme s'il avait simplement fait une bêtise de plus…
Je suis très déçue par la fin de ce roman qui gâche considérablement le reste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          114
Seattleite
  24 avril 2019
This is a story about the damage that rumors can do. But it's also about the Paris attacks of 2015. And jihadist recruiting in schools. And why people buy into the most outrageous conspiracy theories. And how rumors spread online. And various reasons why people may start spreading such rumors. But also autism. And middle school crushes. And… You get the idea.
I like the idea of this book, and I think it's important for kids to think about the reliability of the sources that they turn to, especially since the French equivalent of Media and Information Literacy is always forgotten or left out in school curricula. So why not try to sneak in some novels about the importance of trustworthy sources, the the ethics of journalism, and so on, on EMC (Education Morale et Civique) reading lists?
However, as much as I think it might be useful to have this novel of our shelves, I don't think kids will enjoy reading it, and I don't think this is the strong statement that we need. Why?
> This novel is too didactic.
It is very likely that Arthur Ténor was asked to write specifically about the conspiracy theories that (re)surfaced in the wake of the 2015 Paris attacks. The titles of the chapters feel like we're reading the author's bullet-point outline, or the sticky notes in an editor's office after a brainstorming session to make sure that all of the important issues were covered.
This might be a good starting point for a debate, however, because the author includes several reflections on people's need to look for a hidden truth, and he also makes his protagonist go through different phases to debunk his arguments about spreading any and all kind of information. The editor even provides us with free teaching ressources.
> Who was this novel written for?
The editor's website says 12+, but some of the terms used and concepts referred to are way too complex to grasp for a 12-year old. Even I had to re-read some passages twice. I get distracted reading on the bus, but still. Besides, I think sixth grade is a bit early for an in-depth course about conspiracy theories and fake news. In this respect, I would say 14+.
On the other hand, the cover makes it seem like a book for children, and the characters are not developed enough for older middle school students. They're also very irritating. All of them.
All in all, I think it will be difficult for this novel to find an audience.
> Making the main character the school's manipulative autistic pariah is counterproductive. #Cringe
First of all, I don't understand why the choice was made to create a protagonist who spreads rumors for fun (basically to see how dumb people can be), but never buy into them. Wouldn't it have been more interesting to see a character question his reality, as well as the official, national master narrative?
The idea that truth is relative, that everyone thinks they're in the right even though they might be brainwashed is something that students respond very well too. Particularly in the case of teenagers enrolled in cults. I have students asking me about what to read after After the Fire all of time. So why not start there?
No, here we just have a character who thinks he can outsmart conspiracy theorists but fails. But he never buys into the conspiracy theories and consistently thinks he is too clever to fall for any of them. Sure, he ends up getting in trouble, but there is no real arc for him.
Passons. But this is where this novel really lost me: For some disturbing reason, someone out there thought it would be a good idea to present the character as being somewhere on the spectrum, *therefore* unable to feel empathy and tempted to play with people's emotions.
Say WHAT?! It's unnecessary, it weakens the original message AND it's insulting to people with autism, especially since this is never really addressed, but is just used as a misguided attempt to explain why he can't connect with people and therefore enjoys manipulating them like an evil social scientist.
Needless to say, I think we can find better.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bouquiland
  19 novembre 2018
Ce livre parle d'un adolescent qui fait des canulars ou des farces sur internet. Il est plutôt doué, mais cela lui crée des problèmes. L'histoire se passe à Paris. le personnage principal, c'est le jeune. Je n'ai pas aimé ce livre car il est à dormir debout car c'est tout le temps la même chose, il fait des canular blablabla. Cela raconte tout et n'importe quoi et en plus les personnages sont idiots car il ne réfléchissent jamais!
Manon
La théorie du complot est un roman plein d'intrigue qui raconte l'histoire de Sébastien, un adolescent qui adore les blagues sur internet. Il va créer son propre site web et raconter plein de rumeurs et d'informations fausses. Mais ensuite que va-t-il se passer? Est-ce bien prudent de raconter n'importe quoi?
Ce roman est vraiment bien car il raconte des choses vraies qui peuvent se passer aujourd'hui sur internet. L'intrique incite à lire la suite car on à envie de savoir s'il va s'en sortir et comment! Il se lit rapidement, j'ai vraiment bien aimé !
Lucie

Sébastien est un jeune garçon qui adore partager des mensonges, des canulars et bien d'autres bêtises sur internet.
Ses différents mensonges sont basés sur les attentats du 11 novembre 2015 et ils se partagent très vite sur la toile.
Un jour, le garçon se rend compte des conséquences de ses actes, mais, quand il veut tout arrêter, il est déjà trop impliqué...
Sébastien va-t-il finalement sortir du complot ?
J'ai bien aimé ce livre car il y a du suspense et que le héros devient de plus en plus sérieux au fil de l'histoire.
Je le recommande aux lecteurs et lectrices qui aiment le suspense et les longs romans.
Anaïs
Quelqu'un nous ment mais qui ?
L'histoire parle d'un garçon appelé Sébastien, qui aime bien écrire des blagues sur internet. Plus tard, il décide de créer un site pour lancer des rumeurs, sur "l'attentat du 13 novembre". Le personnage principal c'est Sébastien Karminsky. Un jour, Lucidas le contacte et lui propose de lui donner des informations exclusives. Mais il est interdit de diffuser des accusations graves sur certaines personnes et la vie de Sébastien va devenir compliquée.
Je n'ai pas aimé car ce roman manque de réalisme, le personnage de Sébastien est beaucoup trop sûr de lui et n'a peur de personne.
Angeli

J'ai apprécié ce livre car a la fin il y a une morale : celle de ne pas mentir.
En effet Sébastien Karminsky n' arrête pas de mentir ce qui fait que son entourage familiale et amical n'a plus confiance en lui et cela lui crée de gros problèmes. En effet, la police vient chez lui, casse la porte, lui met les menottes, fouille sa chambre avec un chien, le place en garde à vue au commissariat où il est interrogé. Ce livre nous informe aussi sur les dangers d'internet. Comme par exemple faire attention à ceux que l'on contacte, réfléchir aux conséquences si on crée un site ...
LOAN


Sébastien passionné de canulars et autres farces sur internet, prend un malin plaisir à alimenter la grande mode de la théorie du complot.
Les attentats du 13 novembre ? une aubaine pour créer son propre site d'informations frauduleuses et lancer les rumeurs les plus farfelues. Un hobby apparemment innocent qui va le mettre sur le chemin de personnes bien malintentionnées.
Malheureusement , quand l'euphorie de la célébrité se dissipe, Sébastien est déjà bien trop pris dans la toile pour en sortir indemne.....Alors ,info intox?
GIOVANNI FACCINI LEVY





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
babeliobalmettes
  22 décembre 2018
Un livre écrit par Arthur Ténor, l'histoire se passe au XXIème siècle. Un adolescent qui s'appelle Sébastien et qui est très intelligent. Tout d'abord, il faut savoir qu'il a un drôle de passe-temps. Il aime lancer de fausses rumeurs sur Internet. En effet, suite à un attentat, il a créé un site du nom de "Vendredi Maudit". Ensuite, sans s'en rendre compte, il va parler avec des personnes mal intentionnées. Puis il va attirer l'attention sur lui en disant que l'attentat est un coup du gouvernement. Mais quand il se rend compte qu'il est allé trop loin, c'est déjà trop tard...
Les personnages sont attachants, notamment Sébastien et Hespérie qui amorcent une belle histoire d'amour. le roman parle des fausses rumeurs sur Internet et de ce que peuvent entraîner les mensonges. Malgré une intrigue prenante, la fin du livre est un peut trop tirée par les cheveux.
- Isaline
.
L’histoire se déroule en 2015, quelque par dans l’Hexagone. Nous suivons alors un adolescent nommé Sébastien. Élève solitaire et parfois appelé « l’autiste », il est aussi un jeune écrivain en herbe qui aime concevoir divers complots grotesques sur le web. Peu après les attentats du 13 novembre, il se lance dans la création d’un site de théories sur ces attaques. Un mystérieux visiteur vient alors le convoiter pour lui proposer des « fake news » sur mesure. Sébastien tombera dans le piège et se retrouvera rapidement à la merci des rumeurs qui se formeront au dessus de sa tête…
Ce roman, écrit par Arthur Ténor, se veut clairement préventif sur les dérives d’internet et des réseaux sociaux. Bien informée et réaliste, l’histoire se déroule sans accroche et donne toujours envie de lire la suite. Le principal bémol réside dans le caractère du personnage principal, qui reprend trop les codes classiques en créant un « enfant-génie insociable ». Heureusement, cela ne nuit pas au déroulement du récit. J’ajouterais que la fin est également un peu facile, sermonnant presque les lecteurs: « les théories du complot, c’est pas bien ! » Arrêtons de voir le détournement informatif comme un fruit défendu ! C’est un moyen d’inventer des histoires, certes d’une manière frauduleuse, mais le rendu est extrêmement prenant quand il est maîtrisé ! Bref, un roman sympathique mais qui mériterait d’être plus approfondi : 3,5/5.
- Adrien
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet   30 septembre 2018
Un roman réaliste et très bien ficelé, propice au débat sur les hoax ou fake news.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
calypsocalypso   21 janvier 2018
Son isolement social lui inspire, chaque fois qu'il revient squatter son humeur, un sentiment douloureux. Ce n'est pourtant pas de sa faute s'il est solitaire ; il n'est ni grincheux ni méchant ni asocial ni... encore que, l'honnêteté intellectuelle l'oblige à reconnaître qu'il doit quand même avoir sa part de responsabilité.
Commenter  J’apprécie          280
ebardinebardin   27 mars 2018
"Afin de mesurer l'impact de son canular, Sébastien le plaisantin surveillera le buzz qu'il produira sur Internet, notamment dans les innombrables forums et autres réseaux sociaux auxquels il est abonné" p.9
"-Il faut que certaines choses sortent au grand jour, et ça fera du bien à tout le monde.
- Peut-être, mais... faut être complètement idiot pour risquer de fiche sa vie en l'air pour le bien de la démocratie.
Le collégien songe au sort réservé à ce Robin des Bois du web, prisonnier volontaire depuis des années dans l'ambassade d’Équateur à Londres afin d'échapper à la justice américaine.." . p.49
Et Lucidas de rappeler enfin, pour ceux qui n'auraient pas lu tout l'article, que 'l'organisation État islamique n'est rien d'autre qu'une arme secrète au service de gouvernements de plusieurs États complices, et même de multinationales'." p.87
"Le flic m'a expliqué que c'était un militant d'une organisation néo-nazie, un groupuscule de tarés qui prônent le chaos pour faciliter l'arrivée au pouvoir d'un régime autoritaire.
- C'est lui qui t'aurait donné les 1000 euros?
-Absolument. Et il m'a lui-même expliqué pourquoi. Pour lancer une campagne de déstabilisation, ou d'intox" p. 170
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JangelisJangelis   08 décembre 2018
Aujourd'hui, il suffit d'un montage photo, ou même d'une rumeur pour déclencher les réactions les plus irrationnelles. Avec Internet, le procédé est tellement facile et le phénomène d'emballement tellement rapide que la vérité n'a jamais été aussi en danger.
Commenter  J’apprécie          50
LessurfeursdespagesLessurfeursdespages   18 décembre 2018
On ne pactise jamais impunément avec le diable. Au début, tout va bien. C'est la fête ! Mais quand vient le jour de payer, l'addition est douloureuse. Et le pire, avec le diable, c'est qu'on ne sait jamais quand et où cela va s'arrêter.
Commenter  J’apprécie          40
501MCadopteunlivre501MCadopteunlivre   19 janvier 2019
Aujourd'hui, il suffit d'un montage photo, ou même d'une rumeur pour déclencher les réactions les plus irrationnelles. Avec Internet, le procédé est tellement facile et le phénomène d'emballement tellement rapide que la vérité n'a jamais été aussi en danger .
Commenter  J’apprécie          21

Videos de Arthur Ténor (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Ténor
Tu aimes avoir peur ? Retrouve ici 5 livres qui vont te donner la chair de poule !
Le grand livre de l'horreur, tome 1 : Dans le château de Dracula de N.M. Zimmermann : https://www.babelio.com/livres/Zimmermann-Le-grand-livre-de-lhorreur-tome-1--Dans-le-chate/934083
Ils n?auraient jamais dû retourner dans cette maison d?Arthur Ténor : https://www.babelio.com/livres/Tenor-Ils-nauraient-jamais-du-retourner-dans-cette-mais/509011
Scary Stories : Histoires effrayantes à raconter dans le noir d?Alvin Schwartz : https://www.babelio.com/livres/Schwartz-Scary-Stories--Histoires-effrayantes-a-raconter-d/1160127
Skeleton Creek de Patrick Carman : https://www.babelio.com/livres/Carman-Skeleton-Creek-Tome-1--Psychose/237919
Colorado Train de Thibault Vermot : https://www.babelio.com/livres/Vermot-Colorado-train/970816
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
Crédits musique : Haunted House par Myuu https://soundcloud.com/myuu/haunted-house (licence CC BY 3.0)
+ Lire la suite
autres livres classés : canularsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La théorie du complot

Comment se qualifie Sébastien pour justifier son isolement social ?

D'outrageusement brillant
De génie du mal
D'artiste de la pensée
D'intellectuellement vexant

5 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : La théorie du complot de Arthur TénorCréer un quiz sur ce livre

.. ..