AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205061747
Éditeur : Dargaud (23/01/2009)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Une épouse et son mari voulaient une jolie petite fille à cajoler, ils ont eu un garçon tout vilain et cassé. L'enfant a grandi, cabossé, pour devenir Charlie Schlingo, improbable auteur de bandes dessinées décérébrées, de blagues foireuses et de chansons branques, mort à 49 ans en 2005.
Florence Cestac et Jean Teulé, qui l'ont bien connu, ont décidé de réaliser sa bio : le portrait d'un poète déglingué, une vie incroyable entre tragédie et farce énorme, et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Lepasgrandchose
12 mai 2017
Mon estomac m'a lâché, hier, après des jours et des jours de vaillants combats. Il m'a lâché, le salopard, après seulement quatre Grimbergen, 2 verres de Whisky et trois de Gin. Une envie de vomir dégueulasse s'est pointée alors que je me prononçais sur les avantages de l'incinération auprès d'un public inintéressé par les choses de la mort. Quand mon estomac réclame une pause, c'est tout mon être qui part en couilles. Autant retirer son épée à un escrimeur... Aujourd'hui, donc, alors que je suis cloué au lit dans ma piaule, je ne peux même pas boire une pauvre bière, et tant pis si j'en ai GRAND besoin de cette bière ! J'essaie même de me décider à aller chercher un Coca ou un truc malsain du genre mais je suis du genre feignasse. du genre à mettre plus de temps à se décider d'aller pisser qu'à pisser. Tant pis pour le Coca.
C. me harcèle de SMS menaçants chaque fois que je sors sans elle, si bien que j'ai abandonné l'idée de le faire... Sauf hier et compte tenu de notre situation amoureuse, elle n'a pas trop osé me casser les couilles. Ce soir, je retournerais chez elle et elle sera étonnée de me voir SOBRE. Eh oui, chérie, c'est pour toi, je diminue l'alcool, que je lui dirais. Je passerai sous silence tout ce que cette ascèse m'a coûté de douleur mentale. Je cloperai dans le jardin en évitant de parler. Je serais​ bougon et animé d'une envie de tout claquer comme ça. Au diable ma santé mentale. Mon amour, je lui dirais, tu es bien conne d'être aussi amoureuse, mon amour, l'amour n'est pas pour les gens comme nous.
Mardi prochain, j'ai rendez-vous chez le... PSY ! C'était une idée géniale de C. qui croit la psychologie utile. Ce que je ne lui ai pas dit, c'est que je n'irais pas ou alors je serai mon personnage, celui que je joue parfois ici. Je décapsule une bière et bizarrement, celle-ci passe très bien. Vomir dans son lavabo peut s'avérer utile. Je constate avec dépit que les seuls moments de soulagement, dans ma vie lamentable, sont mes chiées et mes dégueulis. Et comment vivre, je vous le demande, quand seul le fait de vomir vous rend heureux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Shool
26 avril 2012
Je ne me lasserai jamais à la lecture de cet ouvrage. Charlie SCHLINGO, alias Jean-Charles NINDUAB nous a quitté, hélas, bien trop tôt.
Toutes ses BD sont maintenant quasi indisponible et pour le lire il faut savoir être patient!
Cependant, dans cette BD biographique, Florence CESTAC et Jean TEULE manient avec brio le style SCHLINGO qui se veut complétement déjanté et poétique à la fois.
Les personnages (surtout Josette de rechange) sont repris, et sortent même de la fiction. Nos avons ensuite le professeur CHORON, WOLINSKY, ... qui ont contribué à la carrière de notre héros.
Tous ces personnages, les uns avec les autres, les uns dans les autres, nous offrent sous la plume de Jean TEULE et le crayon de Florence CESTAC une agréable lecture pleine de rires et de références à Charlie SCHLINGO, qu'il vaut mieux connaître un peu afin d'apprécier l'écriture à sa juste valeur (de l'auteur de BD au musicien dans Les Silver d'Argent).
Pari réussi pour les auteurs.
Allez, Charlie, les 10 ans sont passés, tu es maintenant reconnu. Chapeau, l'artiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cathulu
15 mai 2011
"T'en fais une tête, Josette ! Tu ressembles à un gribouillis, à un oreiller qui fait coin coin ou encore à une boîte de camembert fabriquée au Liechtenstein !"
La fée Carabosse penchée sur le berceau du petit garçon qui allait prendre le pseudo de Charlie Schlingo avait pour nom poliomyélite. Trois mois avant l'arrivée du vaccin en France. Pas de bol vraiment.
Pour compenser Charlie apprendra à marcher sur les mains et surtout se régalera de Bd fournies par sa nona, histoire d'oublier la douleur physique et le surnom donné par ses parents : "Vilain" (Poil de Carotte pas mort).
Devenu grand, Charlie séduira les filles , dessinera avec la bande à Choron (entre autres) et entamera un bref processus d'autodestruction (il mourra à 49 ans ), se rendant tour à tour insupportable , invivable, violent et charmant. Tout à la fois gros dégueulasse et écorché vif si vous voyez l'improbable mélange.
Ce docu-fiction raconté par Jean Teulé , dessiné par Florence Cestac, file à toute allure pour témoigner du trop bref passage sur terre de cet être hors du commun qu'était Charlie Schlingo. On sort de là essoré et les larmes aux yeux même si comme moi on ne connaissait que de nom ce dessinateur de BD totalement frappadingue et poignant. Un homme qui recueille une chienne et l'appelle "La méchanceté" ne peut totalement être mauvais, même s'il s'efforce de coller à l'étiquette de Vilain qui lui a été apposée !
Lien : http://www.cathulu.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HORUSFONCK
11 octobre 2016
Chapeau bas, Madame Cestac et Monsieur Teulé. Pour qui a croisé Charlie Schlingo et sa petite chienne, c'est un bel hommage que vous lui rendez.
Le dessin de Florence Cestac, assez proche de celui de Schlingo et la verve de Jean Teulé savent nous emmener dans l'intimité d'un dessinateur trop peu connu ou reconnu.
En lisant ce livre, j' ai eu l'impression très forte de retrouver Charlie qui demandait un peu d'eau pour sa chienne (c'était au festival de la bd d' Angoulème) voici quelque vingt ans.
Bye, Charlie.
Commenter  J’apprécie          20
juanilin
01 mai 2010
Une biographie en bande dessinée (quel autre support aurait mieux convenu?) pour cet auteur si original qui nous a quittés au début du siècle (2005 pour être précis).
Charlie Schlingo, dont son éditeur disait qu'il avait 400 inconditionnels en France, n'a pas eu une vie des plus faciles, mais il a tout de même réussi à réaliser son rêve : devenir auteur de BD.
De son vrai nom Jean-Charles Ninduab, Schlingo a fortement marqué le milieu à l'époque (à partir de la fin des années 70), inventant vocabulaire et onomatopées (dont "gaspation!", exprimant une forte surprise) et surtout, ce qu'il revendique : l'humour idiot.
Les deux auteurs de cette bio sont des grands noms dans leurs domaines respectifs. Jean Teulé (scénario) est un spécialiste des biographies romancées (O Verlaine ; Je, François Villon ; ou plus récemment le Montespan) qui touche également à la BD (Filles de nuit, 1985; Gens de France, 1988).
Florence Cestac (dessin), quant à elle, n'est rien de moins que le Grand Prix d'Angoulême 2000 et a marqué le paysage bédéphile français avec sa famille Déblok, le Super catho (scénario René Pétillon) ou encore Les Ados -Laura & Ludo.*
En deux mots : un indispensable pour les amateurs de Charlie Schlingo, une belle histoire pour celles et ceux qui voudraient découvrir ce génie méconnu.
Note : Les deux principales oeuvres de Schlingo, Josette de Rechange et Gaspation, épuisés depuis belle lurette, ont été réédités chez L'Association en 2009.
*listes non-exhaustives.
Lien : http://fr.wikipedia.org/wiki..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
marina53marina5307 avril 2012
- D'après la lettre, parait que tu lui envoies tes slips sales et tes brosses à dents usagées! On peut savoir pourquoi?!
- Pour qu'il voie que je prend davantage soin de mon hygiène.
- Et pourquoi est ce qu'il termine sa lettre par "Je t'encule très gracieusement?"
Commenter  J’apprécie          50
marina53marina5307 avril 2012
la vie d'un polio est trop courte pour que je me fasse chier avec les chiffres! Je ferai de la BD!
Commenter  J’apprécie          50
marina53marina5309 avril 2012
- Maman, j'ai mal. La vie est longue comme un jour sans came.
- Mon fils, drogue ou alcool, il faut choisir!
Commenter  J’apprécie          40
marina53marina5307 avril 2012
J'en ai plus qu'assez que tu reviennes tous les jours avec tes vêtements déchirés! Il te manque un bout d'incisive! On avait besoin de ça!
Comment tu l'as cassée?
Commenter  J’apprécie          20
marina53marina5309 avril 2012
Nous qui voulions une jolie fille, nous voilà avec un garçon tout vilain!
Commenter  J’apprécie          41
autres livres classés : dessinateurVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jean Teulé

Comment se prénomme le personnage principal du roman "Rainbow pour Rimbaud"?

Roger
Robert
Ronan

10 questions
38 lecteurs ont répondu
Thème : Jean TeuléCréer un quiz sur ce livre