AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2260029213
Éditeur : Editions Julliard (06/10/2016)

Note moyenne : 2.95/5 (sur 194 notes)
Résumé :
Quarante nouvelles qui parlent des gens. Des gens incroyables, capables de tout, tour à tour meurtris et joyeux.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (63) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  29 octobre 2017
♫Approche-toi petit, écoute-moi gamin,
Je vais te raconter l'histoire de l'être humain
Au début y avait rien au début c'était bien
La nature avançait y avait pas de chemin
Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers
Des coups de pieds dans la gueule pour se faire respecter
Des routes à sens unique il s'est mis à tracer
Les flèches dans la plaine se sont multipliées
Et tous les éléments se sont vus maîtrisés
En deux temps trois mouvements l'histoire était pliée
C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière
On a même commencé à polluer le désert.
Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire ...♫
Mickey 3D, Respire, 2003
Anecdoctes bucoliques, qu'il a glané ici et là
Comme dans son "François Villon, Je" déjà,
sans prétention, style particulier
voire première personne très singulier.
Hou la vache ! une fois passé, le pré fait
que voulez vous qu'on fasse !?
Eloignons les empêcheurs d'aimer en paix
Apprécions , Carpé diem , sera ma préface...
Sois l'automate qui aspire à la vie perpétuelle et fantaisiste, remonte régulièrement le temps à la clé et Respire à pleins poumons une fois arrivé à la surface , avec cette sensation du plongeur qui a tranché les sangles qui le retenaient au fond, et qui d'un coup de talon, s'élève in extrémis vers la surface alors que sa bouteille est presque vide... trois petits points de suspension, comme une respiration
Après avoir lu "Bord Cadre", vu l'épaisseur de l'ouvrage qu'un ami Hervé me tendait,
j'avais refusé d'entreprendre la lecture de "Héloïse ...ouille"
Je suis maintenant réconcillié, Jean Teulé m'a reconforté
je peux reprendre l'ouvrage abandonné, je n'ai plus la trouille.
Du train de la vie, pensez à descendre.
Penser à des cendres en décembre. p133


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          735
Jolap
  04 mars 2019
Une balade au bras de Jean Teulé un jour de printemps. Tout est vert tendre. Tout est promesse. Il ouvre les yeux, tend l'oreille, marche et raconte la vie. C'est un peu un carnet de voyage, des esquisses croquées sur le vif.
Ces petites histoires légères, presqu'anecdotiques racontent cette vie de tous les jours. Et elles font du bien
Jean Teulé ajoute sa patte, un brin d'humour et d'espièglerie, un bon mot, une tournure cadencée et tout de suite l'histoire a de l'allure. Elle s'envole parce que justement elle s'est délestée de toute violence et surtout elle finit toujours sur une note positive…
Je mets 5 étoiles parce que je sais maintenant qu'il n'y a pas que des échanges virtuels, des couples aux terrasses ou au restaurant branchés sur leurs portables respectifs, pianotant d'une manière effrénée. 5 étoiles en guise de pied de nez au manque de communication dont souffrent tant de contemporains.
Je mets 5 étoiles parce qu'autour de nous il n'y a pas que des mauvaises nouvelles. et tous les jours, si nous voulons bien fixer notre attention, nous serons témoins de tas de petites aventures sympathiques. Une aubaine, une surprise, une vague positive, un visage qui s'éclaire, des yeux qui pétillent, une serveuse qui remet gentiment un client désagréable à sa place. 5 étoiles parce que la vie se raconte dans ce qu'elle a de plus banal et que ces événements banals peuvent avoir un charme fou.
Je mets 5 étoiles parce que la vie offre des tas de nouveautés à savourer, des tas d'échanges à espérer, des souvenirs à collectionner, en tout lieu, de tout temps, avec tout à chacun.
La preuve…. En lisant ce livre plein de fraîcheur, en me promenant au bras de Jean Teulé, j'ai vécu une belle récréation au milieu de gens que nous avons tous croisés.
C'était comme une respiration….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6318
TheWind
  18 septembre 2017
Il y a des jours où en classe je me sens bien seule.
Les élèves ne sont pas réveillés, jouent avec leurs stylos, bâillent à s'en décrocher la mâchoire et moi, je suis là, devant eux, à tenter de capter leur attention, à m'essayer à quelques pointes d'humour, à chercher désespérément la petite étincelle dans le regard de ces chers bambins, à déambuler dans la classe avec de grands gestes mélodramatiques, à questionner encore et encore :
" Oui, mais encore ?"
En vain, la réponse attendue n'arrive jamais..Il y a des jours comme ça mais heureusement, ce n'est pas tous les jours.
Jean..c'était plutôt une bonne idée ce recueil de nouvelles, cette respiration qui s'annonçait merveilleusement bien avec cette maison bleue même pas bleue...mais là, tu vois, après avoir enchaîné ces historiettes les unes après les autres, j'ai bien envie de te dire aussi :
"Oui, mais encore... ?"
Commenter  J’apprécie          462
isabelleisapure
  05 avril 2017
Inspirez ! Expirez ! Respirez ! Et lisez !
Dans cet exercice respiratoire que nous propose Jean Teulé tout est douceur et poésie.
Dans la première nouvelle, ma préférée, l'auteur nous invite à découvrir une maison, qui n'est ni bleue, ni adossée à la colline, mais qui fait « cui-cui » grâce aux dizaines de petits oiseaux y ont élu domicile.
Les histoires se suivent, belles, simples, optimistes et se posent sur nous comme un souffle de brise printanière.
Me voilà réconciliée avec Jean Teulé, que j'avais décidé de ne plus lire, lasse de ces faits divers revisités toujours plus glauques et sanguinolents.
J'ai adoré !

Commenter  J’apprécie          441
zabeth55
  30 octobre 2016
Mitigée pour Fleur de tonnerre, j'avais zappé Héloïse ouille ! parce qu'un peu lassée de ces textes un peu glauques.
Et puis j'ai entendu Jean Teulé à la radio parler de son nouveau livre, et j'ai beaucoup aimé sa bonne humeur, son nouvel état d'esprit.
Alors voilà. Effectivement, plus rien à voir avec ses autres écrits, sauf l'humour, toujours présent. Plein de très courtes nouvelles, mignonnes, rafraîchissantes, souvent tendres. Plein de lieux différents. C'est très agréable à lire, surtout avec les illustrations qui accompagnent certains textes.
D'accord, si ça avait été le premier Teulé que je lisais, je n'aurais certainement pas trouvé que c'est un grand auteur original, comme le Teulé que je connais.. Mais il a bien fait d'écrire ça, ça repose un peu entre deux de sa part un peu plus étoffés et délirants.
Commenter  J’apprécie          364

critiques presse (1)
Actualitte   07 février 2017
De petites aventures, de grands rêves pour dépeindre la vie et reconsidérer la sienne, peut-être ?
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosseninosairosse   30 octobre 2017
Devant l'église de Saint-Launeuc, un vénérable conifère ( donc âgé de huit siècles) héberge et nourrit un cerisier sauvage - merisier- dont les racines, à la base de son tronc situé à deux mètres cinquante du sol, n'ont jamais touché la terre. Les deux ne forment plus qu'un seul arbre.
p76
Commenter  J’apprécie          280
ninosairosseninosairosse   31 octobre 2017
A quand le retour des fleurs mentales, exhibant leurs pétales coloriés de rigolades, se faisant butiner sans pudeur au nom simple de la vie ? En attendant, plongez dans "Filles des oiseaux" de Florence Cestac. Qui sait, peut-être qu'arrivés à la dernière page, ouvrant des fenêtres, vous vous direz : "Tiens, ça pressent le bourgeon..."
p138
Commenter  J’apprécie          190
fanfanouche24fanfanouche24   09 octobre 2016
Et puis un jour, dans la boîte aux lettres, une enveloppe beige sur laquelle on lit: -Art et dessin-, rue madame, adressée à votre nom. Se retrouver le souffle coupé. (...)
Cette lettre... Savoir immédiatement qu'elle sera la plus importante que vous aurez jamais reçue. La plaquer contre son coeur, vouloir la garder toujours en ignorant qu'il faudra la laisser lors de l'inscription mais avoir conservé son emballage. Alors que , plus grand, on jettera tout, avoir continuellement épargné cette enveloppe où on a un jour trouvé la clé de sa vie. (p. 121)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
marlene50marlene50   29 août 2018
On considère la respiration d'un calligraphe comme un acte sexuel.
Avec le corps de la lettre, il fait l'amour.
Dans le corps de la lettre et le corps humain réside la même sensualité.
Le roseau est l'instrument le plus ancien de l'écriture et du graphisme.
On va chercher, toujours à droite, l'espace libre puis on part vers la gauche.
On s'oriente vers le cœur parce que c'est là que réside la force consciente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MiMiiLiEMiMiiLiE   07 mars 2018
À l'intérieur d'un appartement, c'est un corps de femme qui bloque parce que, un peu plus haut, la tête décide qu'il doit la mener à un rendez-vous professionnel important alors qu'il n'en a pas du tout envie. La tête veut hocher verticalement en signe d'acquiescement et dire à voix haute qu'elle en est ravie mais le corps, ne partageant pas cet avis, la fige d'un torticolis soudain qui lui fait crier : "Aïe!"
La tête confiante s'obstine : "Ça va passer. Allez, debout, on y va ! " mais le corps, à qui elle a ordonné de se lever, se coince d'un lumbago : "Ouille!"
La tête déçue constate les dégâts : "Faut que j'appelle un kiné."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Jean Teulé (96) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Teulé
Jean Teulé - On n'est pas couché 9 mars 2019 #ONPC
On n'est pas couché  9 mars 2019 Laurent Ruquier avec Christine Angot & Charles Consigny  France 2 #ONPC
Toutes les informations sur les invités et leur actualité https://www.france.tv/france-2/on-n-est-pas-couche/
Suivez @ONPCofficiel et réagissez en direct avec le hashtag #ONPC  https://twitter.com/ONPCofficiel
Continuez le débat sur Facebook https://www.facebook.com/onpcF2
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jean Teulé

Comment se prénomme le personnage principal du roman "Rainbow pour Rimbaud"?

Roger
Robert
Ronan

10 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Jean TeuléCréer un quiz sur ce livre
.. ..