AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919625536
218 pages
Éditeur : Editions du Cabardès (15/03/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Il s'appelait Jean. Comme son père, il se destinait au métier de bûcheron.
C'était sans compter avec l'extraordinaire aventure qui allait bouleverser le pays : le creusement du Canal Royal de Languedoc, rebaptisé plus tard Canal du Midi.
Des sources vives et des torrents de la Montagne Noire jusqu'à la Méditerranée, l'histoire d'une vie qui se confond avec celle du plus grand ouvrage du siècle de Louis XIV.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Harioutz
  20 juillet 2018
Ce roman historique donne la parole aux ouvriers qui au XVIIe siècle ont participé à la construction du Canal du Midi.
Jean Pigasse, bûcheron nous raconte les différentes étapes de la construction, décrivant très bien l'ambiance des chantiers, les séparations familiales, les espoirs et la solitude.
Un roman attachant qui ne donne pas la part belle à Pierre-Paul Riquet, une fois n'est pas coutume.
Commenter  J’apprécie          400
gabb
  18 août 2017
On fait parfois de chouettes trouvailles dans les chambres d'hôtes ! En vacances dans la région de Carcassonne cet été, belle-maman (!) a mis la main, au hasard d'une rencontre sur son lieu d'hébergement, sur ce petit roman (pas encore référencé sur Babelio ? Diantre, je ne savais pas la chose possible ! ;-), qu'elle a eu la bonne idée de ramener en souvenir.
Bien lui en a pris : les aventures du jeune Pigasse et de ses compères terrassiers, qui ont consacré leur vie à la construction du Canal du Midi, sont tout bonnement passionnantes !
Du premier coup de pioche au coeur de la Montagne Noire, jusqu'à la construction du port de Sète, en passant par le creusement de la Rigole et du bassin de Saint-Ferréol, nous voilà embarqués sur l'un des plus fabuleux chantiers du XVIIème siècle.
En dépit de sa condition on ne peut plus modeste et à force de persévérance, le petit bûcheron apprend à lire et à écrire. C'est lui qui nous raconte par le menu l'extraordinaire exploit technique qui métamorphosa la région, les transports, le commerce : en un mot la vie de Pigasse et de ses contemporains.
Son langage est simple, naïf, et traduit bien l'émerveillement - l'incrédulité parfois - de la population face aux incroyables innovations mises en oeuvre par le "baron-entrepreneur" Pierre-Paul Riquet et ses ingénieux associés, que je regrette un peu de n'avoir pas découvert plus avant. L'auteur préfère donner la parole aux petites gens, et ressuscite pour nous avec brio certains métiers d'autrefois (débardeurs, charbonniers, défricheurs de parcelles, crieurs, pétardiers...)
Le roman prend parfois des allures de véritable documentaire, et j'ai appris bien des choses sur cette période et cette région qu'à mon grand regret je connais finalement assez peu (j'ignorais même que l'eau ne s'écoulait pas dans le même sens d'un bout à l'autre du Canal, inculte que je suis !)
Voilà donc un roman plaisant, facile à lire et riche en péripéties, et j'ai pris beaucoup de plaisir à naviguer le long d'un ouvrage d'art exceptionnel, qui "en aura fait couler de la sueur d'homme !"
Il me tarde de visiter à mon tour la région : vivement les prochaines vacances ... en chambre d'hôte évidemment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
patrickdml
  04 mars 2018
Très originale et réussie évocation du Canal du Midi sous la plume que Michèle Teysseyre prête à Jean Pigasse, ouvrier du canal. On y retrouve les vieux métiers aux noms évocateurs : pétardiers, trimardeurs, gabelous, et tant d'autres aujourd'hui disparus, qu'accompagnent un parler truculent et simple, à l'image de notre Pigasse, héros picaresque et sympathique. le lecteur est tout de suite au coeur de l'ouvrage (dans les trois sens du terme : le travail fourni, la réalisation du Canal et l'oeuvre littéraire) et suit ce long fil d'eau de la Montagne Noire à la Méditerranée. Fruit d'un sérieux travail de recherches historiques, ce livre est à mettre entre toutes les mains. Ce fut un plaisir.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   23 juillet 2018
Les temps dont je vous parle me semblent bien lointains. Quarante ans ont passé, ma vie n'est plus la même. Pourtant, certains souvenir sont tenaces. Semblables à des arbres qui émergeraient du brouillard.
Commenter  J’apprécie          200
gabbgabb   17 août 2017
C'est alors que j'ai vu cette chose immense ! Devant moi, un troupeau de chevaux emballés déferlait en crachant son écume. Le bruit des vagues était assourdissant. Je suis resté là, à regarder. La Mer, c'était comme attendre une réponse qui ne viendrait jamais.
J'ai levé les yeux. Très haut dans le ciel, des nuages s'étiraient. Des formes apparaissaient, des poissons, des monstres, des cavales, pour disparaître aussitôt. Je me suis demandé : "Et si Dieu c'était ça, une image que chacun arrange à sa façon ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
HarioutzHarioutz   23 juillet 2018
Un jour, je ne sais pas comment, je me suis mis à comprendre les lettres. Et les chiffres aussi. Je crois que c'est d'avoir passé tout ce temps au milieu des arbres. L'écriture, c'est comme les futaies : il y en a des hautes et des basses, mais ça pousse pareil. Vers le ciel, vers la lumière. Pour se diriger, on repère les troncs, on écarte les branches, on contourne les taillis, on découvre un sentier.
Moi, j'ai trouvé ma manière : i est un sapin, e un escargot, o l’œil du hibou, s un serpent. Toute la forêt y passe. Pour les phrases, c'est la même chose. On finit toujours par en voir le bout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
HarioutzHarioutz   23 juillet 2018
C'était donc le soir de na Nativité. On avait les yeux rivés sur la chaire toute enguirlandée de genévrier et de houx. Le curé s'est raclé la gorge.
- Gens de Saissac, j'ai pour vous une grande nouvelle.
On s'est regardés. A force d'être bernés, on était devenus méfiants. Et puis, la nouvelle, on la connaissait. Toujours la même : à Noël, "Jésus est né", et à Pâques, "Il est ressuscité."
Cette fois, c'était différent. Le curé a déroulé une affiche. Elle n'était pas bien grande. Pour la voir, il fallait écarquiller les yeux.
De toutes façons, ici personne ne sait lire.Il faut attendre que passe le crieur, ou écouter les commères au retour du lavoir.
Ce soir-là, la grande affaire, c'était le Chantier. Une "Rigole d'essai", nous a expliqué le curé, commandée par le Roi pour voir si l'eau pouvait descendre jusqu'à la Plaine. Il nous a aussi parlé d'un "Canal" qui irait de Toulouse jusqu'à la Mer Méditerranée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HarioutzHarioutz   23 juillet 2018
Quand tout échouait, les masses, les aiguilles, les coins de fer plantés dans la roche pour la faire éclater, on appelait les pétardiers.
Ils arrivaient avec leurs sacs de poudre et leurs ballots d'étoupe. Fallait les voir se faufiler entre les roches : de vraies couleuvres. Ils arrangeaient leur affaire. Et puis d'un coup, on les entendait crier :
- Écartez-vous, ça va péter !
L'explosion faisait un boucan du tonnerre. Les oiseaux s'envolaient. Après, c'était le silence. Le temps de quitter l'abri et tout était revenu : les chants, les cris, les sifflements, l'aboiement des chiens, le choc des cognées, le grincement des scies, le martèlement des pioches, le cliquetis des houes. La forêt se remplissait se vacarme.
Certains disaient que tout ça, c'était l'oeuvre du Diable. Nous, on s'habituait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : chantiersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2071 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre