AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782251012759
499 pages
Éditeur : Les Belles Lettres (15/06/2003)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les critiques de l'école d'Alexandrie avaient adjoint à leurs éditions des chefs-d'œuvre du théâtre grec des didascalies, ou renseignements sur les acteurs, sur la date et sur les particularités de la représentation. Les savants latins les imitèrent et composèrent eux aussi des didascalies pour les pièces du théâtre latin. Le Bembinus, le plus important des manuscrits de Térence, nous a conservé les didascalies de ses comédies, à l'exception de celle de l'Andrienne,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
michfred
  03 septembre 2015
Une petite note pour la pièce de Térence que je préfère: L'Eunuque..
Sujet croquignolet: deux frères, l'un sage, Phédria, et l'autre fou , Cherea, fréquentent une maison de prostitution. Le "sage"... se ruine en cadeaux pour la Maîtresse du bordel, Thaïs,qu'il aime - dont un affreux eunuque et une jolie Ethiopienne.
Son fou de frère, lui, s'éprend d'une jeune vierge offerte à Thaïs par un autre client de la maison, un soldat fanfaron -personnage qui fera les beaux jours du théâtre baroque, de Corneille dans l'Illusion comique -Matamore- et de la Comedia dell'arte-lequel est inséparable de son flagorneur attitré, un Parasite, autre stéréotype de la comédie ancienne, et qui a dû inspirer La Fontaine dans le Corbeau et Le Renard .
Cherea n'a qu'un surmoi très limité et en revanche il a du "ça" à revendre : il décide d'entrer au bordel en catimini, se déguise en eunuque et..viole la belle! C'est vraiment l'histoire du loup dans la bergerie ou du gourmand dans la boutique du pâtissier!!
Tout se complique quand on s'aperçoit que la jeune vierge est -ou plutôt était- non seulement vierge mais encore libre de naissance: on frôle la comparution en justice!
Cette fois, Térence est vraiment drôle: comique de situation avec notre faux eunuque, bien doté par la nature et d'un tempérament plus que fougueux, comique de mots et de gestes avec cet imbécile de soldat fanfaron qui ne manque pas une gaffe et est, bien sûr, le dindon de la farce, et même comique de caractère, plus raffiné , avec le personnage de maquerelle au grand cœur tenu par Thaïs, qui navigue habilement entre clients, amants et risques judiciaires, sans rien perdre de ses qualités de finesse ni de ses manières élégantes et raffinées d'escort girl high class..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
izaureaudebaud
  01 avril 2017
Je cherche un résumé simple de l'andrienne mais n'en trouve pas ! Help !
Commenter  J’apprécie          01

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   11 octobre 2013
CHARINUS : Ah, pourrait-on le croire, pourrait-on l'imaginer, que quelqu'un eût le cœur assez pervers pour se réjouir des malheurs des autres et acheter de leurs ennuis ses propres avantages ! Ah, c'est donc vrai ! Non, la pire espèce d'hommes est ceux qui, quand il s'agit de refuser, ont un peu de scrupules, et puis, quand le moment est venu de tenir leurs promesses, qui, sous l'empire de la nécessité, se découvrent et ont peur et sous la pression des circonstances refusent. Alors, ils tiennent le langage le plus impudent : " Qui es-tu ? Qui es-tu pour moi ? Pourquoi je te ... ? Eh oui, mon plus proche ami, c'est moi. " Et pourtant si on leur demande : " Et ta promesse ? " ils n'ont aucune pudeur, alors qu'il en faudrait et c'est quand il n'en faudrait pas qu'ils font preuve de scrupules.

LA JEUNE FILLE D'ANDROS, Acte IV, Scène 1.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
michfredmichfred   03 septembre 2015
CHÉRÉA
Eh bien ! j'espère que désormais il y aura entre nous (36), Thaïs, une éternelle amitié. Souvent une aventure de ce genre, en dépit d'un mauvais début, a formé les liens d'une étroite intimité. Et qui sait si quelque dieu ne s'en est pas mêlé?
THAÏS
Par Pollux ! c'est bien ainsi que je le prends et que je le désire.
CHÉRÉA
Oui, prends-le ainsi, je t'en prie. Sois sûre d'une chose, c'est que je ne l'ai pas fait pour t'outrager, mais par amour.
THAÏS
Je le sais, et c'est pour cela, par Pollux, que je te pardonne plus facilement. Je n'ai pas le coeur dur, Chéréa, et je ne suis pas novice au point d'ignorer le pouvoir de l'amour.
CHÉRÉA
Toi aussi, Thaïs, je t'aime à présent, les dieux m'en sont témoins.
PYTHIAS
Alors, par Pollux, prends garde à lui, maîtresse, crois-moi.
CHÉRÉA
Je n'oserais pas.
PYTHIAS
Je n'ai pas en toi la moindre confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
michfredmichfred   03 septembre 2015
CHÉRÉA
Je suis mort ! Il n'y a plus de jeune fille, il n'y a plus de Chéréa, puisque je l'ai perdue de vue. Où la chercher? où retrouver sa trace? qui interroger? quel chemin prendre? Je ne sais que faire. Un seul espoir me reste : en quelque lieu qu'elle soit, elle ne peut rester longtemps cachée, Quelle ravissante figure ! A partir de ce moment j'efface toutes les autres femmes de mon souvenir. Je suis dégoûté de ces beautés banales (29).
PARMÉNONA
L'autre maintenant ! Le voilà qui tient je ne sais quels propos d'amour. Pauvre vieux père ! Si celui-là s'en mêle, tu pourras dire que les sottises du premier n'auront été que jeu et bagatelle à côté de ce que fera cet enragé.
CHÉRÉA
Que tous les dieux et déesses confondent le vieux qui m'a retenu aujourd'hui, et moi aussi qui me suis arrêté et qui ne l'ai pas envoyé paître ! Mais voici Parménon. Bonjour.
PARMÉNON
Pourquoi es-tu si triste? pourquoi si agité? D'où viens-tu?
CHÉRÉA
Moi? Par Hercule, je ne sais ni d'où je viens, ni où je vais, tant je suis hors de moi !
PARMÉNON
La raison, s'il te plaît?
CHÉRÉA
Je suis amoureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PiertyMPiertyM   19 avril 2014
La complaisance fait les amis, la vérité engendre la haine.

Commenter  J’apprécie          240
michfredmichfred   03 septembre 2015
PHÉDRIA
Crois-tu que je pourrai avoir assez de fermeté et de patience pour ne pas revenir avant le terme?
PARMÉNON
Toi? Non, par Hercule, je ne le crois pas; car ou tu vas revenir tout à l'heure, ou bientôt, avant le jour, l'insomnie te chassera par ici.
PHÉDRIA
Je travaillerai et me fatiguerai tant, que je dormirai bon gré, mal gré.
PARMÉNON
Tu veilleras fatigué : c'est tout ce que tu y gagneras.
PHÉDRIA
Va ! tu ne sais pas ce que tu dis, Parménon. Il faut, par Hercule, que je secoue cette mollesse d'âme : je m'écoute trop. En fin de compte, ne pourrais-je pas me passer d'elle, s'il le fallait, même trois jours entiers?
PARMÉNON
Oh ! trois jours entiers ! Songe à ce que tu dis.
PHÉDRIA
Ma résolution est prise. —
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
711 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre