AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Lorsque le palmier pleure (54)

Un bruit de pas le fit sursauter. Il tourna la tête. Une barre de néons faiblards surplombait la zone, mais les détails restaient dans l'ombre. Il discerna pourtant la silhouette d'une femme suivie de quatre types. Lorsqu'ils furent suffisamment proches, West pu mieux voir ces hommes. Ils portaient tous shorts et baskets, un uniforme comme un autre. (...) Il découvrit aussi la femme qui les accompagnait et comprit qu'il s'était fait berner depuis le début.
Commenter  J’apprécie          30
Les cages à êtres humains, alignées comme autant de clapiers, avaient viré de cradingues à franchement insalubres. Les cloisons étaient striées de souillures jaunâtres et le sol de béton semblait creusé, comme s’il avait vu passer des siècles de scélérats dans son genre.
Commenter  J’apprécie          10
La tristesse transpirait de ces vies de flics, brisés d’avoir trop contemplé les vices de l’âme humaine. Certains parvenaient sans doute à s’y faire et même à y trouver leur compte, mais d’autres se réveillaient en hurlant, trempés de sueur, et maudissant leur foutue existence.
Commenter  J’apprécie          10
En regardant cet homme aujourd’hui, personne n’aurait pu se douter de ce qu’il représentait alors. Wheeler avait touché les étoiles, aujourd’hui il draguait le fond des océans du désespoir.
Commenter  J’apprécie          10
Il aimait parcourir ces rues, humer l’odeur des épices qui semblait venir tout droit des grandes cités sud-américaines. Il observait le flux chamarré de passants qui traversait le quartier. Ici, se croisait tout ce qui Miami comptait de diversité. Blancs, latinos, noirs, sans distinctions. Les jeunes venaient ici manger un sandwich cubain au jambon sucré, les hommes d’affaires s’offraient une bonne table et la diaspora cubaine tentait de retrouver ses racines.
Commenter  J’apprécie          10
Cet épiphénomène n’aurait pas suscité plus qu’un haussement de sourcil chez le commun des suspects, mais West n’était pas de ceux-là.
Commenter  J’apprécie          00
Être aguerri aux affaires les plus sordides était une chose, s’y trouver confronté personnellement en était une autre. West n’avait jamais été à ce point impliqué. Parfois, il subissait la vue d’un corps en piteux état ou le récit d’un parent en larmes.
Commenter  J’apprécie          00
Les hommes plus âgés l’avaient toujours attirée. Elle taisait son âge dans le but avoué de tromper ses proies et de parvenir à ses fins. C’est ce qui s’était passé ce soir-là. Face caméra, elle affirma que Noah Carrington n’avait aucun moyen de connaître son âge au moment des faits. Sans mentir explicitement, elle avait éludé le sujet toute la soirée. Elle regrettait profondément le tort qu’elle lui causait aujourd’hui et réfutait en bloc les accusations de perversité dont il était l’objet.
Commenter  J’apprécie          00
Elle aimait la vie et s’en était donné à cœur joie. Les mots étaient choisis. Suffisants pour fournir une bonne idée au téléspectateur, mais pas assez pour que sa réputation soit à jamais entachée.
Commenter  J’apprécie          00
Comme moi, vous attachez une grande importance aux valeurs familiales et les horreurs dont on m’accuse vous ont sans doute choqués. J’en suis mortifié. J’ai fait une erreur gravissime en me laissant aller avec une jeune femme. Mais est-ce le plus odieux des crimes comme je l’ai entendu çà et là ? Suis-je un être pervers ? Un monstre qui recherche les jeunes filles comme des proies ?
Commenter  J’apprécie          00






    Lecteurs (9) Voir plus



    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    2855 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

    {* *}