AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 287409000X
Éditeur : Dynamic Visions (01/04/1998)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
"Space Adventure Cobra" est un manga de Buichi Terasawa.
Après avoir rendu visite aux marchands de rêves et de souvenirs de chez Trip Movies Corporation, le cadre commercial Johnson recouvre sa mémoire : il est Cobra, le célèbre pirate de l’espace, et décide de repartir une fois de plus à l’aventure…
Il fait rapidement la rencontre de la chasseuse de prime Jane Royal, qui l’engage retrouver ses deux sœurs pourchassées par la Guilde. Car sur le dos de c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Alfaric
  20 octobre 2014
"Space Adventure Cobra", mon manga à moi. "Space Adventure Cobra", mon inépuisable antidépresseur personnel. Si vous n'avez jamais connu les années 1960 et 1970, le mangaka Buichi Terasawa, plus qu'une piqûre de rappel, vous offre une véritable cure de jouvence ! allez hop, petite musique d'ambiance :
http://www.youtube.com/watch?v=niEYaeYa72U
Au vu des standards d'aujourd'hui, les dessins sont initialement moyens et plutôt inégaux (la différence de qualité entre les charadesigns féminins et masculins pique les yeux hein !). Ils sont très/trop typés manga seventies (et c'est bien normal vu que saga a commencé en 1977), mais ne font que s'améliorer dès le tome 1 pour atteindre un niveau de qualité parfois impressionnant passée la moitié de la série. Bref, comparé à ses contemporains (Osamu Tezuka, Go Nagai, Leiji Matsumoto, Monkey Punch…), force est de constater que le mangaka est graphiquement en avance sur son temps de plus d'une décennie ! le seul qui lui tient la draguée haute dans les années 1980 est son propre élève Tetsuo Hara ("Hokuto no Ken").
Pionnier du DAO (qui lui permettra de continuer à dessiner malgré les séquelles du traitement de sa tumeur au cerveau), très occidentalisé dans son imaginaire, le mangaka a toujours eu du mal à trouver sa place au Pays du Soleil Levant, allant jusqu'à nommer son studio Black Sheep.
Il mélange ici tous les auteurs de SF qu'on aime bien (Isaac Asimov, Edmond Hamilton, Philip K. Dick, Robert Heinlein et tous ceux qu'un bien meilleur sfiste que moi identifiera forcément) aux histoires de pepla, de mille et une nuits, de cape et d'épée, de pirates et de flibustiers, de samouraï et de ninjas, de cow-boys et d'indiens, de policiers et de gangsters, d'espions et de traîtres…. On est clairement dans un chouette pot-pourri : clins d'oeil et détournements sont légions, et c'este du caviar pour les amateurs d'easter eggs ! L'auteur parvient même à transcender des séries B tombés dans l'oubli en transformant par exemple le sympathique "Le Bon, la brute et le karaté" en la saga mémorable de "L'Arme absolue"… ^^ Selon des épisodes, on glisse ainsi d'un genre à l'autre avec bonne humeur, parfois avec légèreté, parfois avec gravité, mais toujours avec de l'action, de l'humour et un festival de clins d'oeil à la pop culture.
Qui est Cobra ? Un humain ou un extraterrestre ? Un androïde ou un cyborg ? Un ange ou un démon ? Ce bandit classieux qui autrefois ressemblait à l'Alain Delon de la grande époque, ou ce hors-la-loi débonnaire qui ressemble maintenant au Jean Paul Belmondo de la grande époque ? A moins qu'il ne s'agisse que du moi fantasmé de Johnson, ce petit cadre commercial terrien trouillard qui était venu chercher l'aventure chez les marchands de souvenirs de chez Trip Movies Corporation qui avaient pour devise « tous vos rêves deviendront réalité ? ^^
Totall Recall ? Oui, c'est un bel hommage à la SF de Philip K. Dick, car l'auteur a toujours maintenu l'ambiguïté sur la réalité des aventures vécues par son personnage fétiche.
Sinon c'est gentiment macho : le héros passe son temps à sauver des pépés toutes plus bombesques et courtes vêtues les unes que les autres (souvent inspiré de Brigitte Bardot, de Jane Fonda, de leurs concurrentes ou de leurs héritières), quand il ne se fait pas damner le pion par des garces et des vamps encore plus bombesques, ou réprimander ou tirer l'oreille par des héroïnes plus bombesques encore… Tsukaza Hojo, le papa de "City Hunter", lui a plus d'une fois rendu hommage dans ses mangas cultes…^^
Au-delà de sa fascination pour les beautés callipyge aux mensurations parfaites, parfois gratifiées de poses assez pour ne pas dire très suggestives, l'auteur cède également à quelques gimmicks qu'on lui pardonnera bien volontiers :
- les hybrides hommes/femmes animaux ou hommes/femmes machines qui parsèment l'oeuvre de bout en bout
- les emprunts récurrents au folklore japonais : daimyos, samouraïs, ninjas, oni, kappa, rokurokubi et autres hengeyokai / shuten-doji…
- quelques bouffonneries à base de géants obèses tyranniques ou de nains hideux et/ou vicieux (que lui reprendra par ailleurs Testuo Hara, soit dit en passant)
- quelques détournements complètement barrés de la culture yankee, comme ces pom-pom girls démoniaques qui se déplacent à dos de quaterbacks géants à 3 yeux, ou ces rockeurs / rockeuses mercenaires et leurs guitares mitrailleuses…
- quelques incohérences aussi dans l'histoire de Crystal Bowie et Lady (androïdes ou cyborgs ?)…

Alors allons-y pour les spécificités de ce tome 1 : "Le Retour de Cobra"


Malgré un charadesign masculin déficient, et quelques erreurs de proportions, l'auteur nous gratifie de bimbos, de décors et de mises en scènes qui non seulement sont largement au-dessus de ce qui se faisait en son temps, mais en plus s'affranchissent du cahier des charge propre au monde du manga (comme cette vignette fantasy qui emprunte à Frazetta). Et alors que durant des années les studios hollywoodiens vont désespérément chercher à reproduire le succès de George Lucas, le mangaka Buichi Terasawa lui a tout compris, tout digéré et tout restitué dès 1977, année de sortie du premier opus du space-opera culte… Hedova City est une jumelle de Mos Eisley et la rencontre entre Cobra et Jane emprunte largement à celle de Luke et Han Solo... Peut être qu'il aime la pop culture et la comprend, contrairement à Hollywood ?
Sinon le Colt Python 357 Magnum de Cobra dispose de la même sécurité que le flingue multifonction du Juge Dredd… Sûrement un hasard encore une fois ! ^^
To be continued !

PS : j'ai lu cette série dans l'édition Dynamic Visions, qui a choisi le mode de lecture occidental, ce qui nous gratifie d'erreurs multiples au niveau des bras gauches / bras droits, ou de la localisation du coeur des personnages humains ou inhumains…
manga / science-fiction / manga / science-fiction / manga / science-fiction / manga / science-fiction / manga / science-fiction
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   21 octobre 2014
[Cobra entre dans un saloon à la Sergio Leone habité par un barnum à la George Lucas]
- Puis-je vous servir quelque chose monsieur ?
- Du lait. Bien froid, s’il vous plaît.
- T’as entendu ça ? Il veut du lait.
- Il a des goûts de gamin l’étranger.
- Hé, toi, barre-toi en vitesse. On n’aime pas les étrangers pas ici.
- Oh, ne dis pas ça, tu me fais beaucoup de peine. Tu me rappelles mon chien, on aurait pu devenir copains.
- Qu’est-ce que tu viens de dire. Tu cherches la bagarre !
- Pardon, pardon. Il y a un malentendu. Je ne voulais pas dire que tu ressemblais à un chien, mais ce que se sont les chiens qui te ressemblent les pauvres.
- Aie. T’es complètement stupide ? Là, tu l’as carrément mis en colère.
- Blondin, je vais te couper en rondelles si petites que même ta pauvre mère ne te reconnaîtra pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1010
AlfaricAlfaric   22 octobre 2014
[Cobra incognito à Crystal Bowie]
- Hem, désolé de vous interrompre. Je suis la victime innocente de l’histoire, et je voudrais rentrer chez ma maman qui m’attend pour dîner…
- Tu vas oublier ce que tu as vu ici, n’est-ce pas ?
- Oublier ? Oublier ? Oublier quoi ? Je n’ai rien vu !
- C’est bon rentre chez vite chez ta mère et fais-toi chouchouter.
- Avec une bonne rafale dans le dos ? Cours toujours espèce de pourriture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
AlfaricAlfaric   12 novembre 2014
[Jane Royale la chasseuse de prime à Cobra]
- Dis-moi, que sais-tu du trésor caché du capitaine Nelson ?
- Nelson ? C’était mon idole. Il est mort depuis plus de vingt ans, non ? On dit qu’il aurait entassé une fortune à faire pâlir Midas.
- Plus que ça encore. Et il avait eu trois filles. Avant de mourir, il leur avait tatoué une parie la care dans le dos.
- Et toi, tu es une de ses filles, c’est ça.
- Et je porte un tiers de la carte. Ça te plaît ? Bien que ce soit inutile… Retrouve mes sœurs et nous mettrons la main sur le plus formidable trésor de la galaxie !
- Deux autres comme toi ? Je ne sais pas si je résisterai à tant de bonheur. Mais j’ai hâte d’essayer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   22 octobre 2014
[Jane Royal à Cobra incognito]
- Hum-hum. Il paraît que Cobra est mort ici, il y a trois ans. C’est sa tombe ? Pourquoi t’y intéresses-tu ?
- Si tu veux savoir… Bien avant de mourir Cobra m’a payé un ticket de métro… et ma conscience m’a poussé à venir le remercier, voilà.
- Tu ne t’imagines pas que je vais avaler ça ?
[Jane le désarme en tirant au pislotet laser sur son ceinturon]
- Hé ! Arrête ! T’aurais pu trouer mon caleçon !
- Maintenant que j’y pense, j’ai du mal à croire qu’un dur à cuire comme Cobra ait pu mourir si discrètement. Il pourrait tout à fait être vivant, non ? Par exemple avec un nouveau visage et faisant semblant d’être quelqu’un d’autre…
- Hmmm. Elle est loin d’être bête !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AlfaricAlfaric   20 octobre 2014
[Johnson à l’hôtesse de Trip Movies Corporation]
- Quel type de services offrez-vous ? Je veux dire qu’est-ce que votre société réserve à nous autres non-initiés ?
- Vous pouvez réaliser n’importe quel rêve. Par exemple devenir un samouraï. Ou vivre une aventure au fin fond de l’espace. (Johnson lorgne sur la poitrine fort bien mise en valeur de l’hôtesse.) Ou devenir agent secret.
- Tout cela m’a l’air séduisant.
- Il y a peut-être autre chose qui vous tenterait plus.
- Effectivement il pourrait y avoir autre chose. (Johnson lorgne sur le derrière fort bien mis en valeur de l’hôtesse.)
- Vous pourriez devenir un vaillant chevalier…
- Et sauver une belle inconnue… Toutes ses possibilités sont… alléchantes !
- Alors monsieur, vous avez déjà déterminé votre choix ?
- Faire un ch… ? Ah ! Oui ! Excusez-moi je pensais à autre chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Buichi Terasawa (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Buichi Terasawa
TEASER COBRA Return of Joe Gillian
autres livres classés : prisonsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre