AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374120058
Éditeur : Black Box (17/11/2015)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le 24ème siècle. L'univers est gangréné par les organisations mafieuses interplanétaires, dont la plus puissante est celle des pirates de l'espace. Un seul homme a osé leur tenir tête : le plus grand corsaire de l'espace, Cobra. Doté d'une résistance et d'une force physique hors du commun, il camoufle dans son avant-bras artificiel, un canon laser, le rayon delta, arme unique et redoutable. Il est secondé par sa fidèle androïde, Armanoïde.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  05 décembre 2015
"Space Adventure Cobra", mon manga à moi. "Space Adventure Cobra", mon inépuisable antidépresseur personnel… Si vous n’avez jamais connu les années 1960 et 1970, le mangaka Buichi Terasawa, plus qu’une piqûre de rappel, vous offre une véritable cure de jouvence ! Petite musique pour se mettre dans l’ambiance : http://www.youtube.com/watch?v=niEYaeYa72U


Ce tome 1 débute sur Terre à New York, où s'ennuie à mourir le cadre commercial Johnson s’ennuie à mourir… Son robot de ménage Ben lui suggère de faire un tour chez les marchands de souvenirs de Trip Movies Corporation (appelons-les « Recall » ^^). Sur place, une fois ses fantasmes paramétrés, Johnson rêve qu’il est Cobra, le célèbre Pirate de l’Espâce ! Et sur le chemin du retour, il a une altercation avec l’homme de main de la guilde mafieuse dont il a rêvé… Et se retrouve avec un psychogun dans le bras gauche, l’armoroïde Lady à ses côtés et la moitié de la galaxie à ses trousses côté policiers comme côté criminels… mdr
Un épisode pilote assez pour ne pas dire très sympathique, mais l’adaptation animée a su se montrer plus efficace, bien que moult scènes aient été reprises telles quelles, vignettes et phylactères compris, et par des cadors de l’animation qui plus est !
Après l’épisode pilote, on entre carrément dans le vif du sujet avec les premiers chapitres de la quasi culte saga de "L’Arme absolue" !
Sur la planète Dugsert, Cobra fait la rencontre de la très « Barbarella » style chasseuse de prime Jane Royal (Jane Fonda, on t’a reconnu ! ^^) dans une scène qui le trait d’union parfait entre le western à la Sergio Leone et la SF à la George Lucas. Après une confrontation avec Crystal Bowie (invincible et impitoyable cyborg de verre dont le visage emprunte les traits de David Bowie, destiné à revenir affronter Cobra encore et toujours…), cette dernière l’engage pour la protéger elle et ses deux sœurs de la Guilde des pirates de l’espace qui les pourchasse en raison de leur triple tatouage qui mènerait au trésor du Capitaine Nelson et à l’Arme absolue… Et c’est parti pour l’aventure, la vraie, l’unique !
Au sein d’une prison volante très Death Star style dirigée par le colonel Schultz (^^), Cobra se la joue "La Grande Evasion" en empruntant à fois Steve McQueen et Sean Connery (avec une super scène tirée du film jamesbondesque "Les Diamants sont éternels" !). Tout cela est très cool n’est-ce pas ! ^^
Mais une fois évadé avec Catherine, la 2e sœur Royal, Cobra doit tragiquement affronter Dark Jane… C’est à ce moment qu’intervient un des super-vilains les plus vicieux de la série : Tarbeige, dont le look ressemble drôlement à celui de Dark Vador alors que Star Wars n'est pas encore sorti en salle ! (on me souffle dans l'oreille que la mangaka a lu la BD "Valérian et Laureline" qui a été pillée en bonnes et dues formes par George Lucas ^^)
Cobra fait équipe avec Doug, un mix de Daffy Duck / Howard the Duck, pour traquer l’ignoble super-vilain et on assiste au jeu du chat et la souris, Cobra étant à la fois le chasseur et le chassé. Ce dernier s’amuserait de la situation si le temps n’était pas compté pour la pauvre Jane… Il parvient finalement à triompher de son adversaire, mais hélas trop tard pour la chasseuse de prime… Là, Cobra pètent les plombs, et ressent un besoin urgent d’arracher la tête de Crystal Bowie. Bref, ça chie des bulles pour les sbires de la Guilde qui passent un sale moment ! (évidemment, le fait qu’ils ressemblent fortement aux cowboys à chemises noires du western italien "Tire encore si tu peux !" réalisé par Giulio Questi en 1967 n’est absolument pas fortuit du tout… ^^)
D’embuscades en gunfights Cobra se fraye un chemin à la pointe de son psychogun, et le duel à distance entre le héros et sa Némésis devient un mano à mano entre Cobra l’immortel et Crystal Bowie l’invincible… Et que se passe-t-il quand l’arme la plus puissante de l’univers affronte l’armure la plus solide de l’univers ? Il ne vous reste plus qu’à découvrir la réponse en vous lançant dans les aventures spatiales de Cobra… ^^

PS : damned, j’ai faillé oubli l’essentiel… il s’agit ici d’une réédition en 12 volumes format « perfect edition » avec sens de lecture originel, nouvelle traduction, pages colorisées, pages non censurées et interview de l’auteur ! tour cela est très agréable à (re)lire…
Lien : http://david-gemmell.frbb.ne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
antihuman
  10 juin 2016
Au 24ème siècle, Johnson, un petit employé new-yorkais frustré de sa petite vie décide de s'implanter des souvenirs par l'intermédiaire d'une société nommée "Trip Movies Corporation". Il rêve donc qu'il est Cobra, un redoutable pirate de l'espace poursuivi par toutes les polices et un peu tout le monde...
Mais ce rêve est-il juste un rêve ? Un message venu du passé lui persuadera du contraire, d'autant plus que certains faits le feront douter de la réalité et de cet oubli un peu trop évident pour être honnête: et puis quelques personnes mal-intentionnées semblent voir en lui quelqu'un d'autre que cet humble salarié qu'il croyait être !
Cobra est un mythe cultissime du manga, qui conte l'histoire d'un héros à la mauvaise tête mais au bon coeur et qui est doté d'un esprit infiniment retors (et aussi légèrement macho) et surtout du plus fatal psychogun de toute la galaxie.
Il n'y a aucune nostalgie dans Cobra. Juste une narration excellente qui fait approcher cette série des meilleures, autant d'ailleurs pour son anticipation futuriste que pour son action ou la psychologie torturée de l'ensemble des personnages.
Découvrez donc au plus vite la saga de Buichi Terasawa, présentée ici sans les coupes de censure et incuant des planches 100% originales !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
antihumanantihuman   10 juin 2016
"Vraiment, ce monde est d'un ennui..."
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Buichi Terasawa (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Buichi Terasawa
TEASER COBRA Return of Joe Gillian
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
143 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre