AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
L'histoire des 3 Adolf tome 3 sur 4

Jacques Lalloz (Traducteur)Caroline Pellerin (Adaptateur)
EAN : 9782845804180
326 pages
Tonkam (29/10/2004)
4.11/5   103 notes
Résumé :
Au sein des jeunesses hitlériennes, Adolf Kaufmann brille désormais par sa ferveur partisane. Sa vie bascule le jour où il tombe amoureux d’Elisa Geltheimer, une juive. Pour la protéger, il décide de l’envoyer au Japon chez son ami de toujours, Adolf Kamil. Mais le destin se montre parfois capricieux et bientôt, Adolf Kamil se retrouve en possession des documents tant convoités !
Que lire après L'histoire des 3 Adolf, tome 3 Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 103 notes
5
7 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Les documents secrets passent de main en main pour le plus grand malheur de ceux à qui on les confie.
Dans ce tome, la formation d'Adolf Kaufman se poursuit. Bien que s'interrogeant sur l'idéologie nazie, il veut se distinguer, prouver sa valeur, montrer à ses camarades que bien que de sang mêlé il fait partie de la race élue. le peu d'estime que les Nazis portent à leur allié japonais est assez édifiant.
Pourtant quand il tombe amoureux d'une jolie juive c'est à son ami Adolf Kamil qu'il pense pour le mettre en sécurité.
De son côté Togué se rapproche d'un espion, fils d'un haut gradé de l'armée japonaise pour faire passer les documents secrets en URSS et les rendre publics.
Ce tome est bien sombre. Les personnages se retrouvent à faire des choix qui montrent la face obscure de certains d'entre eux, la force obscure de l'endoctrinement qui conduit aux pires excès.
Il me reste à me procurer le dernier volume…
Commenter  J’apprécie          200
Le troisième volume de l'Histoire des trois Adolf porte bien son nom. Il nous propose de revenir sur les années 1940 et 1941, entre Japon et Allemagne avec un intermède en Lituanie. Si Sohei Togué n'est plus le protagoniste, il cède sa place aux deux jeunes Adolf (Kaufmann et Kamil) et le troisième est également présent, lors d'un entretien qui reflète sa folie grandissante.

Adolf Kaufmann a bien changé : il devient petit à petit un cadre zélé du parti. S'il tente encore de résister au côté sombre, cet effort est de plus en plus difficile. La transformation du jeune garçon idéaliste en sombre suppôt du régime est inquiétante et ô combien réaliste. Inversement Adolf Kamil, celui que d'aucuns considéraient comme un voyou évolue d'une manière… intéressante pour la suite !

L'album n'est plus aussi orienté vers l'action que précédemment. Il est certes question de temps sombres et difficiles, mais la tonalité est différente du deuxième volume. L'orientation manga se fera également plus discrète. Nous avons ici davantage l'impression d'avoir affaire à un roman graphique. La dernière partie est plus dure mais elle est contrebalancée par une forme d'humour assez surprenante. Elle plaira surtout aux plus jeunes, bien que le volume s'adresse aux plus âgés.

La violence qui s'exerce ici est directement liée au contexte historique. L'auteur s'attache à démontrer la montée en puissance des violences faites contre le Juifs. La démarche ne cache rien de la gradation progressive des exactions. Les destins de M. Kamil et de la famille d'Élisa permettent de faire un lien avec l'intrigue, ils offrent tout deux des surprises aussi déroutantes que dérangeantes à tout point de vue. La complexité est vraiment au rendez-vous.

Même s'il s'agit ici d'une oeuvre de fiction, cette partie de L'Histoire des trois Adolf se transforme petit à petit en roman historique. Les emprunts sont nombreux et les annexes permettent encore d'approfondir ces références. La lecture de ce volume (et par extension des deux précédents) est fortement recommandée à tout âge mais surtout pour les collégiens et lycées. Il s'agit là d'un support de grande qualité !
Commenter  J’apprécie          140
Ce troisième volume est formidable. Le récit est captivant, rythmé, plein de rebondissements, avec des personnages complexes. Il est extrêmement bien documenté. J'ai beaucoup appris sur les relations russo-japonaises, germano-japonaises ou sur le traitement des Juifs au Japon durant les années 40-41. Mais ce que j'apprécie par dessus tout, c'est que ce manga est dénué de tout manichéisme grossier. Il émeut et fait réfléchir sur l'endoctrinement et le libre arbitre.
Commenter  J’apprécie          167
Attention il s'agit du troisième tome de la série, ma critique peut donc vous révéler quelques éléments de l'intrigue.



Voilà un troisième tome qui ne peut laisser indifférent. Celui-ci se déroule du début de l'année 1940 à l'automne 1941.
L'histoire se centre principalement sur les deux Adolf, le jeune Kaufmann, confié aux jeunesse hitlériennes et qui se voient confier des tâches propagandistes et de lynchage gratuits des juifs. Il tombe amoureux malgré lui et doit affronter son destin. Il confie son amour aux soins de son ami Adolf Kamil au Japon.
Les deux histoires s'entremêlent avec le personnage de Yoshio Honda, fils d'un colonel japonais qui lutte pour la paix et espionne pour le compte d'un réseau international.
Sohei et Mieko entrent en relation avec Yoshio.

Fort en rebondissements et en intrigues enchâssées, c'est la peur au ventre que l'on retrouve les personnages. Des morts impromptues et violentes sont relatées dans ces quelques trois cent pages et on ressent l'étau se resserrer. le dessin est toujours aussi juste et percutant. L'intrigue passionnante est servie par des personnages remarquablement bien développés. La sensibilité à fleur de peau de certaines scènes font monter les larmes aux yeux. Une réussite.
Commenter  J’apprécie          40
Je continue ma découverte de celui qu'on appelle le "dieu du manga" Osamu Tezuka. Et si la première fois j'avais choisis un One shot, cette fois je me lance sur une série, série courte mais dense, L'Histoire des 3 Adolf.

Nous allons suivre l'histoire de différents personnages, principalement pendant la seconde guerre mondiale.
Même si l'histoire commence légèrement avant, en 1936 alors que la montée du nazisme ce fait déjà ressentir et se termine bien après.

Ainsi, selon les chapitres, nous pourrons suivre un jeune reporter japonais dont le frère a été tué par les nazis, un jeune germano-japonais qui va intégrer les jeunesses hitlériennes, ou encore un jeune juif exilé au Japon avec sa famille.

Vous l'aurez compris, l'action elle même se passera à divers endroits, principalement au Japon et en Allemagne.
Et c'est la que c'est intéressant. Si en tant qu'occidentaux nous connaissons bien la seconde guerre mondiale en Europe, nous la connaissons au final assez peu du côté japonais.
Osamu Tezuka qui a vécu cette guerre, va nous la narrer à sa manière mais en restant assez "neutre", il sait que les japonais ne sont pas tout blanc dans ce conflit. Et s'il victimisera les civils, l'armée japonaise elle, ne sera pas épargnée.

A travers son récit, très sympathique à lire soit dit en passant, le mangaka nous apprendra de nombreuses choses et cela apporte un réel plus à cette oeuvre qu'il faut savoir replacer dans son contexte historique.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
- Tu es un drôle d'étranger !
- Les yeux sont bleus mais l'âme est japonaise.
Commenter  J’apprécie          90
Je ne veux pas d’un patriotisme qui attire le mépris et la haine !
Commenter  J’apprécie          91
M. Togué, ne faites pas comme papa, il ne faut pas mourir pour rien !!
Commenter  J’apprécie          83
[Aux Jeunesses Hitlériennes :]

Vous venez de voir la vermine, les youpins et le reste ! Ils vont essayer jusqu'au bout d'implorer pour leur vie ou essayer de fuir. Ce sont aussi des vecteurs de décadence et de corruption ! Ils sont toujours prêts à trahir, à vendre notre patrie pour s'enrichir.
Vous avez compris maintenant ce que sont les juifs ?
Commenter  J’apprécie          00
Hahaa... Un nerf, ça repousse avec le temps, en l'exposant à la chaleur.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Osamu Tezuka (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Osamu Tezuka
Si les personnages de "Dragon Ball Z", "Goldorak" ou "One Piece" ont de gros yeux, c'est à cause de celui qu'on surnomme "le dieu du manga" : Osamu Tezuka.
#manga #anime #histoire _____________
Retrouvez-nous sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture Twitch : https://www.twitch.tv/franceculture
Et abonnez-vous à la newsletter Culture Prime : https://www.cultureprime.fr/
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (191) Voir plus



Quiz Voir plus

ayako

en quelle année Jiro revient de la guerre?

1849
1987
1949
1807

6 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : Ayako, tome 1 de Osamu TezukaCréer un quiz sur ce livre

{* *}