AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203338951
78 pages
Casterman (01/01/1988)
4.12/5   13 notes
Résumé :
On se souvient encore tous des fameux photos reportages de Jean Teulé : l'histoire de Jean-Claude et sa soucoupe volante, celle de Happy Mike au festival d'Angoulême, celle de la jambe de Rimbaud, celle de la momie de Cléopatre, celle d'un paquet bien connu dans la Vologne ou celle de la préfète peintre et nymphomane...
Jean Teulé est le passeur attentif des individus en marges et n'a pas son pareil pour dégoter en France, ou à l'autre bout du monde, de drôle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Butterflies
  13 octobre 2019
Jean Teulé a devancé bien des journalistes dans des domaines et des sujets tellement il avait l'art d'explorer l'inexploré, les sujets inexploités, de dénicher les secrets là où personne ne pensait les trouver comme la reine Cléopâtre volée aux égyptiens mal conservée et ensevelie en secret à Paris sous un parterre de fleurs dans les jardins de la bibliothèque nationale (ahurissant et scandaleux!). Cf photos (mon blog: https://blogapostrophe.wordpress.com/2019/10/13/gens-de-france-et-dailleurs-de-jean-teule/)
Jean Teulé est l'un des rares reporter photo de la bande dessinée en France. Hormis Didier Lefèvre mais lui rapportait ses photos de ses voyages en Afghanistan au coeur de la guerre et collaborait à la réalisation de ses reportages avec Guibert et Lemercier pour réaliser ses bandes dessinées documentaire.
Leur oeuvre a d'ailleurs reçu plusieurs prix culturels et dans un autre genre que celle de Teulé. Je vous la conseille vivement , une trilogie où « le photographe » suit une équipe de médecins sans frontières dans un pays occupé par l'URSS. Un mélange de dessins et de photoreportages en noir et blanc. On découvre les évènements de 1986 à travers ses yeux.
Revenons en à « Gens de France et d'ailleurs ». Il s'agit en fait d'une réédition intégrale par l'éditeur Ego comme x en 2005 de deux albums « Gens de France » et « Gens d'ailleurs » publiés chez Casterman en 1988 et 1990 et augmentée d'autre mini-reportages réalisés par Teulé dans la première moitié des années 80.
Jean Teulé n'hésite pas à traverser la France ou la terre pour recueillir ses précieuses photos et informations, rencontrer ses personnages « fêlés » de préférence. Il interroge et s'interroge. le passé et le présent. Il nous emporte sur les traces de Rimbaud et de ses descendants, on visite sa nièce, ses arrières cousins et sa chambre du temps où il vivait encore. On profite aussi de l'esprit acéré de Teulé car il nous montre toujours l'aspect pécunier de ses sujets, notamment ceux qui s'enrichissent sur le dos des morts et savent comment en profiter (ex: les chocolats de Rimbaud). Il nous amuse avec la jambe de Rimbaud et on découvre celle qui l'accompagne et prend les photos à la fin du reportage.
Une autre fois, il nous emmène à Dakar au Sénégal pour rencontrer un tirailleur sénégalais mais il est sans cesse retardé par la rapacité des habitants. le portrait qu'il nous dresse de cette ville n'est guère enchanteur.
On a droit à tout un éventail d'êtres humains victimes de drame, en marge de la société ou en proie à la folie. Un homme amoureux d'une morte pendant 28 ans au point de délaisser ses épouses (marié et divorcé deux fois). Une jeune adolescente qui s'est jetée dans le canal pour un soutien-gorge. Un homme qui a construit une soucoupe volante en contreplaqué pour emmener sa mère sur Altaïr.
Il interviewe les gens, les victimes et les autres. Il découvre le prix d'un enfant en flammes et comment des parents ont fait de l'argent avec la mort de leurs enfants. Il remonte aussi les évènements de la tuerie des soeurs Papins, interroge ceux qui les ont connues et s'interroge sur les raisons de leur acte.
Teulé cherche aussi à comprendre le saut de l'ange de Serge Lepetit. Quelle raison avait-on de tuer cet adolescent?
On apprend qu'il y a eu un homme, qui se prenait pour le vrai pape XV et qu'il a eu des fidèles , qu'il s'est même fait construire un « petit-Vatican » à Clémery entre Metz et Nancy. Il vendait même des enregistrements de la voix de Dieu. Quand le juge l'appelait au tribunal, il répondait « ça va pas, non, on a jamais vu un pape au tribunal » et il n'y allait pas. Des histoires comme ça, il y en a plein. Teulé est doué pour trouver les timbrés, les originaux, les passionnés, les siphonnés et les sociopathes.
On découvre aussi la femme du préfet de Perpignan qui se prend pour une artiste et expose des horreurs au frais de la municipalité. Elle a aussi une personnalité très extravertie, dépensière (l'argent public) provocatrice, exhibitionniste et dérangée. Une personne tout à fait fréquentable.
Il nous parle aussi de toréadors, de sportifs, d'appartements qui rétrécissent (de pièces qui disparaissent), de peintres de mairie, de personnes qui exploitent les peintres âgés comme Dali, de combats entre deux guerriers sénégalais entourés de sorciers et encouragés par la foule pour que la pluie tombe, d'hôpital psychiatrique où meurent les gens, de statues en coquillages, de prostitution, d'artistes, d'écrivains, de castré, de désenvoûtement, de passionné de bande dessinée, de meurtriers comme Emmanuel Alexandrine, des zabbalines du Caire, de soeur Emmanuelle et de lait contaminé, de la Réunion où sur une portion de l'île vivent des dégénérés, etc.
PHOTOS (cf https://blogapostrophe.wordpress.com/2019/10/13/gens-de-france-et-dailleurs-de-jean-teule/)
Vous l'avez compris, on ne s'ennuie pas. Des sujets divers où Teulé va fouiller, interroger sans avoir peur d'être mal vu, mal élevé ou de choquer ou insistant. Il note ses échanges, met les photographies retouchées ou pas, ses dessins, les documents trouvés pour alimenter ses mini-reportages. On a toujours droit à ses commentaires sans tabou, parfois blessant pour les sujets des reportages mais toujours honnêtes. Il a reçu des plaintes parfois et on comprend aisément pourquoi. Il ne mâche pas ses mots et manque parfois d'empathie. Il nous fait aussi rire et sourire. Personne ne peut traiter comme lui ces sujets, c'est du Teulé. On reconnaît sa touche. Satire qui n'hésite pas à se mettre au premier plan et ça fonctionne!
Lien : https://blogapostrophe.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ButterfliesButterflies   13 octobre 2019
Quand le juge l’appelait au tribunal, il répondait « ça va pas, non, on a jamais vu un pape au tribunal » et il n’y allait pas.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean Teulé (111) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Teulé
Portraits Croisés : Jean Teulé en Frankenstein
>France : histoire>20e siècle>Cinquième République: 1958- (87)
autres livres classés : roman photoVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jean Teulé

Comment se prénomme le personnage principal du roman "Rainbow pour Rimbaud"?

Roger
Robert
Ronan

10 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Jean TeuléCréer un quiz sur ce livre