AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2924395607
Éditeur : Éditions Laska (25/09/2014)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
« Sandra est reporter free-lance. Son sujet actuel la conduit à voyager à la frontière de l’Inde et de la Birmanie, en compagnie de quelques écologistes. Cependant, l’un d’entre eux fait tache, autant par son physique — du genre à ne pas s’y frotter — que par sa vigilance : Joachim. Sandra le soupçonne d’être un agent secret. Lorsqu’une fusillade éclate, elle n’a plus de doute. Et, désormais, elle lui doit la vie…

Mortellement blessé, Joachim ne peut ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Mariloup
  01 mars 2015
Je me suis fixée un objectif, celui de lire au moins un ebook par mois et j'ai donc choisi cette courte nouvelle pour le mois de février et ce fut une agréable surprise car elle m'a bien plu.
#Spoilers#
Sandra a une mission en Birmanie. Lutter contre les trafiquants d'opium qui abattent des centaine et des centaines d'arbres, pour libérer de la place pour leurs champs. Et pour cela, elle a l'allié idéal: son appareil photo. Elle est accompagnée d'un groupe de quatre bénévoles (Caroline, Lens, David et Joachim), prêts à l'aider, à enquêter, à mettre leurs vies en danger pour une juste cause. Elle a des doutes sur l'un d'entre eux, sur ses motivations: Joachim. Leur mission est très dangereuse, ils ne sont vraiment pas les bienvenus et les attaques sont violentes. Des démons sont à leur poursuites, eux peuvent prendre une apparence humaine et sont en partie à l'origine de l'exploitation de la planète. Joachim et Sandra se retrouvent seuls tous les deux, et pour la protéger, il va lui révéler ce qu'il est réellement: un change-peau, un bersek (ours), une créature légendaire. Les bersekir sont appelés à un moment pour être investis par l'esprit d'un animal, en en bénéficiant de toutes les capacités. Pour le sauver et n'ayant pas trop le choix, elle accepte de lier sa vie à celle de Joachim, l'ours. Leur toute nouvelle relation et leur attirance va se faire sentir tout le long de l'histoire, ils vont devoir faire équipe et se faire confiance. Sandra veut à tout prix accompagner Joachim en mission avec ses collègues bersek venus en renfort, même si elle accepte de rester en retrait des combats; en pleine bataille elle arrive encore à faire partager sa passion pour la nature, à faire passer un message "éco".
Trois mois plus tard, ils se mettent "officiellement" la bague au doigt, prêts à vivre une vie maritale, une vie "humaine" et pleine d'action en continuant à défendre leurs idéaux.
Sandra est une éco-reporter, qui voyage aux quatre coins du monde pour son travail, pour montrer aux yeux du monde les atrocités que subit la Nature et changer les mentalités. C'est une passionnée.
Joachim est un mec qu'on rencontre souvent dans les romans: une musculature de rêve, une taille gigantesque, beau, qui fait tâche dans l'équipe qui se révèle être un "nounours" au coeur tendre.
Deux personnages qui m'ont plu: Sandra pour son côté passionnée et défenseur de la Nature et Joachim pour son petit côté touchant.
La couverture est vraiment très jolie, j'ai craqué dessus et rien que ça, c'est engageant.
J'ai eu l'impression d'entrer directement dans l'histoire dès les premières lignes. Il y a les deux points de vue des personnages, à la troisième personne du singulier, ce qui n'est pas plus mal.
L'écriture est fluide à souhait, il y a un côté écolo ce qui est un énorme plus, c'est vraiment bien écrit, il y a de la tension, de l'action, une pointe de romance, du fantastique.
Mais ce fut trop rapide, trop court, j'aurais voulu d'un peu plus, j'ai comme un petit goût d'insatisfaction après avoir terminé cette nouvelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszs
  03 octobre 2014
La couverture est belle, harmonieuse et j'ai enfin vu ce qu'était cet animal une fois la lecture finie. Autant vous dire que la cinquantaine de pages a été lues très vite.
Sandra est une jeune femme engagée dans la défense de la nature sur la planète. Se retrouvant en Inde pour un article conséquent avec d'autres collègues, elle photographie énormément autour d'elle la déforestation, principalement, mais également les animaux. Joachim fait partie de l'expédition, mais il ne semble pas vraiment proche de la nature. Il a le regard qui ne cesse de surveiller leurs arrières, mais également ce qu'elle prend en photos. La jeune femme se doute de quelque chose et cela se verra confirmé lorsqu'ils seront attaqués par des trafiquants.
Je ne ferais pas un très long avis, car cela serait tout dévoilé et la quatrième en dit bien assez. L'histoire est courte (trop courte malheureusement), mais fluide. Cela a toujours été un point que j'ai apprécié dans l'écriture de l'auteur : fluidité et imagination, tant sur les histoires que sur les personnages. le récit a beau ne pas être long, il donne assez de frissons et de questions pour donner l'envie de le dévorer en un instant.
Au niveau des personnages, Sandra est une jeune journaliste, intelligente, engagée dans une bataille qui semble perdue d'avance. Elle réfléchit vite et bien, et même si le fait de comprendre qui est Joachim sans réellement mettre en doute ses paroles, être poursuivi par des assassins l'y aide grandement. Cet homme est un véritable géant, tout en muscles. le proverbe qui tenterait à méfier de l'eau qui dort lui convient très bien. Ses attitudes sont calmes et posées, jusqu'à ce que l'attaque l'oblige à montrer sa vraie nature. Et je peux vous assurer que je ne pensais pas du tout à cela !
J'ai beaucoup aimé la manière dont Vanessa présente les événements, ils sont légèrement forcés dans le sens où l'attaque est vive, il ne faut pas réfléchir pour survivre et pour sauver une personne. Mais dans la continuité des découvertes de Sandra. Cette dernière va faire la connaissance de personnages hors du commun, qui m'ont fait penser à des personnages provenant de transe. Par ailleurs, cette aïeule m'a fait penser à une grand-mère indienne qui sait tout sur tout, obligeant à choisir un destin non voulu. Un petit mot sur les râkshasa, je ne les connaissais pas ceux-là.
L'intrigue est très réaliste de part les événements qui se produisent, et l'auteur réussit à y mêler cet aspect magie ancienne, je cherche depuis un moment un mot, j'ai enfin trouvé : chamanisme ! Il s'agit d'une forme de méditation entre les humains et l'esprit de la nature, mais aussi l'être humain et les âmes des animaux, des morts des clans, entre autre. Il faut lire l'histoire pour mieux comprendre pourquoi je fais allusion à tout cela. Je sais que je ne suis pas toujours très objective lorsqu'il s'agit de ces textes, et pourtant je ne lui ai pas mis le gros coeur rouge pour plusieurs raisons minimes qui découlent du fait que l'histoire est courte. La relation entre Joachim et Sandra est peu approfondie, il y a comme un manque surtout lorsque vous arrivez à cette phrase : trois mois plus tard. J'ai ressenti une carence du coté des animaux, nous les voyons peu finalement. Je serais presque d'avis de dire que Vanessa pourrait en faire un livre complet, avec plus d'explications, plus de détails, mais ce n'est que mon avis. (fais les yeux de chat potté :p)
En bref, cette romance paranormale est facile à lire de part sa fluidité, l'histoire est réaliste jusqu'à un certain point bien entendu. Les métamorphes sont différents de ceux que l'on voit et les personnages ont leur caractère. Ils ne se laissent pas marcher sur les pieds, et n'oublient pas non plus de se poser des questions. Il est si simple de se laisser prendre dans les filets de l'histoire, que vous ne pouvez pas passer à coté. Une belle morale découle de cette nouvelle sur l'apparence que nous pouvons donner, il vaut mieux regarder au-delà de ce que l'on voit – oui, cela fait très « le roi lion » je vous l'accorde :p.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/par-ton-regard-vanessa-terral-a112681736
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Bookworm84
  07 octobre 2014
Tout d'abord, je remercie Vanessa Terral pour m'avoir proposé gracieusement cette nouvelle. Vanessa, si tu me lis, merci beaucoup ! Car ce fut une lecture des plus agréables, une lecture qui m'a fait du bien à un moment où, je l'avoue, j'avais le moral dans les chaussettes.
Par ton regard est une nouvelle appartenant au genre de la romance. C'est donc sans surprise que l'on verra se nouer une idylle entre les deux personnages principaux… mais celle-ci ne se nouera pas forcément comme on pourrait le croire ! Déjà, l'auteur a soigné ses personnages. Sandra et Joachim ne sont pas des clichés sur pattes, ils sont crédibles, ont chacun leur personnalité, leurs passions, et même leurs failles. C'est ce qui a fait que je me suis immédiatement prise de sympathie pour eux et que mon petit coeur a littéralement fondu quand les sentiments sont venus se mêler de l'intrigue.
L'autre chose qui m'a plu c'est que, comme toujours avec la plume de Vanessa Terral, le folklore et la mythologie ne sont jamais bien loin. Je ne dévoilerai pas quelles créatures sont évoquées – il faut vous garder un peu de surprise, quand même ! – mais je ne spoilerai personne en annonçant que des métamorphes sont de la partie (l'éditeur l'a glissé comme mot-clé. Il sait qu'il y a des amateurs et, d'ailleurs, le procédé fonctionne car j'ai d'ores et déjà noté d'autres oeuvres à acquérir dans le futur chez ce même éditeur, où métamorphes ou loups-garous ont la part belle ! ;)). Revenons-en à Par ton regard. On pourrait penser que j'étais conquise d'office par la présence de métamorphes et par le fait que j'apprécie beaucoup la plume de l'auteur. Eh bien, certes, c'est vrai, mais d'autres éléments sont venus s'ajouter pour faire peser la balance vers le coup de coeur : le traitement de l'histoire d'amour, qui sort un peu des sentiers battus tout en restant dans les codes du genre et une réflexion de fond.
En effet, romance ne signifie pas nécessairement niaiserie ! Par ton regard le prouve puisque l'action nous emmène entre l'Inde et la Birmanie, que les personnages ont des motivations écologistes (et vu la déforestation et autres trafics de peaux de bêtes qui règnent là-bas, on comprends la raison de leur présence). Ce souci de l'environnement demeurera d'ailleurs tout au long de l'histoire, en toile de fond, juste assez en retrait pour ne pas devenir un récit moralisateur – et là je salue le talent d'équilibriste de l'auteur ! On peut même, dans un certain passage, flairer un plaidoyer pour l'anti-spécisme mais j'extrapole peut-être. En tout cas, je l'ai ressenti comme tel et ma sensibilité écologique en a été ravie :) Mais rassurez-vous, comme je le disais, ce sujet ne vient pas piétiner tout le charme de la romance, au contraire, il l'enrichit.
En résumé, j'ai dévoré cette nouvelle avec un plaisir évident, d'autant plus que, malgré le sujet de fond plutôt sérieux, nos deux tourtereaux sont des plus croquignolets (pour ne pas dire séduisant, concernant un certain Joachim… ;)), surtout quand on voit leur idylle se construire. Une romance qui réchauffe le coeur, qui se dévore hélas trop vite (je crois que si je devais trouver un reproche, ce serait celui-là ^^).
Coup de coeur sans équivoque, donc, pour cette jolie histoire de coeur avec métamorphe et écologie au menu ! [Lire la critique sur le blog]
Lien : http://lullastories.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DawnG
  11 novembre 2014
Une très belle lecture ! J'ai beaucoup aimé !
Je ne lis pas beaucoup de romance, encore moins paranormale, j'avais un peu peur de ne pas apprécier ce genre et finalement, je me suis laissée entraîner dans le sillage de Sandra et Joachim et Vanessa réussit à me faire « kiffer » un genre pour lequel je suis assez difficile.
Sandra est reporter et a l'art de capter les vérités à travers l'objectif de son appareil photo. Son engagement la fait rejoindre une équipe d'écologistes à la frontière entre la Birmanie et l'Inde. Leur combat et la zone géographique sont susceptibles être à risque. Dénoncer la destruction d'espèces n'est en effet pas toujours bien vu. le lecteur découvre que Sandra apprécie ses compagnons, tous sauf un. Joachim. Un grand baraqué, sur ses gardes, trop discret et méfiant pour être honnête. Sandra se convainc qu'il est certainement agent secret pour ainsi contrôler ce qu'elle prend en photo, pour les observer sans cesse mine de rien. Mais quand un jour, une fusillade éclate et elle va découvrir un autre aspect de Joachim. Et indéniablement, sa vie ne sera plus la même après cet événement.
Par ton regard est une nouvelle bien équilibrée, une belle romance, avec un couple particulier, et qui aborde des thèmes qui sont chers à l'auteure, et qui le sont également pour moi, traités avec justesse et engagement. Un mélange très réussi. J'avoue, j'avais un peu peur de ne pas retrouver ce que j'adore dans les textes Vanessa des références mythologiques ou de croyances. Et bien, il n'y avait pas de quoi avoir peur ! Cet aspect est bel et bien là, et encore une fois, j'ai appris des choses et des termes que j'ignorais. La façon d'amener cet aspect est vraiment très bien réalisée. le paranormal est très bien amené ainsi. J'ai beaucoup aimé ce que Vanessa en fait et ce que cela donne à la romance.
J'ai complètement adhéré à Joachim, sa façon d'être, sa nature, sa mission. C'est super rare que j'apprécie l'homme dans les romances mais ici sa maladresse et sa manière de réagir m'ont plu et m'ont convaincu. Il évite les travers des mâles en général, dans ce genre je trouve, imbu d'eux-même, prétentieux, beaux, riches, bien bâtis, blablabla. J'ai apprécié que Vanessa ne parte pas sur ce terrain, beaucoup apprécié.Enfin, il est canon quand même Joachim dans son genre :D Sandra est un beau personnage et même si je trouve qu'elle accepte un peu trop bien ce qui lui tombe dessus, c'est une héroïne qui n'est pas tête à claque ou niaise. Une femme qui ne minaude pas, qui n'est pas mièvre. Voilà ce que j'aime chez Vanessa Terral des personnages auxquels on peut quand même parvenir à un peu s'identifier même si nous ne connaitrons jamais le même destin ! Beaucoup de finesse et de caractère dans ses personnages. Alors oui, c'est rapide mais c'est beau
Lien : http://lesdecouvertesdedawn...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AndreeLaPapivore
  24 août 2015
J'avais découvert Vanessa Terral en 2013 avec son recueil fantastique Ainsi commence la nuit, et mon opinion plus que positive s'est trouvée renforcée par son roman Cinq pas sous terre. Par ton regard m'a également séduite, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette courte romance fantastique.
Vanessa Terral excelle dans la rédaction de nouvelles. En quelques pages l'auteur nous livre une histoire complète, avec une intrigue bien développée, des personnages complexes et attachants, de l'action et de l'émotion, et en prime une jolie réflexion (bien qu'un peu simpliste) sur la protection de la planète. J'ai vraiment bien aimé cette histoire d'amour entre Sandra, l'humaine un brin aventurière, et Joachim, le métamorphe oeuvrant pour la sauvegarde de la diversité animale, qui cache un coeur meurtri derrière un aspect d'ours mal léché. La fin heureuse - obligatoire pour ce genre de littérature - n'est pas fermée, elle m'a donnée envie de découvrir d'autres aventures de ce couple de baroudeurs atypiques... Sandra et Joachim en personnages récurrents ? J'adorerais !!
En attendant, le prix de l'ebook est tout petit, moins d'un euro.... profitez-en pour découvrir le style de Vanessa Terral.
Lien : http://andree-la-papivore.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   03 octobre 2014
Il lui tourna le dos et sortit. Il était vraiment immense, pensa-t-elle tandis qu’il se courbait pour se glisser dans l’encadrement. C’était étrange de voir un type baraqué comme lui, aussi impressionnant et au côté sauvage si prononcé, montrer autant de douceur et d’attention. Et puis, le fait qu’il soit parvenu à maîtriser son instinct de prédation, l’autre jour dans la forêt, la rassurait, elle devait bien le reconnaître. Joachim n’avait rien dévoré de ses proies. Il s’était contenté de mettre hors d’état de nuire ceux qui le menaçaient et qui voulaient la tuer, elle.
… Elle.
Sa réflexion s’arrêta soudain. Sandra réalisa qu’elle n’avait fait que l’encombrer, depuis le début. Il aurait pu s’en tirer sans recevoir autant de blessures et fuir sans avoir à affronter ses poursuivants, s’il l’avait laissée avec les autres. Au moment de l’attaque, Lens se trouvait tout près de lui. Il aurait pu prendre moins de risques en récupérant le rouquin à sa place, mais il avait choisi de faire quelques pas de plus, de perdre une poignée de secondes. C’était elle qu’il voulait sauver. Sous le feu de l’assaut, il n’avait pas hésité un instant : il avait mis en jeu sa vie et sa mission pour elle. Mais pourquoi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MariloupMariloup   01 mars 2015
« Je lui ai assuré que tu savais et qu’il n’y avait pas de secret entre nous. Il a aussi remarqué que, sur certaines photos, j’étais entouré d’enfants. Il voulait me demander si nous comptions en avoir un jour. »
Elle retint sa respiration. Bien sûr, elle avait envisagé l’idée, mais ils n’avaient pas encore discuté de ça.
« Je lui ai dit que nous avions encore beaucoup d’endroits à découvrir avant que tu ne mettes au monde une portée d’oursons mal léchés. »
Elle rit à son tour.
« Tu ne serais pas en train d’insinuer que nos enfants te ressembleront plus qu’à moi, là ? lui lança-t-elle, taquine. La prochaine fois, envoie-le-moi. Il comprendra que celui dont il a à craindre le courroux n’est pas le plus poilu des deux. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MariloupMariloup   01 mars 2015
Elle s’était souvent targuée d’être pragmatique et de bien réagir aux situations de stress. C’était l’occasion ou jamais de le prouver. Après tout, le choix était simple : vivre et laisser Joachim crever ; mourir et offrir sa vie à celui sans qui elle ne serait plus là ; vivre tous les deux et le suivre aux quatre coins du monde, pour l’aider dans une mission qu’elle soupçonnait désormais de ne dépendre d’aucune instance politique — voire humaine. Cette dernière option avait un petit goût d’aventure avec lequel elle devrait pouvoir composer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 janvier 2015
Avant de se lever, elle colla son front contre le sien.
« Ne meurs pas. Je serai de retour dès que possible. Je ne te laisserai pas. »
Qu’elle soit revenue une première fois l’avait déjà stupéfait, aussi avait-il du mal à croire qu’elle le sauverait — pas quand elle connaîtrait le prix à payer. Il préféra ne rien ajouter. De toute manière, l’effort qu’il avait fourni pour prononcer ces mots et la souffrance eurent raison de lui. Il s’évanouit de nouveau.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   01 mars 2015
Attendrie, elle caressa sa joue. Il semblait bouleversé. Pourtant, elle ne faisait que détailler ses traits, suivre la courbe de ses lèvres, puis celle de ses mâchoires, frôler ses pommettes couvertes d’une courte barbe. Derrière la figure d’un guerrier prêt à tout pour sa cause transparaissait une crainte touchante. Elle posa de nouveau ses paumes de chaque côté de son visage. Ainsi, elle avait l’impression de tenir un petit oiseau, grelottant et fragile.
Les yeux dans le vague, il effleura son sourire.
« C’est toi… Grâce à toi, j’ai l’impression de me découvrir comme je ne me suis jamais vu. De la même façon que tu fais ressortir les beautés du monde dans tes photos, par ton regard, tu me rends meilleur. »
L’aveu émut profondément la jeune femme. Elle ne savait quoi répondre. Aussi déposa-t-elle un baiser léger sur ses lèvres, puis se dressa sur ses genoux afin de le serrer contre sa poitrine. Joachim l’entoura de ses bras et demeura ainsi, à écouter les battements de son cœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Vanessa Terral (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vanessa Terral
L'aube de la Guerrière de Vanessa Terral, Un roman aux éditions du Chat Noir Troisième tirage maintenant disponible www.editionsduchatnoir.com
Musique : L'ombre du groupe Kells (avec l'aimable autorisation du groupe) Illustrations : Cécile Guillot & Miss Gizmo
autres livres classés : metamorphesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3091 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre