AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782869851771
270 pages
Sang de la Terre (16/05/2007)
4.5/5   22 notes
Résumé :
Cet ouvrage nous révèle avec humour nos fonctionnements internes et explique pourquoi notre société s'acharne à détruire la nature. Ce livre fondateur qui a franchement agacé les aménageurs et déstabilisé plus d'un protecteur de la nature a profondément influencé ceux qui l'ont lu. Il nous ramène à notre animalité, à notre organicité, et nous rappelle la force de nos émotions. Une oeuvre originale qui bouscule les idées.
Que lire après La peur de la nature : Au plus profond de notre inconscient, les vraies causes de la destruction de la natureVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Un petit livre que j'ai trouvé très original, éloigné du langage commercialement correct relatif à la nature, et qui apporte une hauteur de vue et une profondeur de réflexion très décapantes sur un sujet qui suscite souvent des réactions épidermiques. Peut-être pourrait-on souhaiter qu'une dimension comparative internationale vienne s'adjoindre davantage à ces considérations, mais j'ai vu que F. Terrasson avait commis d'autres ouvrages postérieurs à celui-ci : il est possible que cet aspect s'y trouve intégré. Quoi qu'il en soit, je pense qu'on peut recommander la lecture de ce livre, que l'on soit ou non de sensibilité écologique, d'ailleurs.
Commenter  J’apprécie          10
Un excellent livre qui saura vous faire réfléchir sur nos actions contre la nature... Mais aussi celles "pour" la nature ! Aimez vous vraiment la nature ? Toutes ses facettes ? Ou n'aimez vous que ce qui vous arrange, ignorant le reste ? Une remise en question bienvenue, pour changer nos façons de faire et cesser de saccager l'environnement ?
Commenter  J’apprécie          10
Edifiant ! Néanmoins très réaliste. Nous apprend pas mal de choses que nous ignorions, aussi sur nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10
Tout simplement édifiant, tout comme les autres livres de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Finalement, chacun a "sa nature" de prédilection et aurait bien du mal à dire vraiment qu'il aime la nature sous toutes ses formes, et surtout telle qu'elle existe dans ses manifestations négatives.
Commenter  J’apprécie          40
Pour le visiteur qui "prend son pied" dans les ruines, la nature n'est pas perçue comme une force étrangère.
C'est la toute la différence. Notre amateur, en percevant ce foisonnement d'énergie, ressent une parenté avec lui. C'est comme si le grand chardon et le serpent étaient un peu une partie de lui-même. Frères des mouvements sinueux et serpentiformes de l'émotion intérieure.
La nature dans l'homme, l'inconscient, la sexualité, les pulsions sont en résonance avec la nature extérieure. Le visiteur s'intègre à la ruine. Il est heureux.
Commenter  J’apprécie          00
Pourquoi dès qu'il y a un film sur la nature pense-t-on illico qu'il s'agit d'un film pour les enfants ?
Commenter  J’apprécie          30
Chaque groupe porte dans ses propos, dans ses habitudes, dans ses objets, l'expression des choix métaphysiques qu'il a faits face à la nature.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : représentationsVoir plus


Lecteurs (75) Voir plus



Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
252 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..