AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9788862292474
122 pages
Macro Editions (17/03/2011)
3.69/5   21 notes
Résumé :
Le plus grand mystère à la base de l'oeuvre et de la vie de Nikola Tesla réside sûrement dans la façon dont son esprit était structuré. Tous les plans de ses expériences étaient mémorisés dans son esprit. Il était littéralement assoiffé de savoir et il était conscient qu'il aurait pu reprendre un raisonnement ou poursuivre une expérience à n'importe quel moment vu que les idées restaient indélébilement imprimées dans son esprit.
Que lire après Tesla, l'éclair du génieVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Livre assez technique mais qui donne l'étendue des savoirs et inventions de cet homme venu de Croatie pour conquérir le monde en traversant l'atlantique.
De ses débuts avec Édison en passant par la pauvreté qui l'a cueilli quelques années après son arrivée aux États-Unis jusqu'à sa reussite due à son génie visionnaire.
Commenter  J’apprécie          210
Un ouvrage écrit par un scientifique ( l'auteur est astrophysicien, docteur en physique stellaire) et qui a le mérite d'expliquer simplement les inventions majeures de Nikola Tesla, parmi lesquelles le courant alternatif, les rayons X, la radio (et non, ça n'était pas Marconi !), la robotique, les radars etc..

Grâce aux témoignages laissés par ce grand génie, Massimo Teodorani tente de décortiquer la structure cognitive particulière de Nikola Tesla avec laquelle notamment, il a pu concevoir ses machines sans même en dessiner les plans.

Les controverses, les critiques, les inventions décriées ou dangereuses, dans un style précis et factuel l'auteur relate tout ce qui a fait Nikola Tesla : son tempérament hors norme, sa volonté d'inventer pour offrir à tous une vie meilleure, l'incompréhension dont il a pu souffrir.

Car le savant recherchait l'approbation de tous mais son esprit et ses découvertes d'avant garde (qui le sont encore sûrement aujourd'hui) n'ont pas été estimés à leur juste valeur. de plus, et Massimo Teodorani le démontre très bien, les héritiers de Nikola Tesla lui ont fait souvent plus de tort que de bien.
Commenter  J’apprécie          100
la biographie d'un génie hors norme et ce n'est que justice de lui rendre hommage à cet homme extraordinaire souvent oublié par les historiens scientifiques
Commenter  J’apprécie          80
Impression mitigée. Certes, j'ai appris des faits intéressants dans cette biographie de Nikola Tesla, mais elle est tellement hagiographique qu'elle en devient suspecte, d'autant plus que l'auteur y mêle ses propres vitupérations contre l'etablishment politico-économico-technico-scientifique bien sûr hostile au génie de Tesla, et à tous les génies en général.
Finalement, laborieusement traduit (ou écrit?).
Le sujet m'intéressant, je vais chercher une biographie un peu moins orientée.
Commenter  J’apprécie          10
bon livre
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Tout comme il était parvenu à allumer les lampes à fluorescence en utilisant sa bobine à haute fréquence et à haute tension sans fil, l'un des rêves de Tesla était d'éclairer l'atmosphère terrestre la nuit. Son projet, qui ne s'est jamais concrétisé, était dans un premier temps d'ioniser la haute atmosphère en utilisant un faisceau ultraviolet pour qu'elle devienne conductrice, avant d'envoyer de l'énergie électrique à très haute fréquence et tension pour "allumer l'atmosphère elle-même", exactement comme elle s'éclaire lorsqu'elle est touchée par les particules solaires qui provoquent les aurores polaires. Tesla tenait beaucoup à ce projet parce qu'il souhaitait aider les navigateurs la nuit, dans des conditions difficiles. A ce propos il déclara :

"L'éclairage de l'océan... n'est que l'un des résultats les moins importants que l'on puisse obtenir avec cette invention. J'ai déjà planifié nombre des détails d'une centrale de transmission qui pourrait être érigée dans les Açores et qui suffirait amplement à éclairer tout l'océan afin que des désastres comme celui du Titanic ne se reproduisent plus. La lumière sera douce et d'intensité très faible, mais assez bien adaptée au but recherché."
Commenter  J’apprécie          40
Le courant continu avait en effet l'énorme inconvénient de perdre de la puissance lorsque la distance augmentait en raison d'une plus grande résistance électrique ; on ne pouvait donc le transporter qu'à environ un ou deux kilomètres de distance maximum. Le courant alternatif, né du génie pratique de Tesla, se présentait donc comme le système de transport d'énergie électrique le plus efficace et le plus rentable. Ce fut ainsi que le développement rapide du courant alternatif qui, à la différence du courant continu, permettait de transporter la puissance électrique jusqu'à une centaine de kilomètres, permit à Tesla de jeter les bases de la première centrale hydroélectrique à courant alternatif des chutes du Niagara.
Commenter  J’apprécie          50
Au siècle suivant, nombreux ont été les chercheurs qui ont tenté, et qui tentent encore, de continuer son oeuvre. Ces nouveaux chercheurs n'ont qu'un seul but : tenter de dompter la " free energy" -actuellement désignée sous le nom de " champ scalaire" - en utilisant différentes techniques d'expérimentation et en élaborant à partir d'elles plusieurs modèles théoriques, certains dans l'intention plus ou moins légitime d'être des modèles de grande unification des forces. Le plus célèbre et le plus engagé des chercheurs est probablement le physicien, mathématicien et ingénieur nucléaire américain Thomas Bearden............................p91
Commenter  J’apprécie          30
Si nous voulons éliminer la misère et la pauvreté… l’électricité est notre rempart, la source principale de nos énergies versatiles. Avec suffisamment d’énergie électrique à notre disposition, nous pouvons satisfaire la plupart de nos besoins et garantir une existence confortable et sûre à tout le monde.
Commenter  J’apprécie          50
"Le spectacle imposant de la Nature ne prend de sens que par rapport à l'esprit qui le contemple." Erwin Shrödinger
Commenter  J’apprécie          90

autres livres classés : nikola teslaVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (119) Voir plus



Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
408 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..