AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782818968550
Bamboo Edition (10/06/2020)
4.03/5   20 notes
Résumé :
Raphaël et Sophia vivent ensemble.
Quelques jours avant son anniversaire, Raphaël reçoit une vieille VHS par la poste. Il la visionne et se redécouvre à 20 ans avec une de ses premières amours.
Marie.
Tous les deux s'étaient filmés et s'étaient promis, quoi qu'il advienne de leur vie, de passer la nuit de leurs 40 ans ensemble, à Rome.
Un coup de téléphone, le lendemain.
Marie.
La même voix qu'il y a 20 ans.
Les mêmes... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Erik_
  23 avril 2021
Après le week-end à Rome, voici une nuit à Rome. A croire qu'on ne reste pas très longtemps à Rome malgré le fait que tous les chemins y mènent. Trêve de plaisanterie, passons aux choses sérieuses : le comportement de deux protagonistes Raphaël et Marie laisse franchement à désirer.
Cependant, on pourra s'embarquer aisément dans cette histoire d'amour qui ne sera peut-être pas à l'eau de rose. La conclusion s'avère quelque peu dramatique selon les premières pages d'introduction. Est-ce un leurre ? Il faudra poursuivre la lecture pour avoir les réponses.
Avoir 20 ans et s'amuser puis avoir 40 ans, ce n'est plus la même chose. La vie et les rencontres nous façonnent. Cependant, est-ce qu'au fond, on ne reste pas le même ? Cette nuit à Rome relève d'un pari fou mais qui est la réalisation d'une promesse éternelle. Une jolie BD qui ne doit pas tomber dans les mains de votre femme et épouse au risque de vous donner des idées.
Le scénario parait simple mais il s'agit d'une histoire prenante au travers du questionnement des principaux personnages qui sont attachants de réalisme. En effet, derrière le choix d'une existence de famille paisible peut se cacher un véritable démon conduisant à la passion et donc une espèce de folie.
Maintenant, j'avoue ne pas comprendre le débat vis-à-vis de l'identification et de porter un jugement sur le comportement moralement douteux de celui qui cède à la tentation de l'amour de jeunesse. Si on devait faire la liste de toutes les bds où sévit un héros au comportement douteux, il faudrait sans doute tout remettre en question.
Une nuit à Rome est une magnifique BD qui prend un thème jusqu'ici pas beaucoup exploité. Est-ce que l'on peut oublier son premier amour ? Est-ce suffisant pour balayer ce que l'on a construit tout le long de la vie ? La démonstration qui est faite par l'auteur paraît simplement magistrale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DelphineWR
  15 avril 2021
Je me suis laissée tenter par cette petite escapade Romaine. Je ne savais pas que le livre était tiré d'une bande dessinée. Apparemment la crise de la quarantaine a encore frappé !!!
J'aurais aimé un peu plus d'émotions, trop de clichés ! Mais je retournerais bien à Rome...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
NunushkaNunushka   10 juin 2020
Sophia, Sophia, Sophia.
J’aime passer ma main derrière ton crâne et sentir tes cheveux minuscules se faufiler entre mes doigts, puis déposer un petit baiser sur ta nuque chaude. J’aime le tressaillement de ces moments-là. Cette légère, vraiment légère convulsion.
J’aime tes rires et ton intelligence. J’aime ton corps et ta manière de te déplacer dans l’espace. J’aime ton tatouage sur l’épaule gauche, sorte de reste d’adolescence. J’aime que la Sophia de vingt ans soit un jour entrée dans un salon de tatouage, pour marquer le coup et son épaule gauche. Pour rappeler à la Sophia de plus tard : « N’oublie pas. J’ai été. »
Mais surtout, j’aime ton piercing à l’arcade droite. Cette gentille révolte, cette manière de conjuguer la gothique d’hier à la femme qui lit ELLE aujourd’hui.
Bien sûr, je les trouve ignobles. Ton tatouage à l’épaule gauche, principalement. Mais j’aime que ta jeunesse soit marquée au fer rouge et à l’encre noire. Là. Sur ton corps. Que ta jeunesse ait su faire son petit trou. Ici. Sur ton arcade droite.
Enfin, j’aime que, quoi qu’il arrive, tu sois toujours un peu la Sophia qui avait vingt ans. Je t’envie pour ça. Je t’aime, même. Mais moi, qu’est-ce que j’avais pour me rappeler mes vingt ans ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
marcgrimaudmarcgrimaud   10 juin 2020
Prendre une douche. Laisser l’eau chaude me brûler le visage. Ne penser à rien. Me reposer, un peu, pour mieux revivre ensuite. Pour tourner le robinet vers la gauche. Plus chaud. Toujours plus chaud. Fondre complètement. Ne laisser à Rome qu’un amas de moi. Jusqu’à quelle limite je peux aller ? Encore un peu vers la gauche. Encore un peu plus chaud. Fermer les yeux. Sentir. Respirer avec le ventre. Et puis, tout couper. L’eau. Tout arrêter. M’envelopper d’une serviette. Sortir. De la salle de bains. De la chambre. Et comprendre. Tu n’étais plus là. Ne paniquons pas. Tu m’avais déjà fait le coup une fois. Tu étais sûrement sortie fumer. Je me suis rhabillé. Je suis descendu dans le hall de l’hôtel. Tu étais partie, définitivement. Ensuite, retourner dans la chambre. Récupérer la valise. Et te chercher. Partout. Pendant des heures. Restaurants, rues, places... De la vieille Rome aux ruelles du Trastevere. Et te trouver. Nulle part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NunushkaNunushka   10 juin 2020
Je regardais les dégâts de la nuit passée, les bouteilles vides sur la table à manger, les petits pots de tapenade qui auront séché demain, le sabre laser posé en équilibre contre le mur, le chat qui se léchait la patte pour ensuite se recouvrir le corps de sa salive, je regardais tout ça quand Sophia a passé une tête par la porte de la salle de bains.
Elle se brossait les dents.
« Yeuh vé euh houher. Yeuh chuis la haie. On hancheha cha euh hein ? Du euh heuchin han euh ih ? »
Heureusement, depuis le temps, je savais parler le couple. La traduction est la suivante :
« Je vais me coucher. Je suis claquée. On rangera ça demain ? Tu me rejoins dans le lit ? »
J’ai laissé tomber le souk du salon et je lui ai répondu que oui, que c’était très sympa comme surprise d’ailleurs, et puis que merci beaucoup.
Elle a souri.
Du dentifrice a débordé, un peu.
Les automatismes du couple nous avaient eus, nous aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Erik_Erik_   23 avril 2021
Je suis toujours resté à l'affût. Même quand j'étais heureux en ménage, ce qui fut souvent le cas, je continuais à chercher le très grand amour...
Commenter  J’apprécie          20
marcgrimaudmarcgrimaud   10 juin 2020
Elle a bu au goulot, et j’ai remarqué pour la première fois les petites rides qui s’accrochaient au coin de ses yeux. Je ne les avais pas remarquées avant. Comme quoi, il faut parfois qu’il fasse nuit noire pour mieux voir les choses.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Ulysse Terrasson (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ulysse Terrasson
Ulysse Terrasson se livre sur son amour pour Montpellier, dans cette mini interview autour de son premier roman "Plein de promesses" !
Plus d'informations sur le titre : bit.ly/PleinDePromesses
autres livres classés : crise de la quarantaineVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus

Autres livres de Ulysse Terrasson (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4774 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre