AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096797202
Éditeur : Gloriana Editions (14/06/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
À l'aube de la Révolution française, Adrien de Sarnas se voit renvoyé du collège où son frère espérait le soustraire à la cruauté de leur père. Le jeune homme vient également de se découvrir atteint par un mal incurable dont la progression insidieuse le terrifie, et qui à terme le laissera infirme. Obligé de rentrer dans son château d'Auvergne, il décide de cacher son état au vicomte de Sarnas. S'engage alors une partie où les non-dits et les faux semblants vont jus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ManonReal
  07 mars 2018
Dans la France pré-révolutionnaire, Adrien de Sarnas, fils d'un vicomte abusif, devient progressivement aveugle. Sa maladie l'indispose de jour en jour mais il se garde bien d'en parler à qui que ce soit, excepté un médecin de Paris. Adrien est très proche de son frère aîné Henry et ce dernier essaye tant bien que mal de l'éloigner de leur paternel autoritaire, maître en son château de Vorms. Plusieurs périples attendent alors Adrien de Sarnas au cours desquels il réalisera que son monde aristocratique, enlisé dans les privilèges disparaîtra peu à peu pour laisser place à une nation et une république. Il découvrira des révélations familiales qu'il ne soupçonnait pas et cela ne peut que resserrer un peu plus les liens entre les deux frères et peut-être aussi leur père. Il s'agit là d'une très belle histoire familiale et le cadre historique peut en témoigner!
Commenter  J’apprécie          120
Parthenia
  23 juin 2017
Vu mon goût pour les ouvrages ayant trait à la Révolution française et vu la beauté de la couverture, je n'ai pas pu m'empêcher de pré-commander le roman il y a quelques semaines. D'autant que j'avais beaucoup apprécié les deux premiers tomes de la saga Les Dames de Riprole de l'auteure et que j'avais hâte de retrouver sa plume. Donc, aussitôt tombé dans ma liseuse, aussitôt commencé, et lu en quelques heures !
Nous suivons ici la destinée d'Adrien de Sarnas, jeune provincial de dix-sept ans, à Paris, au collège où l'a envoyé son frère aîné, Henri, pour, comme l'indique la quatrième de couverture, le soustraire à la cruauté de leur père. Arrogant et solitaire, le jeune noble est isolé par ses camarades de classe, mais il ne semble pas souffrir outre mesure de cet ostracisme, d'autant qu'un souci de santé le mine et l'angoisse, et que rien ne pourra, comme il l'apprend lui-même au début du roman, entraver l'avancée de sa maladie, devant le laisser à terme, complètement dépendant des autres. Cette perspective le terrifie, évidemment, mais ce sentiment est encore amplifié par la réaction qu'aura le vicomte de Sarnas à l'annonce de cette terrible nouvelle. Car le père d'Adrien et d'Henri est un père abusif, qui les maltraite aussi bien physiquement que psychologiquement.
Comme vous l'avez sans doute deviné, la romance n'a qu'une part infime dans L'Ombre de la Guillotine, qui met plutôt l'accent sur les relations conflictuelles, éminemment toxiques, entre un père tyrannique et brutal et ses enfants. D'une manière générale, cette situation de maltraitance est bien traitée, même si parfois le lecteur aurait aimé que la psychologie des protagonistes soit davantage développée, voire abordée d'une manière légèrement différente (les divers secrets familiaux ne seront dévoilés que tardivement et parcellairement si bien que les réactions du vicomte apparaissent parfois outrées voire incompréhensibles) car le père va vraiment très loin dans sa violence !
Il y a quelques scènes invraisemblables sûrement motivées par l'auteure pour donner à son histoire une direction bien précise, mais ces facilités narratives donnent un sentiment artificiel.
Adrien de Sarnas est un personnage à la fois attachant et agaçant. Attachant car on compatit à son handicap et aux violences qu'il subit de la part de ce père complètement dénaturé. Par contre, son inconséquence est tout bonnement stupéfiante. Adrien n'apprend jamais de ses erreurs, il les répète même ! On comprend qu'il tienne à son indépendance et que sa fierté le pousse à se comporter comme s'il n'était pas devenu infirme, mais ce qui ressort davantage, c'est son côté égoïste qui n'hésite pas à mettre en danger son frère aîné ! Malgré tout, Adrien reste touchant, et sa farouche volonté n'en est que plus admirable, surtout au vu des nombreux sévices qu'il a subis et qui auraient pu le briser à jamais... J'ai également apprécié qu'il n'apparaisse pas comme le gentil petit noble éclairé, mais qu'il conserve cette morgue de caste, aussi bien vis-à-vis de sa nourrice, à laquelle il est pourtant très attaché, que des "manants"vivant sur les terres de son père. Cela n'en rend sa personnalité que plus complexe et intéressante.
Concernant l'édition (Kindle), il y a plusieurs fautes d'orthographe, et parfois il manque même des mots.
Lien : https://parthenia27.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nyxx
  12 février 2018
Ce roman se passe lors de la Révolution française. Adrien est un jeune homme de 17 ans assez renfermé, mais aussi fier de ses origines. Il cache un lourd secret qui va le laisser infirme, ainsi qu'une histoire familiale complexe. Lorsque l'histoire commence, il vit à Paris loin de son père et de son frère et sa vie lui semble douce. Malheureusement, un coup du sort va l'obliger à retourner vivre en Auvergne avec son père. Entre les 2 personnes, la tension est forte, car le vicomte possède un caractère sanguin et maltraite ses fils (physiquement, mais surtout psychologiquement). Adrien va se retrouver de nouveau totalement sous sa coupe, surtout que son frère Henri, qui l'a toujours protégé, est aux abonnés absents.
En choisissant la Révolution française, l'auteur nous fait aussi découvrir une période de la vie de ses personnages. Comment le contexte historique a pu influencer la vie de tous, que ce soit ceux du peuple ou de la noblesse. Ainsi outre l'histoire d'Adrien, on va aussi découvrir les répercussions de la révolte. On a ainsi deux histoires imbriquées ensemble.
L'écriture d'Eve nous emporte vite dans les tumultes de la Révolution et de la vie d'Adrien. Elle est fluide, prenante, et nous ne laisse pas insensible. Je n'avais pas encore lu ses romans, mais sa plume m'a donné envie de découvrir ses autres oeuvres. On voit aussi qu'elle s'est bien documentée pour coller à la réalité de l'époque.
Elle a réussi à créer des personnages totalement réalistes. Ils ne sont pas parfaits, loin de là, mais ils vont avoir une belle évolution face aux épreuves. Même le vicomte, que j'ai détesté aux premiers abords, va me devenir presque attachant.
J'ai aimé le contexte historique mais aussi l'histoire plutôt tragique d'Adrien. Et bizarrement, le fait qu'il n'y ait presque pas d'histoire d'amour ne m'a pas gêné, car ce n'était pas le but de ce roman. Ici on suit une famille pleine de secrets qui se déchire et qui va essayer d'apprendre à se pardonner et se réunir pour faire face à la Révolution française. Une belle leçon d'amour familial !
Lien : https://nyxx-chronicles.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ManonRealManonReal   07 mars 2018
"Mal à l'aise sous le regard de son interlocuteur, Adrien tendit sa bourse avec empressement pour couper court à l'observation dont il se sentait l'objet".
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : aristocrateVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1820 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre